Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 07:54

http://img15.hostingpics.net/pics/187637665thierryurneleg.pngNi à bâbord, ni à tribord,
le Parti Pirate met la barre
droit devant

 

http://img15.hostingpics.net/pics/619564Verodemi.jpgVéronique Bover Sayous, la candidate du Parti Pirate dans la seconde circonscription de Paris, qui est aussi celle d'un certain François Fillon, a été victime d'un curieux égarement discriminatoire de la part de la préfecture. Comme elle nous l'informe sur son blog, Véronique Bover Sayous dénonce "l’inégalité du traitement des candidats" et explique avoir formé un recours devant le Conseil d’Etat.   

 

Circulez, tout est de retour
à l’anormal

 

Le 4 juin 2012

 

Législatives 2012 Paris 2e circonscription

Samedi 2 juin, par un coup de téléphone d’un habitant de la circonscription, nous apprenons que notre circulaire ne fait pas partie du courrier envoyé aux électeurs.
Pourtant, elle avait été jugée conforme par la commission de propagande de la préfecture.
Après moult coups de fil, il nous est confirmé que nos circulaires n’ont pas été diffusées pour une raison bien simple : les services de la préfecture prétendent ne jamais les avoir reçues.
C’est donc 75 000 citoyens qui ne sont pas informés de notre présence et de notre programme dans la circonscription.
Après enquête (documents ci-dessous), nous constatons que ces circulaires :
- sont bien parties à temps (délai légal) de chez notre imprimeur
- ont bien été acheminées par le transporteur
- ont bien été livrées au prestataire de la préfecture
Le prestataire de la préfecture ignore quant à lui l’endroit où peuvent bien se trouver ces 75 000 circulaires, soit 60 colis pour 420kg.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/487921BonlivraisonKoba.jpg

Le bon de livraison visé par le destinataire

 

Précédemment, les services de la préfecture avaient aussi égaré 40 000 de nos 50 000 bulletins de vote, avant de les retrouver, ainsi que les 65 000 circulaires d’un autre candidat pirate.
Bien évidemment, avant le coup de téléphone de samedi après-midi, nous n’étions pas informés de cette perte de circulaire.
Un autre candidat pirate, nous étions trois à avoir groupé nos commandes de circulaires au même imprimeur, rencontre le même problème.
Le prestataire des services de la préfecture, bien qu’ayant signé un récépissé indiquant qu’il a bien reçu 3 U.M (Unités Multiples) pour un poids de 1500kg en 160 colis, a déclaré n’avoir trouvé que 50 colis, soit 65 000 circulaires sur les 205 000.
http://img15.hostingpics.net/pics/381550elections.gifEn dépit de cette preuve irréfutable, la réponse des services de la préfecture reste imperturbablement une mise en cause de l’imprimeur et/ou du transporteur.
Cela pose un grave problème, non seulement de respect d’égalité de traitement entre les candidats, mais encore du déroulement de ces élections.
Nous avons contacté un avocat pour protéger nos droits et ceux des citoyens et prendre les mesures conservatoires qui s’imposent.
Nous avons décidé de diffuser cette information après avoir tenté depuis samedi de trouver, avec les services de la préfecture, une solution respectant nos droits et les valeurs de la démocratie.

Nous leur avons proposé de communiquer ensemble sur cette situation, ce qu’ils ont refusé, estimant que le préfet avait mieux à faire !

 

Véronique Bover Sayous
Candidate pour le Parti Pirate dans la 2ème circonscription de Paris.

 

En toute logique Véronique Bover Sayous réclame la redistribution et donc la réimpression (aux frais de la préfecture) des professions de foi aux électeurs d’ici le premier tour, et, compte tenu de ce délai très court, le report de l’élection. Elle n’a formulé aucune demande financière.

La réponse du Conseil d’Etat devait se faire connaître jeudi, au plus tard vendredi.

 

C'est à nouveau la candidate du Parti Pirate qui nous informe depuis son blog :

 

Fin de la campagne officielle,
pour l’instant

 

Le 8 juin 2012

 

Très rapidement, puisque nous n’avons plus le temps en ce moment de nous poser tranquillement au clavier pour vous écrire.
- Notre recours a été rejeté par le Conseil d’Etat qui s’est déclaré incompétent. Nous attendons la notification qui explique cette décision.
Nous demandions dans cette requête en urgence (48h), très simplement, que nos circulaires (professions de foi) soient envoyées dans la même enveloppe que celles des autres candidats avant le premier tour.
- Prenant acte de l’échec de ce recours et de l’absence de solution proposée par la Préfecture, nous déposerons la semaine prochaine un recours en annulation.
- Nous tenons à vous remercier pour vos messages de soutien et nous avons une pensée particulière pour l(es)’ anonyme(s) qui ont scotché nos circulaires sur les panneaux d’affichage.
- En réaction à un certain nombre de commentaires concernant l’absence de circulaires / bulletins de vote pirates dans les enveloppes, il faut préciser que tout ceci a un coût : près de 1300 euros pour les circulaires et 500 euros pour 50 000 bulletins de vote. Le Parti Pirate disposant de peu de moyens, ce sont les candidats qui mettent la main à la poche et nous n’avons pas tous les capacités financières pour investir ces sommes dans une campagne. Il est donc tout à fait possible qu’il y ait un candidat pirate dans votre circonscription mais que, pour des raisons économiques, il n’ait fait imprimer ni affiche, ni circulaire, ni même bulletin de vote. Ce sera à vous de l’imprimer et de le découper si vous souhaitez voter Pirate !
- Concernant les titres de plusieurs articles dans la presse, nous tenons encore une fois à préciser que notre recours ne vise aucun candidat en particulier. Nous ne souhaitons pas « invalider » l’élection de François Fillon. D’une part les élections n’ont même pas commencé, d’autre part il est dans l’intérêt de tous que les résultats de ces élections ne soient pas entachés des irrégularités reconnues par la Préfecture.

 


Véronique Bover Sayous
Candidate pour le Parti Pirate dans la 2ème circonscription de Paris.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/833693Bandeaulegislative.png

Comment voter Pirate :
le guide complet

par davduf

 

Comment savoir si un Candidat Pirate se présente dans ma circonscription ?
Il suffit d’aller sur vos candidats. Nos 101 candidat(e)s et suppléant(e)s y figurent.
 

Comment joindre un candidat ?
Si votre candidat possède un blog (cf. les icônes sur les fiches vos candidats), le plus simple est de s’y rendre.

 

Faut-il imprimer soi-même son bulletin de vote (et pourquoi) ?
Sur les fiches des candidats, vous trouverez deux icônes sur le sujet.
Celle représentant un bulletin de vote signifie que vous n’avez à vous occuper de rien : les bulletins seront bien présents dans votre bureau de vote.
L’icône «imprimante» signifie, elle, que vous aurez à imprimer chez vous, avant de venir voter, votre bulletin. Pourquoi? Pour des raisons financières. Imprimer des dizaines de milliers de bulletins coûte cher et tout nos candidats n’en avaient pas les moyens.Surveillez également les réseaux Peer-to-Peer dès vendredi 8 juin : nous allons y verser tous les bulletins à imprimer. Le fichier .torrent est ici.

 

Comment faire pour imprimer soi-même son bulletin ?
Il faudra être très soigneux car les personnes chargées du dépouillement sont très pointilleuses. En suivant la réponse à la question ci-dessous, vous trouvez le bulletin du candidat.
Imprimez le fichier PDF sans mise à l’échelle sur du papier blanc 80g/m² (pas crème, ni fin, ni épaix, ni glacé, ni rien de particulier). Votre tirage doit être propre, net, noir, sans bavures.
Deux versions circulent: la version «cutter» et la version «ciseaux». Dans les deux cas, coupez soigneusement, bien droit, sans bavures, ni hésitations, selon les indications. Au final, votre bulletin, sans marque distinctive, doit correspondre au format 148×105 mm. Votre découpe doit être droite sans défaut. Tout défaut pourra être interprété comme une marque distinctive qui rend votre bulletin invalide (nul).

 

 

Depuis quelques jours, sur les panneaux électoraux, devant les écoles, d’étranges affiches vertes et mauves fleurissent. Le Parti Pirate se présente pour la première fois à un scrutin national. Pour beaucoup, il s’agit d’un OPNI (objet politique non identifié). D’autres savent que des Partis Pirates existent déjà dans plusieurs dizaines de pays, notamment en Suède et en Allemagne où ils comptent de nombreux élus.
La plupart sont de jeunes moussaillons, certains de vieux loups de mer, aucun n’a fait de la politique son métier, nul apparatchik, tous sont des citoyens espérant relancer la démocratie.

 

Le Parti Pirate, c'est de quel bord ?

Nous ne sommes ni à droite, ni à gauche, mais devant. Nous refusons de nous positionner sur l’échiquier politique comme les partis traditionnels. Nous invitons l’ensemble des formations politiques à «pirater» notre programme. Nous ne ferons pas d’alliances avec d’autres formations politiques au détriment de nos idées.

 

Pourquoi voter pour le Parti Pirate ?

Voici 5 bonnes raisons de hacker la politique :

- La légalisation du téléchargement
- La lutte contre le fichage des citoyens
- L'assurance d'une indépendance de la justice
- L'affirmation d'une transparence de la vie politique
- L'ouverture des données publiques

 

Mettre à jour la démocratie
La République est rongée par la collusion entre les pouvoirs économiques, politiques et judiciaires. Agissons afin de prévenir les conflits d’intérêts : nous réclamons une justice réellement indépendante avec, notamment, la création d’un Conseil supérieur de la justice, autonome. Nous visons une vie politique transparente et participative, traquant les conflits d’intérêt, le cumul de mandats à plein temps et le financement occulte des partis. Les citoyens doivent pouvoir harponner le Parlement via des pétitions par Internet, comme en Allemagne. Les entreprises en contrat avec l’État doivent publier leurs marges. L’État dispose d’un butin gigantesque de données déjà financées par les citoyens. Propulser dans les tuyaux d’Internet ces données pourraient permettre à des entreprises de prospérer, à des citoyens d’améliorer leurs projets collaboratifs et à tous de veiller à la qualité et à l’usage de ces données.

 

Imposer un regard neuf sur les nouveaux usages
Avec le développement d’Internet, la société a changé. Les pratiques culturelles aussi. Le partage des œuvres est aujourd’hui une pratique courante. Pourtant, la classe politique traditionnelle, légiférant sous l’influence des industries dites culturelles, persiste à réprimer le partage. Le
Parti Pirate veut synchroniser la législation et les pratiques en légalisant le partage non-marchand sur Internet. Voulons-nous « affamer les artistes » ? Non. De nombreuses études démontrent que ceux qui piratent le plus sont ceux qui achètent le plus. Nous souhaitons proposer d’autres formes de financement de la production artistique et culturelle, par un changement de la législation et une volonté politique innovante.

Nous libérer de la prolifération des fichages
LOPPSI, PNR, Cristina, Base-élève, CEL : Stop ! Nous sommes victimes de la spirale inflationniste des fichiers que produit l’administration pour quadriller la population. Quelles garanties avons-nous contre le croisement des fichiers ? Et que dire des fichiers privés, collectés à notre insu et sans surveillance ? En 1974, la légereté avec laquelle l’État traitait les données personnelles faisait scandale et aboutissait à la création de la CNIL. Presque quarante ans plus tard, les garde-fous ont sauté. Il faut reprendre le contrôle des fichiers et encadrer les dispositifs de surveillance au sens large : limiter la vidéosurveillance, anonymiser les cartes de transport, faire respecter la confidentialité des échanges privés (courriels, etc).

Construire un parti internationaliste
Les Pirates ont débarqué en 2006 en Suède, sur un coup de bluff d'un programmeur. Le nom était un pied de nez à ceux qui stigmatisent le partage culturel. Aujourd’hui, les Pirates sont présents au Parlement Européen. Qu’ils soient de Catalogne, de Suède, d’Allemagne ou de France, tous partagent les mêmes valeurs et déplorent le manque de démocratie de l’Union. Le Parlement Européen est capitaine de corvette : il devrait être amiral. C’est pourquoi tous les Pirates d’Europe présenteront un programme commun lors des prochaines élections européennes. Un premier pas vers une culture politique commune aux 27… voire au-delà : le mouvement Pirate s’étend déjà à tous les continents du globe.

Financer un jeune parti
Dimanche dernier, les quatre candidats du
Parti Pirate de France qui se présentaient pour les circonscriptions des Français de l’Etranger ont tous obtenu plus d’1% des voix. Ces résultats indiquent où le vent souffle. Il nous porte. Si, de la centaine de candidats Pirates présents en métropole et outre-mer, la moitié au moins obtient un score similaire ce dimanche, alors notre navire aura de quoi s’offrir de nouvelles voiles et préparer les prochaines échéances. Car s’ouvrirait alors le financement public des partis, soit 8,15 € par voix sur cinq ans. Le «vote utile» prendra alors un tout autre sens.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/798355MaskPP.png

 

 

 

Source : Parti Pirate.org

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans RÉSISTANCE
commenter cet article

commentaires

Caroleone 16/06/2012 15:58


Méfies-toi que je ne vienne pas pirater tout ça papy





Linogravure de Benjamin Baret


 


Je gamberge toutes tes histoires de pirates qui ne sont pas des Caraïbes, sinon, j'comprendrais plus vite et puis voilà !!


 


Bises


 


caroleone


 


 

Papy Mouzeot 16/06/2012 19:09



Bonsoir Caroleone,


 


Tu as tout ton temps, le prochain rendez-vous des pirates en France ne sera pas avant 2014 !


 


Bizz,
Le Papy



Nova 12/06/2012 17:33


Oui c'est vrai...chez moi, j'ai pas la télé, mais c'est chez mon copain dans une émission de nuit que j'ai entendu parler d'eux...c'est au 20h qu'ils auraient du passer cette émission !

Papy Mouzeot 12/06/2012 19:41



Tu m'étonnes !


Des militants qui prônent l'abrogation du cumul des mandats tout comme les libertés individuelles et la lutte contre le fichage numérique des citoyens, ont peu de chances d'être diffusés à une
heure de grande écoute.


Encore heureux qu'aujourd'hui nous ne nous forgeons plus nos opinions uniquement par les télé-lavages de cerveaux !


 


Bizz,
Le Papy



Nova 12/06/2012 09:29


Ils me plaisent bien ceux la :)

Papy Mouzeot 12/06/2012 12:36



Bonjour Nova,


 


Les gens comme toi sont assez rares car faute de moyens le Parti Pirate français n'est pas médiatisé donc très peu connu en dehors de la toile.


J'adhère aussi à leurs luttes contre toutes les lois liberticides qui nous ont été imposées depuis 5 ans et ce n'est pas l'actuel gouvernement qui y changera grand chose.


 


Bizz,
Le Papy



Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule