Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 03:21

La Planete des singes

Les origines du financement occulte
de la campagne de Sarközy en 2007

 

Le supplice chinois continue. L'ancien ministre du budget et trésorier de l'UMP, Éric Wœrth, a été mis en examen, jeudi 9 février, pour le "recel" de 150.000 euros présumés occultes destinés à la campagne présidentielle de Sarközy en 2007, dans l'un des volets de l'affaire Bettencourt, selon le parquet de Bordeaux et l'avocat d'Éric Wœrth. Cette mise en examen fait suite à une première, la veille, pour trafic d'influence passif

Avec cette nouvelle mise en cause judiciaire d'un protégé du président de la République, l'affaire Bettencourt, révélée en juin 2010 par Mediapart, vient de prendre une tournure politique de plus en plus embarrassante pour l'Élysée.

http://img11.hostingpics.net/pics/606001woerth.jpgL’ancien trésorier de l'UMP et ex-ministre du budget est notamment soupçonné d'avoir obtenu de l'héritière de L'Oréal des fonds occultes pour le financement de la campagne présidentielle de 2007 de Sarközy, à un moment où, selon une expertise médicale réalisée en juin dernier, la milliardaire commençait à souffrir de "démence mixte" et d'une "maladie d'Alzheimer à un stade modérément sévère", avec "un processus dégénératif cérébral lent".

 

« Ces faits n'ont pas existé, M. Wœrth s'insurge qu'on lui demande des comptes sur quelque chose qui n'a pas existé », s'est exclamé, jeudi soir, Maître Jean-Yves Le Borgne, l'avocat d'Éric Wœrth.

L’enquête des juges d’instruction de Bordeaux, qui se déroule dans le plus grand secret depuis un an, avait donné lieu ces derniers mois à des perquisitions au domicile d’Éric Wœrth, et au siège de l’UMP, en mars 2011. En décembre dernier, les juges ont par ailleurs mis en examen Patrice de Maistre, l’ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, ainsi que le photographe François-Marie Banier et son compagnon Martin d’Orgeval.

http://img11.hostingpics.net/pics/215657philippecourroye2.jpgQuand l’affaire Bettencourt a été dépaysée à Bordeaux voilà un an, le volet politico-financier du dossier, celui qui donne des sueurs froides à l’Élysée et que le procureur Courroye a tenté d’étouffer désespérément à Nanterre, pesait déjà lourd.

Pour commencer, les enregistrements clandestins du majordome de l’héritière L’Oréal ont levé un voile impudique sur les liens troubles entre la maison Bettencourt, la présidence de la République et l’UMP, dont Éric Wœrth fut le trésorier tout en étant ministre du budget (2007-2010).

Les enregistrements avaient aussi permis de jeter une lumière crue sur les dessous de l’embauche de l’épouse d'Éric Wœrth au service de Liliane Bettencourt. Dans les enregistrements, Patrice de Maistre, gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt, l'explique en ces termes le 23 avril 2010 :


 

L'embauche a été faite en novembre 2007, suivie deux mois plus tard de la remise de la Légion d’honneur, par le ministre Wœrth, au gestionnaire de fortune de la milliardaire. Soit l’employeur direct… de Mme Wœrth. Un conflit d'intérêts manifeste qui pourrait rentrer dans le champ du "trafic d'influence" (passible de 10 ans de prison et 150.000 euros d'amendes), déjà reproché par la justice à l'ancien ministre du budget.


« De Maistre me dit que Sarkozy demande encore de l’argent »

Mais l’affaire a pris une ampleur dévastatrice après les révélations de l’ancienne comptable des Bettencourt, Claire Thibout. Selon ce témoin de premier plan, Mme Bettencourt, par l’intermédiaire du même Patrice de Maistre, a en effet participé, en 2007, au financement occulte de la campagne présidentielle de Sarközy.

Claire Thibout l’a d’abord raconté à Mediapart début juillet 2010. Le 12 juillet de cette même année, le monarque avait été interrogé par David Pujadas sur cette affaire. Il avait nié en bloc mais, surtout, avait apporté un soutien très appuyé à Éric Wœrth.


 

La comptable n’a cependant pas cessé de le répéter depuis. L’ex-comptable a ainsi affirmé à de nombreuses reprises, devant plusieurs magistrats et plusieurs policiers, qui se sont succédé pendant des mois pour l’entendre, avoir été sollicitée début 2007 par le gestionnaire de fortune de Mme Bettencourt. Celui-ci lui aurait réclamé 150.000 euros en espèces pour les remettre à Eric Wœrth, afin d’abonder secrètement la cagnotte présidentielle du candidat de l’UMP.

Sur ces 150.000 euros, 50.000 provenaient, d’après l’ex-comptable, d’un compte parisien (à la BNP) de l’héritière L’Oréal, et 100.000 avaient été acheminés de Suisse, où les Bettencourt ont disposé pendant des décennies d’une fortune cachée, comme Mediapart l’a encore raconté récemment.


http://img.over-blog.com/400x543/4/16/26/23/Album/Sarkozy-Prevost-Desprez.jpg
(voir Sarközy : le règne de la terreur)

Le 16 juillet 2010, dans le cabinet de la juge de Nanterre, Isabelle Prévost-Desprez, qui s’est occupée (brièvement) d’une partie de l’affaire Bettencourt, Claire Thibout avait notamment présenté son agenda de 2007 dans lequel il était indiqué, à la date du 18 janvier : "Rendez-vous de Mme Bettencourt pour donner enveloppe qui donnera à Patrice". Or, l’enquête judiciaire a pu établir que dès le lendemain de ce rendez-vous, le 19 janvier 2007, Wœrth et de Maistre se sont rencontrés pour un café. Un nouveau rendez-vous, pour un café toujours, a eu lieu quelques jours plus tard, le 7 février.

 http://img11.hostingpics.net/pics/292519agenda.jpg

 

En décembre dernier, les juges de Bordeaux ont demandé la communication des comptes de campagne de Sarközy en 2007.

De manière inattendue, le journal intime du photographe François-Marie Banier, longtemps intime de Mme Bettencourt, a lui aussi donné du corps aux révélations de l’ex-comptable. Saisis lors d’une perquisition au domicile de l’artiste, les carnets manuscrits du photographe, que la justice de Nanterre s’était empressée de placer sous scellés sans les verser au dossier, évoquent eux aussi des liens financiers entre l’héritière du leader mondial des cosmétiques et le monarque. Tout particulièrement l’un d’entre eux, daté du 26 avril 2007, dans lequel on peut lire : « De Maistre me dit que Sarközy demande encore de l’argent ».

http://img11.hostingpics.net/pics/995851francoismariebanier.jpgM. Banier a expliqué aux policiers de la brigade financière que ces écrits constituaient des « observations de vies minuscules et de vice majuscule ». « Cela correspond aussi à ma réalité vécue », avait-il ajouté, tout en essayant de minimiser l’importance de ses notes sur Sarközy.

Les enquêteurs ont, en outre, été intrigués par une confidence de l’ancienne infirmière de Liliane Bettencourt, Henriette Youpatchou, selon laquelle la milliardaire avait dû apprendre par cœur une phrase à l’adresse de Sarközy, à l’occasion d’une rencontre à l’Élysée organisée par Patrice de Maistre en novembre 2008. Lourd de sous-entendus, le mot en question disait, selon l’infirmière : « Je vous ai soutenu pour votre élection avec plaisir, je continuerai à vous aider personnellement, j’ai des problèmes graves avec ma fille qui peuvent avoir des conséquences pour L’Oréal et donc pour l’économie du pays ».

Sans mettre en cause directement l’actuel hôte de l’Élysée, d’autres employés de la maison Bettencourt, l’ancien majordome au dictaphone-espion et une secrétaire particulière, avaient confirmé devant les policiers l’existence d’un ballet d’enveloppes remplies d’espèces pour des hommes politiques. Selon l’un de ces témoins, Chantal Trovel, les destinataires des précieuses enveloppes étaient essentiellement « des candidats qui cherchaient à financer leur campagne ». Le maître d’hôtel Pascal Bonnefoy avait quant à lui assuré aux enquêteurs : « Ces enveloppes, elles existent, j’en ai d’ailleurs vu une ».

 

Suite aux deux mises en examens d'Éric Wœrth, retrouvez l'intégralité du débat diffusé sur le site d'information indépendant le 23 février avec Antoine Gillot, avocat de l'ancienne comptable des Bettencourt et Christophe Régnard, président de l'USM.

 



 

http://img11.hostingpics.net/pics/397683MamieZinzinLoto.jpg

 

 

 

Source : Mediapart

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article

commentaires

caroleone 01/03/2012 15:40


Bonjour papy,


 


J'avais envie d'entendre tranquillement ce que Christophe Regnard avait à dire ( c'est le frère d'un de mes potes) et je trouve que c'est bien de la part de mediapart de nous avoir donné
l'occasion d'entendre cette version du côté des magistrats.


Cela nous aide à mieux comprendre la politisation de la justice qui est en train de se mettre en place depuis l'élection du nain ( ou peut-être tout simplement qui s'accélère).


Ce système me fait penser à celui de l'Espagne, où l'on en voit tous les abus pervers.


Ensuite en dehors de ces révélations honteuses sur cette affaire , je dois dire que je suis encore une fois choquée de voir le traitement qui est fait aux personnes qui ont le cran de dire les
vérités qui fâchent, de cet acharnement à briser leur vie, leur carrière, leur santé, de ce rouleau compresseur qui se met en place dès lors que l'on touche à la poule aux oeufs d'or.


Il en est de même pour ceux qui s'élèvent contre un pouvoir en place même au niveau du monde du travail, les vies sont brisées puisque la justice étant longue avant de porter ses fruits, les
êtres privés d'emploi, de ressources pendant les longues années de cette enquête vivent en latence, je ne sais comment d'ailleurs et c'est dramatique.


Ces personnes là qui osent parler ou dénoncer, ou s'opposer à tout système corrompu sont à mes yeux des combattants révolutionnaires de l'ère moderne. C'est un sacrifice qu'ils font et nous nous
devons de les soutenir comme nous le pouvons.


 


Voilà, pour en finir, la bête en cour doit être en train de préparer ses enveloppes pour financer à nouveau la campagne du nain...ça revient vite 5 ans , non ?


 


Bises


 


caroleone

Papy Mouzeot 01/03/2012 16:51



Re,


 


Effectivement lorsqu'on parle de la machine infernale administrative ou bien du rouleau compresseur de l'administration on omet souvent de dire qui actionne réellement les leviers. Les seuls
véritables responsables sont tout en haut de la hierarchie, soit les ministres en fonction, eux-mêmes au garde à vous devant le petit monarque.


Franchement je pense que le monarque à trouver une autre vache à traire encore bien plus riche que Mamie zinzin... notre État ! Qu'a-t-il fait de constructif pour les français depuis 5 ans à part
préparer sa campagne de 2012 avec nos impôts ?


 


bizz,
Le Papy



CFDTkaram 01/03/2012 11:14


QUEL DELICE POUR LES NEONABABS QUI VISITENT L'HOSPICE DU Papy Mouzeot


Amitiés

Papy Mouzeot 01/03/2012 11:49



Héhéhé ! Bonjour Karam,


 


Pas sûr que je sois très apprécié par ces milieux là !


Ce n'est pas important, il y aura toujours des clowns pour faire rire et d'autres pour faire pleurer...


 


Amitiés,
Le Papy



Dany 29/02/2012 19:31


Bonsoir Papy, il me faudrait ceci dans les oreilles pour les après midi


Merci, pour les souvenirs agréables, inoubliables AC/DC !


Bises Papy rock

Papy Mouzeot 29/02/2012 23:57



Houla malheureuse mais tu veux faire péter tes artères !!!


Bon courage pour tes entrainements...


 





 


 


Bizz,
Le Papy



caroleone 29/02/2012 19:12


J'ai trouvé ça pour toi, les 3 chats de la sagesse, c'est cool, non ?


Et je repasserais plus tard voir la bête en cour......elle est tellement ravalée qu'elle me file les chocottes !!


Bises et bonne écoute ( c'est + calme sur ma platine)


 


Caroleone


 



Papy Mouzeot 29/02/2012 19:52



C'est clair que c'est complétement à l'opposé de mes chimpanzés !


Au moins avec les chats on sait une chose... ils ne feront jamais de politique !


 


Bizz,
Le Papy


 



Garo 29/02/2012 18:51


Et en plus, ce brave homme, irréprochable bien sûr, qui brade l'hippodrome de Compiègne à son copain de l'UMP Philippe Marini, enfin plutôt à la société des courses de Compiègne officiellement,
pour 2,5 millions d'euros alors que l'ensemble valait 10 millions d'euros ! Corruption ? Prise illégale d'intérêts ? Qu'est-ce que je peux être mauvaise langue quand même !


 


Bises Papy


 


Bises

Papy Mouzeot 29/02/2012 19:39



Bonsoir Garo,


 


Yep, Wœrth sait se montrer généreux avec ses proches tout comme son boss... D'ailleurs je crois qu'il ne va pas tarder à être mis en examen aussi sur le volet de Compiègne si ce n'est pas déjà
fait ! Si Sarkö n'est pas réélu il risque d'y avoir prochainement un peu d'encombrement dans les tribunaux !


 


Bizz et merci pour ta visite,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule