Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 01:53

http://img11.hostingpics.net/pics/753104AbbePierre.jpgHenri Grouès dit l'Abbé Pierre
(5 août 1912 - 22 janvier 2007)

 

Ce Saint Homme aura quitté la Terre quelques mois avant le commencement du règne du monarque. Son destin lui aura au moins permis d'être épargné par la vision horrifiante de la destruction du combat de toute sa vie. Sarközy, qui en cinq années de gouvernance n'aura fait qu'affaiblir les plus pauvres, s'apprête à aller encore plus loin dans l'inhumanité en détruisant l'œuvre de l'Abbé Pierre.

Cette information révélée encore une fois par Mediapart est tellement grave que je n'ai pas le cœur à la parodie.

 

C’est une mesure encore confidentielle dont le "candidat du peuple" se garde bien de parler quand il bat les estrades de la campagne présidentielle : Bercy a reçu la consigne de préparer un plan d’austérité sur les crédits budgétaires alloués au logement. Les instructions données visent à réduire d’environ 30 % les montants dédiés actuellement aux aides au logement, qui atteignent actuellement près de 15 milliards d’euros, et à raboter d’environ 600 millions d’euros les crédits inscrits dans deux programmes, celui des aides à la pierre et celui de l’hébergement et accompagnement pour les personnes les plus défavorisées, qui disposent actuellement de près de 1,7 milliard d’euros.

 

Jusqu’à présent, on ne connaissait que les grandes lignes du plan de rigueur que Sarközy voudrait mettre en œuvre s’il était réélu. Et nul n’a vraiment pu prendre la mesure concrète de l’austérité qui, secteur par secteur, en découlerait. Dans son programme (il est ici), le président sortant rappelle ainsi qu’il s’appliquerait à trouver 115 milliards d’euros pour parvenir à l’équilibre des finances publiques en 2016, conformément au programme de stabilité transmis à Bruxelles, dont 40 milliards de recettes supplémentaires et 75 milliards d’euros d’économies sur les dépenses. Sur ces 75 milliards d’euros d’économies à réaliser d’ici 2016, 39 milliards d’euros ont déjà été annoncés dans le cadre du budget de 2012 ou de la Révision générale des politiques publiques (réforme des retraites, réduction du nombre des fonctionnaires, etc.). Sarközy a donc annoncé, dans un curieux euphémisme, qu’il reste 36 milliards d’euros à "documenter".

 

Pour ces 36 milliards, le programme de Sarközy ne donne qu’une décomposition générale qui, elle-même, ne permet pas plus de prendre la mesure de la purge sociale qui en découlerait : il est question pêle-mêle de 7 milliards d’euros d’économies sur les dépenses de personnel de l’État et des collectivités territoriales, de 16 milliards sur les dépenses de fonctionnement et d’intervention de l’État, ou encore de 13 milliards d’économies sur les dépenses de l’assurance maladie.

 

Mais concrètement, quelles seraient les conséquences de ces économies sur la vie quotidienne des Français ? À ce niveau de généralités, les citoyens ne peuvent pas le mesurer. Ils sont de la sorte invités à penser que Sarközy est un gestionnaire avisé et rigoureux, mais ils n’ont pas de raison de penser que ces réductions des dépenses d’intervention de l’État vont, en fait, se traduire par une sorte de guerre aux pauvres.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/606296AbbPierreChe.gif

Guerre aux pauvres


Et c’est tout l’intérêt de ces informations dont a eu connaissance Mediapart sur les scénarios confidentiels sur lesquels travaillent dès à présent les services du ministère des finances, dans un secteur particulier, celui du logement. Elles permettent, dans un domaine au moins, de prendre une mesure très concrète de ce qui est dès à présent dans les tuyaux.


http://img11.hostingpics.net/pics/317611ImageAPL.gif

 

Il faut bien mesurer l’importance qu’a le système français de l’aide au logement pour les foyers modestes. Près de 15,9 milliards d’euros de prestations d’aides personnelles au logement ont ainsi été versées en 2010 à environ 6 310 000 ménages, dans le domaine du locatif aussi bien que de l’accession à la propriété. Et ces aides, qui sont dégressives en fonction du revenu (elles varient d’environ 40 euros à un peu moins de 400 euros, selon la taille du foyer et selon les régions), profitent donc aux Français les plus démunis. Selon le rapport sur ces crédits présenté à l’automne dernier à l’Assemblée nationale (voir ci-dessous, en particulier page 20), « 76 % des ménages locataires bénéficiant d’aides au logement ont des revenus inférieurs au Smic et 99 % à deux fois le Smic ». En clair, ces aides, précise le rapport, « figurent parmi les aides sociales les plus redistributives », ou si l’on préfère, parmi les aides qui sont parmi les plus indispensables aux foyers modestes. Plus on est pauvre, plus on est aidé…


Le rapport apporte ces autres précisions : « Les aides touchent en majorité des “petits ménages” : 3,7 millions de ménages sont composés d’une personne seule ou d’un couple sans enfant […] Les personnes âgées de plus de 65 ans constituent une part importante de ces effectifs (environ 19,5 % des bénéficiaires). Les jeunes de moins de 25 ans non étudiants sont environ 410 000 ».

Si 30 % de ces crédits étaient supprimés, ce serait bel et bien une guerre aux pauvres qui serait alors engagée.

En outre, des instructions ont été données pour raboter violemment d’autres crédits, notamment ceux du programme dit 135, qui concerne les aides à la pierre, et ceux du programme dit 177, qui profite à l’hébergement et à l’accompagnement des personnes en grandes difficultés.

Au total, sur ces deux programmes, ce seraient donc 600 millions d’euros d’économies qui seraient recherchés sur des crédits qui au total avoisinent 1,7 milliard d’euros. Et dans ce cas-là, ce serait une déclaration de guerre non plus aux pauvres. Non ! Aux super pauvres…

Cela donne-t-il un avant-goût du tour de vis budgétaire que Sarközy engagerait s’il était rééelu ? Si c'est le cas, mieux vaudrait que cela soit clairement annoncé et détaillé avant l'élection.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/444343PhotoAbbePierre.jpg

 

 

Source : Mediapart

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans RÉSISTANCE
commenter cet article

commentaires

sophie 11/04/2012 13:30


Instructif, comme d'hab. ! En 2016, le pauvre sera majoritaire,  aura-t'il enfin droit à la parole !

Papy Mouzeot 12/04/2012 11:43



Bonjour Sophie,


 


Pourquoi attendre 2016 pour exprimer notre voix ?


Pour 60% des
français un seul candidat incarne vraiment le changement.


 


 


Bizz,
Le Papy



PAFLARAGE 09/04/2012 22:46


voilà de quoi je te parlais...


il n'y a pas de mot pour exprimer ce que l'on peut ressentir devant de telles mesures..


AFFLIGEANT.....


TIENS....JE CROIS QUE JE SUIS à NOUVEAU TRISTE...


bises @@la paf

Papy Mouzeot 10/04/2012 14:04



Bonjour Paf,


 


Ce n'est pas la tristesse qui doit t'envahir mais plutôt ta rage légendaire.


Il faut rassembler massivement autour de nous, amis, famille, partout, afin d'éviter de laisser la moindre occasion à ces criminels sociaux de revenir au pouvoir !


Mathématiquement il est déjà mort avec le report des voix centristes qui se feront sur Hollande. Sarközy à 29% + une partie des voix du FN soit envion 10% = 39%.


Le vote Mélenchon ne nuira pas aux intérêts du candidat PS, il permettra simplement de remettre les pendules à l'heure.


 


Bizz,
Le Papy



caroleone 09/04/2012 21:32


Bonsoir papy,


 


Comment avoir envie de voter pour ce président-candidat avec de tels objectifs en ligne de mire ?


Il y a des français qui aiment souffrir certainement ( dans les électeurs UMP les plus humbles) pour les autres ont sait bien ce qu 'il en est


Parfois quand je vois tous ces sinistres projets destinés aux classes les plus pauvres, je me demande si nous arriverons bien à inverser l'ordre établi !!


Il faut y croire, le bout du chemin est proche et j'ai bien envie de voir les français se biturer pendant une semaine quand le nain sera foutu dehors à coup de pompes dans le c....


La malheureux abbé comme tu le dit n'est plus là pour voir ça, je ne crois pas qu'il se soit fait un jour des illusions sur les capitalistes !!





 


Bises


 


caroleone

Papy Mouzeot 10/04/2012 13:55



Bonjour Caroleone,


 


Ce dessin de Placide est vraiment bien trouvé pour illustrer ce que je ressens au travers des plans démoniaques de l'affreux nabot.


 


 


Bizz,
Le Papy



Dany 09/04/2012 16:23


Bonsoir Papy,


tu as malheureusement raison, de pauvre à super pauvre, comment se fait il (décidément, je n'arrive pas à imprimer) que silence radio !!! Personne ne le lui renvoie dans la g ****


Merci Papy pour ton information, même si ça donne vraiment pas le moral ! De toute évidence il faut le débarquer !!!


Papy, deux nouveaux FdG de plus   et
Mélanchon est dans quelques jours à Orange (84)!


J'ai hâte de voir ce que ça va donner !!


Bises


 

Papy Mouzeot 10/04/2012 12:53



Bonjour Dany,


 


Le vote Mélenchon a un double objectif. Celui d'éjecter Sarközy de son trône et d'empêcher le candidat Hollande de mener une politique trop libérale. Nous ne sommes plus dans une logique de
défense des idéologies mais bien dans une lutte anticapitaliste dont la seule possibilité qui s'offre à nous est le choix FdG. Plus le vote FdG sera important et plus la marge de manœuvre des
socialistes sera réduite. Dans le cas d'un second tour voulu et annoncé par le monarque lui-même et largement repris par les médias, le vote FdG ne fera pas le jeu de l'UMP contrairement à ce
qu'il tente de faire croire et bien d'autres encore, y compris certains dinosaures d'un parti qui appartient désormais au passé.


 


Bizz,
Le Papy



fanfanchatblanc 09/04/2012 12:57


Merci Papy pour cet article fort instruction et cet hommage à cet homme qui toute sa vie a lutté avec courage pour aider les plus pauvres.. A la retraite et logeant dans un appartement HLM je
suis concernée par ces mesures, mais ne suis pas surprise que l'on s'attaque aux plus pauvres, tout le quinquennat de Sarko a été de narguer ceux qui sont en bas de l'échelle sociale et de les
rendre responsables de leur situation. Bonne journée Papy. Bizz

Papy Mouzeot 10/04/2012 00:29



Grrrr... Ton témoignage ne fait qu'augmenter ma hargne envers ce nabot du libéralisme !


Vivement le 22 avril et si ça ne suffit pas nous aurons encore le 6 mai pour lui présenter notre facture !


 





 


 


Bizz,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule