Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 12:02

http://img15.hostingpics.net/pics/137766SungBongChoi.jpgSéquence émotion

 

On reste toujours dans l'univers de la musique et de l'Asie, pour nous retrouver cette fois en Corée du Sud avec cette histoire peu ordinaire. Sung-Bong Choi, abandonné à l'âge de 3 ans s'est enfuit de son orphelinat dès l'âge de 5 ans pour fuir les coups. Livré à son propre son sort, seul, il a grandit dans la rue tel un clochard. Il a même confié a un journaliste de CNN qu'il avait tenté plusieurs fois de mettre fin à ses jours tellement la vie n'avait aucune signification pour lui : « j'éprouvais de la sérénitude en écoutant de la musique, la musique était ma seule amie quand j'étais seul ».

SDF pendant dix ans il a survécu en vendant des chewing-gums et des boissons énergétiques dans la rue avant de se présenter humblement à 22 ans devant le télé crochet "Corée Got Talent", une version coréenne de l'émission "A la recherche de la Nouvelle Star", où le public et une des membres du jury rient de lui à cause de son langage familier (en argot coréen).

Il avoue humblement "ne pas être un chanteur exceptionnel mais qu'il adore ça".

Je vous laisse juger par vous-même...

 

 

Pavaroti peut rester au paradis des vocalistes, sa succession est assurée. Sung-Bong  est parvenu jusqu'en finale de l'émission où il termina second.

 

En 2012, Sung-Bong Choi participe à Opera Star, une sorte de "Star Academy" de la musique classique.

 

 

La vie si souvent injuste, parfois cruelle, permet toutefois à quelques êtres de lumière d'être touchés par la grâce et de transpercer nos cœurs. Qui parmi vous pourrait rester insensible devant tant de pureté dans cette voix ?

 

 

 

Ze Papy Mouzeot



Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Culture
commenter cet article

commentaires

fanfanchatblanc 26/07/2012 10:27


Que d'émotion à l'écoute de ce jeune homme.. outre son histoire qui est touchante ..il y a quelque chose qui s'apparente effectivement à la grâce.. Merci pour cette découverte. Je lui souhaite un
immense succès et qu'il garde intacte cette pureté qui émane de lui. 


Bizz Papy

Papy Mouzeot 26/07/2012 12:32



Bonjour Fanfan,


 


Même pour le rustre que je suis ce "petit géant" m'a foutu la larme à l'œil.


J'ai fondu littéralement devant les premières notes sorties de son coffre. C'était incroyable et si inattendu. La première version du clip sur laquelle je suis tombé était en VO non sous-titrée,
je ne captais rien à ce qu'ils se racontaient les uns aux autres puis est arrivé ce moment divin... son incroyable destin.


 


 


Bizz,
Le Papy



Corinne 26/07/2012 00:19


Quelle belle histoire à peine croyable ! Je crois en une étoile pour certains et ce jeune homme en fait assurément partie ! Tu as un grand coeur Papy, merci de le partager ici ♥


Bizh soleil


Corinne

Papy Mouzeot 26/07/2012 04:27



Bonsoir Corinne,


 


Voui t'as vu ça comme il est touchant ce garçon ?


Ça contraste beaucoup avec le sujet précédent !


Je ne sais pas si j'ai un grand cœur mais j'ai des oreilles délicates, très sensibles au vrai talent, de toutes natures musicales confondues y compris jusqu'aux guns de ma Katoche !


 


 


Bizz,
Le Papy "méli-mélomane"



christopheCTL 25/07/2012 19:45


 quel tenor le debut de sa vie me rapelle c'elle d'Edith Piaf sui furent dur aussi

Papy Mouzeot 26/07/2012 02:17



Bonsoir Christophe,


 


Anéfé, l'histoire de Sung-Bong débute comme celle de Cosette (c'est comme ça que j'appelle Edith Piaf). Il reste à espérer qu'il soit reconnu dans le monde entier.


 


Amitiés,
Le Papy 



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule