Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 12:17

La vague UMPFN

Aveuglée par les quotas des explusions
la Sarkozie est responsable de la mise
sur le carreau de 13 salariés
et de leur employeur !

 

Incroyable en période de crise ! Mais jusqu'où iront le monarque et son équipe de valets irresponsables si nous ne l'arrêtons pas nous-mêmes le 6 mai ?

"IL" avait pourtant annoncé la couleur en déclarant qu'il sentait venir à lui la "vague" à une semaine du premier tour.


 Charif K., patron d'une PME prospère a dû licencier ses 13 employés après avoir essuyé un refus de renouvellement de sa carte de séjour.

Charif est arrivé en France en 2004 avec seulement 50 euros en poche. Mais cet Algérien de 33 ans avait la ferme volonté de s'en sortir : « J'avais une chambre à 123 euros par mois, alors j'ai fait des petits boulots sur les marchés ». Cinq années plus tard, il décide de créer son entreprise spécialisée dans les télécommunications.

Sans papiers et en attendant d'être régularisé, sa seule solution, conformément au droit hexagonal, est d'être propriétaire des parts de l'entreprise. Il prend un associé de nationalité française pour assurer la gestion de la société. En juillet 2011, il bénéficie d'un récépissé qui régularise sa situation jusqu'en janvier 2012. Il en profite pour reprendre les commandes de l'entreprise.

Depuis sa création, l'entreprise située à Ivry-sur-Seine a réalisé plus de 500.000 euros de chiffre d'affaires. Charif a recruté 13 personnes et formé plusieurs jeunes des quartiers défavorisés, auxquels il a voulu donner une première chance. « Je veux les faire bosser, leur faire tirer des câbles » explique-t-il. Il est aussi formateur auprès du Pôle Emploi.

Il voyait même plus loin que les frontières françaises pour le développement de son entreprise : Charif devait aller au Canada pour conquérir de nouveaux marchés. Dernièrement, il était en Asie : « J'ai envie de représenter le Made in France à l'étranger » affirme l'ex-chef d'entreprise.

 

Mais la success story de sa petite entreprise prend fin. Anticipant l'expiration de son récepissé, il fait la démarche pour le faire renouveler. Le 22 novembre 2011, il dépose sa demande à la préfecture du Val-de-Marne. Trois jours plus tard, il reçoit une lettre lui intimant de quitter le territoire dans les 30 jours. Sans pouvoir comprendre, car la préfecture n'a pas d'obligation de motiver sa décision.

Le chef d'entreprise dépose alors un recours contre la décision du préfet. Celui-ci avait 15 jours pour répondre. Plus de 2 mois après, son dossier n'a pas évolué. Interrogée sur ce refus, la préfecture du Val-de-Marne n'a pas souhaité répondre au figaro.fr.

Début avril, Charif est donc obligé de se séparer de ses 13 employés. Il vend aussi les bureaux de son entreprise. « Je suis prêt à en racheter si ma situation se régularise » s'empresse-t-il d'ajouter.

Jusqu'au bout il tente de faire vivre sa PME. « Pour payer les factures de l'entreprise, j'ai vendu ma voiture personnelle ».

 

En attendant une réponse à son recours, Charif, marié et père d'un enfant de 22 mois, vit dans l'angoisse d'être expulsé en Algérie.

Le député-maire d'Ivry sur Seine, Pierre Gosnat (PCF) connait bien le dossier. Il est déjà intervenu précédemment pour faire prolonger les papiers de l'entrepreneur, d'habitude avec succès. « Il serait paradoxal que ce chef d'entreprise se voit refuser le bénéfice d'une régularisation qui risque d'entraîner la fermeture de sa société » annonce l'élu.

« Il s'est engagé sur ma commune, sur le plan économique et social en créant une société qui poursuit une mission d'insertion professionnelle » ajoute Pierre Gosnat.


Charif, lui, se souvient même d'un soir où, lors d'une réception, il avait reçu les félicitations de plusieurs membres du gouvernement.


Dans sa lettre de recours, l'avocate de Charif, Maître Marie-Anne Soubré a fait valoir que le chef d'entreprise était formateur de chômeurs, qu'il s'engage à recruter. C'est lui « seul qui est à l'origine de la réussite indéniable de cette société » souligne-t-elle.

Charif est amer : « J'ai mes habitudes en France, j'ai construit plus de choses ici qu'en Algérie » conclut-il, inquiet de son avenir.

 




Hollande dénonce une "politique absurde"

« La régularisation au cas par cas, c’est ma position. Et voilà un cas qui justifie la régularisation » , a commenté le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande, sur Europe 1. « Il doit y avoir des règles, ces règles doivent être appliquées, partout, de la même manière, avec les mêmes critères, et avec de l’intelligence, c’est quand même un critère supérieur pour l’Etat » , a-t-il asséné, avant de dénoncer "une politique absurde".

 

 

 

Sources : Europe1.fr, LeFigaro.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article

commentaires

PAFLARAGE 29/04/2012 17:31


U nion M éprisable P ourrie F
anculo N abot!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



Papy Mouzeot 30/04/2012 13:06



Tropical va loin, très très loin !


En même temps ça semble si réaliste !


 


 


Bizz,
Le Papy



divorce 29/04/2012 15:59


Waouh ! Je découvre votre blog à l’instant et même si je n’ai pas tout vu, je vous trouve courageux de
dénoncer des faits crapuleux de personne donneur de leçon et de morale et soit dit en intègre ! ! Je suis écœuré ! 

Papy Mouzeot 30/04/2012 13:00



Bonjour divorce,


 


Quel étonnant pseudo !


J'espère tout de même que vous êtes pour la paix des ménages !


J'aimerais surtout contribuer avec d'autres citoyens à participer à la construction d'une société moins corrompue. Je manque peut-être de courage ou de maturité pour développer des solutions
véritablement citoyennes sans passer nécessairement par une formation politique. Tous ceux qui sont essayés tels que Augustin Legrand, Esther Kooiman et autres s'y sont cassés les dents. La
politique est un métier, non une vocation.


Je pense que la voie du salut se situe plus dans l'héritage de Gandhi réactualisé avec certains principes défendus par Pierre Rabhi en recentrant les valeurs sur l'humain et non les intérêts
financiers. C'est certainement à contre-courant de la politique qu'on nous impose et la satire permet de mettre en exergue les déviances du système capitaliste.


 


Merci de votre visite.


 


A bientôt,
Le Papy Mouzeot



PAFLARAGE 29/04/2012 15:28


IL EST à VOMIR!!!!


MAIS IL EST AUSSI DANS LA MIRE DES VEAUX!!


que dire devant tant de duplicité, de mauvaise foi, de cynisme...


il n'y a plus de mots...


ils nous a déjà laminés, the fingers in the noze!


mais ya plein de f qui ont voté pour lui et pire alors QUE DIREEEEEEEEEEEEEEEEE???????

Papy Mouzeot 30/04/2012 12:37



Qu'on s'en cogne ! Rien à foutre qu'il y aura des électeurs qui voteront pour Sarközy, j'espère que nous seront simplement plus nombreux à voter CONTRE lui étant donné que nous
n'avons pas la possibilité de voter POUR un candidat qui défend les intérêts de la France d'en bas.


Malgré tous ses mensonges Sarkôzy a échoué dans sa tentative de nous faire oublier qu'il vient de diriger notre pays pendant 5 ans !


 


Bizz,
Le Papy



christopheCTL. 27/04/2012 12:39


et pendant ce temps la le fils de Roselyne Bachelot avec un diplome de magement artistique a une poste a 50000 euro mois dans le ministere de sa maman!! qui rappellons est le ministere de la
santé ( je viens de recevoir un mail ace sujet)

Papy Mouzeot 29/04/2012 09:38



Bonjour Christophe,


 


5 ans de dérives et de passe-droits pour celui qui se prétendait être à la tête d'une République irréprochable :


 


- A commencer par le monarque qui voulait caser son fils à l'EPAD
- Alliot Marie qui emploie sa nièce au ministère de la Justice.
- La fille de Gérard Longuet qui travaille au secrétariat d'état au commerce.
- Isabelle Barnier, ex-épouse de Michel, qui travaille au cabinet de Roselyne Bachelot.
- François Guéant, fils de Claude, est directeur de cabinet des Chambres de commerce.
- Olivier Marleix, fils d'Alain, est conseiller à l'Elysée tout comme Sébastien Veil, petit-fils de Simone.
- La demi-sœur de Carla, Consuelo Remmert, travaille à la cellule diplomatique de l'Elysée.
- Thomas Devedjian, fils de son père qui travaille sous son autorité à la direction du Fonds stratégique d'investissement...
- Fadela Amara qui logeait sa famille dans son appart de fonction avec cuisinier en prime.
- Alain Joyandet qui fait des faux pour agrandir sa propriété de St Tropez
-Alain Joyandet (encore lui) qui s'offre des voyages en jet privé à plus de 100 000 euros
- Tout comme son collègue Christian Estrosi
- Christian Blanc qui se fait payer pour 12000 euros de cigares par le contribuable
- Christine Boutin qui voulait cumuler sa retraite parlementaire avec 9 500 euros pour une mission
- Michèle Alliot-Marie, Roselyne Bachelot, Patrick Devedjian, Henri de Raincourt, Jean Marie Bockel qui cumulent allègrement leur salaire de ministre d'environ 14 000 euros avec leur retraite
parlementaire de 6000 euros.
- Frederic Lefebvre qui mélange allègrement business privé et politique (compteurs Linky par exemple).
- Rama Yade qui critique l'hôtel de super luxe de l'équipe de France de foot et qui se fait réserver une chambre encore plus chère et qui voyage en classe affaire pour 45 000 euros pour un petit
tour en Afrique du Sud
- Xavier Bertrand, avec l'aide d'un frangin du monarque, qui œuvrent pour récupérer dans le privé tout le pan "rentable" de l'assurance maladie.
- Eric Wœrth qui cumulait ministère public, trésorier de l'UMP et liens familiaux avec les milieux d'affaire douteux via sa femme (Liliane Bettencourt qui fraude le fisc, par exemple)
- Morano qui fait virer une employée de Kookaï simplement pour une remarque faite sur le garde du corps qui l'accompagnait pendant ses courses personnelles.
- Et tout ces ministres qui font accompagner leurs enfants à l'école par leur chauffeur.


 


Pour info Roselyne Bachelot n'est plus ministre de la Santé depuis le 13 novembre 2010 mais ministre de la cohésion sociale.


 


 


Amitiés,
Le Papy


 



christopheCTL. 27/04/2012 07:25


il est aps le seul


 dernierement j'ai lu dans mon quitidein régionnal qu'un etudiant tunisien vennant de décrocher un diplome d'ingénieur c'est vu refuser sa tranformation de visa etudiant en visa de travail
alors qu'avec sa specialité c'est 8 entreprise qui sont prete  a l'embaucher car on manque de ses diplomé en France meme les DRH de cessocité s'arrache les cheveux ils ne compennent pas

Papy Mouzeot 27/04/2012 10:27



Bonjour Christophe,


 


Tu vois on marche sur la tête avec ce gouvernement. Si on les laisse faire ce sont tous les français d'origine étrangère (plus précisément maghrébine) qui n'auront plus accès à l'Éducation
Nationale sauf s'ils chantent la Marseillaise tous les matins !


 





 


Amitiés,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule