Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 17:20

Hollande Le Chat Empote
Le candidat du changement...
mais quel changement ?

 

Jeudi 26 janvier François Hollande a finalement dévoilé son programme de campagne. Ce qui est rassurant avec ce candidat du changement c'est que rien ne va changer, ou si peu... Aucune rupture avec l'Europe libérale que nous avons rejeté majoritairement en 2005. Il nous propose à son tour une république exemplaire (le dernier qui nous a balancé cette salade nous l'a mis bien profond). Le  candidat socialiste promet de relancer la production, l'emploi et la croissance mais il n'explique pas comment vendre notre production face à une concurrence internationale de plus en plus agressive voire déloyale (Chine, USA...). A quoi bon produire si ce n'est pas pour vendre ?

Durant toute la durée du direct nous avons pu entendre que le leader du PS était très à l'écoute des français avec plus de soixante "moi je... moi je..." !

Bref tout ce long discours pour si peu de changement au tant visionner le résumé diffusé sur BFMtv :

 

 

Interpelé par une journaliste sur la question du pouvoir d'achat le candidat Hollande s'est contenté de renvoyer la balle dans le camp des "partenaires sociaux". Quid des 500 000 places d'accueil promises pour la petite enfance lors de la primaire socialiste : "Je ne veux pas afficher d'objectif chiffré si je n'estime pas possible de le tenir". Bref, le candidat socialiste propose de taxer les plus riches, les banques, les entreprises et... les salairés ! Donc aucun changement en ce qui concerne la France d'en bas, on continuera de trinquer.

 

Pour le plus téméraires voici le programme présidentiel de François Hollande qui tient sur 23 pages :

 

 

Pour ceusse qui n'ont pas le courage de se plonger dans cette fiction de 23 pages je vais tâcher de vous résumer l'ensemble sans aller jusqu'à énumérer ces 60 promesses de campagne en abordant les thèmes principaux.

 

Le coût du projet socialiste

François Hollande affirme que les "mesures nouvelles" liées à ses priorités coûteront, au terme d'une montée en charge progressive, jusqu'à "20 milliards d'euros à l'horizon 2017", dernière année de son quinquennat s'il est élu en mai. Côté recettes, son projet prévoit l'annulation de 29 milliards d'euros de niches fiscales alors qu'il a été démontré que celles-ci représentent plus de 60 milliards d'euros. L'ensemble du projet se fonde sur des hypothèses de croissance de l'économie française de 2 à 2,5 % en fin de mandat.

 

Fiscalité

Hollande confirme ses mesures-phares :
Une grande réforme fiscale et la création d'une "tranche supplémentaire de 45 % pour les revenus supérieurs à 150 000 euros par part".
Il donne la "priorité" aux PME, avec la création d'une Banque publique d'investissement et une refonte de l'impôt sur les sociétés au profit de ces entreprises.

Le candidat annonce également qu'il orientera les financements publics et allégements fiscaux vers les entreprises qui investiront sur le territoire français. Il précise aussi les contours du nouveau "livret d'épargne industrie" dédié au financement des PME, et le doublement du plafond du "livret développement durable" qui passera de 6 000 à 12 000 euros. Hollande met aussi en avant la taxation des bénéfices des banques, qui augmentera de 15 %. Le projet confirme la séparation de leurs activités (investissement et emploi / opérations spéculatives). Comprendre que l'épargne qui est la dernière sécurité des français sera prise en otage.

 

Emploi

Le candidat socialiste annonce la création de 150 000 emplois pour l'insertion des jeunes. Il propose un "contrat de génération" pour permettre l'embauche en CDI, par les entreprises, de jeunes accompagnés par un senior, qui sera lui maintenu dans l'emploi jusqu'à son départ à la retraite.


Education

Le candidat, qui a fait de l'éducation et de la jeunesse sa priorité, réaffirme la création de 60 000 postes dans ce secteur en cinq ans. Il précise qu'il fera en sorte que "les enfants de moins de 3 ans" puissent être accueillis en maternelle. Mais il ne parle plus des 500 000 places en crèche promises en novembre 2011 : le grand service de la petite enfance semble avoir fait les frais de la rigueur affichée du projet.
Hollande dit vouloir augmenter de 25 % "l'allocation de rentrée scolaire" dès septembre. Et promet d'offrir à tout jeune déscolarisé de 16 à 18 ans une solution de formation, d'apprentissage ou un service civique (?).

 

Nucléaire

Le candidat socialiste assure qu'il engagera la réduction de la part du nucléaire dans la production d'électricité de 75 % à 50 % "à l'horizon 2025". Il confirme la fermeture de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin), comme l'achèvement de l'EPR de Flamanville (Manche).

 

Institutions

Hollande veut porter à dix ans la durée d'inéligibilité des élus condamnés pour faits de corruption. Il confirme par ailleurs qu'il fera "voter une loi sur le non-cumul des mandats" et qu'il introduira "une part de proportionnelle à l'Assemblée nationale". Confirmant encore de précédents propos, Hollande ajoute qu'il veut réformer "le statut pénal du chef de l'Etat" et qu'il réduira "de 30 % la rémunération du président de la République et des ministres". Souhaitant apparaître comme le président qui "ouvrira" de nouveaux droits, il annonce "le droit au mariage et à l'adoption aux couples homosexuels" et celui pour les étrangers "résidant légalement en France depuis cinq ans" de voter aux élections locales.

 

 

Voilà en gros le programme du candidat qui joue au chat et à la souris avec la crise.

 

 

 

Sources : LeMonde.fr, LCP, BFMtv

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Politique générale
commenter cet article

commentaires

caroleone 30/01/2012 22:39


Bonsoir papy,


 


Il y a un proverbe guadeloupéen Qui dit :


 


"Une promesse, c'est une dette"......


 


 


Ah! mais non, ils ne vont pas s'y mettre aussi alors ; 60 promesses, 60 dettes, basta  !!


Je crois bien que le choix sera rude et les concurrents pas piqué des hannetons. Ce sera un choix forcément par défaut, un choix raisonné à défaut d'être raisonnable .


 


Bises


 


caroleone


 


PC : j'adore cette papyrodie féline, elle est très belle et réussie.


 


 





 


Qui tire les ficelles ?

Papy Mouzeot 31/01/2012 09:14



Un choix dis-tu ? Avons-nous vraiment le choix ?


 


Bizz,
Le Papy



paflarage 28/01/2012 19:10


OUé! le papy-boum!


putanà des papys qui poussent partout


cool le feu d'artifice que ça va faire!!!

Papy Mouzeot 29/01/2012 10:40



On va sûrement pas attendre le 14 juillet pour faire exploser notre joie !


 


Bizz,
Le Papy



paflarage 28/01/2012 18:14


en gros, c'est comme du bécaud là " et MAINTENANT....


que vais-je faire??????





voilà, on est super bien barrés là


ça va fighter sévèrepfffffffffpaff@bizzz

Papy Mouzeot 28/01/2012 19:04



Si tu es en manque d'inspiration je peux essayer de te dépanner. Quelques fois il m'arrive d'avoir des idées fracassantes...


 





 


Rooh lui hééé ! Comment y s'la pète le Papy !


Bah, du moment qu'on s'éclate !



sophie 27/01/2012 10:11


On est mal barrés ! Je note un petit détail, il envisage de baisser ses rénumérations de 30%, ça fait quand même une belle somme, où est passée sa colère scandalisée quand Nicolas s'est
augmenté de 172 % ! Après avoir passé quatre ans avec une clique qui ne pensait qu'à s'enrichir nous allons subir une autre clique qui fera la même chose ! Et c'est peut être le moment de sortir
leurs casseroles, non !

Papy Mouzeot 27/01/2012 10:48



Tout à fait, tu as entièrement raison sur ce point ! Hollande ne propose rien d'autre que de revenir au niveau de traitement des revenus du gouvernement d'avant 2007 alors qu'ils étaient déjà
largement trop payés. S'il veut vraiment convaincre qu'il souhaite réagir face à la crise il devrait proposer une baisse d'au moins 50% de leurs revenus et imposer la suppression de tous les
avantages dûs à la fonction ministérielle. Avec cette 61è proposition plus besoin de plan d'austérité. Quel candidat osera monter les enchères ?


A BAS LA MONARCHIE !


Rappelons-nous que le Général de Gaulle payait avec ses propres deniers sa facture EDF à l’Elysée comme sa taxe d’habitation quand il était président de la république !


 


Bizz,
Le Papy



Corinne 26/01/2012 23:22


Je viens de regarder la 2, il ne m'a pas déplu le mec, bien sur il n'annonce pas encore de grandes réformes mais j'ose espérer qu'il en a derrière la tête et il l'a précisé à la fin de l'émission
il garde des surprises, la campagne n'en étant qu'à son début ! J'ai surtout admiré son calme .... Maintenant je demande à voir parce que en effet pour l'instant le programme est assez plat ! Je
te l'ai déjà dit je pense, j'ai une forte tendance à faire confiance et je me dis qu'il saura s'entourer , je l'espère en tout cas.... A voir... Elle va être chaude cette campagne !!!


Bizh


Corinne

Papy Mouzeot 27/01/2012 05:18



Bonsoir Corinne,


 


Je ne l'ai pas suivi sur France2, déjà que j'en avais bouffé en fin de matinée j'aurais pu faire une indigestion. J'ai remarqué pas mal d'incohérences dans son programme qui finalement ne repose
que sur 60 promesses passe-partout bien loin de son discours du Bourget où il déclarait notamment que son adversaire était la finance. Bizarrement la baudruche s'est dégonflée devant les français
(qui ne sont pas ses militaints enfin pas tous). Quand il annonce la séparation des banques j'entends déjà les financiers se marrer car c'est un peu plus compliqué que ça. Nous ignorons
complétement sur quoi se base son hypothèse de croissance de 2 à 2,5% (sur 5 ans) alors que tous les indicateurs économiques n'envisagent pas de croissance au delà de 1,7%. Quand il parle de la
création de 150 000 emplois pour l'insertion des jeunes il omet de préciser qu'il s'agira de contrats précaires.


Idem pour l'Europe aucune remise en cause des accords de Lisbonne. Quand il promet de favoriser la production et l'emploi il ne précise pas non plus comment il compte exporter notre production
dans un marché international complétement faussé.


Pour conclure je trouve que ce "programme" s'adresse principalement aux classes moyennes qui sont celles qui ont le plus morflé sous l'investiture de Nicolas 1er (rien sur l'augmentation des
salaires, ni-même sur le SMIC). Je constate simplement qu'il s'agit encore de politique politichienne sans véritable ancrage à gauche. Rien de surprenant venant de la part des socialsites.


 


Bizz,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule