Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 10:06

Raiponce

Lorsque la CGT s'éveille, la Direction
de Disneyland Paris tremble !

 

Vu sur le blog de Cyril Lazaro

 

Un tract vient d'être distribué au sein de l'Entreprise de Disneyland Paris par des élus de la CGT, un tract qui sonne comme un premier coup de semonce à l'égard de la politique menée depuis des années par la Direction de l'entreprise.

C'est la première fois depuis des années que j'ai vu des élus d'autres organisations syndicales participer spontanément à la distribution d'un tract d'une autre organisation syndicale que la leur au sein de leurs établissements.

Ce tract a pour particularité d'émaner des élus et syndiqués de la CGT, et non pas du syndicat CGT de l'entreprise.

Le mot le plus entendu de la part des salariés a été : ENFIN !

Il y a des mots tout simple comme celui là qui en disent tellement long...

Il appartient donc désormais à la Direction de bien analyser ce qui se passe et d'en tirer les conclusions qui s'imposent.

La CGT se réveille pour le plus grand bonheur des salariés : ENFIN !

 

Amitiés à tous et à toutes,

Cyril LAZARO

Délégué du personnel CGT Disney

 

http://img4.hostingpics.net/pics/147828LaCGT.png

Disneyland Paris :
20 ans d'exploitation du Parc...
et des salariés !

 

 

Face à l'immobilisme des organisations syndicales qui revendiquent tout haut mais vont signer tout bas des accords d'entreprise qui ne reflètent pas les attentes des salariés de Disneyland Paris, nous, syndiqués et représentants du personnel de la CGT, avons décidé de cibler certaines revendications qui peuvent permettre à notre Entreprise de renouer avec un climat social plus serein, dans l'intérêt de tous.
Cette démarche s'inscrit dans le cadre du renouveau de la CGT au sein de Disneyland Paris, et n'a aucun rapport de près ou de loin avec l'équipe dirigeante du syndicat de la CGT, engluée dans les interminables affaires du Comité d'Entreprise.
 

 

Crêche d'Entreprise

Depuis 20 ans les projets immobiliers de la Direction ne cessent de se développer. Et pour les salariés ? La création d'une crêche d'Entreprise n'a toujours pas trouvé d'échos.
Nous demandons qu'une étude sérieuse soit menée sur le sujet et qu'une réponse claire soit communiquée à l'ensemble des salarié(e)s de la part de la Direction.
 

 

Travail du dimanche

Depuis 20 ans les salariés assurent le bon fonctionnement des Parcs et des Hôtels 7 jours sur 7. Cependant, les contraintes liées au travail du dimanche ne sont toujours pas prises en compte par la Direction de l'Entreprise.
Nous demandons une revalorisation négociée de la rémunération des salariés travaillant le dimanche qui à ce jour n'ont toujours aucune compensation.
 

 

Les salaires

La valeur des actions de l'Entreprise a doublé en 2011. Qu'en est-il des salaires? Une revalorisation des minima qui permet de se maintenir en adéquation avec le marché du travail et une augmentation en trompe l'oeil puisque la Direction fait disparaitre la prime de fin d'année et ne met toujours pas en place une réelle participation des salariés aux bénéfices de l'entreprise, ce qui fait le bonheur des actionnaires.
Nous demandons de vraies augmentations de salaire qui améliorent le pouvoir d'achat des salariés, non pas une augmentation qui maintient un alignement avec le coût de la vie.
 

 

Les licenciements

Chaque année des centaines de salariés sont licenciés dans l'Entreprise sans que les organisations syndicales soient informées en temps réel afin d'apporter le soutien nécessaire à ces salariés et leur permettre de se défendre à armes égales face à l'employeur.
Nous demandons la mise en place d'une commission de suivi des procédures disciplinaires en cours au sein de l'Entreprise afin de permettre aux organisations syndicales de prendre contact avec les salariés victimes de procédures qui pourraient s'avérer abusives.
 

 

Les effectifs

La charge de travail étant en constante augmentation au sein de l'Entreprise, de nombreux salariés dénoncent les sous effectifs constants. Aujourd'hui les inaptitudes et les restrictions médicales viennent s'ajouter à la difficulté de gestion des équipes. Lorsque sur une équipe de 30 salariés, 12 salariés présentent des inaptitudes, cela signifie une augmentation de la charge de travail pour les 18 salariés aptes, et cela crée les conditions pour la création de nouvelles inaptitudes.
Nous demandons qu'une réflexion globale soit ouverte avec les organisations syndicales sur ce sujet qui est connexe avec les problèmes de la pénibilité des métiers au sein de l'Entreprise.
 

 

Des promesses, toujours des promesses

Les salariés viennent de recevoir un courrier de la part du PDG Philippe Gas. Nous y apprenons le lancement des "Talents d'Equipe" en septembre. Encore un nouveau "Summer Camp", un nouveau programme qui n'a pour visée que d'endormir les salariés et leur faire croire que ce que l'on ne fait pas aujourd'hui, on le fera demain.
Nous dénonçons ces méthodes qui consistent à dépenser de l'argent qui serait mieux investi dans l'amélioration des conditions de travail des salariés. Cela fait 20 ans que la Direction agit toujours de la même façon. Cela suffit!
 

 

Comité d'Entreprise

Nous condamnons les malversations du Comité d'Entreprise et souhaitons que les responsabilités soient établies jusqu'au plus haut niveau de l'Entreprise.
20 ans de gestion du Comité d'Entreprise, 20 ans de magouilles, 20 ans que la Direction ne voit rien...
 

 

Travailleurs handicapés

La Direction de l'Entreprise ne cesse de répéter qu'elle ne veut appliquer la Loi, rien que la Loi. Force est de constater qu'en ce qui concerne les travailleurs handicapés, la Direction déroge aux 6% de travailleurs handicapés prévus par la Loi.
Nous demandons à la Direction de l'Entreprise de se mettre en conformité avec la Loi sur ce sujet sensible, surtout lorsque l'on veut se prévaloir d'être une Société Citoyenne.
 

 

Reclassements

La moitié des reclassements se termine par un licenciement. Il y a là une véritable politique d'Entreprise à revoir. On ne peut pas se vanter d'un côté de représenter plus de 500 métiers différents, et être incapables de reclasser ses salariés
 

 

Afin de voir aboutir toutes ces revendications et bien d'autres (la liste n'est pas exhaustive), la CGT a besoin de vous !
Si vous aussi vous souhaitez voir notre entreprise évoluer vers de réelles avancées sociales, adhérez et faites adhérer à la CGT

La CGT
une vraie force à vos côtés

 

Contact : UD CGT 77, 15 rue Pajol 77000 Melun
Tél. 01 64 14 26 77

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Dany 05/07/2011 19:56



Bonsoir Papy,


 


attention séquence émotion........


 





 


tu l'as bien méritée cette petite pensée, mais du vert, encore du vert.....


 


Bises au Papy Seko



Papy Mouzeot 05/07/2011 21:39



Roooh, mon p'tit Sékou, mon Youyou, que c'était mon copain à moi que j'avais !


Y'avait pas plus humain que cette boule de plumes et qu'en plus il était si intelligent qu'il a décidé de ne pas rester dans ce monde pourri...


C'est très touchant


 


Bizz,
Le Papy ému



Dany 04/07/2011 20:53



 





Bonne soirée Papy  ( je t'ai piquée ton image qui me plait tant )


Bises 



Papy Mouzeot 05/07/2011 17:56



Héhéhé ! Merci à Uderzo surtout !


 





 


Bizz,
Le Papy



Serge desbois 04/07/2011 16:16



Bonjour à tous,


Il est toujours bon de rappeler que l'engagement syndical ne vise pas à assurer sa promotion personnelle mais à tenter de défendre les intérêts des travailleurs de son entreprise.


Si quelques uns y ont trouvé une rente de situation, la plus grande majorité fait face à des attaques incessantes et des conditions de vies et de travail de plus en plus difficiles.


C'est à ces derniers que va notre solidarité et Cyril en fait partie, mais il ne faut pas oublier que, sans le soutien actif des travailleurs, ils ne peuvent pas grand chose, sinon prendre des
coups.


Amitiés



Papy Mouzeot 05/07/2011 17:51



Bonjour Serge,


 


Je suis totalement d'accord avec tes propos, Cyril représente "sans l'avoir voulu" tous ces travailleurs dont les conditions de vie sont de plus en plus difficiles. Avec pratiquement 20 ans
d'ancienneté, il n'a jamais gravi un seul échelon ni bénéficié d'une quelconque augmentation de salaire ! Il est l'exemplte type du salarié exploité par cette machine à broyer qu'est ce parc de
"loisirs".


 


Amicalement,
Le Papy



Dany 03/07/2011 20:41



Bonsoir Papy, bravo pour ta splendide Papyrodie, c'est un très bel hommage au travail de Cyril . Encore bravo à tous deux !!


Bises



Papy Mouzeot 04/07/2011 15:28



Bah, c'est peu de chose en comparaison du travail de Cyril.


Surtout que lui il prend des risques... il pourrait glisser devant le métro, se tirer une balle dans le dos, passer sous un camion-poubelles et même tout ça en même temps !


Pourtant je l'ai eu au téléphone hier et je peux t'assurer qu'il n'a aucune envie de se suicider, il est parfaitement sain de corps et d'esprit (pour l'instant).


 


Bizz,
Le Papy



Caroleone 03/07/2011 17:06



Bonjour papy,


Tu es comme moi, touché par cette bonne nouvelle qui donne un peu d'espoir aux salariés de disney. Et notre ami Cyril n'y est certainement pas étranger.....


J'en ai parlé récemment avec plusieurs responsables de ma CGT locale et leur disant comment on était écoeurés des agissements de certains délégués qui font planer la honte sur notre syndicat.
Cette image qu'ils véhiculent est loin d'être majoritaire dans le milieu syndical mais malheureusement il suffit parfois de quelques individus de cet acabit pour faire une mauvaise réputation à
l'ensemble.


Je sais que dans chaque boîte se battent des camarades honnêtes comme Cyril et d'autres qui donnent largement de leur temps pour faire valoir les droits des salariés .


Ce combat n'est pas simple et surtout pas donné à tout le monde, il y faut de la démesure, de l'esprit de sacrifice et ne pas avoir peur de payer personnellement pour ses engagements, ce qui, à
notre époque où domine l'individualisme est loin d'être un engagement prioritaire.


Ce pourquoi, nous devons, comme tu le fais, soutenir nos camarades au quotidien dans leur lutte ingrate.


Bises


caroleone


 


 


 



Papy Mouzeot 04/07/2011 14:49



Bonjour Caroleone,


 


Je suis entièrement d'accord avec toi et vu la "tolérance" qui règne dans tous les syndicats j'ai d'énormes doutes sur la sincérité et la compétence des dirigeants nationaux.


Tout comme en politique, les responsabilités doivent revenir à la base et non à quelques élus facilement corruptibles.


Je crois qu'il faut envisager une nouvelle façon de gouverner que ce soit en politique ou dans le syndicalisme. Il faut abolir la notion de représentativité qui est usurpée et la remplacer par le
partage des responsabilités de chaques citoyens / travailleurs.


C'est aussi ce que je pense pour la redistribution des bénéfices. Les actionnaires non salariés doivent passer après TOUS les salariés des entreprises. Que soient récompensés ceux qui mouillent
leur chemise, les financiers sont suffisament riches comme ça.


 


Bizz,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule