Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 14:52

Sarkozy Ballarkozy

L'affaire qui gâche tous les efforts
déployés sur la tuerie de Toulouse

 

 

Mediapart n'aura pas attendu longtemps pour frapper un grand coup dans cette campagne où les manipulations de toutes sortes dépassent tout entendement. Au lendemain du storystelling du "président-candidat sauveur de l'humanité" une nouvelle rebondissante vient d'éclater et réduit toute la "stratégie du choc" à néant : le juge Renaud Van Ruymbeke ne lâche pas sa proie !

Son opiniâtreté l'a amené à découvrir l'élément qui relie définitivement Édouard Balladur et son équipe de campagne de 1995 (dont un certain Nicolas Sarközy) au financement illégal de la campagne présidentielle de l'ex-premier ministre mais aussi sur les dessous de l'affaire Karachi-Takieddine au travers de laquelle 11 français ont trouvé la mort en suite de représailles de comissions occultes non reversées.

 

Explications de Fabrice Arfi et Karl Laske : 

 

http://img11.hostingpics.net/pics/559339LogoMediapart.gif

 

 

Affaire Balladur : la justice retrouve en Suisse les 10 millions fantômes

http://img11.hostingpics.net/pics/969155SarkozyBalladur.jpg 

C’est la connexion inespérée, le chaînon manquant entre deux affaires explosives : Takieddine et Balladur. Après avoir multiplié les investigations bancaires, le juge Renaud Van Ruymbeke vient de retrouver sur un compte de transit utilisé par les marchands d’armes, à la banque SCS Alliance de Genève, la trace d’une sortie en espèces de dix millions de francs en avril 1995. L'argent provient directement de la vente des frégates en Arabie.

Cette somme d’argent est très précisément celle que l’équipe d’Édouard Balladur verse mystérieusement, le 26 avril 1995, sur le compte de campagne de l’ancien premier ministre, au Crédit du Nord. Ce versement en espèces de 10.050.000 francs, révélé par Mediapart en 2010, est resté sans explication jusqu’à aujourd’hui malgré les dépositions de Nicolas Bazire, l’ancien directeur de campagne, Renaud Donnedieu de Vabres, membre du cabinet de François Léotard puis de l’équipe de campagne, et René Galy Dejean, l’ancien trésorier de la campagne, ancien député et maire du 15ème arrondissement de Paris.


Le trésorier a contesté avoir versé cette somme, alors qu’ils semble avoir été le seul à passer à la banque ce jour-là, et ses collaborateurs ont expliqué avoir "découvert" cette arrivée d’argent la veille de son dépôt, et même avoir « mélangé les recettes avec du numéraire de provenance inconnue ».

Nicolas Bazire, toujours proche du président de la République, et Renaud Donnedieu de Vabres ont tous deux été mis en examen respectivement en septembre et décembre dernier pour « complicité d’abus de biens sociaux » pour le rôle suspect joué, en 1994, dans la vente de frégates à l’Arabie Saoudite et de sous-marins au Pakistan. Les deux hommes ont en effet imposé les intermédiaires Ziad Takieddine et Abdul Rahman El Assir aux industriels, leur assurant des commissions évaluées à 82,6 millions d’euros – dont 32,4 millions leur ont été versés avant 23 avril 1995.

http://img11.hostingpics.net/pics/230179IbrahimAlDuaijAlSabah.jpgSelon les dernières investigations effectuées en Suisse, M. El Assir a utilisé le compte bancaire d’une personnalité koweitienne, le cheik Ibrahim Al-Duaij Al-Sabah, membre de la famille régnante, gouverneur d'Al-Ahmadi, pour opérer des transferts en espèces. L’un de ses collaborateurs, Mustafa Al-Jundi, également rétribué par Ziad Takieddine, se chargeant d’aller retirer les fonds.

Début février, plusieurs témoins, acteurs des transactions secrètes, ont été entendus à Genève, à l’occasion d’un déplacement du juge Renaud Van Ruymbeke. Le 2 février, M. Khaleel Hassan, un gérant de fortune à l’Union bancaire privée, à l’époque chez SCS Alliance est interrogé par le procureur de Genève Jean-Bernard Schmid.

Selon le procureur, « le Cheik Al-Sabah aurait mis à la disposition de Mustafa Al-Jundi son compte ouvert auprès de SCS Alliance pour une opération de simple transit de FF. 10.000.000  en avril 1995 ».

« Je me souviens de Mustapha Al-Jundi et Abdul Rahamn El Assir, a-t-il  expliqué. Je les ai rencontrés à l’occasion de mes contacts avec mon ancien client, le cheik Ibrahim Al-Duaij Al-Sabah. Les trois étaient amis. Je les ai rencontrés à l’occasion de déjeuners ou de réunions organisés par cheik Al-Sabah [...] qui exerçait surtout une activité politique équivalente à celle d’un maire ou d’une région du Koweit. J’ai eu l’impression de que M. El Assir était le "seigneur" de Mustapha Al Jundi ». Au sujet de la sortie d’espèces évoquée par le procureur, M. Khaleel Hassan répond ne pas avoir été "directement responsable" de ce compte.

 

Le circuit des espèces

Le lendemain, 3 février, le procureur Jean-Bernard Schmid a questionné, en présence du juge Van Ruymbeke, Maître Hans Ulrich Ming, l’homme qui a ouvert et géré les sociétés offshore des marchands d’armes. « Mercor facturait des commissions sur des contrats avec le Pakistan, a-t-il expliqué, et Rabor avec l’Arabie Saoudite ». « Abdul Rahman El Assir m’a instruit de verser une partie des commissions encaissées par Rabor au Liechtenstein sur un compte SCS Alliance à Genève » a-t-il expliqué. Ce sont donc des fonds découlant de la vente des frégates militaires françaises à l'Arabie saoudite qui ont été décaissés en espèces.

Me Hans Ulrich Ming s’est souvenu du rôle joué par Mustapha Al Jundi. « Il lui arrivait, sur instruction de Abdul Rahman El Assir, d’aller retirer du liquide auprès de la BCP, a-t-il expliqué. Je ne me souviens pas des montants, si ce n’est qu’il s’agissait de sommes de l’ordre de quelques dizaines de milliers de francs. »

Maître Ming  a confirmé que cheik Ibrahim Al-Duaij Al-Sabah, « membre de la famille régnante koweïtienne », était le bénéficiaire des fonds versés sur le compte SCS Alliance. « Lorsque j’ai fait remarquer à M. Abdul Rahman El Assir qu’il versait beaucoup d’argent sur ce compte, il m’a dit qu’il s’agissait d’un associé dans ses affaires du Moyen-Orient ». L’avocat a déclaré tout ignorer des « mouvements du compte SCS Alliance ».

« Vous relevez que selon les investigations menées à ce jour, il apparaît que chacun des crédits de Rabor sur ce compte SCS Alliance en ont été immédiatement débités en liquide par une mise à disposition en faveur d’un certain Mustafa Al-Jundi, qui apparaît être la même personne que celle qui bénéficiait des mises à dispositions du compte BCP. J’ignorais totalement ceci. »

http://img11.hostingpics.net/pics/990240ElASSIRMUSSALAM.pngAu passage, l’avocat confirme la mission de M. Takieddine auprès de son associé El Assir. « J’ai eu l’impression qu’il s’agissait de sa main droite, ou son principal assistant. Ils avaient passé leur jeunesse au Liban. Ils ont fréquenté la même université. Abdul Rahman El Assir me donnait clairement l’impression d’être “le patron” qui m’introduisait son représentant ». L’avocat a confirmé au passage que Ziad Takieddine n’avait pas été extérieur au contrat pakistanais contrairement à ce qu’il affirme : « Avant la signature du contrat Mercor (celui du Pakistan), j’ai dû recevoir un téléphone de Abdul Rahman El Assir qui m’annonçait que Ziad Takieddine serait présent, a indiqué Maître Ming. C’est toutefois moi qui ai signé le contrat pour Mercor ».

L’apparition du cheik Ibrahim Al-Duaij Al-Sabah dans l’affaire est inattendue. « C’était le “joker” d’El Assir », confirme un homme d’affaires proche du dossier. M. El Assir utilisait plus souvent la carte du cheik, saoudien celui-ci, Ali Ben Mousalem. La banque SCS Alliance aujourd’hui absorbée par CBH holding, qui a eu longtemps une succursale à Paris, place de la Madeleine – dans l’immeuble du restaurant Lucas Carton – avait d’importants clients libanais.

 

 


Mediapart

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Mensonges et vérités
commenter cet article

commentaires

caroleone 25/03/2012 16:46


Non, je ne le savais pas, j'm'intéresse pas trop aux fortunes papy, tu sais !!


Je sais c'est pas bien mais je suis déjà convaincue que toute cette politique en faveur du capital enricichit les oligarchies au pouvoir.


Tu veux dire qu'il va pouvoir s'offrir une nouvelle batterie de casseroles toutes neuves en cuivre et continuer ainsi à nous éblouir avec ?





 


Caroleone

Papy Mouzeot 25/03/2012 18:18



Effectivement je veux dire que le quincailler prêche surtout pour sa paroisse !


 


Bizz,
Le Papy



caroleone 24/03/2012 13:24


Ah! la belle gamelle qui sort de sa boîte !!


J'adore !!, bravo mediapart et merci à toi papy de relayer


Il ne faut pas lâcher prise maintenant, je vais le reprendre aussi un peu plus tard, ça vaut le coup que tout le monde en profite.


Bonne journée et bises


 


caroleone


 





 


Il doit commencer à avoir des crampes !!

Papy Mouzeot 25/03/2012 16:30



Bonjour Caroleone,


 


Tu as du certainement apprendre que malgré ce que déplore le monarque, à savoir que c'est LA crise qui aurait plombé son mandat, sa fortune personnelle, elle, a progressé de 30%.


Combien de citoyens peuvent en dire autant ?


Je crois que ce fait résume à lui tout seul la forfaiture de cet imposteur.


Exceptionnellement je partage l'avis de son ministre de l'intérieur : reconduisons cet étranger chez lui !


 


Bizz,
Le Papy



fanfanchatblanc 24/03/2012 12:50


ça me donne le tournis tout ça... il a chaud à ses p'tites fesses le sarko... 

Papy Mouzeot 25/03/2012 16:09



Bonjour Fanfan,


 


Sarko a effectivement chaud aux fesses mais il a une armée de pompiers à ses basses, ce qui n'est pas le cas de son professeur qui lui a enseigné tous les secrets de la corruption. Je ne vois pas
comment cette tripotée d'escrocs pourrait s'en sortir dans l'éventualité d'une défaite du monarque. Des têtes tomberont, je l'espère, et cela sera un symbole de notre petite révolution, à nous le
peuple d'en bas.


 


Bizz et bon dimanche à toi,
Le Papy


 






Grats 23/03/2012 18:09


hello mon poto tres bien relayé sur mon bouzin tchao bye.


 


             Grats

Papy Mouzeot 24/03/2012 04:50



Wouah je vais deviendre une vedette à force !


Bon week-end et à bientôt,
Le Papy



Dany 23/03/2012 17:25


Coucou Papy,


 Pas raté j'étais sure que tu allais nous gâter avec les dernières indiscrétions !Je me demande ,combien de médias vont relayer l'info! Bravo, enfin une bonne nouvelle après 4 jours d'une
indigestion de sarko


Il y en à un autre :E.Woerth le postier qui va se faire taper sur les menottes


Bises

Papy Mouzeot 24/03/2012 04:42



Bonsoir Dany,


 


En toute logique cette affaire qui gravite autour du dossier Karachi devrait plomber la carrière de n'importe quel politichien à la différence que c'est justement l'affaire que le despote tient
absolument à éviter. Le monarque joue très gros sur ces élections, il doit absolument l'emporter s'il ne veut pas couler avec le navire UMP Ballarkozy.


 


Bizz,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule