Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 16:48

Ben Ali-Trabelsi-jail

La priorité majeure de la Tunisie est de ramener le calme dans la rue, et de constituer un gouvernement provisoire stable et reconnu par son peuple. Actuellement réfugiés un peu partout et sous couvert d'anonymat, ce qui reste du "clan" est totalement divisé mais reste à l'abris du besoin pour plusieurs générations avec la fortune volée au peuple tunisien. Dictateur et voleur, l'un de va pas sans l'autre, pas besoin de prendre l'avion pour s'en rendre compte, on est suffisament gâtés ici avec ce qu'on supporte depuis trop longtemps en France.

La question qui va se poser très prochainement en Tunisie sera : "doit-on attendre le résultat des prochaines élections pour prendre les décisions qui s'imposent à l'encontre de Ben Ali et du Clan Travelsi ou bien lancer au plus tôt des mandats d'arrêts internationaux afin de livrer les traitres à la justice du peuple ?"

Il est évident que les destinations de chute n'ont pas été choisies dans la précipitation, rien n'a été improvisé, selon une interview de Catherine Graciet (co-auteur avec Nicolas Beau du livre La Régente de Carthage) accordée au journal Le Point, Marion Coquet pose les questions suivantes :

Leila Trabelsi-jail«Où pensez-vous qu'ils soient, aujourd'hui ?

- Il est difficile de se prononcer. Selon certaines rumeurs, Leïla serait à Dubaï et Sakhr el-Materi, le mari de sa fille Nesrine, au Qatar. Ce qui est sûr, c'est qu'ils resteront dans des pays d'où ils sont sûrs de ne pas être extradés. Et qu'ils vont devoir voyager pour gérer leurs avoirs à l'étranger. 

- Quels sont les pays concernés ?

- Une grande partie de l'argent du clan est probablement à Dubaï. Peu avant la crise, ils avaient noué des relations avec de grands banquiers locaux. Ils ont sans doute aussi des avoirs à Malte, où le président se faisait soigner, ainsi qu'en Argentine. Mais leurs richesses sont, évidemment, très difficiles à chiffrer. La fortune personnelle de Ben Ali a été évaluée par Forbes, en 2008, à cinq milliards de dollars. Pour le camp Trabelsi, on peut parler sans trop de risques de centaines de millions d'euros. 

- De quelles protections disposent-ils ?

- Celle de dictateurs proche-orientaux, bien sûr. Mais on ne saurait oublier qu'ils ont longtemps profité de la protection de l'Europe, et de la France au premier chef. Washington a lâché Ben Ali dès mercredi soir, et avait mis en garde en amont sur les dérives du régime. En France, rien. Quand Nicolas Beau et moi avons publié la régente de Carthage, on nous a même ri au nez. On nous disait : "Mais la Tunisie a une croissance stable, importante, les femmes y sont libres." Cette indulgence a, d'ailleurs, des raisons idéologiques. En arrivant au pouvoir, Ben Ali a fait le choix du libéralisme économique, et a préféré se tourner vers l'Europe plutôt que vers le monde arabe. Cela lui a valu la reconnaissance de la Banque mondiale, du FMI, et de nombreuses protections : les abus sur les droits de l'homme ont largement été passés sous silence en Europe. Quant au volet "corruption", peu de monde était au courant en Europe. Quelle entreprise va se vanter d'avoir versé cinquante millions d'euros à Belhassen Trabelsi pour s'implanter en Tunisie ? ».

 

Récemment nous avions appris qu'avant d'arriver au pouvoir l'ex-président Ben Ali, ne possédait rien, aujourd'hui sa fortune est estimée à 5 milliards d'euros. Il possède des banques privées en Tunisie, plusieurs compagnies aériennes, comme Carthago Airlines ou Nouvel Air, des hôtels 5 étoiles en Tunisie, des hôtels particuliers en Argentine ou au Brésil... et même en France, il serait propriétaire d'un immeuble en plein coeur de Paris estimé à 37 millions d'euros ! Sentant venir la crise, la famille Ben Ali a liquidé tous ses comptes en Tunisie... Visiblement la fuite était déjà organisée mais le dictateur, tout comme les dirigeants français, rappelons-le, ont sous-estimé la détermination du peuple tunisien  aussi ont-ils ont pris pour une colère (ou caprice ?) ce qui était en fait une révolution comme jamais la Tunisie n'en avait connue.


Tunis aurait ouvert une enquête contre le président déchu Ben Ali

Ben Ali-JailUne enquête judiciaire pour "acquisition illicite de biens" et "placements financiers illégaux à l'étranger" a été ouverte par les autorités tunisiennes contre le président déchu Zine El Abidine Ben Ali et sa famille, a annoncé mercredi la chaîne télévisée Al-Jazira.

Mercredi, les autorités suisses ont décidé de geler pour une durée de trois ans tous les comptes en banque de Ben Ali et d'interdire la vente des biens immobiliers qu'il possède en Suisse. Les autorités légitimes pourront dorénavant adresser une demande de restitution des fonds.

L'ex-président Zine El Abidine Ben Ali, resté au pouvoir pendant 23 ans, et sa famille, qui regroupe des hommes d'affaires très influents, possèdent une énorme fortune dans le monde entier. Par ailleurs, selon certaines sources, en quittant la Tunisie à la suite des troubles sociaux, Ben Ali aurait emporté 10 milliards d'euros en liquide, tandis que son épouse, qui a quitté le pays avant lui, aurait pris avec elle 1,5 tonne d'or de la banque centrale du pays.

 

La résidence de l'ambassadeur à Paris "rachetée" par Leïla Ben Ali-Trabelsi

En 2007, Son Excellence l'ambassadeur de Tunisie en France a été gentiment mais fermement prié d'évacuer sa résidence officielle du 25, rue Barbet-de-Jouy, dans le très chic VIIe arrondissement parisien. Motif : le président Ben Ali la voulait pour son épouse Leïla. Laquelle a acquis ce très bel hôtel particulier d'environ 600 m2 pour son usage et celui de ses proches. (Voir l'ambassade de Tunisie sur Google Street View)

L'information, que le journaliste tunisien Slim Bagga a confiée à Rue89, nous a été confirmée par un ancien ministre tunisien en exil. A la question de savoir combien l'ex-première dame tunisienne a payé son bien, ce dernier répond :

«Mais même si le montant était indiqué sur le contrat, elle ne paie jamais !»

Leïla Ben Ali a ensuite engagé des travaux, qui l'ont empêchée de s'installer dans l'hôtel. En attendant, lors de séjours parisiens, elle résidait au Ritz, dans la suite Coco Chanel (8 500 euros par nuit pour une chambre et un salon), ou au George V.

On a privé l'ambassadeur de son outil de travail

Leila Trabelsi-jail2Des personnes ayant visité les lieux les décrivent comme une "très belle résidence, meublée avec beaucoup de goût". La résidence, contigüe aux bureaux de l'ambassade, comprenait un appartement dit "présidentiel", que Habib Bourguiba occupa en son temps, lors de ses visites parisiennes. Et au moins deux autres appartements, que s'est donc appropriés l'épouse Ben Ali.

L'ancien ministre explique que «la Tunisie n'ayant pas de pétrole», il s'agissait, grâce à cette résidence officielle de très grand standing, de recevoir correctement ses hôtes :

«On a donc privé l'ambassadeur de son outil de travail.»

A compter de 2008, les réceptions officielles de la diplomatie tunisienne à Paris n'ont plus eu lieu rue Barbet-de-Jouy, mais dans des endroits loués pour l'occasion. Ainsi du Pavillon-Dauphine pour la fête nationale du 20 mars.

Même chose pour le parking couvert, d'une capacité d'une douzaine de véhicules : Son Excellence devait laisser sa voiture dans la rue, puisque celles de la famille régnante occupaient tous les emplacements…

Toutefois, Leila Trabelsi n’a pas eu le temps d’habiter dans ce petit (grand ?) palais car il vient seulement d’être complètement refait, et les travaux condamnaient techniquement le lieu auparavant !

 

La Télévision Suisse Romande a suivi quatre Tunisiens qui surveillent les banques genevoises pour empêcher la disparition du trésor supposé de Ben Ali.

 

Une révolution "favorisée" par l'armée Tunisienne aux ordres de Washington ?

A 63 ans, le général Rachid Ammar est présenté comme un des héros de la «révolution» tunisienne. Le chef d'état-major de l'armée de terre a été limogé par le gouvernement tunisien le 12 janvier pour avoir refusé de donner l'ordre à ses soldats de tirer sur la foule et exprimé des réserves sur la répression menée par la police du régime. Ce même jour, l'armée tunisienne avait été déployée à Tunis et dans sa banlieue pour la première fois depuis le déclenchement des affrontements. Mais le général Rachid Ammar a prévenu Ben Ali que «l'armée ne tire pas sur le peuple». C'est aussi lui qui aurait conseillé à Zine el-Abidine Ben Ali de s'en aller, lui assurant que son heure était terminée. Il a, selon des sources bien informées, fait pression sur l'ancien Président en lui affirmant, vendredi 14 janvier, qu'il ne pourrait bénéficier que d'un créneau aérien de trois heures pour quitter le pays...

L'armée tunisienne ayant été formée par les Américains, le général Ammar a toujours entretenu de bonnes relations avec Washington. Selon des sources proches du dossier, il aurait été en connexion directe avec les autorités américaines pour tenter de convaincre Ben Ali de quitter le pouvoir.

Leila Trabelsi-jail3

 

 

Sources : Rue89, Voix de la Russie, LePoint.fr, LeFigaro.fr


[…] 


L'avis du Papy : *****

De mémoire il me semble me souvenir que pour le couple Ceaucescu l'ensemble des gouvernements de la planète avait été plus "expédictif" et je crois aussi me rappeler que pour un autre dictateur du nom de Saddam Hussein "on" avait fait nettement moins de chichis ! Les intérêts seraient-ils différents concernant la Tunisie ?

Le conseil du Papy :  Cliquez sur les vignettes pour voir les images en grand format

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Mensonges et vérités
commenter cet article

commentaires

TourtauxjRacEc4ESTjIc 26/01/2011 17:46



J'ai npas de sous, commentveux-tu qu'elle me plume?


C'est vachement poilant ce que tu me dis là



Papy Mouzeot 26/01/2011 22:45



Héhéhéhé ! Excellent, j'adore ton sens de la répartie !



TourtauxjRacEc4ESTjIc 25/01/2011 22:19



Comment veux-tu que j'arrive à mettre un commentaire surtout après avoir vu de près l'outil de travail de l'enfoiré



Papy Mouzeot 26/01/2011 14:44



Héhéhé ! La gazelle est un miroir aux alouettes...


Alouette, je te plumerais !



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule