Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 03:01

http://img4.hostingpics.net/pics/247223RobinGibb.jpgTrois jours après le décès de
Donna Summer le monde
du disco
est à nouveau en deuil

 

Robin (Hugh) Gibb, le chanteur emblématique des Bee Gees, est mort dans la nuit de dimanche à lundi, à l'âge de 62 ans, des suites d'un cancer du colon et du foie. Un mois tout juste après être sorti du coma dans lequel il avait été plongé pour atténuer ses souffrances, suite à une pneumonie qu'il avait récemment contractée, le chanteur avait été hospitalisé le 14 avril 2012 à l'hopital de Chelsea, près de Londres.

 

Né le 22 décembre 1949 à l'île de Man, il était le jumeau de Maurice Ernerst Gibb, décédé le 12 janvier 2003 d'une attaque cardiaque suite à une opération pour une occlusion intestinale. Le malheur avait déjà frappé le cadet de la famille Gibb, Andy, qui s'est éteint le 10 mars 1988 victime de ses excès d'alcool et de drogue qui avaient aggravé la myocardite dont il souffrait. Des quatres frères il ne reste plus aujourd'hui que Barry mais aussi une sœur, Lesley, l'aînée de la famille.

 

Entrés très tôt dans la musique, le trio des frères Gibb s'est formé dans la fin des années 60, tout d'abord sous le nom des Rattlesnakes puis est devenu les Wee Wish Johnnie Hayes and The Bluecats avant d'adopter The Bee Gees en 1962 qu'ils garderont jusqu'en 1972 pour s'appeler définitivement Bee Gees. Ils connurent un succès rapide dès 1967 avec les titres Holiday et Massachusetts suivi de I Started A Joke en 1968. Le début des années 70 marquera leur rupture avec les origines pop et commencera à s'orienter vers les prémices du disco concrétiser par la sortie de l'album Main Course où leur titre You Should Be Dancing fait un carton dans tous les charts américains, canadiens et britanniques.

 

Mais ce n'est vraiment qu'à partir de 1977 que les Bee Gees seront célèbres en France et dans le monde entier. Leur manager, Robert Stigwood, produit la musique disco du film Saturday Night Fever. Il contacte alors le groupe qui se trouve en France, en pleine session d'enregistrements aux studios du château d'Hérouville.

 

En mars 1977, Robert Stigwood, manager des Bee Gees, produit la musique disco du film Saturday Night Fever (La Fièvre du samedi soir). Il contacte le groupe, qui est en session d'enregistrements aux studios du château d'Hérouville en France. Les Bee Gees composeront pour cette occasion les titres qui deviendront des tubes planétaires. How Deep Is Your Love, extraite du film, est n° 3 au Royaume-Uni et n° 1 aux États-Unis deux semaines plus tard !

 

 

En quelques mois les frères Gibb raflent toutes les récompenses dont le prestigieux Grammy de la meilleure preformance vocale pour un groupe avec How Deep Is Your Love. Le 4 mars 1978, Stayin' Alive se classe 4e au Royaume-Uni et 1er aux États-Unis.

 

 

Quelques jours après les Bee Gees sont 1er au hit-parade américain puis au Royaume-Uni avec Saturday Night Fever qui les consacrera N°1 mondial au mois de mai 1978.

 

 

Très courtisés dans le domaine du show business ils ont produit et écris pour d'autres artistes comme Barbara Streisand, Diana Ross ou Dolly Parton. Robin Gibb a écrit et produit notamment l'album "Sunrise" du vétéran de la Soul, Jimmy Ruffin. Le total de leurs ventes de disques sur toute leur carrière est estimé à 220 millions, faisant d'eux un des plus grands vendeurs de disques.

Robin Gibb surmontait sa maladie grâce à son dernier rêve. Il a écris et composé sa première œuvre classique avec son fils Robin-John et enregistrée par le prestigieux Royal Philharmonic Orchestra, pour commémorer le 100e anniversaire du naufrage du plus grand paquebot du monde : "The Titanic Requiem"

Robin Gibb y interprètait même la chanson "Don't Cry Alone" et avait récemment déclaré : « La musique n'a pas nécessairement besoin d'être compliquée. Il faut qu'elle fasse écho à l'esprit humain ».

 

 

En octobre 2010, Robin Gibb interviewé par le Daily Mail a confirmé que l'histoire des Bee Gees sera racontée dans un film de Steven Spielberg. Robin a déclaré au Daily Mail : « Le film va être réalisé par des acteurs très connus. Ce sera l'histoire de notre vie. Barry et moi seront impliqués dans l'aspect technique [...] J'aimerais que nos enregistrements originaux soient utilisés car il est très difficile de les imiter ».

 

http://img4.hostingpics.net/pics/8032832008100gibb6.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Culture
commenter cet article

commentaires

fanfanchatblanc 21/05/2012 11:28


Suis pas très sensible au disco alors je connais peu le répertoire de ces Bee Gees à la voix pas assez grave pour mes petites oreilles plus sensible au jazz vocal. Je trouvais le chanteur
craquant mais je n'ai jamais eu dans ma discographie le moindre disque de ce groupe. J'apprécie d'autant ta rétrospective faite avec soin et arguments comme d'hab. Les souvenirs de la "Fièvre du
samedi soir" me sont revenus avec plaisir. Robin Gibb a donc cessé de souffrir.. les fans vont désespérer... et lui s'est envolé après réalisé son rêve et ça c'est formidable.. 


Bizz Papy et merci pour ce bel article.

Papy Mouzeot 21/05/2012 17:32



Bonjour Fanfan,


 


Idem, je n'ai jamais été un grand fan, à cette époque j'écoutais uniquement du Rock progressif et du Hard rock. Malgré tout ça ne m'empêchait de m'remuer sur un air des Bee Gees ou de Patrick
Hernandez.


Je suis quand même surpris que les Bee Gees soient restés autant populaire après 30 à 40 ans de carrière.


Je pense que robin gibb avait certainement raison en disant : « La musique n'a pas nécessairement besoin d'être compliquée. Il faut qu'elle fasse écho à
l'esprit humain ».


 


Le sort s'acharne étrangement sur cette famille et il a empêché Robin Gibb d'assister à la première de sa seule et unique œuvre classique.


 


 


Bizz,
Le Papy



Corinne 21/05/2012 08:28


C'est une sacrée époque qui s'en va avec eux! Ma jeunesse fout le camps !


Bizh Papy

Papy Mouzeot 21/05/2012 09:48



Bonjour Corinne,


 


A qui le dis-tu ! J'm'en souviens comme si c'était hier...


Les "pattes d'eph" avé les chemises "pelles à gâteaux", crévindjûuu, j'en ai fait des ravages à cette époque !


Et pis la Louloutte c'était autre chose !!!


 





 


J'avais beaucoup moins de poils au menton !


 


Té, je remets la cassette pour la peine !


 











 


Bizz,
Le Papy born to be alive !



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule