Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 13:50

http://img4.hostingpics.net/pics/275231kadhafifamily.jpg

 

Les Kadhafi sont discrets en affaires. Nul ne sait chiffrer leurs avoirs personnels, qui devraient cependant s'élever à plusieurs milliards de dollars. Premier état des lieux.

 

La famille du dictateur libyen ne figure dans aucun des nombreux classements des grandes fortunes mondiales. Contrairement aux avoirs des clans de Ben Ali et de Hosni Moubarak, ceux de Mouammar Kadhafi et de ses proches n'ont jamais fait l'objet d'enquêtes sérieuses. Plusieurs raisons à cela : les avoirs de la famille du colonel libyen sont très majoritairement liquides, les participations dans des actifs physiques sont de petite taille et disséminées dans plusieurs pays étrangers.

Kadhafi a retiré en 2008 la plupart des 7 milliards de dollars libyens conservés dans les banques suisses à la suite de l'arrestation de son fils Hannibal. Des sources qualifiées prétendent que ce pactole ainsi que des comptes privés de la famille du despote auraient atterri dans des banques de Dubaï et de places offshore moyen-orientales et asiatiques. Plusieurs experts s'accordent à dire que la fortune personnelle de Mouammar Khadafi s'élèverait à plusieurs milliards de dollars. « Depuis son ascension au pouvoir, Kadhafi a toujours mêlé intérêts privés et publics », déclare aux « Echos » l'avocat tuniso-suisse Ajmi Ridha qui, au nom de l'ONG Arabian Transparency Organisation a saisi lundi le Conseil fédéral helvétique d'une demande de gel des avoirs du despote libyen. « En Libye, il n'y a pas de véritable Etat. C'est un pays dépourvu d'une véritable banque centrale et d'un Parlement digne de ce nom. Personne n'exerce un contrôle sur les agissements des Kadhafi. Ceux-ci considèrent que tout leur appartient. C'est toute la différence y compris avec des personnages comme Ben Ali ou Hosni Moubarak », enchaîne-t-il.

http://img4.hostingpics.net/pics/752833DinarLibyen.jpg

Les amis les plus en vue

L'essentiel des opérations à l'étranger a été mené par le fils aîné de la seconde épouse du Colonel, Saïf al-Islam (le glaive de l'Islam en arabe). Agé de trente-neuf ans, architecte de formation, il est doté d'un doctorat de l'Imadec de Vienne et de la prestigieuse London School of Economics (à qui il a accordé un prêt de 1,5 million de livres), obtenu grâce à une thèse de 428 pages sur les institutions de la gouvernance globale. Saïf représentait jusqu'à il y a peu l'image respectable du régime. Véritable VRP de son père, il était très bien introduit dans la haute société de la capitale anglaise et à Genève, où il a élu le siège de la fondation caritative de la famille, la Gaddafi International Charity & Development Foundation. Parmi ses amis les plus en vue, il compte le magnat russe Oleg Deripaska, Tony Blair, le prince Andrew et la famille Rothschild. Autant de connexions bien utiles dans le monde des affaires.

C'est par l'intermédiaire de Saïf que le fonds souverain Libyan Investment Authority a souscrit à l'introduction en Bourse à Hong Kong du leader mondial de l'aluminium Rusal contrôlé par Oleg Deripaska. Lancé sur la scène diplomatique internationale en 2000, Saïf a joué les premiers rôles pour résoudre la dispute liée à l'attentat de Lockerbie et l'affaire des infirmières bulgares. C'est sa fondation, créée en 2003, qui a versé les 2,7 milliards de dollars de dédommagements aux victimes de l'attentat écossais contre l'avion de la Pan Am. La fondation ne se cantonne pas aux activités non lucratives. Sa filiale One-Nine Group (nom rappelant le 1er septembre 1969, jour du coup d'Etat du père contre le roi Idris) s'affaire dans les secteurs de l'énergie, via One-None Petroleum, et dans l'immobilier, via One-Nine Investment International et One-Nine Holding. Un câble diplomatique de mai 2006 dévoilé par WikiLeaks suggère que One-Nine détient « de larges participations » dans Tamoil et Oil Investment.

http://img4.hostingpics.net/pics/7831652456966141.jpg

Incontournable

Sa'adi, le troisième fils de Kadhafi, détient une société de production cinématographique. Il joue un rôle de tout premier plan dans le tourisme. Il est aussi incontournable pour tout ce qui est des infrastructures libyennes. La fille du dictateur, Aisha, a des intérêts dans Saint James, une clinique privée à Tripoli. On lui prête des connexions aux secteurs de l'énergie et du BTP. Patron du Comité olympique libyen, Muhammad, l'aîné, contrôle 40 % de la société franchisée qui distribue Coca-Cola dans le pays. Via l'autorité nationale des télécoms qu'il dirige, il a la haute main sur les services gérés par cette instance. Quant à Mouammar Kadhafi lui-même, il a jeté son dévolu sur Antrodoco, un petit village du centre de l'Italie où il voulait bâtir des hôtels de luxe et un ambitieux centre sportif.

http://img4.hostingpics.net/pics/195992Libyenne.jpg

 

 

 

 

 

Source : Les Echos.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Mensonges et vérités
commenter cet article

commentaires

Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule