Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 00:30

florence_cassez.jpg

Enfin la première bonne nouvelle
de l'année 2013

 

 

Mexico, mercredi 23 janvier, la Cour suprême du Mexique doit se prononcer sur la proposition d'annulation de la condamnation de Florence Cassez à 60 ans de prison pour enlèvements, après plusieurs violations avérées de la procédure et qui a déjà passé 2603 jours en détention.


19h49 (heure française) l'audience débute.


http://img15.hostingpics.net/pics/707514JoseRamonCossio.jpg19h53. Le juge Jose Ramon Cossio désapprouve le projet d'Olga Sanchez et s'oppose à l'annulation de la condamnation de Florence Cassez. Il appelle à un renvoi devant la cour d'appel afin qu'un nouveau procès puisse avoir lieu. Ça démarre plutôt mal.

 



http://img15.hostingpics.net/pics/968986ArturoZaldivar.jpg20h12. Le juge Arturo Zaldivar, se déclare pour une annulation de la condamnation de Florence Cassez sans renvoi. Il confirme sa proposition de libération "immédiate et absolue" qu'il avait déjà annoncé en mars dernier.

 

 

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/588206JorgeMarioPardoRebolledo.jpg20h15. C'est au tour du président Jorge Mario Pardo Rebolledo de s'exprimer. Il rejette à son tour le projet de la juge Olga Sanchez et se prononce contre l'annulation de la condamnation. Il souhaite une révision du procès devant une juridiction collégiale.

 


 

http://img15.hostingpics.net/pics/712851AlfredoGutierrezOrtizMena.jpg20h29. C'est maintenant au juge Alfredo Gutierrez Ortiz Mena, nommé en remplacement de Guillermo Ortiz Mayagoita (parti en retraite et qui s'était prononcé en mars dernier pour le maintient de Florence Cassez en détention), d'annoncer sa décision. Ce proche du nouveau président mexicain, Enrique Peña Nieto, plaide sans détour pour l'annulation de la condamnation et la libération immédiate de Florence Cassez. Le sort de Florence est en train de basculer grâce à la décision d'Alfredo Gutierrez Ortiz Mena.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/332655olgasanchezcordero.jpg20h31. Arrive le tour de la juge Olga Sanchez Cordero qui est à l'origine du rapport qui préconise l'annulation de la condamnation assortie d'un renvoi devant une cour d'appel. Finalement elle se rallie à la décision de ses confrères Arturo Zaldivar et Alfredo Gutierrez Ortiz Mena en se prononçant pour la libération immédiate de la française.

 

 

20h43. La Cour suprême mexicaine ordonne la libération immédiate de Florence Cassez. 3 des 5 juges se sont prononcés pour la libération de Florence Cassez.


 

Après tant de péripéties cette décision rentre dans l'histoire de la justice mexicaine et permet à Florence Cassez de sortir de son calvaire qui aura duré 7 ans.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/397859Florence.jpg

©TwitPic

 

Les premières images de Florence juste avant sa sortie de la prison de Tepepan. A noter qu'elle est vêtue d'un gilet pare-balles.


 

Jeudi 24 janvier - 1h03. Florence Cassez quitte enfin la prison de Tepepan, au sud de Mexico, à bord de l'un de ces véhicules et prend la direction de l’Aéroport international de Mexico. Prochaine destination : Aéroport Roissy - Charles de Gaulle de Paris pour une arrivée prévue jeudi à 14h15.


http://img15.hostingpics.net/pics/135221sortieCassez.jpg

 

Ce qu'il faut retenir :

• Florence Cassez a passé injustement 2603 jours en détention.

• Florence a été libérée mais pas acquitée. Aura-t-elle droit à un nouveau procès qui cette fois, espérons-le, sera équitable ?

• Les véritables instigateurs de cette machinerie rendront-ils des comptes à la justice mexicaine ?

 

http://img15.hostingpics.net/pics/623681genarogarcialuna.jpg

Genaro García Luna, ex- directeur de la Planification et des Opérations de la Police Fédérale Judiciaire puis directeur l’Agence Fédérale de Recherche (AFI) qui a remplacé la Police Fédérale Judiciaire, et ministre de la Sécurité Publique depuis décembre 2006 jusqu'à ce que le nouveau président mexicain Enrique Peña Nieto décide de supprimer ce poste le 30 novembre dernier.

Genaro García Luna a été accusé en 2012 par les narcotraficants, d'être lui-même un narcotraficant avec plus de pouvoir et de recevoir de l'argent des cartels. Les services de renseignements américains détiendraient des preuves des liens entre l'ancien ministre et le trafic de la drogue. Il est accusé d'être aussi impliqué dans le montage médiatique de l'affaire Florence Cassez. Carlos Loret de Mola, présentateur vedette de Televisa, principale chaîne mexicaine, a reconnu ce lundi que l’arrestation de Florence Cassez, en 2005, avait été mise en scène par les autorités mexicaines.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/474470FelipeCaldero769n.jpg
Felipe de Jesús Calderón Hinojosa, président mexicain du 1er décembre 2006 au 1er décembre 2012. Des soupçons d'instrumentalisation de l'affaire Cassez à des fins électorales portent sur lui. C'est lui qui a nommé Genaro García Luna au poste de directeur de la Police Fédérale Judiciaire puis promu comme ministre de la Sécurité Publique.

 


 

 

 

Sources : BFMtv.com, I>TELE.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

marie 27/01/2013 11:11


Bonjour Papy


 


et bien pour ma part  ( et ne suis pas la seule ) je ne me laisserai pas manipuler par ce genre d'affaire !


Que ce cache t-il derrière tt ça ? 


A quand le prochain épisode, pour écarter les citoyens des vrais problèmes de société ?!!


 


Papy y a des sujets plus important comme 


http://t.co/igG8fEGq


 


La bise 

Papy Mouzeot 27/01/2013 19:19



Bonsoir Marie,


 


Je ne pense pas que dans les cas où les droits de l'Homme sont manifestement baffoués il est possible de hiérarchiser leur importance. Le cas de chaque victime est certainement différent, mais
pas plus prioritaire face aux enjeux imposés par les corrupteurs.


Ce qui fait que nous sommes bien mal à l'aise devant la multitude de toutes ces injustices qui nous touchent profondément mais c'est aussi ce qui permet cette grande variété de blogs qui
dénoncent les travers d'un système qui a fait son temps.


 


Bizz,
Le Papy



Sékateur 25/01/2013 17:16


Si je comprends bien elle est innocente. Je suis soulagé. J'avoue que dans cette histoire, je maniche, tu machines, les machinations en tous sens, je ne m'en sors pas ! J'ai bien fait de venir
ici. Bon retour à Florence Cassez, donc !

Papy Mouzeot 26/01/2013 19:09



Bonsoir Sékateur,


 


Heu... en fait pas de bol ! J'ai suivi l'intégralité de la décision des 5 juges jusqu'à l'arrivée de Florence Cassez sur le sol français.


Je me rends compte que je n'ai pas compris la même chose que l'intéressée elle-même et son avocat.


Bien entendu je me suis basé simplement sur ce ce que j'ai vu à la TV, je ne suis donc pas dans les confidences des gouvernements français et méxicain. J'ignore donc quels sont les accords qui
ont été négociés entre ces deux pays et je pense que personne ne le saura un jour.


 


Nous savons que la juge rapporteuse Olga Sanchez Cordero avait préconisé l'annulation de la condamnation à 60 ans mais aussi que cette annulation était assortie d'un renvoi en Cours d'Appel
conformément aux demandes des avocats de Florence Cassez.


 


Ce qui est certain c'est que l'annulation a bien été adoptée par 3 voix contre 2. C'est là que réside tout l'imbroglio qui a suivi...


- 1ère hypothèse : l'annulation de la condamnation par la plus haute juridiction mexicaine signifie que Florence Cassez est totalement blanchie
(pour vice de forme, notamment suite à l'enquête à charge fabriquée de toutes pièces par Garcia Luna) et la loi mexicaine est très claire sur un point : on ne peut être jugé deux fois pour les
mêmes chefs d'inculpation. Argument d'ailleurs repris par Florence Cassez et son avocat hier face aux interrogations de la presse.


 


2ème hypothèse : l'annulation de la condamnation à 60 ans est adoptée mais elle est suivie d'un renvoi en Cours d'Appel, avec mise en liberté de
la suspecte qui bénéficie normalement de la présomption d'innocence, conformément aux Droits de l'Homme. Ce que sembleraient avoir compris plusieurs téléspectateurs (dont ma pomme) et plusieurs
journalistes.


 


Visiblement selon Florence Cassez, sa famille et leur avocat Maître Berton, on se fout le doigt dans l'œil, la libération de Florence est immédiate et absolue (pour toujours), point barre. Il n'y aura plus de suite, affaire classée.


OK ?


Problème...


Pourquoi Florence Cassez ne répond pas aux questions des journalistes qui lui demandent pour quelle raison elle ne se retourne pas contre la justice mexicaine afin
de demander réparation sur ses 7 années passées à tort en prison ?


Que ce soit son avocat ou son père, ils interviennent systématiquement pour lui dire "tu ne réponds pas à cette question" !


Reconnaissons quand même que ça laisse planer un mystère...


Y aurait-il des accords secrets entre la justice mexicaine, l'État mexicain et l'État français ?


Ce n'est pas une affirmation c'est simplement une interrogation pour laquelle nous souhaiterions obtenir une réponse franche et honnête.


J'ai cru comprendre que nous étions en démocratie, tout au moins en France !


 


Quoi qu'il en soit ce qui me gave le plus au sujet de cette affaire c'est que lorsque Florence était incarcérée beaucoup s'interrogeaient sur sa culpabilité et maintenant qu'elle a été libérée
les questions portent sur son innocence ou le bien fondé de sa libération !


J'aurais tendance à penser comme l'a dit Florence elle-même, la Cour suprême, qui représente la plus haute juridiction du Mexique (pays totalement corrompu, de la police jusqu'à la justice) l'a
déclarée libre.


 


Reste à espérer que Manuel Valls et Christiane Taubira sauront en tirer les conclusions qui s'imposent afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs en France dans l'affaire qui concerne
l'expulsion de Georges Ibrahim Abdallah.


 


Amitiés,
Le Papy



Michèle 24/01/2013 14:51





oui Le Papy dessine très très bien


superbe note


et


heureux tu l'es, heureux nous sommes


LIBRE ENFIN


FLORENCE CASSEZ



Papy Mouzeot 26/01/2013 14:05



Bonjour Mimi,


 


Oui heureux qu'une injustice soit reconnue bien que de nombreux mystères font qu'elle ne sera pas réparée mais peut-être que cela fait partie du jeu de sa libération.


 


Bizz,
Le Papy



DIABLO 24/01/2013 13:42


Je ne sais pas si Florence Cassez est coupable ou innocente, il reste que le Mexique n'est certainement pas un pays où la justice est exemplaire et irréprochable et que, en toutes circonstances,
le doute doit toujours bénéficier à l'accusée. Ainsi, je me réjouis de la libération de cette citoyenne française.


Par contre, je m'étonne du tapage médiatique sur cette affaire.


Que je sache il y a d'autres ressortissants français en prison à l'étranger.


Je pense notamment à Michaël Blanc et personne n'en parle plus...


Salut et fraternité


Diablo

Papy Mouzeot 25/01/2013 20:11



Bonjour camarade Diablo,


 


Oui on peut se réjouir du retour de Florence qui a enfin bénéficié de la présomption d'innocence telle qu'elle doit s'appliquer à tout citoyen du Monde selon les Droits de l'Homme. Évidemment
certains pays ont une conception assez "curieuse" de la démocratie...


Je crois que celui qui a fait le plus de publicité pour Florence Cassez aura été Sarközy en bousillant l'année du Mexique en France par mesure de rétorsion envers le comportement de Calderon et
de sa clique de mafieux. A partir de là beaucoup plus de citoyens se sont mobilisés pour la française ou ont rejoint l'association qui défendait sa cause.


 


En ce qui concerne Mickaël Blanc, visiblement il n'attire pas l'attention des présidents (dans l'ordre depuis qu'il est incarcéré : Chirac, Sarközy, Hollande) et par conséquent les médias à part
peut-être Thierry Ardisson.


 


Dans un cas inverse à celui de Florence Cassez, c'est à dire où la France se trouve en situation équivalente à celle du Mexique, tu peux ajouter le cas Georges Ibrahim Abdallah
sans oublier tous les prisonniers d'opinion politique du Pays basque.


 


Amitiés fraternelles,
Le Papy



durdan 24/01/2013 07:43


dessine bien le papy


le 1er juge a vraiment une tronche de punching-ball

Papy Mouzeot 24/01/2013 12:08



Bonjour Durdan,


 


Tu sais pour les images je n'ai pas vraiment de mérite, c'est la seule chose que je sache faire à peu près correctement grâce à Photoshop. A la base je me suis servi de la couverture du livre de
Florence Cassez pour faire cette illustration.


 





 


En ce qui concerne l'autre tête à claques j'espère bien qu'il recevra son compte de beignes avec les intérêts sur 7 ans.


 


 


Amitiés,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule