Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 08:24

  http://img15.hostingpics.net/pics/449376FireQuest.jpg

Un baptême du feu très chaud

 

Un pompier professionnel membre de l'équipe de gymnastique a déposé plainte contre ses coéquipiers...

 

Treize pompiers de la prestigieuse Brigade de Sapeurs-Pompiers de (BSPP) ont été placés en garde à vue mercredi dans l' sur un présumé commis sur un jeune engagé dimanche dans un autocar et filmé sur un téléphone portable. Les faits se seraient déroulés dans un car qui ramenait de Colmar une équipe de sapeurs-pompiers de Paris. Le jeune plaignant a affirmé aux enquêteurs avoir été dans un premier temps "sévèrement bizuté" par plusieurs autres jeunes militaires qui l'auraient "pincé puis mordu au niveau du postérieur". Le jeune homme ayant protesté, il se serait retrouvé plaqué au sol par plusieurs de ses collègues, dont un l'aurait violé à plusieurs reprises, sous le regard d'un officier qui ne serait pas intervenu.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/352017pompiersdeparis.jpg

 

« Tous les équipiers passent au bizutage » Le jeune homme était donc bien conscient qu’il allait y passer. Mais, ce pompier professionnel de Paris, membre de l’équipe de gymnastique, ne se doutait pas que ça se terminerait de cette manière-là. Dimanche soir, il a déposé plainte au commissariat de 17e arrondissement de Paris pour "viol en réunion" et "violences volontaires en réunion" à l’encontre de plusieurs de ses co-équipiers, membres de l’équipe de gymnastique des Sapeurs pompiers de Paris.

 

Au retour d'une compétition à Colmar

L’affaire se serait produite, dimanche matin, lors du retour en bus de l’équipe de gym qui s’était illustrée lors d’une représentation à Colmar (Haut-Rhin). Après avoir été invité à chanter une chanson et à raconter des blagues au micro du bus, le jeune homme de 23 ans aurait rejoint les "anciens" de l’équipe dans le fond du véhicule. Bousculades, claques de tout côté, le pompier aurait alors été encerclé et se serait retrouvé en quelques minutes nu. Placé à plat ventre sur une banquette, il aurait commencé à subir des violences de plus en plus intenses selon la plainte. « J’ai subi des tapes sur les fesses, des pincements (…) ce qui a provoqué des saignements et des hématomes ». « Quand le sang a commencé à couler », l’un des agresseurs présumés aurait également mordu le jeune homme.


«Tu es fou, tu vas ramasser !»

Le bizutage se serait sans doute terminé là si la victime n’avait pas montré son exaspération face à ce qui venait de lui arriver. « Tu es fou, tu vas ramasser ! » lui aurait alors dit l’un des "anciens". De retour dans le fond du bus, le jeune homme se retrouve «bloqué» par ses agresseurs présumés, toujours selon les termes de sa plainte. « J’ai alors senti une pénétration anale avec des doigts ». Le jeune homme affirme avoir aperçu, sur le côté, un autre de ses co-équipiers en train de "broyer une petite bouteille en plastique" de manière à en faire "un serpentin". « J’ai alors senti que la bouteille en plastique a été introduite dans mon anus », assure-t-il encore aux policiers. « Tout d’un coup, tout s’est arrêté naturellement. J’ai ramassé mes affaires. En retournant à ma place, tous les anciens m’ont dit “Félicitations !" »

 

http://img15.hostingpics.net/pics/200965Hommescasernes.jpg


Une quinzaine de pompiers ont été interpellés ce matin dans l'enquête sur des faits allégués de viol dont affirme avoir été victime un jeune pompier ce week-end.

 



http://img15.hostingpics.net/pics/162098pompierdanslefeu.jpgLe parquet a confirmé avoir saisi la section de recherches de la gendarmerie de Paris. « Les faits évoqués sont particulièrement graves », le commandement de la brigade "entend faire toute la lumière sur cette affaire" : « deux enquêtes sont en cours : une enquête de commandement interne et une enquête diligentée par l'autorité judiciaire, à laquelle nous collaborons totalement [...] Bien évidement, le commandement de la brigade tirera toutes les conclusions des résultats de ces enquêtes sur le plan disciplinaire voire statutaire, sans préjuger des éventuelles poursuites pénales » a de son côté déclaré le lieutenant-colonel Pascal Le Testu, porte-parole de la BSPP.

« Si ces faits étaient avérés, ils sont totalement inacceptables et contraires aux valeurs des sapeurs-pompiers de Paris qui sont la générosité, le dévouement et l'altruisme », a encore déclaré le porte-parole de la BSPP. « Tous ceux qui auraient pu porter atteinte à ces valeurs, à notre déontologie et à notre code d'honneur devront en répondre » a-t-il conclu.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/593285private.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bria 12/05/2012 20:35


Salut Papy


Le bizutage à bien changé, de l'avalage d'une boisson douteuse à une mise à nu en pleine ville à 4 heures du matin j'aurai jamais imaginé qu'une grande institution était à ce point obsédé par la
pratique de pénétrations. En étant mauvaise langue (et, oui!!!) c'est aussi un peu de leurs fautes d'être un peu mysogine car j'suis sûr qu'avec une fellation il aurait fortement
apprécié . 


-> Ok je sors  (je plaisante c'est de l'humour) 

Papy Mouzeot 14/05/2012 02:58



Bonsoir Bria,


 


Héhéhé ! Tu n'y vas pas de main morte !


Je partage ta vision satirique du bizutage car elle démontre que d'un simple simulacre d'initiation ce rite a dérivé au-delà de l'humiliation publique pour tomber encore plus bas : le viol.


L'alcool n'excuse rien, il ne fait que révèler les penchants bestiaux de ceux qui se prêtent à ces pratiques.


 


La loi dit notamment ceci :


« Le fait pour une personne, d'amener autrui, contre son gré ou non, à subir ou à commettre des actes humiliants ou dégradants lors de manifestations, ou de réunions liées aux milieux scolaires
et socio-éducatif ». Ainsi, contrairement à l'idée répandue, cette interdiction s'applique également « en cas de consentement de la personne » (source Wikipédia).


 


Bonne soirée,
Le Papy



PAFLARAGE 12/05/2012 12:18


franchement j'ai les boules de voir une telle connerie grandir dans la cervelle des
humains!


BIZUTAGE = BARBARIE


je fais souvent appel aux pompiers de part ma super fonction de super malade et là je dois dire que ça me désole de voir que même parmis mes futurs sauveurs (ou pas...) il y ait une
telle barbarie qui n'a pas de mots assez fort pour être exprimeé!!


je deviens comme Mister DESPROGES AUSSI PESSIMISTE SUR LA NATURE HUMAINE QUE LA MISERE EST SUR LE MONDE!!





MONDE IMMONDE


VOGUE LA GALERE!!!!!!





bises papy@la paf_froide

Papy Mouzeot 13/05/2012 18:36



Bonsoir chère rageuse Paf,


 


Je ne pense pas qu'il faille généraliser. Les actes délictueux qui se sont déroulés et hautement répréhensibles sont un cas particulier qui concernaient une équipe de sportifs des pompiers de
Paris. La justice poursuit son chemin et je suis persuadé que les coupables serviront d'exemple. Tu sais on pourrait tout aussi bien dévier dans le domaine sportif plutôt que sur les pompiers.
Plusieurs cas de viols ont été cités notamment dans le tennis et comme cela concernait des entraîneurs renommés ces affaires ont été étouffées.


Je ne pense pas que la mission des pompiers, surtout les bénévoles de nos régions, soit entâchée par les actes inconsidérés d'une poignée d'abrutis. Cette affaire permet de remettre le bizutage
sur le tapis sachant qu'il avait été interdit à l'époque par Elizabeth Guigou, pourtant sa pratique perdure comme beaucoup de lois qui continuent d'être détournées.


 


Bizz,
Le Papy



caroleone 11/05/2012 10:55


Dans notre internat , des élèves avaient décidé aussi de faire une sorte de bizutage le soir quand nous étions parties nous les filles dans un autre internat.


Ce n'était plus l'époque de ce genre de chose il me semblait mais non, tu vois ça continue et j'en suis encore surprise


Ils attachaient des gars sans défense à un arbre et les tabassaient......je ne vois pas ce que ça leur apportait à ces cons . Un de nos potes à eu un traumatisme crânien, ça avait choqué pour le
coup !!


Le coup de ton surveillant, c'est tout bonnement honteux et bien révélateur des abus d'autorité que nous avons subis en LP. Nous, c'était le conseiller principal qui tabassait à tout va, un vrai
fou, d'ailleurs il a été viré, on aurait dit un facho , un hystérique !!


Pas de bol, je l'ai retrouvé au lycée qui nous hébergeait pour la nuit à Dieppe, et là, c'est marrant, le loup s'était transformé en agneau : normal, le public n'était pas le même, c'était un
lycée général !!


 


Bises


 


caroleone


 

Papy Mouzeot 11/05/2012 11:54



Bonjour Caroleone,


 


Nous arrivons donc à cette question : bizutage ou tabassage ?


Je crois que les deux termes sont indisociables car les deux se rejoignent dans le fait que le groupe uni est le plus fort en humiliant le faible qui est isolé.


Cette pratique est générale dans le monde entier. Par exemple chez les Skulls & Bones (loge US très répandue), les anciens, jugés sur un péron, pissent sur le novice !


Je n'arrive pas à comprendre ce que ça peut procurer comme plaisir de sortir son attirail en public pour humilier un être humain devant une assemblée. Ce que je comprends en fait c'est qu'il
perpétuent une tradition ancestrale qui remonte à l'époque où les hommes se conduisaient de façon bestiale.


 


On n'est plus dans la blague potache là, l'intérêt est simplement l'humiliation du novice. Ce que ne regardent pas les participants à ce genre de cérémonies c'est qu'il font porter l'humiliation
à l'ensemble de leur communauté. C'est pour ça que ce problème reste aussi tabou de nos jours.


 


Bizz,
Le Papy



Serge des bois 11/05/2012 10:01


Bonjour Papy,


Le bizutage, c'est l'attitude de l'animal pour assurer sa supériorité dans un groupe.


Personnellement, j'ai toujours considéré ces pratiques d'un autre âge comme un recul de la "civilisation" et un retour de l'être humain au stade zéro de l'évolution, et j'ai toujours mis ce
principe en application, tant dans les écoles que j'ai fréquentées qu'à l'armée, et ce n'était pas si simple à l'époque !


Mais c'est constitutif de mon engagement politique basé sur le respect de l'autre.


Ni dieu, ni maître !


Amitiés 

Papy Mouzeot 11/05/2012 10:38



Bonjour Serge,


 


Le problème des bizutages ne se résoudra pas à coups de lois car comme tu le dis très bien on se trouve au milieu d'une meute quasi sanguinaire. En règle générale la victime est paralysée par la
honte et la peur que ça n'engendre sur d'autres représailles puis l'année suivante elle fait elle-même partie des agresseurs. Et ils considèrent ça comme quelque chose de normal... une tradition
!


Il a fallu beaucoup de courage à ce jeune pompier pour aller jusqu'au bout de sa démarche, sachant la menace qui péserait sur sa carrière. La hierarchie n'apprécie jamais ce genre de révélations
au public.


Dans ma jeunesse lorsque j'étais pensionnaire j'ai connu un phénomène bien pire. Ça s'appelait les "tabanas". Une forme de bizutage quotidien organisé par un des surveillants de la pension. Il
lui suffisait de désigner un élève parmi les 200 pensionnaires lors d'une récrée et de prononcer le mot "tabanas" pour que plusieurs dizaines ou même une centaine sautent sur le malheureux élu et
le tabassent.


 


Quand tu te retrouves face à une centaine de mecs en furie tu n'as même pas le temps de dire ouf. Je te garantis que quand tu sors de cet enfer tu n'es plus le même homme, tu ne crains plus les
coups.


 


 


Amitiés,
Le Papy



caroleone 11/05/2012 09:12


AH !! les fumiers


(c'est suite à ta réponse à Fanfan).....


 





Les allumeurs vont se faire allumer !!


 


Bises


 


caroleone

Papy Mouzeot 11/05/2012 10:20



Héhéhé ! Dans le cas des pompiers j'aurais bien osé un "les arroseurs arrosés" !


Finalement dans quelques jours on va peut-être découvrir que ce trajet s'est transormé en véritable tournante !


 


 


Bizz,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule