Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 18:31

Sarko-1984

 

 

Sarkozy se vante d’avoir refusé
tout coup de pouce
au smic depuis 2007

 

 

Le cadrage avait été soigneusement étudié. Nicolas Sarkozy en plan large, entouré d’ouvriers de taille homogène, devant un Airbus A380 en cours de montage à Toulouse. En  une image, tout est décliné : la France qui travaille et veut gagner plus, l’industrie face à la compétition mondiale, le franco-allemand et l’euro ; la France qui avait voté Nicolas Sarkozy en 2007 mais est tentée par les sirènes du Front national. Jeudi 13 janvier, le chef de l’Etat s’est campé en président responsable, celui qui fait son «devoir». La mère de toutes les batailles, c’est la réforme des retraites, et il l’a redit dans une première intervention au milieu des ouvriers. «Cela veut dire travailler deux ans de plus sans gagner plus», a-t-il asséné. «Personne ne le défera, parce que tout le monde sait bien qu’il fallait le faire. J’aurais pu augmenter les impôts sur les entreprises. Cela aurait été très bien pour vendre des avions»,  a assuré le chef de l’Etat, qui venait de visiter un A400M et un A380.

 

http://princenunki.pagesperso-orange.fr/bus/sarkozy-caricature-achard2.jpgPuis, dans ses longs vœux aux forces économiques, Nicolas Sarkozy s’est efforcé de ne pas apparaître comme le président des riches. «Il y a une profonde aspiration à davantage de justice», a-t-il estimé, et pour cela, il faut que «celui qui travaille ait la juste rémunération de son travail». La querelle sur les 35 heures a été balayée en creux, puisque sa fin a eu lieu en 2007. Il a vanté les statistiques qui attestent le maintien du pouvoir d’achat des ménages et la petite remontée de la croissance. «Il faut voir la situation telle qu’elle est, ni trop belle ni désastreuse». M. Sarkozy a cependant vanté l’absence de tout coup de pouce au smic depuis 2007. «Depuis que je suis président de la République, j’ai fait un choix, je comprends il est difficile, je n’ai pas donné une seule fois un coup de pouce au smic. Parce que chaque fois qu’on donnait ce coup de pouce, on éloignait de l’entreprise et de l’emploi certains de nos compatriotes dont la formation n’était pas suffisante», a assuré M. Sarkozy, précisant que le taux de smicards avait reflué de 12,9 % à 9,8 % de la population active depuis 2007. «On avait l’impression que quand on donne un coup de pouce au smic, on avait résolu le problème de tous les salariés français. Non, on avait pénalisé 90 % des salariés français».

 

Enfin, il a donné les lignes de la réforme de la fiscalité du patrimoine : «En supprimant l’impôt sur la fortune, l’Allemagne a supprimé le bouclier fiscal. La France est prête à le faire», a précisé M. Sarkozy, qui préfère taxer les revenus et les plus-values, notamment immobilières, que la détention du patrimoine. Bref, le candidat attendu de la droite pour la présidentielle de 2012 maintient ouverte l’option d’une réforme d’ampleur sur le sujet. Enfin, s’inscrivant au-delà des alternances politiques, il a plaidé pour l’inscription dans la Constitution de l’obligation de réduire les déficits. Il veut continuer à réformer. «La peur n’est pas une stratégie», a-t-il asséné, refusant tout immobilisme. «Ce n’est pas une question de tempérament, c’est la question que la France ne peut pas se permettre de prendre du retard ».

 

Président du G20, M. Sarkozy a jugé la parité euro-dollar trop élevée et vanté l’euro. Aucun conseiller n’a osé lui dire. Nicolas Sarkozy continue au fil de ses propos publics de vanter le mécanisme «pérein» de sauvetage de l’euro. Chacun en Europe espère qu’il est pérenne.

 

 

Par Arnaud Leparmentier sur son blog 

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Politique générale
commenter cet article

commentaires

TourtauxjRac 13/01/2011 22:45



C'est un fieffé menteur!



Papy Mouzeot 13/01/2011 23:20



... et une belle ordure qui cherche sans cesse le conflit afin de justifier la répression qu'il rêve de mettre en place !



Cyril LAZARO 13/01/2011 20:45



Son bilan est catastrophique. Il n'y a rien à attendre de sa politique à destination unique : tout pour les riches, les autres sont là pour payer!



Papy Mouzeot 13/01/2011 20:53



T'inquiètes pas mon ami, on lui fera payer la facture !



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule