Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 22:30

Sondages InterditsSondages et manipulations (suite)

 

Le film crade du samedi soir sur Anal+

 

Suite au fiasco de Toulouse le monarque revêt son uniforme de candidat et repart au "front". Pour son retour certains partisans l'attendaient logiquement au pied des banlieues, avec l'espoir non dissimulé de le contempler  anéantir le terrorisme, armé de son Kärcher. Fort des récents sondages, montés de toutes pièces par l'ardent Buisson (son directeur de campagne et PDG de la société Publifact Études), de l'IFOP dont l'actionnaire principal n'est autre que Laurence Parisot (l'actuellle présidente du Medef), du CSA-TM détenu à 100% par Vincent Bolloré (l'ami très proche du monarque), voici que l'imposteur se trouve à faire jeu égal voire dépasser François Hollande dans cette compétition propagandiste des sondages. Le stratagème de Toulouse aurait-il foiré ?

En lieu et place de l'affrontement tant espéré par ses troupes, nous avons retrouvé un monarque qui s'est immédiatement retranché dans son fief aryen de Strasbourg, dernier bastion de la droite, pour prononcer son premier discours officiel après la tragédie de Toulouse. Ce grand moment "historique" fera l'objet d'un prochain billet, car il est nécessaire de rester concentré sur le sujet principal de cet article qui concerne les sondages d'intention de vote.

Jamais une campagne électorale n'aura été autant instrumentalisée par ces moyens de propagande telle que nous le décrivait déjà Pierre Bourdieu en 1973 (lire l'étude de Catherine Panassier ci-dessous).


 

Bien plus qu'une instrumentalisation nous pouvons afirmer qu'il s'agit bien de manipulation. Dernièrement, Nathalie Nathalie Kosciusko-Morizet, la porte-parole du candidat du peuple en a fait les frais, se faisant souffler dans les essegourdes de la bouche même de son chef de file : « Le second tour se jouera entre Hollande et moi ».

Sur quels critères le monarque-candidat peut-il se baser pour annoncer l'issue du premier tour des élections présidentielles alors que les français ne se sont pas encore exprimés ?

Les sondages ! Encore et toujours ces fameux sondages qui nous matraquent à longueur de journée cette volonté du monarque qui ne souhaite surtout pas en découdre avec un autre candidat que François Hollande.

Le "champion en titre" a déjà choisi son challenger...

Vous pouvez bien entendu m'opposer que ce scénario est impossible, la France est un pays "démocratique"...

Je vous répondrais simplement ceci : « Démocratique n'est pas français ! »

 

Commençons par nous poser cette première question : Pour quelle raison nous indique-t-on des estimations de sondages au second tour opposant uniquement Sarközy à Hollande ?

 N'existent-il pas d'autres hypothèses ? Les autres candidats seraient-ils de simples figurants ? 

La vérité est toute autre... Tous les cas de figure ont été minutieusement décortiqués et analysés aussi bien par l'UMP que le PS avec la même consigne pour tous : motus et bouche cousue !

Interdiction formelle aux journalistes de publier et commenter publiquement d'autres estimations sur le second tour qui pourrait faire obstacle à la bipolarisation.

 

Les "seconds couteaux" sont d'ores et déjà les premières victimes d'un duel voulu et imposé par le monarque sortant, preuve en est, l'extrait de l'émission "Entre les lignes" diffusée sur LCP, qui réunit les rédacteurs en chef du Point, Le Figaro Mag, Marianne et Le Nouvels Obs.

 

 

Voilà déjà un premier élément de réponse à notre fameuse question qui devrait vous interpeler sérieusement.

La seconde raison, certainement la plus rationnelle, est que les conseillers de campagne du monarque-candidat ne sont tout simplement pas préparés à affronter un autre scénario que celui qu'ils ont élaboré. Ce dédain affiché encore une fois envers les citoyens français écarte toute possibilité de défaite de Sarközy dès le pemier tour des élections, ce qui est en réalité sa plus grande crainte et qui explique la surmédiatisation de chacun de ses déplacements.

 

En conclusion, de deux choses l'une, soit les médias publient et commentent d'autres hypothèses de rencontres au second tour entre les candidats, soit le législateur intervient pour interdire toute publication de sondage à partir du lancement officiel de la campagne des présidentielles afin de ne pas manipuler le vote des électeurs qui doit être libre et réfléchit.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/345732SarkoVaseline.jpg 

 


Le Papy Mouzeot

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans X-Files
commenter cet article

commentaires

caroleone 27/03/2012 12:34


Bonjour papy,,


 


J't'envoies des bêtises, j'espère que cela te fera sourire


Bises


 


caroleone


 


 





 


 


 





 


 


 





 


 


 





 


 


 


 

Papy Mouzeot 27/03/2012 15:12



Héhéhé ! Tout à fait dans l'esprit de cet article !


 


Bizz,
Le Papy



Adam 25/03/2012 23:22





Ok avec toi Papy,
Pour l'instant on a un peloton de 4 candidats roue dans roue et assez loin des 2 échappés qui se marquent à la culotte et bien malin celui qui peut prédire le classement de la 1ère étape.


Amitiés

Papy Mouzeot 26/03/2012 12:04



Bonjour Adam,


 


Le Papy a trouvé LA solution...


 





 


 


Bien amicalement,
Le Papy "toujours pour les autres, jamais pour lui"



Adam 25/03/2012 20:04





Ce titre me parait plus approprié...





A titre personnel, je vois le sortant en 3° position, même pire !Sans m'intérésser aux sondages


Amités Papy

Papy Mouzeot 25/03/2012 23:10



Bonsoir Adam,


 


Effectivement le Time est bien plus soft que ne le sont les papyrodix !


Bayrou peut anéfé créer la surprise et se retrouver aisément au second tour. Reste à savoir contre qui.


Face à Sarközy, le candidat MoDem a toutes les chances de sortir vainqueur. Face à Hollande aussi mais dans une moindre mesure. Reste à connaître ses chances face à Mélenchon. Nous savons tous
que la candidate fasciste n'a aucune chance car même si par malchance elle arrivait au second tour et dans le pire des scénarios elle sortait vainqueur au second tour, ce qui est bien sûr
improbable, elle serait immédiatement condamnée à gouverner avec une majorité UMPS avec les législatives qui suivent directement après.


Le carré final se jouera donc entre Hollande, Sarkö, Mélenchon et Bayrou.


On prend les paris ?


 


Fraternellement,
Le Papy



caroleone 25/03/2012 19:57


Un préservatif géant pour nous protéger des vilains virus de droite ?


 


Tu es un PAPYgénie c'est sûr


 


Et oui, pouRquoi ne pas espérer un second tour 100 % gauche ?


On peut toujours rêver !!


 


Bises


 


caroleone

Papy Mouzeot 25/03/2012 22:59



En fait je n'avais pas vu ça ainsi, mais  après tout pourquoi pas...


Les sondages confirment que nous l'aurons toujours dans l'os, libre à nous de les faire mentir.


 


Bizz,
Le Papy



christopheCTL. 25/03/2012 18:56


Un scenario sans le candidat président est pour eux impensable de meme que celui melencho VS sarko acr nicolas s'attent  a combatre un mollasson pas un puncheur

Papy Mouzeot 25/03/2012 19:32



Bonsoir Christophe,


 


C'est pourtant ce qui pourrait arriver de mieux pour notre pays : un second tour sans Sarközy !


Je voudrais juste faire remarquer que pour l'instant seul Sarközy n'a publié pas de programme... Compte-t-il présenter son dépôt de bilan en guise de programme électoral ?


 


Amitiés,
Le Papy


 



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule