Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 10:00

cinq.jpg

 

Pour la libération des 5 Cubains kidnappés et séquestrés aux USA depuis plus de 12 ans :

Antonio Guerrero (Miami, 1958) Ingénieur en construction d’aérodromes, poète, deux fils.

Fernando Gonzalez (La Havane, 1963) Diplômé de l’Institut des Relations Internationales du Ministère des Affaires étrangères, marié.

Gerardo Hernandez (La Havane, 1965) Diplômé de l’Institut des Relations Internationales du Ministère des Affaires étrangères, marié.

Ramon Labañino (La Havane, 1963) Licencié en Économie de l’Université de La Havane, marié, trois filles.

René Gonzalez (Chicago, 1956) Pilote et instructeur de vol, marié, deux filles.

 

 

APPEL À MANIFESTER

"A Paris la prochaine initiative se déroulera donc à partir de 18 heures 30, le VENDREDI 4 FEVRIER à DENFERT- ROCHEREAU devant la gare RER à l’invitation du Maire Socialiste du 14 ème et du Groupe Front de Gauche de la Mairie de Paris."

 

Nous vous y convions donc tous avec vos badges et vos tracts appelant nos compatriotes à l’action sous toutes les formes en faveur de la Révolution Cubaine et de ses 5 Héros captifs de l’Empire.

 

Pour la Coordination Nationale

Jacques MILHAS

 


 

Kubako Etxea,
solidaridad con Cuba en Baiona

Interview d'Alain Camus et Xarlo EtCHEzaharreta, membres de la Maison de Cuba

 

Pour les ceusses qui comme moi ne comprennent que deux mots de castillan voici un résumé de la vidéo traduit dans notre langue par Xarlo EtCHEzaharreta :


Cubako Etxea, (en français: la maison de Cuba) est une association née en 1990, à la suite de la disparition du Bloc de l'Est. Il s'agissait d'apporter notre pierre à l'édifice cubain esseulé face au reste du monde.

Ses objectifs sont une aide financière et/ou matérielle à des projets collectifs, la plupart du temps par l'intermédiaire de l'ICAP, mais aussi un soutien inconditionnel à la Révolution socialiste cubaine.

il s'agit donc de défendre politiquement Cuba et, parallèlement, de diffuser une information véritable sur ce qui se passe à Cuba, face à la désinformation et aux mensonges de la grande Presse.

Nous organisons donc des soirées festives pour récolter des fonds, des conférences et des débats, des soirées videos, etc... sans autre aide que la subvention de la mairie de Tarnos aussi appréciée que minime.

Pour recevoir quelques subventions des institutions, la solidarité avec Cuba n'est certainement pas un slogan publicitaire porteur dans une région très ancrée à droite.

L'association était située à Tarnos au départ puis, récolte de finances oblige, nous nous sommes implantés au Petit-Bayonne, où bat le coeur de Bayonne, où se retrouve la jeunesse, où se déroulent en grande partie les fêtes de Bayonne. Là où la récolte de fonds est la plus efficace...

Cette chasse au financement nous prend beaucoup d'énergie et limite notre potentiel dans d'autres branches de notre activité car les adhérents actifs se font rares et ce sont souvent les mêmes qui sont sur tous les fronts. Parmi environ 300 amis, nous avons 130 à 150 encartés et une grosse dizaine qui travaillent régulièrement et activement.

Pour atteindre ces objectifs nous avons au 18, rue des Tonneliers, un local qui fait restaurant privé en fin de semaine pour les membres et leurs invités. Nous le prêtons aussi ponctuellement à des associations proches de nos valeurs qui sont en manque de locaux pour certaines de leurs activités. Et nous organisons diverses fêtes à des dates importantes, Commémoration des grands hommes de Cuba, l'attaque de la caserne la Moncada du 26 juillet 1953, etc...

Bon an, mal an, nous arrivons à payer les emprunts pour devenir propriétaires de notre local et dégager quelques milliers d'euros pour mener à bien les projets qui nous paraissent importants à Cuba. Nous en aurons terminé avec ces emprunts en juin 2011, ce qui sera tout bénéfice pour de nouveaux projets à Cuba.

De plus, nous participons avec les autres comités locaux de France-Cuba dont nous sommes un appendice au financement de projets plus importants financièrement choisis par France-Cuba national. Parfois, nous travaillons aussi avec France-Coopération pour de grands projets encore plus coûteux, par exemple l'électrification du village San José, très isolé dans la sierra de l'Escambray, avec des panneaux solaires. Ce sont plusieurs dizaines de milliers d'euros qui ont été réunis et ont permis à la population en liesse d'avoir enfin ce service vital.

Nous participons activement à la lutte pour la libération des 5 Cubains 'de Miami' prisonniers de l'Empire.

Notre présidente actuelle, Annie Arroyo, est par ailleurs responsable nationale de France-Cuba pour la libération des 5.

Nous diffusons aussi un bulletin trimestriel, 'Cuba Siempre', visible sur notre site web kubakoetxea.com dont les rubriques principales sont réactualisées chaque jour et quand l'actualité de Cuba (et de l'Amérique latine en marche) le réclame.

Notre site web est bilingue français/castillan...

 

par Xarlo Etxezaharreta

 

 

Pour en savoir plus sur les 5, le Papy vous conseille l'excellent site web : freeforfive.org

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article

commentaires

TourtauxjRacEc4ESTjIc 23/01/2011 13:52



Ce qui serait un scoop, c'est que le "démocrate" OBAMA décide enfin de leur faire recouvre leur liberté.



Papy Mouzeot 23/01/2011 20:12



Bobo Hama n'est qu'un "pâle" figurant d'une politique où il n'est pas aux manettes, donc peu d'espoir de se côté. On pourrait p'têt kidnappé quelques Mc Donald pour négocier un échange de
prisonniers ?



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule