Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 04:05

Grosdidier Le Piege  

Complot sexuel au sein
de la droite Mosellane

 

 

Décidément on manque d'originalité à l'UMP. Le sénateur-maire UMP de Woippy, François Grosdidier nous replonge dans un remake de "l'affaire DSK" en tentant de faire plonger son adversaire politique Jean-Louis Masson (divers Droite, ex-UMP) dans un guet-apens sexuel. Un stratagème bien huilé et qui a déjà prouvé son efficacité en brisant définitivement la carrière politique de l'ex-patron du FMI et ancien poids lourd du PS, adversaire tant redouté par l'ancien monarque.

Face à face, deux sénateurs, tous deux originaires de Metz et issus de la même formation politique, se livrent une guerre fraticide depuis plus de vingt ans où tous les coups bas sont permis y compris les plus vicieux.

 

Le journal Marianne rapportait lundi soir sur son site les accusations de Jean-Louis Masson accompagnées d'un document sonore proprement effarant, tiré d'une conversation téléphonique entre François Grosdidier et un agent immobilier aux pratiques musclées.

 

 

Extrait de l'enregistrement pour les malentendants (ceusse qui n'ont pas l'ADSL) :

 

François Grosdidier : « Lui, le seul truc, c’est de le faire coucher avec une mineure. Y'a que ça...
Son interlocuteur : Moi j’arrive pas, j’ai essayé. J’ai plein de copains qui ont peur de rien. Chaque fois que j’ai un locataire qui va pas, j’ai un mec qui y va. Il lui met deux claques dans la gueule et il me le fait sortir. Et là quand je lui ai dit que c’était pour l’autre, il a pris peur.
– … un politique, ils veulent pas !

Y veulent pas trouver une mineure en France. D’accord au Maroc, il se fera piéger comme un lapin.

– ... Dès que ça pète, moi je préviens le secrétaire d’Etat à l’Intérieur en lui disant, écoutez ne le protégez pas, c’est le plus foireux des hommes politiques français… Non non mais, non mais réellement parce que si celui-là disparaît, c’est une épine du pied euh... »

 

Victime d'un complot

http://img11.hostingpics.net/pics/447520masson02.jpgJean-Louis Masson affirme avoir pris possession de cet enregistrement dans des circonstances rocambolesques. Courant 2010, il aurait été contacté à plisueurs reprises par un entrepreneur qui l’invitait à le rencontrer au Maroc, tous frais payés, pour consulter des actes notariés concernant François Grosdidier. Comme, il ne donnait pas suite, ce dernier, sans jamais lui donner son nom est alors venu le rencontrer en Moselle, l’occasion pour Jean-Louis Masson de le faire photographier discrètement. Peu avant les élections cantonales de mars 2011, ce dernier lui faisait pourtant parvenir le fameux enregistrement. Pièce que Jean-Louis Masson se refuse alors à dévoiler : « On me l’a transmis juste avant les cantonales. J’ai préféré qu’il n’y ait aucune interférence sur le scrutin qu’on puisse me reprocher ». Il ne se décide à porter plainte que le 30 juillet dernier, en apprenant qu’un chef d’entreprise mosellan, Patrick Malick, au centre d’un dossier de partage illicites de marchés mettant en cause François Grosdidier, avait porté plainte le 29 juillet pour menaces de mort, tentatives d'intimidation et d'effraction quelques jours à peine après la mise en examen de François Grosdidier dans une affaire de système illicite de captation des marchés publics à Metz. « Quand j’ai lu ça, je me suis dit qu’ils étaient capables de tout. Ce qu’il y a sur cette bande, c’est surréaliste et l’affaire Malick a été le détonateur. Je voulais me préserver en déposant une plainte » déclare Jean-Louis Masson.

 

Qui est Jean-Louis Masson ?

Un nom qui n'est pas étranger dans la mémoire des blogueurs. Jean-Louis Masson s'était illustré en 2010 par sa proposition de loi visant à « faciliter l'identification des éditeurs de sites de communication en ligne et en particulier des "blogueurs" professionnels et non professionnels » mettant ainsi un terme au droit à l'anonymat des auteurs de blogs.

 

Reportage de notre envoyé très spécial, Ericko

 

Ce polytechnicien n'en n'est pas à son coup d'essai. Durant la campagne aux élections municipales de 1983 à Metz, il avait fait rédiger des tracts diffamatoires anonymes contre lui-même dans l'optique de jeter le discrédit sur Jean-Marie Rausch. La révélation de la "vérité" l'avait donc contraint à retirer sa liste. Constamment élu député depuis 1978, il est destitué de ses fonctions en 1997 et condamné à un an d'inéligibilité par le Conseil constitutionnel pour avoir financé la campagne d'un concurrent, afin d'affaiblir sa rivale centriste, Nathalie Griesbeck, soutenue par Jean-Marie Rausch.

 

 

Une blague de collégien

http://img11.hostingpics.net/pics/583731Franc807oisGrosdidier.jpgL’enregistrement déposé lundi chez le procureur de Metz par Jean-Louis Masson comme preuve d’un complot fomenté à son encontre par Grosdidier résulterait au contraire, selon ce dernier, d’un montage destiné à lui nuire. Pour Grosdidier, le document aurait été réalisé à partir d’une réunion qui aurait viré "à la blague de collégiens". Sébastien Faizand, aujourd’hui disparu de la région, serait donc l’un des protagonistes de la scène, tout comme François Grosdidier, qui en revanche ne se souvient pas des autres participants. Le maire de Woippy décrit la scène comme un jeu au cours duquel Masson aurait été pris pour cible afin d’éprouver la mythomanie de Faizand : « Faizand prenait à cœur mon conflit avec Masson et je voulais voir jusqu’où cela allait, je trouvais ça très drôle ». Contacté par le site LOR'Actu.fr, Jean-François Grosdidier affirme qu’il s’agit d’une manipulation politique à son égard conduite notamment par le sénateur de droite Jean-Louis Masson : « Il se disait déjà il y a quelques jours que des torpilles allaient exploser contre moi dès le 18 juin, Monsieur Masson a dû manipuler M. Malick qui est un entrepreneur aux abois financièrement [...] C’est une opération politique contre moi. Il n’y a pas le moindre fond de vérité ! C’est de l’affabulation. Je n’ai jamais été entendu dans cette affaire, mes collaborateurs également ».

Le sénateur-maire de Woippy déclarait ensuite aux journalistes de France 3 : « Il y a quelques années, j’ai été contacté par un certain Sébastien Faizant qui proposait des solutions financières apparemment séduisantes mais auxquelles je n’ai jamais donné suite. Derrière les discussions de l’expert financier, transperçait progressivement un mythomane parfois très drôle. Sébastien Faizant est revenu à la charge en s’intéressant beaucoup, avec insistance, à mon conflit avec Jean-Louis Masson et en me faisant des propositions délirantes pour le neutraliser politiquement et le compromettre. La conversation diffusée par Jean-Louis Masson est un assemblage de brides d’une conversation infiniment plus longue que nous (François Grosdidier et une autre personne non-identifiée) avons poussée en nous amusant pour voir jusqu’où irait son délire. J’en riais après son départ. Il m’a sans cesse relancé. Malgré son insistance, je n’ai jamais bien sûr donné la moindre suite. Le "commencement d’exécution" est complètement fantaisiste. Cette affaire se résumait à une "blague de collégiens". Il est permis de se demander si Jean-Louis Masson n’a pas commandité Sébastien Faizant, finalement plus manipulateur que mythomane [...] Je porte plainte pour dénonciation calomnieuse et mensongère, manipulation et association de malfaiteurs ».

 

Le "Sébastien Faizant" évoqué par François Grosdidier s'appelle en réalité "Sébastien Faisand" et travaille aujourd'hui au Luxembourg comme directeur du Groupe Halisa, une société fondée en 2009. L'activité de monsieur Faizand semble spécialisée dans les transactions financières. Mais il n'a pas été possible pour les journaliste de France 3 de le joindre : absent actuellement de son bureau, il n'est pas non plus joignable sur son numéro de portable qui aboutit à la Société Générale au Grand Duché.

 

Le 26 juillet dernier, François Grosdidier a été mis en examen pour détournements de biens publics dans le cadre d’une plainte déposée, il y a huit ans, par Laurence Burg, une conseillère municipale d’opposition de Woippy qui dénonçait un "système municipal de dépenses injustifiées et de petits arrangements entre amis". Pour preuve des méthodes d'intimidation employées par le sénateur-maire de Woippy, la députée UMP Marie-Jo Zimmermann déclare avoir reçu des textos menaçants de la part de François Grosdidier : « Leur contenu était menaçant, et visait à faire pression sur Masson en m’intimidant. Je les ai d’ailleurs déposés chez un huissier, pour la sécurité de ma famille et la mienne ». Des faits que n'a pas nié l'auteur des textos. 

 

http://img11.hostingpics.net/pics/168249malik.jpg
Patrick Malick

Selon l'hebdomadaire Charlie Hebdo, le sénateur-maire UMP de Woippy est mis en cause dans une affaire de système illicite de captation des marchés publics à Metz. Il est mis en cause par le dirigeant de l'une des entreprises concernées, Patrick Malick qui accuse l’élu d'avoir profité de ces pratiques présumées illégales : « Pour chaque marché, les patrons de ces boîtes décidaient laquelle remporterait tel ou tel marché public en soumissionnant aux collectivités locales et territoriales une offre plus basse que celles de toutes les autres ».

Cette affaire qui date de 2009, après que ce chef d’entreprise ait dénoncé ce fameux système à la répression des fraudes (DGCCRF) de Lorraine qui a ouvert une enquête resurgit. Une quinzaine de sociétés de Lorraine et du Luxembourg seraient trempées dans cette affaire qui a été confiée au juge d'instruction Vincent Lemonnier à Metz. Patrick Malick affirme que plusieurs millions d'euros ont pu être détournés grâce à ce système. « J'ai notamment participé à un montage financier afin d'octroyer la somme de deux fois 22.736,92 euros à Monsieur François Grosdidier. Ce montage est intervenu en mars-avril 2008 ».

L'entrepreneur mosellan de Behren-lès-Forbach a affirmé avoir porté plainte dimanche 29 juillet 2012, après que deux hommes, habillés en treillis et cagoulés, sont entrés dans sa propriété et ont tenté de s'introduire à son domicile par le toit peu après 7H00 du matin. C'est son épouse qui a fait fuir les cambrioleurs en les surprenant. « C'était une expédition » a affirmé Patrick Malik. Selon maître Pascal Bernard, l'avocat de l'entrepreneur mosellan :  « Ce n'est pas un hasard et ce n'est pas un cambriolage, les intrus savaient très bien que la maison n'était pas vide » , notant que les voitures de la famille étaient garées devant le domicile.

Après avoir récemment déposé deux plaintes pour menaces de mort, l’entrepreneur mosellan est retourné, hier, dans les locaux de la brigade de Folschviller pour raconter la tentative d’intrusion de deux hommes encagoulés, au petit matin, à son domicile situé dans la région de Saint-Avold.
Toute la famille était présente. À 7h, M. Malick était encore dans la chambre. Son épouse préparait le petit-déjeuner. « Elle a entendu du bruit. En se rendant sur notre terrasse, elle a vu une jambe descendre du toit. Ma femme a hurlé ! Elle a vu filer deux hommes en treillis et rangers, portant des cagoules. Un tenait un objet noir, peut-être une arme ».
Patrick Malick arrive en trombe ; à l’extérieur, il n’y a déjà plus personne.
L’entrepreneur ne croit pas au hasard. « On n’a jamais vu un cambriolage à 7h du matin, dans une maison devant laquelle sont garées des voitures, argumente son avocat, M e Pascal Bernard. Ça ressemble à tout le moins à une tentative d’intimidation ».
Puis l’entrepreneur se fait plus précis : « On m’a dit qu’on allait me tuer. Je pense qu’ils venaient dans un but clair ».

Se considérant comme "un homme à abattre", un homme en tout cas gênant, l’entrepreneur ne regrette rien même s’il aimerait « que les choses s’accélèrent. Mon entrevue avec le juge vendredi s’est très bien passée. Il a constaté que je ne mens pas. Je crois en la justice mais il faut qu’elle aille vite maintenant. Parce que cette histoire, j’en suis désormais certain, va mal finir ».

 

 

 

 

Sources : Marianne, Le Républicain Lorrain, France 3 Lorraine, LOR'Actu.fr, Wikipédia


Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article

commentaires

Caroleone 03/08/2012 14:07


Bonjour papy,


 


J'y comprends rien à ces salades ! Mais que les politiques sont sournois et pervers quand j'y pense...ça donne pas envie


 





 


Le seul que j'ai compris c'est Ericko, heureusement qu'il est là


D'ailleurs j'ai bien repéré les solex derrière lui, c'était le clin d'oeil papy à roulettes ?





Bises


 


caroleone


 

Papy Mouzeot 03/08/2012 14:21



Bonjour Caroleone,


 


Pour le salades de l'UMP, faut voir ça avec Eströzy, leurs salades sont très célèbres.


Cette gueguerre de l'UMP n'est rien d'autre qu'un portrait très réalise de la droite en général et du l'univers politique de notre pays.


C'est pas plus compliqué.


 


 


Bizz,
Le Papy



Adam 02/08/2012 10:50


 


Grosdidier, oh!!! toi tu vas avoir des problèmes


 





Amitiés mon Poto

Papy Mouzeot 02/08/2012 12:20



Héhéhé... Ça s'invente pas !


J'espère qu'il n'aura pas l'Adam contre moi !!!


 


 


A bientôt...
Le Papy



christopheCTL 02/08/2012 07:16


Masson je connais il été deputé de ma circription pendant années c'est sa supleante qui la remplacé depuis 1997 il est toujour conseiller general de mon cantons


lorsqu'il a été elu pour la premiere fois il a battu une ministre de giscard qui avait été parachuté c'es sa seul victoire que j'aprecie bien qu'a l'époque j'etait trop jeune pour voté

Papy Mouzeot 02/08/2012 11:42



Bonjour Christophe,


 


Et bien merci pour ton témoignage vu du terrain. Ce que tu nous dis confirme que ce type a passé sa carrière à combattre la droite autant que la gauche. C'est tout à fait le genre d'opportuniste
prêt à prendre sa carte au FN pour rester dans l'arène politique.


Vous avez de sacrés cocos dans ta région !


En fait pas plus qu'ailleurs, ils sont tous comme ça !


 


Amitiés,
Le Papy



FAN 01/08/2012 17:31


 Bande de petits salopards!!!!!!!!! Tout est bon pour descendre son ennemi en politique!!PAS d'armes à feu mais des potins
croustillants!!!!  Eh oui, nous, povs citoyens, on rament au boulot pour leur payer leurs "détentes"!!! BISOUS FAN

Papy Mouzeot 01/08/2012 17:57



Bonjour FAN,


 


C'est quand même étrange de retrouver le même scénario qui a été échaffaudé pour faire tomber la tête de DSK. Encore une histoire de mœurs sexuels, à croire que les scénaristes de l'UMP manquent
d'imagination.


Faut savoir que Grosdidier était le poulain de Masson à l'origine et apparement l'élève a dépassé le maître. Au milieu de tout ça, des entrepreneurs rackétés par des élus qui n'ont pas d'autre
choix que d'accepter ces magouilles pour faire tourner leurs entreprises. Finalement c'est une affaire qui ne se démarque pas de ces pratiques institutionnelles qui pourrissent l'ensemble de
notre pays.


 


Bizz,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule