Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 12:49

http://www.qvq.ca/afq/Articles/atomic-blast.jpg

Le groupe français de construction navale DCNS prévoit la fabrication de plusieurs petites centrales nucléaires sous-marines. Un projet qui a fait bondir les anti-nucléaires et en premier lieu les basques.

http://www.eitb.com/multimedia/images/2011/01/24/409742/409742_centralenucleairesousmarine_dest_2.jpgUne centrale nucléaire sous-marine au large du Pays Basque? Après la présentationt du projet Flexblue du groupe français de construction navale DCNS, on peut se poser la question.

DCNS prévoit la fabrication de plusieurs petites centrales nucléaires sous-marines. Le Flexblue sera construit à Cherbourg, alors que tous les sites de DCNS, dont Lorient et Brest, seront mis à contribution. Le premier prototype devrait voir le jour en 2013, pour une mise en service trois ou quatre ans plus tard.

Développé en collaboration avec Areva, EDF et le CEA (Commissariat à l'Energie Atomique), le Flexblue est un mini réacteur de la forme d'un sous-marin, de 100 mètres de long et 15 de large de petite puissance (50 à 250 MW).

Posé au fond de l'océan, ce mini réacteur aurait la capacité d'alimenter par un câble électrique une ville côtière de 100.000 habitants et jusqu'à 1 million de personnes en électricité. Même si le projet est encore en phase d'étude de validation, DCNS prévoit de vendre près de 200 réacteurs dans les 20 prochaines années.

Avec le Flexblue s'ouvre un nouveau front pour les anti-nucléaires.

Si Patrick Boisier, PDG de la société DCNS, assure que "cette technologie a démontré sa faisabilité et sa sécurité" et que "l'eau est la meilleure barrière contre l'irradiation", les associations écologiques ont tout de suite sonné la sonnette d'alarme.

Pour Greenpeace, le projet n'apporte "rien de concret tant sur le plan de la technique et de la sécurité".

"Toute la Manche et d'autres mers éventuelles seraient détruites ou contaminées, selon l'importance du sinistre et la dispersion par les courants", avertit dans un communiqué le président du Crilan (comité de réflexion, d'information et de lutte antinucléaire), basé près de Cherbourg.

"Qui plus est, dans un tel cas, le réchauffement brutal des eaux provoquerait un formidable choc thermique destructeur de vie, une évaporation et une dispersion d'un nuage d'aérosols toxiques tributaire des vents", ajoute-t-il.

DCNS prévoit de vendre près de 200 réacteurs à travers le monde dans les 20 prochaines années.


Flexblue, la centrale nucléaire immergée de DCNS

 

 

 

Source : Xarlo EtCHEzaharreta / eitb.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article

commentaires

TourtauxjRacEc4ESTjIc 24/01/2011 18:59



Xarlo me l'a envoyé aussi mais je n'arrive pas à mettre certaines vidéos ce qui fait qu'il faut disposer de tous nos blogs si on veut faire connaître les situatioons dans le monde et en France.



Papy Mouzeot 24/01/2011 21:20



Exactement camarade, l'union fait la force face à cette bande de vampires cannibales.



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule