Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 16:07

http://www.lefigaro.fr/medias/2009/03/12/20090312PHOWWW00102.jpg

LES CAISSES SONT VIDES, ON NE PEUT PAS REVALORISER LES SALAIRES, ON NE PEUT PLUS FINANCER LES RETRAITES MAIS...

Le gouvernement et la région Ile-de-France ont annoncé mercredi avoir conclu "un accord historique" pour le développement des transports du Grand Paris, avec une enveloppe de 32,4 milliards d'euros d'ici à 2025.

Dans son communiqué, la région Ile-de-France, présidée par le socialiste Jean-Paul Huchon, souligne que les onze millions de Franciliens "peuvent être fiers et satisfaits: la région Ile-de-France et l'Etat s'engagent à unir leurs forces pour la réalisation d'un réseau de transport banlieue-banlieue, une rocade de métro automatique ainsi qu'un plan ambitieux de modernisation de l'existant".

Le ministre de la Ville Maurice Leroy et Jean-Paul Huchon ont détaillé lors d'une conférence de presse les principales mesures, notamment la mise en oeuvre du plan de mobilisation, le tracé et le plan de financement de "Grand Paris Express".

Dans ce cadre, il est prévu la modernisation des réseaux actuels et la réalisation d'un métro automatique de rocade autour de Paris, avec notamment la prolongation d'Eole à l'ouest de la Défense qui permettra de relier la gare Haussmann-Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie, en passant par le secteur de La Défense, la désaturation de la ligne 13 du métro par le prolongement de la ligne 14.

Cette "grande boucle" pourra transporter 40.000 personnes en heure de pointe à une vitesse de 60 à 80km/h et fonctionnera 24 heures sur 24.

Cela facilitera les déplacements domicile-travail entre l'est et l'ouest de l'Ile-de-France. L'objectif est de remédier à la saturation du RER A et de délester le tronçon Gare du Nord-Châtelet-Les Halles sur les RER B et D, note Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.

L'enveloppe de 32,4 milliards d'euros se répartit entre l'Etat (neuf milliards), les collectivités (neuf milliards), de nouvelles ressources fiscales et l'emprunt (sept milliards chacun)

Par contre, "un désaccord entre la Région et l'Etat demeure sur le développement de Saclay à l'horizon 2020: des études menées conjointement devront trancher ce différend, en toute objectivité". En effet, le projet de loi garantit la préservation des terres agricoles, en précisant que "la zone de protection devra comporter au moins 2.300 hectares de terres" consacrées à cette activité sur le plateau de Saclay, au sud-ouest de Paris.

Le Grand Paris est un projet porté par Nicolas Sarkozy pour faire de la région capitale une "ville-monde", capable de concurrencer les grandes métropoles internationales.

Les élus socialistes se sont déclarés "satisfaits du contenu de cet accord parce qu'il permet de débloquer la question des transports en Ile-de-France, centrale pour l'amélioration du quotidien de millions de Franciliens".

Pour Cécile Duflot, présidente du groupe Europe Ecologie Les Verts au conseil régional d'Ile-de-France, "la précipitation et la forme de l'annonce font craindre une opération de communication du gouvernement qui ne répondra pas aux besoins urgents des Franciliens".

"Bien éloigné de leur préoccupation, le contenu de l'accord est de la poudre aux yeux des usagers des transports en commun qui ont besoin d'une réponse urgente", déplore Cécile Duflot.

http://www.bakchich.info/IMG/jpg_metro-grand-paris-oliv-2.jpg

Le futur métro du Grand Paris paraît plus fumeux que jamais. Ce qui n’empêche pas le machin chargé de l’installer de bénéficier d’un royal budget de 400 millions d’euros, dont 10 millions en salaires.

«Le projet de développement du Grand Paris, dont la double boucle de métro automatique n’est qu’une composante, vise, notamment, à favoriser la croissance économique de la région-capitale et par effet d’entraînement de la France entière». Voici comment au printemps dernier, défendant sa loi devant les sénateurs, Christian Blanc jouait les pères Noël avant l’heure.

Aujourd’hui le mégalomaniaque ministre n’est plus là, tombé pour une affaire de cigares, et son héritage peine à prendre son essor. Comme prévu, il n’y a pas un rond dans les caisses de l’Etat pour doter en 2011 la Société du grand Paris (SGP) de 4 milliards d’euros de capital. C’est elle qui doit coordonner les études, attribuer les contrats et lancer les travaux du super métro de près de 160 kilomètres. sa facture s’élève officiellement à 32,4 milliards d’euros.

Toujours est-il que le rêve de Blanc que tente de mettre en musique le ministre de la Ville, Maurice Leroy, a déjà une concrétisation bien tangible, sonnante et trébuchante. Elle va se traduire d’ici quelques jours par un renforcement des taxes sur les entreprises.

http://www.bakchich.info/local/cache-vignettes/L460xH178/jpg_picto_sgp-678ce.jpgCliquez pour lire le doc (pdf)

Comme le montre ce document, la Société du Grand Paris vient de se voter pour 2011 un joli budget de 399,1 millions d’euros dont 10,5 millions pour les salaires de l’équivalent de 55 personnes.

Sur un joli budget de 399,1 millions d’euros, la Société du Grand Paris va ainsi bénéficier en 2011 de 390 millions d’euros de ressources fiscales votés par le Parlement dans la loi de finances. 213 millions notamment proviendront de la modernisation de la taxe sur les locaux à usage de bureaux, les locaux commerciaux, les locaux de stockage et les surfaces de stationnement en Ile de France. 117 autres millions seront apportés par une taxe spéciale d’équipement créée par la loi. De quoi réjouir le Medef Ile de France, hostile au Grand Paris depuis l’origine. Il y voit l’effet inverse de l’objectif assigné par Christian Blanc, qui, pour reprendre ses paroles est "d’améliorer la compétitivité" de l’Ile de France.

Tout cet argent – auquel s’ajoute une subvention de l’Etat de 9,1 millions d’euros - ne sera pas de trop pour régler les salaires des membres de la SGP.

Le conseil de surveillance de ce machin crée et contrôlé par l’Etat vient ainsi le 16 décembre de se voter son budget. «  Le montant prévisionnel pour 2011 de la masse salariale de la Société du Grand Paris est de 10,5 M€ pour un effectif moyen de 55 ETPT » (équivalent temps plein travaillé) lit-on dans un document interne. Soit avec les charges, quelque 191 000 euros annuels en moyenne par tête de pipe. Ce qui n’est pas rien par temps de crise.

De quoi assurer un honorable train de vie aux membres de la SGP, constitués pour une grande part d’anciens de la RATP, de proches de Blanc comme son ancien directeur de cabinet Marc Véron, (devenu directeur général de l’établissement public) et souvent franc-macs à l’instar de leur mentor.

Reste que ces émoluments ne suffisent pas à donner le sourire aux promoteurs du Grand Paris. Jeudi 16 décembre, intervenant à un colloque organisé par le député UMP Hervé Mariton, l’un des membres du directoire du Grand Paris, Didier Bense a fait une présentation très laborieuse qui cachait à peine les insuffisances d’un métro mégalo à peine étudié. Surtout, l’intervenant avait l’air tout déconfit.

Explication. La veille, une sorte de Yalta est intervenu entre l’Etat, la région Ile de France (qui promeut avec Arc Express un projet de RER concurrent du "Grand huit de Blanc" et dans les cartons depuis un moment), la SGP et la RATP. L’annonce officielle d’une fusion entre les deux systèmes de transport devrait être faite prochainement, en reprenant une proposition formulée au lendemain du remaniement par Jean-Paul Huchon, le patron PS de la région Ile-de-France. Faute de moyens, l’Etat a accepté de faire ami-ami avec le conseil régional. Les études, la conduite du projet, le financement de la future ligne de transport en commun devraient ainsi être partagés.

http://static.lexpress.fr/medias/229/portzamparc-aubervilliers-grand-paris_235.jpg

 

 

Sources : NouvelObs.com, Bakchich.info

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article

commentaires

TourtauxjRacEc4ESTjIc 26/01/2011 18:45



Quand les gueux de Lutèce vont sortir de leur trou à rats, l'enfoiré va ravaler son bulletin de naissance



Papy Mouzeot 26/01/2011 22:52



Si le malheur fait que cet enfoiré est encore à la tête du gouvernement d'ici que ces travaux se déroulent, je me casse direct à Cuba ou au Brésil.



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule