Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 17:17

http://resources0.news.com.au/images/2010/12/21/1225974/385500-julian-assange.jpg

 

Si Julian Assange est extradé en Suède, les Etats-Unis demanderont également à le traduire en justice pour, peut-être, le condamner à mort, disent les avocats du fondateur de WikiLeaks.

 

Tel sera, selon le cabinet d'avocats Finers Stephens Innocent, le sens de la défense de Julian Assange le 7 février, jour de l'audience plénière portant sur la demande d'extradition déposée par la Suède.

 

Le fondateur de WikiLeaks, un ressortissant australien de 39 ans, est réclamé par la justice suédoise pour répondre à des accusations d'agressions sexuelles, qu'il nie catégoriquement.

 

Sa ligne de défense a été dévoilée quelques heures après sa sortie d'un tribunal de Londres, où il a comparu pour des questions de procédure.

 

"Il y a un risque réel, s'il est extradé en Suède, que les Etats-Unis demandent son ext radition et/ou son transfert illégal aux USA", peut-on lire dans un texte publié sur le site internet du cabinet.

 

"En effet, si M. Assange était transféré aux USA sans l'assurance qu'il ne serait pas condamné à mort, il y a un réel risque qu'on le condamne à la peine de mort", estiment les avocats.

 

Il risquerait également de subir de mauvais traitements, voire d'être victime de torture, tous deux étant condamnés par la convention européenne des droits de l'homme, ajoutent-ils.

 

BATAILLE JURIDIQUE

 

Julian Assange a bénéficié le 16 décembre d'une mise en liberté conditionnelle neuf jours après son arrestation par la police britannique, sur demande de la justice suédoise.

 

L'audience du jour, essentiellement de procédure, a duré moins d'une demi-heure.

 

L'audience plénière sur l'extradition débutera le 7 février et devrait durer deux jours. Si l'issue lui est défavorable, Assange pourra faire appel et la bataille juridique pourrait durer des mois.

 

L'expert en informatique, qui a provoqué les foudres de Washington ces dernières semaines en divulguant sur son site des milliers de notes confidentielles du département d'Etat, dénonce une campagne de diffamation liée à ses activités.

 

"Notre travail avec WikiLeaks se poursuit sans perdre en intensité et nous accélérons la publication du Cablegate (les câbles diplomatiques) et d'autres documents", a dit Assange à la sortie du tribunal de Belmarsh. WikiLeaks a annoncé en décembre la publication prochaine de documents révélant les pratiques "contraires à l'éthique" d'une grande banque américaine.

 

"Ils sortiront bientôt par le biais de nos journaux partenaires dans le monde, grands ou petits, et d'organisations de défense des droits de l'homme", a ajouté Assange, vêtu d'un costume et d'une cravate sombres.

 

"C'est une situation orwellienne pour moi mais nous continuerons le combat", a-t-il dit dans une interview à France Info enregistrée avant son audience. "Jusqu'à présent, la justice britannique a écouté ce que nous avions à dire."

 

Le fondateur de WikiLeaks est assigné à résidence dans une maison de l'est de l'Angleterre, doit se présenter tous les jours à la police et porter un bracelet électronique. Il dit vivre dans "une maison d'arrêt de haute technologie".

 

Julian Assange pourra cependant dormir dans un club de la presse de la capitale anglaise les 6 et 7 février, de manière à arriver à l'heure à l'audience.

 

 

Source : Reuters

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Mensonges et vérités
commenter cet article

commentaires

Cyril LAZARO 11/01/2011 21:33



Tu devrais anticiper Papy. Obama va-t-il gracier Julian Assange comme il gracie la dinde pour Thanksgiving?



Papy Mouzeot 12/01/2011 02:16



La date de consommation est dépassée, c'est donc mal engagé pour notre ami Julian.


Il me semble avoir lu une connerie l'été dernier comme quoi Bobo Hama était pro mulsuman, si cela se révèle exact c'est encore moins bon pour lui...






TourtauxjRac 11/01/2011 19:19



La sentence est courue d'avance, elle crève les yeux



Papy Mouzeot 12/01/2011 01:53



Je n'en suis pas convaincu, tu sais Assange en ex-pirate très intelligent qu'il a été était conscient des risques qu'il prenait.


Comme il le cite tout réside dans l'organisation.



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule