Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 14:06

2012Gates

 

Suite à la diffusion du documentaire Food, inc. "Les alimenteurs" j'ai pensé qu'il était intéressant de poursuivre la démarche de Robert Kenner afin que son docu-film ne soit pas considéré comme une simple œuvre cinématographique. Il se trame quelquepart dans un archipel norvégien un projet ravageur et précurseur d'une nouvelle civilisation conçue par les représentants des plus grandes fortunes américaines qui sont à la tête des plus gigantesques entreprises capitalistes que la Terre ait jamais portée.

Comme l'a dit Kissinger : "Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez le pays, mais si vous contrôlez les semences, vous contrôlez l’alimentation. Et celui qui contrôle l’alimentation tient la population en son pouvoir“.

Voici pour vous :


d'après une idée originale de

la Compagnie MONSANTO

et des producteurs associés

la Fondation BILL and MELINDA GATES

&

DAVID ROCKEFELLER

 

2012
ZE DOOMSDAY VAULT

 

· · · — — — · · ·

 

En Juin 2008, à l'âge de 58 ans, Bill Gates a officiellement pris sa retraite après 33 années de service dans les opérations courantes de l'entreprise. Il continue, à temps partiel, en tant que président du conseil... Mais, dorénavant, il consacre beaucoup de son temps à sa fondation "Bill And Melinda". Il semble que Bill se préoccupe désormais davantage de santé et d'éducation que d'informatique... Bill se préoccupe aussi beaucoup de la "surpopulation" de notre planète. De l'éventuel "manque de ressources"... Il semble aussi que Bill Gates envisage le futur de l'humanité d'une bien curieuse façon...

 

Bill Gates, Monsanto et la Fondation Rockefeller sont entrain de construire un “coffre-fort anti-apocalypse” au Pôle Nord.

Peu d'entre nous ont été dupes, quelques-uns s'y sont laissés prendre... Bill Gates, l'homme le plus riche du monde, le fondateur/profiteur de Microsoft, a lancé une Fondation prétendûment "philanthropique et écologiste". C'était une couche de peinture pseudo-humanitaire verdâtre. La fondation Bill Gates achète aujourd'hui des paquets d'actions Monsanto. Voici quelques-unes des infos qu'on peut lire dans la revue en ligne Sauve la Terre, la gazette des lanceurs d'alerte :

Créée en 1994, la Fondation Bill et Melinda Gates gère un capital de 33,5 milliards de dollars. Ce pactole est désormais investi à hauteur de 30 millions de dollars dans l'achat de 500 000 actions de la firme Monsanto. Oui : Monsanto, le temple des OGM, le fabricant de l'agent orange (à la dioxine) déversé par tonnes durant la guerre du Vietnam, ou encore du sinistre herbicide Roundup

 

Gates-Monsanto : l'union de deux des monopoles les plus cyniques et les plus agressifs de la planète ! 90 % du marché mondial de l'informatique pour le premier, 90 % du marché des OGM pour le second...

La Fondation Gates coopère aussi avec la Fondation Rockefeller, fervente promotrice des OGM à destination des pays pauvres. Tous ces humanistes se sont alliés pour créer l'Alliance for a green revolution in Africa (Agra) (« Alliance pour une révolution verte en Afrique »), qui ouvre le continent Noir aux OGM et aux produits agrochimiques. Comme si ce n'était pas encore assez, la Fondation Gates s'est assuré les bonnes grâces des ministres des Finances des Etats-Unis, du Canada, de l'Espagne et de la Corée du Sud, lesquels ont mis sur la table 880 millions de dollars pour un "Programme mondial d'agriculture et de sécurité alimentaire".

Svalbard3

Quand Bill Gates décide, par le biais de la Fondation Gates, d’investir environ 30 millions de dollars dans un projet, cela mérite qu’on s’y intéresse, non ? Et en ce moment, aucun projet n’est plus intéressant que celui qui est entrain d’être construit dans un endroit reculé du monde, l’archipel norvégien de Svalbard.
Bill Gates, en association avec la société Monsanto, la Fondation Rockefeller, la fondation Syngenta ainsi que le gouvernement norvégien, investit des millions dans la construction d’une banque des sémences, sous une montagne de l’île de Spitzberg, un ilot de la Mer de Barents, à environ 1 000 Km du Pole Nord.

Svalbard1

 

Le nom de code officiel du projet est “Svalbard Global Seed Vault“, mais entre eux les partenaires l’appellent “le coffre fort de l’apocalypse” (doomsday vault) Si on en croit le communique de presse officiel, il s’agit d’une grotte artificielle, creusée sous une montagne à proximité du hameau de Longyearbyen, fermée par des doubles portes anti-explosions, équipées de systèmes d’alarme, de sas-anticontamination et aux parois renforcées par du béton armé d’un mètre d’épaisseur.

Svalbard2

Il est prévu d’y stocker jusqu’à trois millions de variétés de semences provenant du monde entier afin de “garantir la préservation de la diversité des produits agricoles pour le futur“. Les semences seront spécialement emballées pour prévenir la formation de givre. Il n’y aura pas de personnel présent en permanence mais la relative difficulté d’accès du coffre-fort facilitera la surveillance du site à distance.

Je suis certain que vous n’avez pas prêté attention à la petite phrase, tout obnubilé que vous êtes par les détails techniques de ce communiqué. Le document dit, afin de garantir la préservation de la diversité des produits agricoles pour le futur.


http://farm4.static.flickr.com/3554/3592277474_96599d9fde.jpg

Svalbard5.jpg

Quelle vision du futur ont les sponsors de ce projet pour qu’ils envisagent une menace globale sur la disponibilité des semences agricoles ? Ces semences sont déjà protégées, en plusieurs exemplaires, dans les différentes banques de semence qui existent à travers le monde.

Chaque fois que Bill Gates, la Rockefeller Foundation, Monsanto et Syngenta s’associent dans un projet commun, cela vaut le coup de creuser la question un peu plus profondément que les rochers du Spitzberg. Et quand on prend la peine de le faire, on trouve généralement des choses fascinantes.

 http://3.bp.blogspot.com/_J5QtteoC_70/TDIa75lbeRI/AAAAAAAAAi4/TCZKunfCNJo/s320/syngentia4.bmp

 

Pour commencer, il y a la liste des gens qui participent financièrement à la création de cette “banque de semences en cas d’apocalypse” : outre le gouvernement norvégien, il y a la Bill & Melinda Gates Foundation ; le géant de l’agriculture industrielle DuPont/Pioneer Hi-Bred, le plus grand détenteur au monde de brevets agricoles pour des semences OGM et les produits agrochimiques qui les accompagnent ; Syngenta, la multinationale basée en Suisse et qui est spécialisée dans les OGM et les semences agroindustrielles, la Rockefeller Foundation, la fondation privée qui est à l’origine de la “révolution génétique”, ayant investi plus de 100 millions de dollars ces 30 dernières années dans la recherche génétique.


http://www.dfid.gov.uk/r4d/images/articles/CGIAR_logo.jpgEnfin il y a CGIAR, le réseau mondial crée par la Fondation Rockefeller pour promouvoir son idéal de pureté génétique à travers la modification des pratiques agricoles à travers le monde.

Généreusement financé par la Fondation Rockefeller et des bourses d’études et de recherches de la Fondation Ford, l’association CGIAR veille à ce que des chercheurs en agronomie et des personnes d’influence du secteur agricole dans les pays du Tiers-Monde soient invités à venir étudier aux Etats-Unis où ils apprennent les concepts de l’agriculture industrielle et de la production intensive, avant de les appliquer chez eux.

La CGIAR a ainsi réussi à créer un précieux réseau d’amis et de personnes inféodées à travers le monde, qui sont autant de portes d’entrée et d’agents d’influence pour les entreprises agro-industrielles US dans les pays en voie de développement.
Le principal facteur promu par le CGIAR est celui de la “révolution génétique”, supposée résoudre tous les problèmes des pays en voie de développement.

Tout cela étant bien évidemment habillé d’un discours scientiste, positiviste et glorifiant le marché et la libre entreprise comme unique avenir pour une agriculture globalisée, fournisseuse de “cash crops” plutôt que d’aliments pour la population locale…

RockefellerLa même Rockefeller Foundation avait crée de toutes pièces la Révolution Verte, suite à un voyage d’étude au Mexique, en 1946, organisé par Nelson Rockefeller et l’ancien secrétaire à l’agriculture lors du New Deal Henry Wallace, fondateur de la multinationale semencière “Pioneer Hi-Bred Seed Company”.

La “Revolution Verte” avait été vendue à l’opinion publique comme “LA” solution pour résoudre les problèmes de famine dans le monde… à commencer par les pays “test” comme le Mexique, l’Inde et autres. Rockefeller ne laissait rien au hasard et n’achetait pas seulement la presse pour chanter les louanges de sa “Révolution”. Il avait également spécifiquement ciblé les “experts” travaillant pour les éditeurs scolaires, leur versant des “bourses” afin d’influencer leur plume. Des génération d’écoliers ont ainsi lu dans leurs manuels de géographie des articles à la gloire de la "Révolution Verte".

En réalité, comme l’ont démontré les analyses économique et politiques réalisées 20 ans plus tard, la “Révolution Verte” était en fait une brillante opération marketing afin de développer une activité mondiale d’agrobusiness qui permettrait ensuite à la Rockefeller de détenir une position de monopole dans le domaine agricole… exactement comme le grand-père Rockefeller l’avait fait dans l’industrie pétrolière US cinquante ans auparavant.

Il n’est donc pas surprenant de voir la Rockefeller se soucier de son fonds de commerce agricole et de chercher à préserver dans les glaces de l’arctique les semences qu’elle vendra très cher aux agriculteurs du monde quand la catastrophe climatique aura éradiqué l’agriculture paysanne.

Comme le dit Kissinger : "Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez le pays, mais si vous contrôlez les semences, vous contrôlez l’alimentation. Et celui qui contrôle l’alimentation tient la population en son pouvoir“.

OGM 

Bill Gates et les OGM

BillGatesLa fondation Bill & Melinda Gates a décidé d’octroyer une subvention de 5,4 millions de dollars au Donald Danforth Plant Science Center aux États-Unis, afin, précise le communiqué de la Fondation, d’aider "à lutter contre la faim" via l’introduction en Afrique des cultures génétiquement modifiées enrichies d’éléments nutritifs. Le financement devrait, entre autres, aider le Danforth Center à obtenir l’approbation des gouvernements africains pour permettre des essais en champ de plants de banane, riz, sorgho et manioc transgéniques enrichis de vitamines, de minéraux et de protéines.
Les chercheurs du Danforth ont en effet annoncé avoir réussi à créer de telles variétés transgéniques mais doivent maintenant obtenir l’approbation réglementaire de pays cibles pour avancer dans leur recherche.


Les chercheurs précisent que ces variétés seront offertes aux agriculteurs africains. Les opposants craignent que cet argent serve à favoriser l’émergence de cadres réglementaires laxistes qui profiteront, in fine, à l’introduction des PGM classiques, maïs ou coton, "Bt" ou "Roundup ready", proposées par "Monsanto" et "Syngenta".

http://www.mecanopolis.org/wp-content/uploads/2009/04/new_sheeple_dees2.jpg

En octobre 2008, La Fondation Bill & Melinda Gates avait fait un don de 5,6 millions de dollars à la FAO , l’instance des Nations unies en charge de l’agriculture et de l’alimentation, afin de permettre à 17 pays d’Afrique "d’améliorer considérablement la qualité, l’accès et la pertinence de leurs statistiques nationales sur l’alimentation et l’agriculture par le biais du système CountrySTAT de la FAO , et par la même occasion, de faciliter la planification et la prise de décisions des autorités et des analystes, en particulier dans la lutte contre la faim et la pauvreté". M. Rajiv Shah, Directeur du développement agricole pour le programme de développement mondial de la Fondation Gates, avait alors déclaré : « des données de qualité nous aideront à prendre des décisions plus avisées de façon à mieux cibler nos investissements en faveur du développement agricole dans toute l’Afrique subsaharienne ».
Le don récent au Donald Danforth Plant Science Center nous renseigne donc déjà sur le choix financier et technique de la Fondation Gates. Quant à la FAO , sa position concernant les OGM oscille au gré des lobbies et des opinions publiques. Si elle ne veut pas exclure la solution biotechnologique, elle prend la précaution de dire que ce n’est pas une solution miracle, notamment vis-à-vis de la faim dans le monde . Elle reconnaît ainsi que cette question a des causes non seulement agronomiques mais aussi et surtout socio-politiques.

 

Blackwater

La firme agroalimentaire tentaculaire criminelle Monsanto (de l'agent Orange aux OGM) vient d'acheter la société de mercenaires criminels Blackwater (aujourd'hui appelée Xe Services) !


http://2.bp.blogspot.com/_O2JHv7M-9RE/Swtwg-SnfYI/AAAAAAAAATc/-UhWdrYr1wQ/s320/XE%20logo.jpgUn article de Jeremy Scahill, Blackwater's Black Ops (Les opérations secrètes des Blackwater), paru dans The Nation le 15 septembre 2010, a révélé que la plus grande armée de mercenaires du monde, la compagnie de services clandestins d'intelligence Blackwater (aujourd'hui appelée Xe Services) a été vendue à la multinationale Monsanto. Blackwater a été rebaptisée en 2009, après que de nombreux rapports de débordements, dont des massacres de civils, en Irak l'aient rendue célèbre dans le monde. Elle reste le plus grand prestataire privé de « services de sécurité » du ministère des Affaires étrangères zunien à pratiquer le terrorisme d'État, offrant ainsi au gouvernement la possibilité de nier sa pratique.

 

De nombreux militaires et anciens officiers de la CIA travaillent pour Blackwater ou des entreprises assimilées ou créées pour détourner l'attention de leur mauvaise réputation et rendre plus lucrative la vente à d'autres gouvernements, banques et compagnies multinationales de leurs infâmes services, allant de l'information et du renseignement à l'infiltration, en passant par le lobbying politique et la formation paramilitaire. Selon Scahill, les affaires avec les multinationales comme Monsanto et Chevron, et des géants de la Finance tels que Barclays et Deutsche Bank, sont conduites par deux sociétés appartenant à Erik Prince, le propriétaire de Blackwater : Total Intelligence Solutions et Terrorism Research Center. Leurs fonctionnaires et administrateurs ont en commun Blackwater.

http://2.bp.blogspot.com/_pMw2glgvKOs/Rv_gLp-mi_I/AAAAAAAAB00/4-dqgEPqRzg/s400/BlackWater-Iraq.jpg

L'un d'eux, Cofer Black, l'un des directeurs de la CIA connu pour sa brutalité, est celui qui, en tant que directeur de Total Intelligence, a pris contact avec Monsanto en 2008 pour conclure un contrat avec la compagnie pour espionner et infiltrer les organisations de militants des droits des animaux et des anti-OGM, et accomplir les autres sales boulots du géant de la biotechnologie.

 

http://www.challengecoinusa.com/Pictures/BlackwaterIraq2.jpgContacté par Scahill, Kevin Wilson, un cadre de Monsanto, a refusé de commenter, mais a confirmé plus tard à The Nation qu'ils avaient engagé Total Intelligence en 2008 et 2009, seulement, selon lui, pour garder une trace des « révélations » de leurs opposants. Il a aussi indiqué que Total Intelligence est une "entité totalement distincte de Blackwater."

 

Pourtant, Scahill possède des copies de courriels de Cofer Black après sa rencontre avec Wilson pour Monsanto, où il explique à d'autres anciens agents de la CIA, en utilisant leurs adresses de courriels chez Blackwater, que la discussion avec Wilson était que Total Intelligence est devenu « l'organe de renseignement de Monsanto, » pour l'espionnage des militants et d'autres actions, incluant « l'intégration légale de nos gens dans ces groupes. » Monsanto a payé Total Intelligence 127.000 dollars en 2008 et 105.000 dollars en 2009.

http://img4.hostingpics.net/pics/780329ogmgrenade.jpg

Il n'étonnera guère qu'une compagnie engagée dans la "science de la mort" comme Monsanto, dédiée dès l'origine à créer des poisons toxiques à répandre, de l'Agent Orange aux BPC (biphényles polychlorés), des pesticides, des hormones et des semences génétiquement modifiées, est associée à une autre compagnie de voyous.

 

Il s'agit d'un mariage entre deux monopoles des plus cyniques de l'histoire de l'industrialisme : Bill Gates contrôle plus de 90 pour cent de part du marché de l'informatique propriétaire et Monsanto environ 90 pour cent du marché mondial des semences transgéniques et la majorité des semences commerciales du monde. Il n'existe aucun autre monopole aussi vaste de secteurs industriels. Leur l'existence même est une négation du fameux principe du capitalisme de "concurrence de marché". Gates et Monsanto sont tous deux très agressifs dans la défense de leurs monopoles mal acquis.

 

Bien que Bill Gates puisse être tenté de dire que sa Fondation n'a aucun rapport avec son entreprise, tout prouve le contraire : la plupart de ses dons finissent par favoriser les investissements commerciaux du magnat. Quoi que ce soit, ce ne sont pas vraiment des « dons, » puisque au lieu de payer des impôts à l'État, la Fondation investit ses bénéfices là où c'est favorable économiquement, y compris dans la propagande sur ses bonnes intentions présumées. Ses « dons » financent au contraire des projets aussi destructeurs que la géo-ingénierie ou le remplacement des médicaments de la communauté naturelle par des médicaments brevetés de haute technologie dans les régions les plus pauvres du monde. Quelle coïncidence ! L'ancien ministre mexicain à la Santé Julio Frenk et l'ancien président du Mexique Ernesto Zedillo sont des conseillers de la Fondation.

http://3.bp.blogspot.com/_qUFDMUpk9jE/TSLbxJNm-rI/AAAAAAAAo5k/vDQbrtP6QO4/s1600/Monsanto_Terminatoy_charliegranberg.jpg

Comme Monsanto, Gates est aussi engagé dans une tentative de destruction de l'agriculture rurale dans le monde, principalement à travers l'«Alliance pour une révolution verte en Afrique» (AGRA). Il fait office de cheval de Troie dans le but de déposséder les agriculteurs pauvres africains de leurs semences traditionnelles, afin de les remplacer d'abord par des semences de leurs compagnies, et ensuite par des semences génétiquement modifiées. À cette fin, en 2006 la Fondation a embauché Robert Horsch, le directeur de Monsanto. Gates expose maintenant des bénéfices importants, directement revenus à leur source.

 

Blackwater, Monsanto et Gates sont les trois faces d'un même calcul, la machine de guerre contre la planète et la plupart des gens qui l'habitent : les paysans, les communautés autochtones, les gens qui veulent partager les informations et les connaissances ou tous ceux qui ne veulent pas être sous l'égide du profit et du pouvoir destructeur du capitalisme.

http://www.eco-tek.org/images/titre-ecoato%201.jpg

 

L'intox de "l'arche de Noé végétale"

 

 

Sources : News of Tomorrow, internationalnews.fr, infOGM

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans X-Files
commenter cet article

commentaires

caroleone 04/10/2011 12:37



A la tienne papy mais je ne t'accompagne pas parce qu'il faut que je garde ma ligne !!


Alors j'ai ressorti les petites bulles :


 





 


Mais le coeur y est....


 


bises


 


caroleone


 


 



Papy Mouzeot 04/10/2011 15:12



Justement, je devrais penser à arrêter de coincer la bulle... j'ai du pain sur la planche !


 


Bizz,
Le Papy



Adam 04/10/2011 12:23



Tien donc Papy tu t'es mis au régime ! O;-D  (photo précédente)


 





 





Là je suis sur de taper dans l'émile avec la roulotte 


Amitiés



Papy Mouzeot 04/10/2011 14:43



Dis-donc Adam, tu n'aurais pas un décodeur pirate toi ?


La roulotte, c'est plus du camping sauvage, c'est carrément un camping ambulant !


Quand je pense que le sujet original était le DoomsDay !


Comme l'a dit Kissinger : "Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez le pays, mais si vous contrôlez les semences... vous êtes acteur de film porno !“.


 


Amitiés,
Le Papy






caroleone 04/10/2011 10:40



Chez nous, ces derniers jours, on s'est cru dans le sud et on a ressorti les petites tenues.


Mais je crois bien que ça se termine aujourd'hui l'été indien !!


Le gris est revenu et la tristesse avec.


Bises au chti gars du sud.


 


caroleone



Papy Mouzeot 04/10/2011 12:03



Ici dans notre sud c'est plutôt le contraire !


Comme toutes personnes âgées nous veillons à bien nous hydrater...





 


La santé avant tout !


 


A ta santé !
Le Papy



Adam 04/10/2011 10:14



Bonjours vous deux ! Je ne suis pas un bobo, moi c'est.......





Amitiés


PS: envoyer la photo de la tente



Papy Mouzeot 04/10/2011 11:20



Bon... piégée ou pas ton image ce coup-ci ?


Raaah, le camping, ça rappelle de bons souvenirs...


 





 





 





 


Amitiés,
le Papy des flots bleus



caroleone 04/10/2011 10:12



Tu as bien raison, les occasions de se rincer l'oeil sont si rares !!


Plus rares que celles de se rincer le gosier !!


Bises


 


caroleone



Papy Mouzeot 04/10/2011 10:26



Héhéhé ! C'est quand même bien pratique d'habiter dans une région chaude !


 


Bizz,
Le Papy "père vert"



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule