Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 15:06

http://img15.hostingpics.net/pics/225344PapyLutherKing.jpgI have a dream

 

Je peux enfin partir tranquille... Je suis heureux de participer avec vous aujourd'hui à ce rassemblement qui restera dans l'histoire comme la plus grande manifestation que notre pays ait connu en faveur de la liberté. Il y a plus de deux siècles de cela notre pays abolissait la monarchie, coupant les têtes couronnées et celles des porteurs de Rolex (tiens déjà ?). Mais les siècles sont passés et la monarchie fût réinstaurée en 2007. C'est pourquoi nous sommes accourus aujourd'hui dans cette capitale pour rendre manifeste cette honteuse situation. En ce sens, nous sommes montés à la capitale de notre pays pour toucher un chèque. En traçant les mots magnifiques qui forment notre constitution et notre déclaration des Droits de l'Homme, les architectes de notre république signaient une promesse dont héritaient chaque citoyen. Aux termes de cet engagement, tous les hommes et femmes de toutes couleurs, se verraient garantir leurs droits inaliénables à la vie, à la liberté et à la recherche du bonheur.


Il est aujourd'hui évident que l'État a failli à sa promesse en ce qui concerne ses devoirs envers les citoyens. Au lieu d'honorer son obligation sacrée, le gouvernement a délivré un chèque en blanc aux banksters, un chèque qui est revenu avec la mention "Provisions insuffisantes". Nous ne pouvons croire qu'il n'y ait pas de quoi honorer ce chèque dans les vastes coffres de la chance en notre pays. Aussi sommes nous venus encaisser ce chèque, un chèque qui nous fournira sur simple présentation les richesses de la liberté et la sécurité de la justice.


Nous sommes également venus en ce lieu sanctifié pour rappeler à l'État les exigeantes urgences de l'heure présente. Il n'est plus temps de se laisser aller au luxe d'attendre ni de pendre les tranquillisants des demi-mesures. Le moment est maintenant venu de réaliser les promesses de la démocratie; le moment est venu d'émerger des vallées obscures et désolées de la misère pour fouler le sentier ensoleillé de la justice sociale; le moment est venu de tirer notre nation des sables mouvants de l'injustice sociale pour la hisser sur le roc solide de la fraternité; le moment est venu de réaliser la justice pour tous les enfants du Bon Dieu. Il serait fatal à notre nation d'ignorer qu'il y a péril en la demeure. Cet étouffant été du légitime mécontentement des citoyens ne se terminera pas sans qu'advienne un automne vivifiant de liberté et d'égalité.

2012 n'est pas une fin mais un commencement. Ceux qui espèrent que le peuple avait seulement besoin de laisser fuser la vapeur et se montrera désormais satisfait se préparent à un rude réveil si le pays retourne à ses affaires comme devant.


Il n'y aura plus ni repos ni tranquillité dans ce pays tant que le peuple n'aura pas obtenu ses droits de citoyen émancipé.

Les tourbillons de la révolte continueront d'ébranler les fondations de notre nation jusqu'au jour où naîtra l'aube brillante de la justice.

Le merveilleux militantisme qui s'est nouvellement emparé de la communauté anti-sarkozyste ne doit pas nous conduire à faire confiance aux autres traitres. L'assaut que nous avons monté ensemble pour emporter les remparts de l'injustice doit être mené par une volonté humaniste. Nous ne pouvons marcher tout seuls au combat. Et au cours de notre progression, il faut nous engager à continuer d'aller de l'avant ensemble. Nous ne pouvons pas revenir en arrière.

Nous ne pourrons jamais être satisfaits tant que nos corps recrus de la fatigue ne trouveront pas un abris dans des logements décents pour tous.

Nous ne pourrons jamais être satisfaits tant que nos enfants seront dépouillés de leur identité et privés de leur dignité par des pancartes qui indiquent : "Seuls les Riches sont admis." Non, nous ne sommes pas satisfaits, et nous ne serons pas satisfaits tant que le droit ne jaillira pas comme les eaux et la justice comme un torrent intarissable.

Je vous le dis ici et maintenant, mes amis : même si nous devons affronter des difficultés aujourd'hui et demain, je fais pourtant un rêve. C'est un rêve profondément ancré dans nos idéaux humanistes. Je rêve que, un jour, notre pays se lèvera et vivra pleinement la véritable réalité de son credo : "Nous tenons ces vérités pour évidentes par elles-mêmes que tous les hommes sont créés égaux."

Je rêve que, un jour, les tous citoyens de ce pays pourront s'asseoir ensemble à la table de la fraternité. 

 

Je rêve que... BADABOUM !

Muhff ! M'enfin, keucé keuss bordel ?

Qu'est-ce que la tronche de Hollande fout devant moi ?

Merdum... Me suis encore endormis devant la téloche et j'ai dû faire encore un de ces mauvais rêves.

Mais était-ce vraiment un rêve ?

En tout cas il était très réaliste, la preuve, regardez, j'ai même ramené des journaux...


http://img4.hostingpics.net/pics/656376New01.jpghttp://img15.hostingpics.net/pics/658922New03.jpg

http://img15.hostingpics.net/pics/338845New04.jpg

http://img15.hostingpics.net/pics/391267New05.jpg

 

Texte tiré et librement interprêté à partir du discours prononcé par Martin Luther King au Lincoln Memorial de Washington D.C., le 28 août 1963.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans "Réflections Sociales"
commenter cet article

commentaires

CFDTkARAM 07/05/2012 06:02


EN PARTIE UN PETIT BOUT DU REVE EST EXAUCE.

Papy Mouzeot 07/05/2012 08:53



Bonjour Karam,


 


Anéfé ! Maintenant ce qui compte c'est de passer du rêve à la réalité.


 


 


Amitiés,
Le Papy



Dany 08/01/2012 05:59


Bonjour Papy,


pour tous ceux qui ont pris mon commentaire au premier degré........





Je veux que les spectateurs se disputent en sortant de la salle ", c'est ce que disait Patric Jean en tournant La Domination masculine.Peut-on croire qu'au XXIème siècle, des hommes exigent le
retour aux valeurs ancestrales du patriarcat : les femmes à la cuisine et les hommes au pouvoir ? Peut-on imaginer que des jeunes femmes instruites recherchent un " compagnon dominant " ? Que
penser d'hommes qui subissent une opération d'allongement du pénis, " comme on achète une grosse voiture " ?Si ces tendances peuvent de prime abord sembler marginales, le film nous démontre que
nos attitudes collent rarement à nos discours.L'illusion de l'égalité cache un abîme d'injustice quotidiennes que nous ne voulons plus voir. Et où vous jouez votre rôle.A travers des séquences
drôles, ahurissantes et parfois dramatiques, le film nous oblige à nous positionner sur un terrain où chacun pense détenir une vérité.


http://www.streamiz.com/video.php?id=159892



«Les spectateurs sont invités à juger par eux-mêmes et il n’est naturellement pas question d’arrêter l’exploitation du film», dit la société. Evoquant la violence conjugale au Québec et en
France, le réalisateur belge y déclare en voix off : «Ils semblent rares, ces hommes de plus en plus conscients de leur violence. Par contre certains, de plus en plus nombreux, en viendraient
presque à justifier l’injustifiable»


Le réalisateur Patrice Jean est parti d’un fait divers tragique : l’assassinat de quatorze femmes par un québécois voulant se venger de leur place grandissante dans le monde, au détriment selon
lui des hommes.

Un drame qui a fait s’interroger le cinéaste : quelles sont les raisons des injustices, voire des violences faites aux femmes dans les sociétés occidentales ? Et la place des hommes ?
Patrice Jean décrit la fabrication des stéréotypes, ces petites différences accumulées qui nous construisent subalternes, qui font le lit des violences sexistes, sexuelles, conjugales,
massivement. A savoir, qu'en est-il de l'égalité entre hommes et femmes aujourd'hui ?

De scènes burlesques en épisodes douloureux, chacun trouvera quelques éléments de réponse… Mais surtout, une ouverture au débat, à la discussion, pour mieux vivre ensemble. A l’heure de la
nouvelle campagne nationale contre les violences faites aux femmes, un documentaire à voir.
Qui n'as pas vécu ce qui se passe à partir de la 40ème minute !!!Moi oui


Bises Papy


 

Papy Mouzeot 09/01/2012 12:42



Bonjour Dany,


 


Ça me fait penser à un truc que me répond souvent la Louloutte quand je peste devant le poste de télévision après toutes les conneries qu'on peut y voir... "S'il n' avait pas tant de
cons pour les regarder, il n'y aurait plus d'émission !"


J'ai toujours pas compris pourquoi elle disait ça...


Je suis stupéfais d'apprendre qu'il existe des hommes qui aillent jusqu'à subir une opération chirurgicale pour faire allonger leur pénis !


C'est pu comme avant, de mon temps il suffisait simplement de regarder une jolie fille pas trop farouche !


 





 


Dans quel pays vit-on ? Déjà que les étrangers viennent nous enlever le pain de notre bouche, si les femmes s'y mettent en plus... J'me demande ce qu'il branle notre brave Guéant, y f'rait mieux
de commencer par virer les femmes étrangères plutôt que de s'en prendre aux étudiants !


 


bizz,
Le Papy


 



Dany 07/01/2012 17:57


Bonjour Papy,


tu m'as tendue la perche, oui j'avoue!!!!! je te tricote des bitaines


 





Bises Papy

Papy Mouzeot 09/01/2012 10:53



Héhéhé ! C'est plutôt couillu comme réaction !


Tu aurais dû prendre des mesures avant de te lancer dans une telle aventure...


 


Bizz,
Le Papy


 


Post-Scriptum : La Louloutte se propose de te filer un coup de main... voire plus si affinité !


 






Corinne Duval 07/01/2012 00:29


Très bonne idée 


Bizh Papy

Papy Mouzeot 07/01/2012 11:03



Du coup la Louloutte vient de m'offrir ce bouquin pour que je m'y mette aussi...


 





 


Elle fait aussi des toutdoux mais faut reconnaître qu'elle n'est pas aussi douée que toi...


 





 


Et y'a même Dany qui s'y met dis-donc ! Elle vient de m'envoyer ça en me disant que ça m'aidera à faire des économies par ces temps de crise...


 





 


Bon allez, je filoche, vais m'entraîner pour te tricoter un parachute !


 


Bizz,
Le Papy



Corinne Duval 06/01/2012 18:43


Rohhh que vous êtes tous des vilains 


Allez plutôt cliquer là :http://www.larbre-aux-bullesdereves.com/article-aujourd-hui-c-est-fete-84261422.html


L'aventure continue , j'ai juste un manque de temps pour assembler les Carrés, je reprends bientôt peut-être qu'en mai elle me servira cette merveille 


Bizh


Corinne

Papy Mouzeot 06/01/2012 19:04



Héhé ! Bonsoir Corinne,


 


Je l'ai déjà vue ta couverture magique, faut juste que tu penses à monter un altimètre dessus !


 





 


Bizz,
Le Papyvole



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule