Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 10:40

UMP Camping

Préparez vos valises !

 

Bien incapables de résoudre la crise du logement dans notre pays, voilà que quatre députés de l'UMP se sont mis en tête de s'en prendre une nouvelle fois aux plus démunis d'entre nous.

Vendredi dernier, une proposition de loi présentée par ces quatres "Dalton" de la droite est passée sans faire de vague, adoptée à l'unanimité en première lecture à l'Assemblée nationale. Sous couvert d'un texte relatif "aux habitats légers de loisirs et à l'hébergement de plein air et portant diverses dispositions relatives au tourisme", cette loi prévoit notamment d'obliger les exploitants des terrains de camping à déclarer chaque année en mairie le nombre d'emplacements concernés par cette pratique. Il renforce aussi les pouvoirs du maire, qui pourra inspecter même inopinément les terrains en vue de vérifier l'exactitude des déclarations. La commune aura en outre la possibilité de moduler la taxe de séjour applicable à la clientèle des terrains de camping, en vue de différencier la clientèle de passage de la clientèle résidentielle.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/726223dalton.jpg 

"Les personnes qui louent un emplacement de mobil-home pour une durée supérieure à trois mois" devront produire un justificatif de leur résidence principale. Parmi les nombreuses personnes qui "louent un mobil-home pour une durée supérieure à trois mois" se trouvent bien entendu une grande part de mal logés mais aussi des victimes de catastrophes naturelles ou industrielles (AZF) ainsi que des accidentés de la vie.

Ces quatres députés UMP que sont Jean-Louis Léonard (Charente-Maritime), Daniel Fasquelle (Pas-de-Calais), Marc Francina (Haute-Savoie) et Etienne Mourrut (Gard) confirment ainsi leur grande préoccupation de la pratique "résidentielle" au sein des campings sans même proposer d'autres solutions alternatives à défaut d'en trouver une seule viable.

 

Le cri d'alerte lancé par le collectif Alerte-Uniopss 

35 fédérations et associations nationales de lutte contre la pauvreté et l'exclusion et l'Association nationale des gens du voyage catholiques Réunies au sein du collectif Alerte-Uniopss dénoncent une proposition qui, selon eux, "risque de jeter à la rue les milliers de familles contraintes de vivre à l'année sur un terrain de camping".

Pour les associations sont clairement visées les quelques 70 000 à 120 000 personnes qui, parfois par choix, mais le plus souvent par contrainte, vivent à l'année sur ces zones théoriquement réservées au loisir. Caravanes, mobil-homes ou camping-cars servent alors d'habitat pour tous ceux qui, en situation de précarité ou face à la cherté des loyers, n'arrivent pas à trouver un logement classique. http://img4.hostingpics.net/pics/264809FrancePoulain.jpgFrance Poulain, architecte et urbaniste, spécialiste du sujet, nous confie : « Cette population comprend l'étudiant qui a trouvé un petit job de serveur sur le littoral l'été, le chômeur de longue durée, en passant par le travailleur pauvre ou la femme seule avec enfants ».

Aujourd'hui, vivre à l'année dans un camping est illégal. Mais la pratique est tolérée par certains gestionnaires de camping qui ont pour seule obligation de déclarer le nombre de nuitées qu'ils ont facturées. Il n'est donc pas possible de différencier et de contrôler s'il s'agit de plusieurs personnes la même nuit ou de la même personne plusieurs nuits de suite.


http://img4.hostingpics.net/pics/572010BatriceMessini.jpg«  Ces nouvelles dispositions vont augmenter la pression sur les gérants », déclare Béatrice Messini, sociologue au CNRS. «  Jusqu'à présent, il y avait une souplesse. Si, demain, l'accès de ces terrains légaux est plus difficile, où iront toutes ces personnes ? » s'interroge cette spécialiste de l'habitat hors norme.



http://img4.hostingpics.net/pics/278772ChristopheRobert.jpgPour Christophe Robert, délégué général adjoint de la Fondation Abbé-Pierre,
« ce renforcement de la législation est inquiétant car cet habitat alternatif, qui est loin d'être idéal, est néanmoins un des amortisseurs de la crise du logement. Cette proposition de loi est un arsenal supplémentaire qui permettra aux pouvoirs publics d'intervenir plus vite et par exemple accélérer des procédures d'expulsion ».

 

Actuellement, les maires ne peuvent agir sur les campings de leur commune qu'en cas de trouble majeur à l'ordre public. L'Etat, qui est censé être l'autorité de contrôle, n'intervient souvent que lors de l'agrément du terrain.
Pour le député Jean-Louis Léonard, un des initiateurs de la loi, le texte permettrait de
« prévenir d'éventuelles dérives liées à la sédentarisation [...] Il ne s'agit pas de chasser les pauvres, mais d'éviter le développement de campings qui n'en sont plus, se défend le député. Nous avons vu des cas de campings qui tournent pratiquement aux bidonvilles, et sur lesquels les maires n'ont aucune prise. Cette loi, qui a fait l'objet d'un consensus, est une protection ».

Il existe effectivement des campings qui, selon les mots de France Poulain, sont des "points noirs".
«  Environ 2 % du parc sont des terrains non gérés, soit parce que le gérant est peu scrupuleux, soit parce qu'il n'arrive pas à vendre son terrain lorsqu'il décide de partir à la retraite. Dans ces lieux, les conditions d'hygiène et de sécurité ne sont pas respectées, et il est légitime de vouloir mettre fin à ces abus ».

Près de 20 % des terrains seraient de qualité médiocre, notamment en raison d'une forte présence de campeurs sédentarisés. Pour autant, la chercheuse est assez sceptique sur l'efficacité des futures dispositions.
«  L'obligation de domiciliation pourra être facilement contournée, en se faisant domicilier par exemple par une association ».

Ce renforcement de la législation va certainement accélérer un phénomène de sédentarisation, sur des parcelles privées ou dans la nature, de précaires pour qui la location d'un emplacement dans un camping est devenue impossible.

 

Quand Jean-Louis Léonard prétend que cette loi est une protection, il omet de dire qui elle sert véritablement. L'État, qui compte renflouer ses caisses par l'obtention de taxes d'habitation qui lui échappent ? Les maires, qui useront d'un nouveau pouvoir pour contrôler inopinément leurs administrés ? Est-ce une loi compensatrice  en faveur de la suppression de la taxe sur les nuités en hôtel de luxe ? Ou tout bonnement l'application à la lettre de la politique du monarque qui consiste à chasser la misère de hors de la vue des citoyens qui se lèvent tôt le matin pour enrichir encore plus ces politichiens bien loin des préoccupations réelles de la population ?


A force de péter dans la soie avec les indémnités largement pompées sur nos impôts, les parlementaires n'ont plus aucune notion de la réalité de la vie. Ils vivent dans leur sphère dorée, aveuglés par le pouvoir et l'argent, à l'opposé des inquiétudes quotidiennes des citoyens qui les épuisent.

 

Alors pensez-y, effectuez une bonne action lorsque vous vous présenterez devant les urnes et faites en sorte qu'à l'avenir ces parlementaires n'aient plus à se fatiguer !


 

 

Sources : LeMonde.fr, Dany Ze Papynaute

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article

commentaires

fanfanchatblanc 21/12/2011 20:03


Tout à fait d'accord avec toi... surtout quand l'on voit pour ne citer que cet exemple, que la Dati faire preuvre de légèreté à Strasbourg et à Bruxelles.. ne quittant jamais son portable et en
faisant le minimum pour ne pas être pénalisée... ça craint... Seule la Commune avait pris des dispositions pour que les élus soient payés comme les ouvriers.. mais personne même pas à gauche
n'oserait diminuer la rémunération de ces rigolos...

Papy Mouzeot 21/12/2011 22:31



Dati ? La Rachida Dati ? Celle qui fait des trucs avec sa langue...


 





 


... qui fourche ?


 


 


Bizz,
Le Papy "mauvaise langue"



fanfanchatblanc 21/12/2011 11:49


Comme tu le dis Papy...n'oublions pas de nous présenter devant les urnes.... et luttons contre ces parlementaires cumulards et trop payés qui n'ont de cesse d'éloigner les populations les plus
démunies loin de leur vue. 

Papy Mouzeot 21/12/2011 19:32



Tout à fait Fanfan ! C'est là que le bât blesse !


Une fois que les parlementaires cesseront de percevoir des revenus de joueurs de foot ils pourront penser à bosser sérieusement pour l'intérêt des citoyens, mais pour cela il faudra abaisser
leurs revenus à celui de la moyenne des revenus des français. Ce n'est pas ça l'égalité ?


 


Bizz,
Le Papy



Dany 19/12/2011 19:20


Et si on inversait : tous les élus dans des caravanes ! Cela libérerait pas mal d'appartements "de fonction" pour les démunis... On y viendra un jour car ces élus là sont des vrais parasites de
la République.
Comment peut on estimer nécessaire d'accabler des gens qui tentent de survivre en se résignant à vivre dans cet habitat ultime..qui choisirait librement le camping en hiver ? ces élus auraient
donc meilleure conscience à précipiter ces gens dans une situation pire? Je trouve qu'il y à la une absence d'empathie qui tient de la cruauté!


Tes Papyrodies sont extra et résument bien ta colère 





Bises Papy

Papy Mouzeot 19/12/2011 21:48



Ouch !


Tu as le don pour trouver les bons mots qui définissent le rôle exact de tous nos parlementaires : ce sont des parasites !


Au delà du problème des mal-logés il existe aussi un autre débat dont que je n'ai pas évoqué dans cet article qui est pourtant bien réel. C'est celui de la lutte acharnée de ce gouvernement,
incarné par Claude Guéant, le ministre de l'intérieur qui a pour objectif de repousser le maximum de monde à l'extérieur... Il s'agit des roms et des gens du voyage, cibles privilégiées de notre
monarque. Je ne pourrais décrire les raisons de cette haine que Sarközy rejette sur les roms et les gitans. Peut-être que ça vient des ses propres origines ou bien de son enfance, en tous cas il
s'agit d'un problème personnel dont le chef de l'État en a fait son crédo.


Si les maires assumaient leurs responsabilités en aménageant les terrains d'accueil obligatoires nous n'en arriverions certainement pas à ces extrêmes. Malgré tout les premiers magistrats des
communes préfèrent s'acquitter des amendes prévues par la loi plutôt que remplir leur rôle. De fil en aiguille, les députés font l'amalgame afin de "protéger" leurs électeurs et font voter des
lois de plus en plus antisociales !


Voilà l'autre volet caché de ce sujet...


 


Bizz,
Le Papy



nanar en pétard 19/12/2011 18:23


Ils sont vraiement pourris jusqu'a l'os ces droitares de merde. Il faudrait trouver leurs adresses perso et leurs envoyer tout les mal-logés, les SDF et autres précaires du logement. Je suis sur
qu'il y a de la place dans leurs jardins de nantis! Vivement le 22 Avril !! Mais que c'est long...

Papy Mouzeot 19/12/2011 20:24



Ah ! Vous pourrez pas dire que je vous avais pas prévenu ! Nanar faut pas le chauffer, surtout quand il est en pétard !





Pour les adresses, rien de plus facile... je trouve l'idée excellente !





 


Amitiés fraternelles,
Le Papy



Françon 19/12/2011 15:38


Il faut bien evidemment une adresse "fixe" pour percevoir les prestations n'est ce pas...l'Etat et les structures qui la servent font des profits plus que substantiels sur "les pauvres" et les
personnes en difficulté.Lorsque ces lois seront appliquées (je souhaite vivement que la dissidence et l'irréverence seront au RV)seront ce les hôpitaux psychiatriques qui "récupereront" toutes
ces personnes hors la loi, démunies, au bout du rouleau? Si l'incompétence de nombre de nos députés et politiques est flagrante, voire sinistre, il reste évident que c'est encore une porte
ouverte à la violence , et au desarroi.


De plus le  double language que l'on nous sert systématiquement est insupportable et franchement névrotique.


Bon sang rien que pour abroger ou transformer toutes ces lois , le prochain gouvernement aura du pain sur la planche...


Je soupconne notre gouvernement et consort de créer une bonne vieille panique d'angoisse générale, car quand cela pue la peur , la mort et la violence , certains espèrent...

Papy Mouzeot 19/12/2011 18:38



Ta crainte est légitime Chantal, on nous l'a sert depuis 2002 et ça a fonctionné comme sur des roulettes jusqu'à présent. Ce fameux débat qui alimente les polémiques autour du FN et redore le
blason de l'UMP, on le connait par cœur et j'espère que les français ne se laisseront plus piéger... l'espoir fait vivre !


 


Bizz,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule