Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 21:05

http://img4.hostingpics.net/pics/221929JordanieIslamistedrapeauisraelfeupics809.jpg

 

L’État hébreu s’inquiète d’une nouvelle donne stratégique susceptible de compromettre son traité de paix avec l’Égypte, signé en 1979.

« La paix avec l’Égypte dure depuis plus de trois décennies et notre objectif est que cela continue. Nos efforts portent sur la préservation de la stabilité et la sécurité dans la région », a assuré, dimanche 30 janvier, le premier ministre Benyamin Netanyahou. Le gouvernement israélien regarde avec attention ce qui se passe en Égypte.

En plus de trois décennies, la « paix froide » avec l’Égypte a survécu à toutes les guerres qui ont agité le Proche-Orient. Hormis des incidents ponctuels isolés, la frontière israélo-égyptienne, longue de 700 km, est restée calme. L’Égypte n’a jamais cessé d’œuvrer à un accord de paix israélo-palestinien.

Résultat : l’État hébreu a rêvé d’un « Nouveau Proche-Orient ». Il a considérablement réduit son budget de la défense, ainsi que les effectifs de son armée et la durée du service des réservistes. Son économie s’est envolée, et il a rallié l’OCDE, le club des pays les plus riches de la planète.

À Jérusalem, on estime que cette réalité pourrait s’écrouler comme un château de cartes si l’armée égyptienne ne parvenait pas à empêcher les Frères musulmans – seule opposition organisée en Égypte – à accéder au pouvoir sur les cendres du régime Moubarak.

La presse israélienne reproche à Obama d’avoir lâché Moubarak

Israël devrait alors reconsidérer ses priorités économiques pour préparer Tsahal au risque larvé d’une confrontation avec l’armée égyptienne, forte d’un million d’hommes et disposant de chars et d’avions ultramodernes fournis par les États-Unis.

Ces développements pourraient compromettre le libre passage des navires israéliens dans le canal de Suez et favoriser en revanche celui des armes iraniennes, à destination du Hamas, la branche palestinienne des Frères musulmans, au pouvoir à Gaza depuis 2007. La Force multinationale déployée dans le Sinaï pour garantir l’application du traité de paix israélo-égyptien pourrait être contrainte à partir.

« Si les Frères musulmans prennent les commandes au Caire, ce sera un bouleversement pour toute la région », avertit Shaul Mofaz, président de la commission parlementaire des affaires étrangères et de la défense. Il songe à l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, et surtout à la Jordanie, en paix avec Israël depuis 1994.

Très sévère, la presse israélienne reproche au président américain d’avoir lâché Moubarak. « Aux yeux de l’histoire, Barack Obama restera celui qui a “perdu” la Turquie, le Liban ainsi que l’Égypte, et qui aura fait vaciller durant son mandat les alliés de l’Amérique au Proche-Orient », assène ainsi le quotidien de gauche Haaretz.

 

 

Source : La-Croix.com 

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

TourtauxjRacEc4ESTjIcdLj 01/02/2011 10:58



Les frères musulmans sont un parti bourgeois et islamiste qui, s'il a été mis à l'écart par Moubarak, ne l'a pas été de la même façon par exemple que ne l'est ou le sont les mouvements
d'obédience marxiste que combattent autant Moubarak que les frères musulmans.


Or, ce mouvementest est essentiellement issu du peuple, comme l'est celui de Tunisie où le peuple se fait matraquer sur ordre du 1er ministre d'un pseudo gouvernement, soutenu par l'impérialisme
mondial et qui n'a pas mis longtemps pour montrer son vrai visage, celui de la continuité de la mouvance du criminel Ben Ali.


Le peuple Tunisien fait preuve d'une grande lucidité et d'une maturité politique qui lui permettent de continuer son combat pour la justice sociale et la construction d'un autre type de société
que celle que lui offre le capitalisme en décompostion, à l'agonie.


Pour plus d'informations sur ce type de sujets, voire le blog de Danièle Bleitrach, spécialiste de ces questions.



TourtauxjRacEc4ESTjIcdLj 01/02/2011 09:55



Les frères musulmans ont décidé de soutenir el Baradei, la seule carte que possède les USA pour tenter de sauver le capitalisme qu'il faut abattre et, nous le voyons bien, seule une Révolution
peut écraser la pieuvre capitaliste.


Les frères musulmans ne pouvaient que rester dans l'ombre puisque qu'ils ne sont pas un mouvement politique de lutte de classe.


Nous voyons bien là les limites des religions, l'opium du peuple, qui n'est qu'un des appendices du capitalisme qui en a absolument besoin pour conduire les masses populaires à la soumission et à
sa survie. 


Le mouvement spontané, issu du peuple et de conception entièrement populaire, appartient au peuple qui ne peut se fier qu'à lui-même et non à des frères muisulmans qui n'ont aucune conceptipn ni
culture du marxisme, du combat de classe.



Papy Mouzeot 01/02/2011 10:28



Précisons tout de même que si les Frères Musulmans se faisaient discrets c'est surtout parceque Moubarak a déclaré ce "parti" illégal. A l'orée du bois, les loups sortent de leur tanière...



TourtauxjRacEc4ESTjIcdLj 01/02/2011 00:06



J'apprend à l'instant qu'en Egypte, l'armée a pris le parti du peuple



Papy Mouzeot 01/02/2011 04:35



Oui j'ai entendu ça aussi, l'armée juge légitime la demande du peuple, mais attention avec l'Egypte, ce n'est pas tout à fait comme la Tunisie. Déjà la puissance de l'armée n'est pas comparable,
l'Egypte n'est pas à l'abris d'un coup d'État militaire. Ensuite les Frères Musulmans qui s'étaient fait discrets jusqu'à maintenant apparaissent de plus en plus sur le devant de la scène. Il ne
faudrait pas comme tu le craignais pour la Tunisie, que la révolte du peuple soit usurpée.



TourtauxjRacEc4ESTjIcdL 30/01/2011 22:51



Voilà une excellente analyse qui fait du bien à lire. On ne sait pas encore comment les choses vont tourner mais nous savons et voyons bien que tout va se jouer maintenant.


Plus rien ne sera comme avant dans cette partie du monde où les peuples prennent enfin conscience qu'ils sont une force qui met à mal les Etats inféodés aux USA. Le capitalisme tente d'avancer sa
roue de secours el Baradei qui, malgré tout le battage médiatique fait autour de lui, ne parvient pas à être accepté du peuple.



Papy Mouzeot 31/01/2011 18:31



Du fait Israël se retrouve de plus en plus isolé... Ça sent pas bon pour les colonisateurs sionistes !



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule