Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 06:29

Tygard_L-incorruptible.jpgBien mal acquis
ne profite jamais

 

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/650121TravisTTygart.jpg
 Travis Tygart

Le stupéfiant coureur texan qui croyait avoir décroché la lune n'avait jamais imaginé qu'il tomberait par la faute d'un organisme antidopage américain de surcroît ! C'était mal connaître le patron de l'USADA, Travis Tygart, qui avait pratiquement jeté l'éponge, faute de preuve, et de fait innocentait officiellement Lance Armstrong en février dernier. Mais le 13 juin dernier, tout bascule : l'USADA annonce avoir ouvert une procédure disciplinaire pour dopage à l'encontre d'Armstrong et de cinq de ses collaborateurs au sein de l'US Postal. L'agence américaine de lutte contre le dopage assure disposer de témoignages assure disposer de témoignages démontrant qu'Armstrong et cinq anciens partenaires de son équipe, dont le médecin italien Michele Ferrari et le manageur de l'équipe Johan Bruyneel, étaient engagés dans une opération de dopage entre 1998 et 2011. Or, le Texan a gagné le Tour de France sans interruption de 1999 à 2005, date de sa première retraite.


 

Suite à ces derniers éléments qui ont permis de redéclencher la procédure, Lance Armstrong avait été interdit de participer à l'épreuve du IronMan de Nice (triathlon) au mois de juin dernier.

 

 

Le texan s'était retranché derrière son unique défense se targuant "d'avoir effectué 500 contrôles antidopage durant sa carrière et que jamais aucun d'entre eux avait été positif". Mensonge ! Il a bien été contrôlé positif sur plusieurs épreuves dont une étape sur le Tour de Suisse et deux autres sur le Tour de France mais on ne saura peut-être jamais pourquoi ces révélations avaient été étouffées. Soutenant que l'USADA n'était pas compétente et estimant que ses droits constitutionnels avaient été violés il avait porté plainte devant un tribunal fédéral pour tenter de stopper l'enquête de l'agence américaine de lutte contre le dopage, mais cette fois il a définitivement perdu.

 

 

Pourtant l'organisation Armstrong était une mécanique bien huilée mais privé de ses soutiens puissants, notamment auprès des hommes politiques (Georges W. Bush, Nicolas Sarközy) cette mécanique a fini par dérailler.

Armstrong se déclare fatigué de la bataille et du stress qui pèsent sur sa vie personnelle et professionnelle : « Il vient un moment dans la vie de tout homme quand il doit dire "trop c'est trop". Pour moi, ce moment est arrivé ». Ne serait-ce pas plutôt une excuse pour sortir avec les honneurs une fois acculé devant les preuves réunies par Travis Tygart ?


Beaucoup de questions resteront à éclaircir notamment sur ces preuves en possession de l'USADA, dont ces échantillons positifs à l'EPO, aux stéroïdes, à la testostérone, aux corticoïdes et à des agents masquants récoltés lors des Tours de France 1999, 2000, 2009 et 2010. Pour quelles raisons l'UCI et la société du Tour de France n'ont pas sanctionné le coureur texan alors que le journal l'Équipe avait pu se procurer en 2005 les résultats d'analyses scientifiques du Laboratoire antidopage national de Châtenay-Malabry du Tour 1999 ?

 

L'autre question légitime, beaucoup plus embarassante pour la société du Tour de France et pour l'UCI rejoint l'interrogation du médecin du sport Jean-Pierre de Mondenard, spécialiste de la question du dopage : « comment a-t-il fait pour passer les 500 contrôles sur le Tour de France, tous révélés négatifs ? ».

 

Déchu de ses sept titres consécutifs de 1999 à 2005, Lance Armstrong sera-t-il condamné à rembourser les sommes qu'il a volé ?

Sera-t-il jugé et condamné à une peine de prison pour avoir escroqué non seulement le milieu du cyclisme mais aussi ses sponsors et tous les donateurs qui ont participé à financer son association "caritative" Livestrong ?

Les assurances qui ont joué avec Armstrong et perdu des fortunes en pariant sur ses victoires vont-elles rester silencieuses ?

 

http://img15.hostingpics.net/pics/236844armstrong.jpg

Lance Armstrong à la tête d'une fortune de 100M€ accumulée grâce au cyclisme sur route

 

Une enquête par le Sunday Times qui repose sur l’ensemble des richesses identifiables telles que le patrimoine immobilier, la participation à des sociétés cotées en bourse ou les autres bien et actifs (objets d’arts, chevaux de courses…), prouve que l’ex-numéro un mondial du cyclisme sur route a profité très largement de son sport pour enrichir son compte en banque. Outre ses victoires sur le Tour de France et son statut de leader (avec un salaire en conséquence) dans les équipes qu’il a fréquenté (US Postal, Astana, RadioSchack…) Armstrong a profité d’être américain et d’avoir courageusement surmonté un cancer des testicules pour tirer la couverture médiatique à lui et s’attirer la sympathie du public yankee.

 

On n'en est pas au niveau des salaires astronomiques pratiqués dans le football, le tennis ou la formule 1 mais le cyclisme n'est tout de même pas un sport de prolos...

 

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/810722Virenque.jpgAu tout début des années 2000, la suprématie du tricheur américain avait déclenché le doute parmi les passionnés de cyclisme, opposant les "pro-Armstrong" à ses détracteurs. Pourtant durant le règne absolu du coureur texan tous ses principaux adversaires – Zülle, Pantani, Ullrich, Beloki, Moreau, Heras, Virenque, Botero, Escartin, Mancebo  – ont tous été reconnu coupables de dopage ou l'ont avoué. Tous sauf un, celui qui les surclassait tous, le "Boss Lance Armstrong".

Un véritable casse-tête pour la société du Tour de France qui doit théoriquement réattribuer les victoires volées par Armstrong.

 

Année Ancien vainqueur Nouveau vainqueur Second Troisième
1999 Lance Armstrong
Alex Zülle * Fernando Escartin * Laurent Dufaux *
2000 Lance Armstrong Jan Ullrich * Joseba Beloki * Chris. Moreau *
2001 Lance Armstrong Jan Ullrich * Joseba Beloki * Andrei Kivilev
2002 Lance Armstrong Joseba Beloki * Raim. Rumsas * Santiago Botero *
2003 Lance Armstrong Jan Ullrich * Alex. Vinokourov * Tyler Hamilton *
2004 Lance Armstrong Andreas Klöden * Ivan Basso * Jan Ullrich *
2005 Lance Armstrong Ivan Basso * Fr. Mancebo * Alex. Vinokourov *

* convaincus de dopage

 

Benoit Pastereau s'est amusé sur Europe1.fr à rétablir un classement à partir de coureurs qui n'ont jamais été déclaré positifs. On peut constater qu'il faut remonter quelques fois assez loin pour trouver un vainqueur exempt de tout soupçon (disons qui a toujours réussi à passer à travers les mailles du filet)...

Nouveau classement du Tour de France après déclassement de Lance Armstrong et éliminations des autres coureurs confondus par les affaires de dopage :

• 1999 : Daniele Nardello (classé 7ème)

• 2000 : Daniele Nardello (classé 10ème)

• 2001 : Andrei Kivilev (classé 4ème - décédé en 2003) 

• 2002 : José Azevedo (classé 6ème) 

• 2003 :  Haimar Zubeldia (classé 5ème)

• 2004 : José Azevedo (classé 5ème)

• 2005 : Cadel Evans (classé 7ème)

 

http://img15.hostingpics.net/pics/241418lancearmstrong.jpgArmstrong ne s'est pas contenté de tricher
il s'est comporté en parrain du peloton

L'interview de Maître Thibault de Montbrial recueilli par Anthony Hernandez (Le Monde)

Thibault de Montbrial, avocat spécialisé en affaires sportives, connaît bien la saga Lance Armstrong  puisqu'il a travaillé à plusieurs reprises sur des contentieux impliquant l'ancien cycliste américain. Il a ainsi défendu les intérêts des auteurs de l'ouvrage à succès L.A. confidential : les secrets de Lance Armstrong, David Walsh et Pierre Ballester, attaqué par l'icône déchue. Et en 2005, il a collaboré avec la société américaine SCA Promotions, auprès de laquelle Armstrong avait parié sur ses futures victoires dans le Tour pour des sommes considérables. L'assureur texan, alerté par l'enquête des deux journalistes, avait décidé de poursuivre le septuple vainqueur du Tour quant à la légalité des moyens employés pour obtenir ses victoires.


Pouvez-vous revenir sur les contentieux concernant Lance Armstrong sur lesquels vous avez travaillé ?

Lors de la publication du livre L. A. confidential : les secrets de Lance Armstrong, en 2006, j'ai défendu les intérêts de l'éditeur, attaqué en référé. Nous avons gagné au premier niveau et également en appel. A partir de cette enquête très fouillée, mettant en lumière des témoignages sur les pratiques de dopage du cycliste américain, la société texane SCA Promotions a commencé à s'intéresser au cas d'Armstrong. Ce dernier avait parié sur ses propres victoires avec une mise initiale de 400 000 dollars. Le contrat d'assurance stipulait qu'à partir de deux succès consécutifs, une somme d'argent importante était versée, somme qui augmentait de façon exponentielle à chaque nouveau succès. SCA a estimé que le doute raisonnable quant à la légalité des méthodes employées par son client pour engranger les titres était largement atteint. Une procédure d'arbitrage a débuté au Texas, et j'ai été chargé de représenter l'assureur en Europe en recueillant des éléments compromettants. Un des enjeux essentiels était d'être capable d'expliquer aux juges locaux, éloignés des réalités du cyclisme, la nuance des déclarations d'Armstrong : "Je n'ai jamais été contrôlé positif, alors que je suis le sportif le plus contrôlé au monde". Cette sentence ne signifie en aucun cas qu'Armstrong ne s'est pas dopé.


Ces dossiers ont-ils participé à l'accumulation de preuves autour du champion controversé ?

Je pense effectivement que c'est l'une des raisons qui l'ont conduit à jeter l'éponge. Le travail en commun avec Antoine Vayer (chroniqueur au Monde depuis 1999), spécialiste de la performance, a permis de montrer le caractère invraisemblable de la puissance développée en watts dans les côtes. D'ailleurs, il est intéressant de noter que l'UCI a interdit en 2012 la publication en temps réel de telles statistiques. Et l'on comprend pourquoi lorsque l'on s'aperçoit que le taux de puissance de Wiggins et de Froome (premier et deuxième de l'épreuve) est comparable à la période trouble de la fin des années 1990 et début 2000.

Malheureusement, comme souvent aux Etats-Unis, une transaction a mis fin à la procédure. De manière pragmatique, SCA Promotions a préféré éviter l'incertitude du procès en payant une partie de ce qu'elle devait. Je pense qu'Armstrong avait compris que l'absence d'accord aurait été terrible pour lui.


Comment Lance Armstrong a-t-il pu échapper aux sanctions pendant toutes ces années ?

Un exemple de sa méthode me paraît édifiant. Lorsque L'Equipe a publié, en 2005, le contrôle positif de 1999 à l'EPO, Armstrong a réalisé un effet d'annonce en attaquant le journal en diffamation. Puis, il s'est désisté en douce quelque temps après, ce qui lui évitait la confrontation. Pendant toutes ces années, le Texan ne s'est pas contenté de tricher, il s'est comporté en parrain du peloton, intimidant les moutons noirs tels que le français Christophe Basson, par exemple. Les leçons de morale s'ajoutaient aux provocations physiques. Enfin, il a fait de ses succès la rampe de lancement d'une carrière politique. Il ne s'est jamais caché de ses ambitions de devenir gouverneur du Texas et même président des Etats-Unis. Cet épisode est certainement l'anéantissement de ses rêves.


Quelles conséquences induisent la décision d'Armstrong de renoncer aux voies de recours ?

En renonçant aux voies de recours, il évite une décision de justice qui lui serait fatale. L'Agence américaine antidopage va lui proposer une transaction, car il faut le sanctionner. Mais il est important de souligner qu'il continue de proclamer son innocence : "Le système est plus fort que moi, mais j'ai ma conscience pour moi ". Cette manœuvre de la dernière chance est habile, même si elle apparaissait comme la seule envisageable. Cela va lui éviter de passer par deux cases très dommageables : les aveux concernant sa culpabilité et la condamnation en justice. On peut également imaginer, même si je ne suis pas dans le secret, que cela lui évite des frais d'avocat considérables et que la transaction avec l'Usada contient un volet financier et l'assurance de pouvoir continuer tranquillement l'activité de sa fondation contre le cancer par exemple.

Un dernier élément semble essentiel à souligner au vu de la mentalité états-unienne, qui place le mensonge au premier rang des responsabilités, devant même l'action répréhensible en tant que telle. La décision d'Armstrong lui évite de mentir sous serment devant le grand jury. Il aurait pu être poursuivi pour parjure. Sa carrière politique, déjà bien compromise, aurait été carbonisée.


Est-ce surprenant de voir que le coup, probablement fatal, a été asséné par son propre pays ? Aurait-on eu le même courage en France ?

L'opinion américaine le concernant a évolué ces derniers mois. L'Usada, en collaboration avec le procureur fédéral indépendant, a bénéficié de pouvoirs élargis vis-à-vis de l'opinion américaine. Les problématiques de dopage commencent à compter dans la société. Même dans les sports typiquement US comme le football américain ou le baseball, l'impunité totale n'a plus cours. Le scandale Balco (touchant notamment les sprinteurs américains dont Marion Jones) a contribué à cette prise de conscience.

Concernant l'attitude des autorités françaises si un champion national se trouvait dans la même situation, il y a dix ans, ma réponse aurait été négative. D'ailleurs, la victoire de l'équipe de France de football en 1998, avec dans ses rangs deux ex-footballeurs de la Juventus Turin, en est un exemple. A l'époque, les journaux avaient passé sous silence le fait que la justice italienne avait mis au jour l'administration d'EPO par le club piémontais à ses joueurs. Il me semble tout de même que depuis dix ans des efforts ont été réalisés, et qu'une telle impunité ne serait plus possible.


Quelle va être la suite concrète des annonces de l'Usada et d'Armstrong ?

L'UCI devra attendre la décision définitive de l'Agence américaine antidopage avant de prendre des sanctions. Mais il est probable que la pression sera forte sur l'organisation sportive.

 

Anthony Hernandez pour Le Monde


 

A lire aussi sur Le MondeComment Armstrong est-il passé entre les mailles du filet ?

 

 

Articles en rapport avec ce sujet :

• Appelons un chat un chat

• Tour de France : encore une journée de repos fatale pour le dopage

• Tour de France : on veut ruiner les pharmaciens

• Affaire Contador : épilogue d'un CONTE À DORmir debout

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Mensonges et vérités
commenter cet article

commentaires

Sékateur 13/10/2012 21:03


Tu peux mettre ton article à jour, il y a eu des suites ! 

Papy Mouzeot 16/10/2012 18:02



Bonjour Sékateur,


 


Toujours le bon mot, j'apprécie beaucoup ton humour


Ça y est on m'a enfin déplâtré les deux mains et je reviendre...


 


Amitiés,
Le Papy



Corinne 06/10/2012 23:17


PFFFFFFFF !!!!!!!!!!!!! Tu me manques !!!!! Surtout tes billets tendresse !


Bisous par millier....


Corinne

Papy Mouzeot 16/10/2012 17:57



Bonsoir Corinne,


 


Je crois qu'Overblog ne va pas tarder à organiser des séminaires post-papy... de toutes manières j'irais ailleurs, le temps de trouver une nouvelle plateforme plus adaptée à mes délires.


Vous aussi vous m'avez tous beaucoup manqué mais maintenant après cette longue sieste je me sens beaucoup plus mieux alors j'ai pas fini de vous taquiner !


 


Bizz ++
Le Papy



ZAZA 22/09/2012 21:31


Je viens de chez Labaronne des îles, notre amie Martine, qui m'a commuiniqué ton lien de blog. Un blog tres entichissant. Bises et bonne soirée. ZAZA

Papy Mouzeot 16/10/2012 17:47


Bonsoir Zaza, Alors si tu viens de chez Labaronne tu es la bienvenue ici. Je suis désolé de te répondre si tardivement, j'ai eu beaucoup de mal à me remettre du départ de ce couple merveilleux.
Bizz et à très bientôt j'espère, Le Papy


Grats 16/09/2012 00:18


hello Papy comment sa va ti mon poto en manque d'inspiration en ce moment ou bien en vacances bon moi enfin en vacances pfffffffffffff il étais temps je n'en
pouvez plus ahahahahahaha bon voila les news je te dis a bientôt tchao bye.


 


                Grats

Papy Mouzeot 16/10/2012 17:36


Bonjour mon potal, Plutôt les deux ! J'ai eu beaucoup de difficultés à me remettre de mes vacances... Amitiés, Le Papy


cafardages 15/09/2012 15:06


eh Papy, tu fais le tour de France à véloou quoi ? c'est quand le retour ?

Papy Mouzeot 16/10/2012 17:34


Bonjour les Cafards, Disons que j'ai eu un gros coup de pompe ! Pour le retour j'ai un scoop : c'est aujourd'hui que ça se passe. Bien amicalement, Le Papy


Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule