Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 11:59

http://legrandvillage.files.wordpress.com/2009/05/tibetlibre1.jpg

Plusieurs centaines de Chinois et de Tibétains ont bruyamment manifesté mardi devant la Maison Blanche au moment où le président chinois Hu Jintao arrivait à Washington pour une visite d'Etat.

http://legrandvillage.files.wordpress.com/2009/05/moi_ar_250308.jpg«Nous sommes ici aujourd'hui pour réclamer nos droits», a expliqué Liu Tongxing, un leader du Parti pour la démocratie en Chine. «Nous sommes venus vivre aux Etats-Unis parce qu'en Chine, nous sommes privés de nos droits. Nous voulons que la Chine soit comme les Etats-Unis, où tout le monde est libre d'exprimer son opinion», a ajouté M. Liu dont les paroles étaient traduites par un interprète.

 

Des manifestants tibétains étaient également présents devant la Maison Blanche. Certains brandissaient des pancartes sur lesquelles était écrit «Le Tibet sera libre». Ils scandaient des slogans demandant à M. Obama d'aborder le sujet du Tibet lors de ses entretiens avec M. Hu.

 

La Maison Blanche a promis mardi que la question des droits ne serait pas éludée. «Nous continuerons à avoir ces conversations difficiles, mais nécessaires, avec la Chine, et nous les aurons encore demain», a déclaré le porte-parole de la présidence américaine, Robert Gibbs.

 

Arrivé à Washington pour une visite de quatre jours aux Etats- Unis, le dirigeant de la grande puissance asiatique a partagé mardi un dîner avec M. Obama et un cercle restreint de proches collaborateurs.

 

Tapis rouge

 

Mercredi débute la visite à proprement parler : cérémonie d'arrivée, rencontre dans le Bureau ovale avec Barack Obama, conférence de presse, avant un somptueux dîner: la Maison Blanche déroule le tapis rouge mercredi pour le président chinois Hu Jintao.

 

Au cours de cette journée qui devrait faire la part belle aux questions économiques et commerciales, MM. Obama et Hu vont également rencontrer des dirigeants d'entreprises américaines.

 

Enfin, en soirée, sera donné un dîner d'Etat, à la fois geste diplomatique et événement mondain, dont la liste des invités et le menu ont jusqu'ici été tenus secrets.

 

Fortes tensions

 

Contrastant avec cette tonalité festive, la visite de M. Hu intervient après une année marquée par de fortes tensions entre les deux puissances. Les Etats-Unis mettent en particulier la Chine en cause sur les droits de l'homme et sa politique monétaire.

 

Parmi les autres sujets sensibles, la question tibétaine, les revendications maritimes de Pékin face à des alliés américains, la restriction par la Chine des exportations de minerais stratégiques, les ventes d'armes américaines à Taïwan, pourraient être mentionnés.

 

 

Source : 20minutes.ch

 


 

http://phoenix2savoie.unblog.fr/files/2010/07/dalailamalondres.jpg

 

http://www.centreguephel.org/images/dalai_lama_1.jpg

Sa Sainteté le XIVe Dalaï-Lama


Sa Saintété le Dalaï-Lama, Tenzin Gyatso, est né le 6 juillet 1935 dans une famille de paysans pauvres de la province d'Amdo au nord-est du Tibet. De ses quinze frères et soeurs seuls six ont survécu. à l'âge de deux ans, il fut reconnu comme le quatorzième de la lignée des Dalaï-Lamas, le précédent étant mort en 1933. Le titre de Dalaï-Lama signifie «océan de sagesse», et ceux qui le portent sont considérés comme des manifestations du Bodhisattva de la Compassion, Avalokitesvara (Tchènrézi en tibétain). Accompagné de sa famille, le jeune Dalaï-Lama alla vivre à Lhassa où il reçu une formation religieuse et spirituelle complète. Il fut officiellement intronisé le 22 février 1940. En 1959, il passa son examen final à Lhassa au cours de la fête annuelle de prière du Mönlam. Il réussi brillamment, puisqu'on lui décerna le grade le plus élevé de géshé, qui équivaut approximativement au doctorat en philosophie bouddhiste.

Tenzin Gyatso fut le premier Dalaï-Lama à entrer pleinement en contact avec la technologie moderne, et il montre un vif intérêt pour la science.

 

Avant les années 50, le Tibet était gouverné comme un état religieux où le Dalaï-Lama exerçait le pouvoir à la fois spirituel et séculier. Chaque Tibétain se sent pronfondément et viscéralement lié au Dalaï-Lama qui incarne le Tibet dans toute sa signification spirituelle et naturelle. Jusqu'à la nomination d'un ministre des Affaires étrangères en 1942, cette fonction paraissait inutile tant le Tibet était isolé du reste du monde. Le 7 octobre 1950, l'armée chinoise franchissait les frontières souveraines du pays. Dominé militairement, et partisan de la non-violence, le Dalaï-Lama crut qu'un accord de cohabitation garantissant l'autonomie du Tibet pourrait être signé avec la Chine. Dans cet espoir, il se rendit à Pékin en 1954 pour négocier la paix avec Mao Ze Dong.

 

En mars 1959, les troupes chinoises d'occupation réprimèrent brutalement un soulèvement populaire. Sa position et sa vie étant en danger, le Dalaï-Lama s'enfuit en Inde où le gouvernement lui accorda le droit de s'installer à Dharamsala dans l'état de l'Himachal Pradesh. Il fut suivi dans son exil par plusieurs milliers de Tibétains. Plusieurs milliers d'autres, restés au Tibet, ont été tués ou torturés par les forces chinoises d'occupation. Les monastères ont été détruits systématiquement et un véritable génocide culturel fut programmé et mis en place.

 

En 1963, le Dalaï-Lama présenta un projet de constitution démocratique pour son pays, et en 1992, il prit l'engagement de renoncer à toute autorité politique et historique dès que le Tibet aurait retrouvé son indépendance.

 

Le Dalaï-Lama a toujours déclaré que tant qu'il dirigerait les affaires du Tibet, il poursuivrait une politique de non-violence. Selon lui, toute solution fondée sur l'usage de la force est, par nature, temporaire. «Le désarmement extérieur procède d'un désarmement intérieur. La seule garantie de paix se trouve à l'intérieur de vous-même.» Son engagement inconditionnel en faveur de la paix a été reconnu par la communauté internationnale, qui lui décerna le Prix Nobel de la Paix en 1989.

 

Le Dalaï-Lama trouve des mots simples et touchants pour parler de la nature humaine. Sa maîtrise des arcanes et des complexités de la pensée bouddhique est telle qu'aux yeux de ces disciples il fait plus qu'enseigner le Dharma:  il l'incarne. Pour lui, le bouddhisme n'est ni un dogme ni une religion mais un mode de vie dans la paix, la joie et la sagesse. Il met l'accent sur la responsabilité universelle et l'interdépendance des individus et des nations dans la réalisation de la bonté essentielle de la nature humaine. Depuis des années, le Dalaï-Lama voyage inlassablement, pour enseigner la paix et dispenser la sagesse et la joie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Mensonges et vérités
commenter cet article

commentaires

Dany 06/03/2011 07:53



Oui je l'ai lu aussi dans la foulée Ton blog est super j'y ai retouvée la vidéo Blue Beam qui m'avait fait cogité l'an dernier mais je n'en ai parlé à personne car j'ai eu peur de passer
pour une illuminée déjà j'avais essayé avec les illuminatis pour avoir un point de vu !!!!!!!!!!!!!!!!!! Merci et bon dimanche.



Papy Mouzeot 06/03/2011 09:56



Bonjour Dany,


Bah, dis-donc t'es assez matinale pour un dimanche matin ! On a failli se croiser... je partais faire un petit somme lorsque tu profitais pleinement de l'aurore !


Voici un mot clé qui devrait t'intéresser pour effectuer tes recherches : Serge Monast.


 


Bon dimanche à toi aussi et bonne lecture...


 


Amicalement,


Le Papy



Dany 05/03/2011 20:08



Salut Papy   Tout à fait d'accord avec toi .Je suis "tombée amoureuse " du Tibet dans mon adolescence grace à la lecture des carnets de voyage d'Alexandra David Néel .C'est le
Genocide d'un peuple pacifique et spirituellezment élevé .C'est triste !Bonne soirée Papy



Papy Mouzeot 06/03/2011 03:09



Bonsoir Dany,


 


Etonnant, j'ai eu le même coup de foudre mais c'était en lisant Lobsang Rampa.


Beaucoup se pressent pour être béni par le Dalaï Lama mais peu se mobilisent pour que le Tibet retrouve son indépendance arrachée par les chinois en 1950.


 


Amitiés,


Le Papy



TourtauxjRacE 20/01/2011 09:11



Certaines personnes qui se disent progressistes tiennent le même langage concernant la Chine sur Fidel Castro et ça c'est très très grave.


J'ai bien d'autres soucis actuellement et tu le sais puisque je t'en ai parlé hier soir dans un mail.


Le sanglier rouge est fatigué des discussions stériles où chacun tente lamentablement de tirer la couverture à soi en cette période pré-électorale où les coups volent bas contre certains
camarades.


Hier, 18 articles d'affilée sans le moindre commentaire, c'est pratiquement du jamais vu sur mon blog mais par contre, des centaines de visiteurs uniques. Cela a une évidente signification.


Ma préoccupation actuelle est de me demander comment je peux sauver une personne en détresse qui m'est très proche et très chère et qui est bien loin des politiques tordues qui nous assassinent
chaque jour.


 



Papy Mouzeot 20/01/2011 10:20



Oui, mon camarade, j'ai consulté ma boîte ce matin


Ma femme serait là elle te répondrait : L'AMOUR EST LE MEILLEUR DES REMÈDES


Et je la rejoinds aussi dans ce message, il n'y a que l'amour qui permet de surmonter ces épreuves.


L'amour n'est pas une faiblesse de l'homme, elle est sa force dominante et c'est elle qui fait parfois des "miracles".


 


Amicalement,


Le Papy "qui te soutient pour TOUT ce que tu fais"



TourtauxjRacE 19/01/2011 19:27



Je ne veux pas condamner la Chine, seule force capable de tenir tête aux ricains


Quand aux tibétains qui manifestaient, ce sont les amis politiques du dalaï-lama, donc des amis du capitalisme.



Papy Mouzeot 20/01/2011 00:02



En 1950 la Chine a pourtant envahie ce pays dépourvu de richesses terrestres uniquement pour étendre son territoire et rebaptiser le Tibet en région autonome du Xizang en 1965.


Selon moi, et ça n'engage que mes idées il n'y a aucune différence entre le conflit israëlo-palestinien et ce que la Chine a fait subir au peuple tibétain. A la différence près que dès qu'on
parle des Droits de l'homme avec la Chine, on doit fermer sa gueule, sujet tabou.


Selon les croyances tibétaines, leur représentant ancestral (ils croient à la réincarnation) détient certains secrets de l'humanité. On aborde donc un sujet qui concerne bien évidemment plus la
religion que la politique.


A noter que le Tibet a toujours été un peuple pacifiste soumit à de nombreuses invasions depuis les mongols en 1250, après la mort de Gengis Kan.
Dans les années 1960, les autorités chinoises ont forcé les agriculteurs tibétains à cultiver le blé, à la place de l'orge qui est la récolte traditionnelle dans la région de l’Himalaya, ce qui a
eu pour résultat la première famine de l'histoire tibétaine. Les moissons ont échoué comme les agriculteurs l’avaient prédit et des milliers de Tibétains sont morts de faim.


Ce qui va suivre ne te plaira certainement pas camarade, mais au bout du compte la Chine a annexé le Tibet pour en faire un complexe touristique (merci à Deng Xiaoping au passage) quitte a
massacrer la seule richesse de ce pays à savoir les monastères et leurs moines.


Sur ce point nos avis divergent car le nouveau gouverneur chinois du Tibet Hu Jintao, surnommé le boucher de Lhassa par de nombreux militants de la cause
tibétaine , fait alors venir des milliers de soldats contre l'avis de Zhao Ziyang. Après plusieurs jours de
manifestations des Tibétains contre le pouvoir chinois et 450 victimes parmi les manifestants selon Tang Daxian, un ancien journaliste chinois en exil, cité par le New York Times, et une douzaine
selon les autorités, Hu Jintao décrète la loi martiale le 7 mars 1989. Trois mois plus tard et suite à la mort de Hu Yaobang le 15 avril 1989 ce sont les manifestations de la
place Tian'anmen à Pékin et la répression du gouvernement chinois !


Alors vois-tu camarade, le Tibet est un sujet qui me touche profondémment depuis mon adolescence et que je considère comme un véritable génocide. Plus d’un million de Tibétains auraient péri de
mort violente entre 1950 et 1980 : 175.000 en prison, 156.000 sommairement exécutés, 413.000 morts de faim pendant une de ces réformes agraires, 92.000 morts sous la torture, près de 10.000
se seraient "suicidés". À Lhassa, lieu de résidence du Dalaï Lama, les vieux quartiers tibétains ont été rasé pour construire des bars, Karaoké et maisons closes. En 2008 on comptait plus de 300
maisons closes à Lhassa soit un des taux les plus élevés des villes chinoises au regard de la population.


Cette Chine la existe, c'est une de ses faces cachées dont le sujet est tabou mais bien réel même si le génocide tibétain n'est pas reconnu par la majorité des États de la communauté
internationale.


Voilà ce que je pense entre autre de la Chine, on est bien loin du capitalisme...


 


Amitiés du Papy "Lama"



TourtauxjRacE 19/01/2011 17:28



Comme je le dis souvent, je refuse d'aboyer avec les loups



Papy Mouzeot 19/01/2011 18:58







Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule