Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 21:27

http://img4.hostingpics.net/pics/520087BrunelSolo.jpg

La députée UMP propose de "remettre les immigrés dans des bateaux"

Dans une interview a Nouvelobs.com, la députée UMP Chantal Brunel a présenté ses excuses face à la polémique suscitée par ses propos sur l'immigration. "Si j'ai pu blesser quelqu'un en utilisant des mots qui ont pu choquer, je m'en excuse", a-t-elle déclaré, tout en maintenant ses propos sur le fond.

La députée avait suggéré mardi 8 mars de "remettre dans les bateaux" les immigrés "qui viendraient de la Méditerranée", en réaction aux sondages donnant Marine Le Pen en tête du premier tour de l'élection présidentielle.

"Il faut rassurer les Français sur toutes les migrations de populations qui viendraient de la Méditerranée. Après tout remettons-les dans les bateaux !" a déclaré l'ancienne porte-parole de l'UMP à la presse dans les couloirs de l'Assemblée. La députée n'a pas indiqué à quel moment, au cours des derniers mois, des bateaux immigrés ont accosté sur les côtes françaises.

"Le temps n'est plus à la parole mais aux actes et aux décisions" a ajouté Chantal Brunel. "Marine Le Pen n'a aucune solution à proposer. Nous, on doit montrer qu'on a des solutions" a-t-elle ajouté. "On doit assurer la sécurité en France et rassurer les Français" a-t-elle conclu.

 

Embarras à droite

Une position qui rappelle des propos similaires tenus par Marine Le Pen et qui embarrasse à l'UMP. Contacté par Nouvelobs.com, ni Le secrétaire général du parti, Jean-François Copé, ni le patron du groupe des députés UMP, Christian Jacob, n'ont souhaité réagir. L'entourage de Christian Jacob souligne cependant que les propos de Chantal Brunel sont une prise de position individuelle.

Pour sa part, Claire Rodier, directrice du Gisti (Groupe d'information et de soutien des immigrés), a déclaré à Nouvelobs.com que "toute personne qui se présente aux frontières a droit à un examen de sa situation, même si par la suite il s'avère qu'elle ne peut pas prétendre à la protection internationale et qu'elle devrait éventuellement être renvoyée dans son pays en application de la loi nationale".

"Cela implique aussi un certain nombre de garanties", poursuit Claire Rodier : "passer devant un juge, bénéficier d'un avocat, pouvoir se faire traduire dans une langue qu'il comprend, autant de garanties qui ont été construites à la fois par le droit national et international… et qui sont difficiles à respecter quand on 'remet les gens dans un bateau'." Claire Rodier souligne également que "la France n'est pas un pays exposé du fait de la configuration des ses côtes. On est ici dans le discours".

 

"Elle a choisi pourtant de valider les solutions du Front national"

A gauche, les propos de Chantal Brunel sont qualifiés de "choquants". "Quand Madame Brunel dit que Marine Le Pen n'a pas de solution, par ces propos elle a choisi pourtant de valider les solutions du Front national", réagit le sénateur socialiste David Assouline, interrogé par Nouvelobs.com. "Si elle venait à en convaincre les Français que là est la solution, ils feraient plus confiance à l'originale et à l'énergie de Marine Le Pen pour faire cette folie qu'à Chantal Brunel." "Arrêtons de mettre au cœur du débat de genre de propos", conseille David Assouline.

"Chantal Brunel est-elle la nouvelle porte-parole du FN? ", demande le Mouvement des jeunes socialistes (MJS). La députée "a permis une nouvelle fois aux idées d’extrême-droite de se diffuser au sein de la République", souligne le MJS, "ces propos honteux doivent être fermement condamnés et la majorité doit immédiatement se désolidariser de Mme Brunel, ancienne porte-parole de l’UMP." Le mouvement de jeunes réclame aussi "des excuses de la députée".

Le député européen Harlem Désir (PS) a lui aussi demandé au patron de l'UMP, Jean-François Copé, de "désavouer immédiatement et de condamner clairement les propos" de Chantal Brunel. "Avec cette proposition ignoble, la députée UMP entend contrer la concurrence que le Front national représente pour l'UMP", écrit dans un communiqué le numéro deux du Parti socialiste. "Chantal Brunel est-elle passée de porte-parole de l'UMP à porte-parole du Front national" en "reprenant quasiment la proposition de Marine Le Pen de 'repousser les migrants dans les eaux ?", demande-t-il. "Cet énième dérapage d'une responsable UMP montre le danger de la surenchère permanente entre la droite et l'extrême droite".

Pour le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, "cette sortie atroce de la part de la députée UMP donne envie de vomir. On touche le fond""L'affolement gagne les rangs de l'UMP. Ces propos racistes doivent être condamnés au plus vite par Jean-François Copé. Toute autre attitude de la part du secrétaire général de l'UMP serait comprise comme une approbation", poursuit-il. Et le numéro un communiste d'appeler "à se servir des bulletins de vote Front de gauche, le 20 mars prochain (aux cantonales), pour sanctionner les noces brunes entre l'UMP et le FN. C'est urgent".

 

 

"Une députée débile"

Face à la montée du Front National dans les sondages, il y a des solutions. Et ces solutions, ce n'est pas de dire "renvoyons les immigrés dans des bateaux" comme cette débile de députée UMP", a, pour sa part fustigé Cécile Duflot, mardi soir sur Europe 1.

 

 

 

Sources : Mediapart, DailyMotion

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article

commentaires

Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule