Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 16:55


"L'idéal, c'est quand on peut mourir

pour ses idées. La politique, c'est
quand on peut en vivre !"


http://img11.hostingpics.net/pics/503339CharlesPeguy.jpgCharles Peguy

7 janvier 1873 - 4 septembre 1914

Poète, écrivain, essayiste

Mort au champ d'honneur le 4 septembre 1914 à Villeroy

 

 

 

Charles Peguy visait juste. Hauts les cœurs, nous voilà enfin débarrassés du gouvernement Fillon, de son cortège de bouffons et dans quelques jours ce sera le tour du monarque. Profitez bien de cet instant éphémère car après ce court instant qui fait renaître certaines illusions, la réalité va nous ramener très rapidement à cette république monarquale qui ne cesse de nous épuiser financièrement.

Nous avons beaucoup critiqué les indémnités et les avantages princiers du gouvernement Sarközy. Qu'en est-il maintenant qu'ils ont été chassé par le peuple ?

A commencer par Sarközy qui en sa qualité d’ancien chef de l’Etat, va bénéficier d’indemnités et avantages qui avoisinent 1,5 million d’euros par an. Il pourra en outre toucher une indemnité de 11 500 euros nets mensuels s'il décide de siéger au Conseil Constitutionnel, un droit acquis à vie par tous les anciens présidents ! Faites les comptes, avec trois anciens présidents encore vivants et à la retraite c'est la somme de 4,5 millions d'euros que nous allons devoir débourser chaque année !

La République monarquale n’a pas oublié de prendre soin des ministres sur le départ. lIs vont pouvoir percevoir, en l’absence de retraite, leur salaire jusqu’à six mois après leur départ avec pour seule condition de ne pas avoir retrouvé un travail. Aujourd’hui, le traitement mensuel du premier ministre avoisinne les 22.000 euros par mois, 14.000 euros pour un ministre et 13.000 euros pour un secrétaire d’Etat.

Un rapide calcul qui nous affiche un montant de 2 820 000 euros qu'il va encore falloir débourser pour des ministres incompétents qui n'ont pas réussi à protéger notre pays de la perte du triple A (avez-vous remarqué comment la question du AAA a été éludée durant cette campagne présidentielle ?).

Retenez bien les noms de ces minisitres et secretaires d'État puis donnons-nous rendez-vous au mois de novembre pour vérifier lequel d'entre eux aura retrouvé un travail durant les six mois à venir.

 

 

 

Et ce n'est pas tout !

Par "tradition", les anciens locataires de Matignon bénéficient à vie d’une voiture, d’une secrétaire et d’un chauffeur-garde du corps. Des avantages dont jouiraient aussi les anciens ministres d’Etat, comme Alain Juppé, qui dans l’ordre protocolaire du gouvernement se retrouvent juste après le Premier ministre.
Pour les autres ministres, en théorie, les avantages (garde du corps, chauffeur, logement de fonction, train gratuit en première classe et quota de billets d’avion), sont supprimés. Dans la pratique, tous les anciens ministres de l’Intérieur, de la Justice, de la Défense et des Affaires étrangères bénéficieraient d’un chauffeur et d’une protection. Mais pour "raisons de sécurité", le gouvernement refuse de dire qui (source Rue89).

 

«Des situations qui sont monarchiques»

Une situation que déplorait René Dosière, député PS de l’Aisne. Selon cet élu, qui lutte pour la transparence de la gestion publique, "en raison d’une tolérance", seuls les ex-Premiers ministres et ministres de l’Intérieur ont droit à un chauffeur et à une protection à vie. Mais pour lui, les autres ex-ministres n’ont pas à rouler aux frais du contribuable. «Il y a comme ça des situations qui sont monarchiques», enrage ce député.

En février 2010, la Cour des comptes tempêtait  contre l’usage détourné des voitures banalisées de police  par des personnalités politiques. « La Cour n’a eu connaissance d’aucun texte régissant ces mises à disposition qui sont demandées oralement par le cabinet du ministre », soulignait alors l’institution. Quant au garde du corps, il coûte, selon elle, en moyenne 71.879 euros par policier et par an.

 

 

Ze Papy Mouzeot

 

http://img11.hostingpics.net/pics/1209104aot1789.jpg

 

 

 

 

Sources : Rue89, 20minutes.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article

commentaires

PAFLARAGE 12/05/2012 12:27


je suis mais alors à 200% en adéquation avec Fanfan et les cafards!


c'est une misérable honte!!!


ces politiques se nourissent de la misère et de la détresse des petits et en effet on dirait qu'on a pas du tout aboli le régime monarchique que des milliers ont décapité au prix de
leur sang!


le changement est possible (voir en exemple l'ISLANDE- qui n'a pas eu peur de dire NON à LA dette ET DE CONSIDERER LES BANQUIERS comme DE SINISTRES MALFRATS!!)


François a non seulement du pain sur la planche mais il risque d'avoir aussi des BÂTONS DANS LES ROUES!!

Papy Mouzeot 13/05/2012 18:43



Héhéhé ! C'est une Paf très remontée qui s'exprime !


J'adhère entièrement à ton exemple sur l'Islande qui représente l'exemple à suivre pour mettre à mal le capitalisme et tout ce qu'il y a de plus mauvais en lui.


Le président François Hollande aura nécessairement besoin de garde-fous pour lui rappeler ses engagements en cas d'assoupissements. Les élections législatives seront un premier défi à relever et
je souhaite de tout cœur que les forces de la gauche l'emportent sur cette droite aux allures de plus en plus fascisante.


 


Bizz,
Le Papy



cafardages 11/05/2012 17:50


on parie qu'il n'y en a pas un à Pôle Emploi ?

Papy Mouzeot 11/05/2012 18:53



Et encore j'me le demande car c'est pas avec 7 mois de minsitère que Douillet va pouvoir prétendre à une retraite donc...


 


Amitiés,
Le Papy



fanfanchatblanc 11/05/2012 13:50


Oui j'avais été choquée par la position des membres de l'assemblée et étonnée par la proposition fort courageuse de Lucas... burk burk burk 

Papy Mouzeot 11/05/2012 14:05



Anéfé, beurk ! Et encore ça ce n'est que ce que l'on a pu apprendre par la presse. Quand tu vois ce qui se passe a Disneyland Paris avec les syndicats qui tournent pour la direction ou à la RATP
avec tous ces privilèges échangés contre une paix sociale ce n'est pas très reluisant pour l'image de tous les autres syndicats qui se battent honorablement.


 


Bizz,
Le Papy "zizi top" 



fanfanchatblanc 11/05/2012 13:07


Je crois quand même que FH va mettre un coup de pied dans la fourmillière... à commencer par les ministres et sa rémunération.. mais bon y a du pain sur la planche.. 

Papy Mouzeot 11/05/2012 13:22



Anéfé, il semblerait que François Hollande soit parti dans cette direction car cette promesse de campagne figure dans les priorités de son agenda. On serait tenté de croire que si le président et
les ministres voient leurs salaires baissés de 30% les députés et sénateurs n'auront d'autre choix que de suivre le mouvement en ce qui concernent leurs indémnités, mais là je dis prudence !


Souvenons-nous que l'un des derniers débats de l'assemblée portait justement sur une proposotion de Lionel Lucas qui avait soumit une baisse de 10% des indemnités des parlementaires en guise de
solidarité envers l'effort demandé aux français.


Résultat des courses : 575 députés contre 2 pour (Lucas et Nora Berra, tous deux UMP !).


Charité bien ordonnée commence par soi-même paraît-il...


 


 


Bizz,
Le Papy



fanfanchatblanc 11/05/2012 12:26


Dans le fond la République n'a jamais aboli les privilèges.. quelle bande d'hypocrites.. quand on pense comment ils culpabilisent les prétendus assistés.. comment les qualifier ? les cumulards au
frais de la princesse.. France vache à lait pour les élus.. 


Bizz Papy

Papy Mouzeot 11/05/2012 12:57



Bonjour Fanfan,


 


Voilà, c'est exactement la que réside le problème de notre République. Nous sommes toujours gouvernés par des monarques à la différence que la monarchie ne se transmet plus de père en fils. Les
principes sont restés les mêmes. Un petit roi nommé pour une période définie qui est maintenant de 5 ans entouré de sa cour place tous ses fidèles laquais aux fonctions les plus prestigieuses de
notre institution et s'accapare le pouvoir.


Ils votent des textes de loi entre eux dans une assemblée qui n'a rien de démocratique (suffrage universel) et nomme un conseil constitutionnel qui cautionne ses lois. Le sénat censé être un
contre pouvoir devient inutile quand il est forcément de la majorité présidentielle.


 


Qu'à fait Sarközy pendant 5 ans ? Il s'est attaché soit-disant à faire baisser les dépenses publiques (c'est ce qu'il dit) alors que le principal poste de dépenses est celui du fonctionnement
même de l'État !


En faisant porter le poids de son argumentation sur les dépenses publiques, Sarközy s'est acharné à détruire le service publique afin de favoriser le secteur privé.


 


Démonstration :


Un député perçoit une indemnité de 7100,15 € / mois qui comprend une indemnité de base (5 514,68 €), une indemnité de résidence (165,44 €) et une indemnité de fonction non imposable (1 420,03 €).
soit 5 189,27 € net par mois.



A cela tu rajoutes une indemnité représentative de frais de mandat : 6 412 € bruts par mois (pour faire face aux diverses dépenses liées à l'exercice de leur mandat : voiture, loyer, frais de
réception, d'habillement...).


 


Ensuite ils bénéficient de 9 138 € bruts par mois sous forme de crédit destiné à rémunérer ses collaborateurs (ils contournent tous ce bonus), un accès gratuit à l'ensemble du réseau SNCF en 1re
classe, et le remboursement des forfaits de cinq lignes téléphoniques et d'un abonnement internet.


Grosso merdo on arrive à un montant de 13 512 euros bruts / mois x 577 députés x 12 mois = 93 557 088 euros annuels (93,5 patates !)


Mettons qu'on divise par deux les indemnités des députés on obtient un gain de 46 778 544 euros par an. Avec plus de 46 millions d'euros on pourrait salarier combien de
fonctionnaires en plus ?


Et on peut bien sûr faire la même chose avec le Sénat !


 


Si un gouvernement est véritablement désireux de réaliser des économies il doit faire des coupes budgétaires mais en commençant par le haut de la pyramide et non par sa base qui représente
beaucoup plus de citoyens qui diminueront leurs dépenses de consommation. C'est très logique, mais aurons-nous un jour des représentants politiques dignes de leurs fonctions ?


 


Bizz,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule