Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 20:42

http://img15.hostingpics.net/pics/449101BertrandSapin.jpgÇa sent le sapin
pour le ministre du travail

 

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/558136Mourad.jpg
Mourad Ghazli

A peine une semaine après l'adoption en première lecture du projet de loi relatif au harcèlement sexuel par le Sénat, pour palier en urgence à l'abrogation du délit de harcèlement sexuel par le Conseil Consitutionnel, projet de loi qui sera soumis à examen devant l'Assemblée nationale le 24 juillet, Michel Sapin, ministre du Travail vient de valider le licenciement du syndicaliste qui combat ce crime au sein de la RATP, le désormais très célèbre Mourad Ghazli, Responsable juridique et communication du syndicat SATRATP.

Par cette décison Michel Sapin démontre que le PS et l'UMP, c'est toujours bonnet blanc et blanc bonnet.

Au départ de cette affaire c'est une lettre anonyme qui a mis le feu aux poudres : elle dénonçait le comportement de Gwenaël Eslan, un élu de l'Unsa-RATP qui échangeait des promotions contre des faveurs sexuelles. La missive mettait également en cause la passivité de la direction. Un an plus tard, le parquet de Paris vient de classer l'affaire, après une enquête "bâclée" selon l'avocat des plaignants. Depuis, les victimes ont saisi le doyen des juges d'instruction du pôle financier pour mener une enquête indépendante, loin du regard de l'épouse d'un ancien dirigeant de la RATP, magistrate au sein de ce même parquet.

 

La direction de la RATP a saisi l'inspection du travail en décembre dernier pour demander le licenciement du syndicaliste trublion. Mais le bras de fer s'était durcit quand les émissions Envoyé spécial sur France 2 et Zone interdite sur M6 diffusent des reportages (voir ici) montrant l'envers du décor du service public des transports, avec Mourad Ghazli en témoin à visage découvert. Malgré les menaces de procès émanant de la RATP, les journalistes ne se laissent pas intimider, et Mourad devient l'homme à abattre pour la régie.

L'inspecteur du travail rend alors une décision motivée et accablante pour les équipes de Pierre Mongin, directeur de la RATP : "Le comportement même de l'employeur, qui refuse à l'autorité légitime (l'inspection du travail) de s'expliquer sur ces faits et n'a pas fait savoir à la collectivité des agents ni à ses représentants les actions menées dans ces matières, ne peut que nourrir une certaine suspicion et encourager les plus diverses spéculations." La direction de la RATP saisit alors le ministère du Travail, ultime recours pour licencier un salarié protégé, ici représentant syndical.

Les services du ministre Michel Sapin se sont finalement rangés du côté de la direction : "L'autorisation de licenciement a été accordée parce qu'une enquête contradictoire a été menée. Elle a permis de constater que des propos virulents et injurieux ont été tenus sur un site internet qui ont dépassé le cadre de la liberté d'expression et ont porté atteinte à l'entreprise", ont-ils fait savoir au journal Le Point.fr. « Le cabinet du ministre n'a tenu aucun compte des griefs que j'ai soulevés. Pire, il s'est basé sur de faux documents sur lesquels une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet » s'insurge Mourad Ghazli, qui rappelle avoir dénoncé les faits de harcèlement sexuel bien avant l'ouverture de la procédure judiciaire, contrairement à ce qu'affirme le ministère du Travail.

Les services de Michel Sapin viennent donc de licencier le syndicaliste pour "abus de sa liberté d'expression".  
« C'est un comble, c'est la promotion Voltaire qui me fait taire » , ironise, amer, Mourad Ghazli. Michel Sapin et Pierre Mongin sont en effet tous deux issus de l'Ena, promotion Voltaire... Tout comme François Hollande.

 

(Source : LePoint.fr)

 


Dénoncer et combattre le harcèlement sexuel sur le lieu du travail est-il une faute professionnelle ?

C'est le principal grief de Pierre Mongin envers Mourad Ghazli qui attaque le syndicaliste pour "dénigrement de l'image de la RATP".

A cela Mourad Ghazli répond sagement :  « C'est pas ceux qui dénoncent les choses qui salissent l'entreprise c'est ceux qui ont été les auteurs de tout ça ». Un avis que ne semble pas partager Michel Sapin, le ministre du Travail.


 

La promotion Voltaire de l'ENA
a voulu ma peau


http://img15.hostingpics.net/pics/166218ghazli.jpg

Mourad GHAZLI
Responsable juridique et communication
du syndicat SATRATP

 

 

Pierre Mongin est marqué très à droite, Hollande et Sapin à gauche mais comme des mousquetaires ils se serrent les coudes comme camarades de promotion de l’ENA.

 

La décision de l’inspection du travail de refuser mon licenciement c’est 5 pages bien remplies avec des articles de loi et un vrai rapport d’enquête.


Pierre Mongin a soutenu toutes les méthodes de barbouze de son directeur de département François Saglier et de son ami Eslan.

Pierre Mongin et son ami le Ministre du travail Michel Sapin ont soutenu le mis en cause dans le harcèlement sexuel, moral et trafic d’influence…

Michel Sapin est peut être un énarque socialiste mais il s’est converti à l’écologie car sa décision n’a pas couté chère en papier, une demi page A4 pour reprendre exactement les propos de la lettre de l’avocat de la RATP que j’ai reçu la semaine dernière.

Naturellement c’est une preuve formelle de la magouille mais le pire c’est que le ministre ne soulève aucun article de loi pour justifier le licenciement.

J’ai donnée 200 pièces et un gros mémoire en attaquant la demande de la RATP sur la forme et le fond, aucune réponse à ce que je soulève c’est unique, on est obligé de répondre au grief c’est la base du droit quand on rend une décision.


Sur le fond le ministre se permet le luxe de mentir c’est grave, il prétend que je n’ai parlé de la lettre anonyme et de son contenu avant le 30 aout 2011.

Qu’est ce qu’il fait des témoignages des victimes qui parlent de juin 2011 ?

Un huissier de justice a remis le constat qui est aussi allé dans la poubelle du ministre.

Je savais que dans les coulisses ça négoçiait ma tête mais c’est pas fini, j’ai plusieurs plaintes qui ont été déposées au nom de mon syndicat ou personnellement. 


Pendant ce temps j’ai deux mois pour préparer mon mémoire pour attaquer la décision du ministre au tribunal administratif et j’irai jusqu’au bout des procédures car comme c’est long les autres affaires j’aurai le temps de compléter mon mémoire par la suite.

Hollande nous a endormi avec le changement, la justice, sa pseudo loi contre le harcèlement sexuel et il accepte que son ministre licencie un syndicaliste.

 

En effet le Ministre est aussi menteur car dire que je n’ai rien dénoncé en qualité de syndicaliste quand on voit les articles et les reportages qui me présentent comme syndicaliste, cette mauvaise foi devient grossière.

J’ai écrit au ministre et je lui ai donné la photo de la partouze dans les locaux de la RATP pour qu’il puisse l’encadrer et se faire plaisir dans son bureau.

 

Exclusif : la lettre de licenciement reçue par Mourad Ghazli

 

http://img15.hostingpics.net/pics/649109decisiondelicenciementparministreautorisationlicenciement6.gif

http://img15.hostingpics.net/pics/162592decisiondelicenciementparministreautorisationlicenciement4.gif

http://img15.hostingpics.net/pics/897661decisiondelicenciementparministreautorisationlicenciement5.gif

 

 

 

Sources : le blog de Mourad Ghazli, LePoint.fr


Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article

commentaires

PAFLARAGE 20/07/2012 16:41


putain ça sent le sapin!!!


ça fout les boules


LAMENTABLE CES POLITIQUES

Papy Mouzeot 21/07/2012 21:09



Bonsoir PAF,


 


Mouaip, après les promesses les actions ! A ce rythme je ne donne pas longtemps à Hollande pour foutre des talonnettes à ses pompes !


 


Bizz,
Le Papy



xm 20/07/2012 10:44


Ce qui arrive à Monsieur Ghazli est scandaleux: être licencié pour avoir dénoncé un harcèlement de salariés en tant qui plus est que syndicaliste.


Au Département du Nord, de la même manière, un agent a été révoqué de manière fallacieuse sur la base d'un dossier monté sans preuves matérielles directes et pour des faits futiles et farfelus
mis ainsi à charge (tracts satiriques).


Pour comparaison, des agents publics ayant dealé ont vu leur révocation annulée.


Pourtant, le juge administratif de Lille reconnaît la révocation légale.


Révoqué comme un vulgaire escroc parti avec la caisse, l'agent ne peut se reclasser professionnellement et va se retrouver au minimum social, tout cela à cause d'individus pervers et
manipulateurs.


Et le pire, comme dans l'affaire de Monsieur Ghazli, c'est que les partis politiques (droite ou gauche) ne sont pas directement impliqués. Il s'agit plutôt de la connivence de hauts
fonctionnaires (qui n'ont finalement ni parti, ni patrie) forts de leurs pouvoirs qu'il faudra bien finir par rogner dans une Démocratie moderne.

Papy Mouzeot 21/07/2012 19:20



Bonsoir XM,


 


Je pense qu'il ne faut pas tout mélanger. Dans le cas de Mourad Ghazli il est évident que l'issue est forcément politique (de gauche comme de droite) mais surtout socialiste dans le cas présent.
N'oublions pas que l'actuel PDG de la RATP, l'énarque Pierre Mongin a été un très haut fonctionnaire proche de l'UMP, ancien préfet du Vaucluse, de la région Auvergne et du Puy-de-Dôme, a été
aussi Chef de cabinet d'Édouard Balladur et Directeur de Cabinet de Dominique de Villepin !


Donc connivence avec de hauts fonctionnaires, tout à fait d'accord, même très très hauts les fonctionnaires !


 


 


Bonne soirée,
Le Papy Mouzeot



Adam 19/07/2012 15:05


Bonjour Papy,


ça passe en force comme d'habitude, au mépris de la vérité que dénonce Mourad et de la souffrance des victimes !! Ca ne m'étonne plus que les témoignages soient difficiles !


Naïvement j'avais cru qu'il en serait autrement mais hélas, l'arbre cache la foret " ça sent le sapin" se justifie  


Amicalement

Papy Mouzeot 19/07/2012 15:48



Bonjour Adam,


 


C'est pour cette raison qu'il ne faut pas cesser de nous mobiliser pour soutenir l'action de Mourad. N'oublions pas que lorsqu'il gagnera son combat ce sont toutes les femmes qui travaillent en
entreprise qui bénéficieront du fruit de son acharnement.


Je voudrais rappeler que Mourad n'est pas un kamikaze, il est très intelligent et était conscient de son sort depuis le début de cette affaire suite à de nombreuses menaces plus ou moins
déguisées. Malgré ça, il n'a pas tourné les talons comme beaucoup d'autres l'auraient fait à sa place. Au contraire, Mourad s'est encore plus investi dans ce combat car c'est dans sa nature
d'être un guerrier.


 


La décison prise par le ministère du Travail est une honte pour ce gouvernement et son président qui laisse faire tout le contraire de ce qu'il promet.


Nous savons désormais que s'opposer au harcèlement sexuel peut entraîner des sanctions allant jusqu'au licenciement et nous savons aussi à qui nous le devons !


 


Amitiés fraternelles,
Le Papy


 



realkiller 19/07/2012 11:16


Bonjour Papy


Bizarre de se faire licencier quand on se casse le cul au boulot 


Désolé j'avais que ça à dire 


-> OK, je sors

Papy Mouzeot 19/07/2012 11:27



Nop pas de sushis, y'avait de l'idée !


Sauf que dans le cas de Mourad c'est justement ce qu'il cherche à abolir, d'autant plus que ça rejoint ta façon de penser. On ne mélange pas le boulot et les histoires de cul sauf si on bosse
dans un bordel !


Visiblement la RATP est une maison très close !



Caroleone 19/07/2012 10:58


Bonjour papy,


 


J'en suis encore toute retournée


Dis-donc, elle fait peur la tronche en haut, kicéti que tu as mis dessus en duo ?


C'est digne d'un film d'horreur comme toute cette histoire.


Juste au passage, tu as vu la date sur la lettre de licenciement ( 13 juillet), mince, ça doit être vrai que le vendredi 13 porte la poisse, en tout cas moi, bien souvent c'est pas mon jour mais
là, pour le pauvre Mourad non plus !!


Bises papy,on continue le combat pour la justice


 


caroleone

Papy Mouzeot 19/07/2012 11:21



Bonjour Caroleone,


 


Ah tu ne le connais pas lui ? Il s'agit de Bertrand Sapin, ministre du licenciement et du chômage !


Je discutais de ça tout à l'heure avec Cyril et je lui disais que Mourad soulevait là une excellente question prioritaire de constitutionnalité. A savoir, est-ce qu'un ministre peut être
au-dessus des lois et baffouer ainsi les décisions de justice ?


 


Je pense que Mourad et ses conseils devraient se pencher sur cette question essentielle.


 


Désormais avec Sapin au ministère du Travail, il ne manquera que les guirlandes, on a déjà les boules !


 


 


Bizz,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule