Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 03:42

http://img11.hostingpics.net/pics/288146fuentes.jpg

Le Vieux Gringo n'est plus

 

L'écrivain mexicain Carlos Fuentes est mort à l'âge de 83 ans, a annoncé hier, le président Felipe Calderon, sur son compte Twitter. "Je regrette profondément la mort de notre estimé et admiré Carlos Fuentes, écrivain et Mexicain universel. Qu'il repose en paix", a écrit le président sur le site de micromessagerie. Selon la presse locale, il aurait succombé à des problèmes cardiaques dans un hôpital du sud de la capitale mexicaine.

Souvent cité comme potentiel Prix Nobel de littérature, Carlos Fuentes avait obtenu en 1987 le prix Cervantès, considéré comme la distinction la plus prestigieuse au monde pour la langue espagnole. Il était notamment l'auteur de La Mort d'Artemio Cruz (1962) ainsi que d'une vingtaine d'autres ouvrages comme Le Chant des aveugles, Peau neuve, La Tête de l'hydre et Le Vieux Gringo. Son roman Terra Nostra avait obtenu en 1977 le prix Romulo-Gallegos, la plus haute distinction littéraire d'Amérique latine. Carlos Fuentes portait depuis plus d'un demi-siècle un regard critique sur la société mexicaine contemporaine.

Carlos Fuentes Macías naît au Panama le 11 novembre 1928, de parents diplomates mexicains, il a passé son enfance entre les Amériques et l'Europe. En 1950, après un diplôme en droit à Mexico et une formation aux relations internationales à Genève, il embrasse la carrière diplomatique avant de s'orienter vers la littérature et le journalisme. Ses essais sur la politique et la culture paraissent également dans le journal espagnol El País. Il est un critique virulent de l'impérialisme culturel et économique des États-Unis, en particulier vis-à-vis de l'Amérique latine.

Intellectuel de gauche, il a acquis une notoriété internationale dès l'âge de 30 ans avec son premier roman, La Plus Limpide Région (1958). Sa carrière diplomatique l'a conduit à se partager entre Mexico, Paris et Londres, où il vivait une partie de l'année. En France, où Carlos Fuentes avait été ambassadeur de 1975 à 1977, le président François Mitterrand lui décerne la Légion d'honneur en 1992.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/178836CarlosFuentesLemus.jpg

Chronique des cimaises (par Carlos Fuentes Lemus, fils de Carlos Fuentes Macías)

 

 

 

Source : LeMonde.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

durdan 17/05/2012 11:28


si,si, hombre,hombre...entiendo mejor

Papy Mouzeot 18/05/2012 10:29



A la buena hora



PAFLARAGE 17/05/2012 06:49


olà gringo papy!


écoute moi comme suis pas super super cultivationnée ....


je ne connaissais pas


mais mieux qu'un commercial de france loisirs , ou un critique littéraire dont je ne me souviens plus les noms de toute façon je dirais rien même si je savais


tu m'as donné envie de lire cet auteur.


voili-voilà bizzzzzzzzz él papy_ @paf

Papy Mouzeot 17/05/2012 13:40



Bonjour Paf,


 


En fait je connais assez peu les œuvres de Fuentes à part deux bouquins Le vieux Gringo et Contre Bush. Il faut savoir quand même que Fuentes s'était engagé aux côtés de
Calderon contre Florence Cassez. Ça calme un peu les ardeurs...


 


Bizz,
Le Papy



caroleone 16/05/2012 10:16


Bonjour papy,


 


J'apprends la nouvelle sur ton blog....


Calderon exagère, il aurait pu m'envoyer un mail pour me prévenir que le vieux gringo est mort


Un grand écrivain aux sympathies politiques proches de nous évidemment, un pote à Gabo , écrivain latino que j'aime par-dessus tout !


Merci papy pour lui avoir rendu hommage .


Bises


 


caroleone

Papy Mouzeot 16/05/2012 11:57



Bonjour Caroleone,


 


Ce n'est pas une surprise, je pense que tu figures sur la blacklist des destinaires de Calderon.


Au-delà de l'écrivain Fuentes était aussi un anticapitaliste notoire qui livrait une guerre intellectuelle aux yankees.


C'est vraiment étonnant que Calderon lui ait rendu un tel hommage !


 


Bizz,
Le Papy



Michèle 16/05/2012 09:43


Merci Le Papy, de m'apprendre des nouvelles !


Bises

Papy Mouzeot 16/05/2012 11:52



Bonjour Mimi,


 


J'aurais préféré t'annoncer des nouvelles plus réjouissantes !


Bref, on se console avec notre nouveau Président de la République...


 


Bizz,
Le Papy



durdan 16/05/2012 07:30


c'était pas un gringo puisqu'il était Mexicano,hermano

Papy Mouzeot 16/05/2012 11:35



Bonjour Daniel,


 


C'est très bien vu de ta part !


Pour info mon sous-titre est un clin d'œil au livre "Le vieux Gringo" qu'il a fait publier en 1986.


 


Amitiés,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule