Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 12:30

http://img4.hostingpics.net/pics/473123carnetsvoyage.jpg

Le voyage iniatique
d'Ernesto Guevara
de la Serna

 

 


En attendant mon retour sur la toile, un petit retour aux sources s'impose... Je souhaitais vous faire partager un conte merveilleux que tous mes camarades communistes connaissent bien car il s'agit de l'épopée de deux étudiants en médecine, tous deux argentins et un peu farfelus, qui entreprennent un pari fou...

En octobre 1951, Ernesto Guevara de la Serna, alors âgé de 23 ans et étudiant en médecine, entreprend un périple à travers l'Amérique du Sud en compagnie de son ami Alberto Granado, biochimiste de presque 30 ans.

L'objectif : partir dès le mois de janvier 1952 pour traverser l'Argentine, le Chili, la Colombie et arriver à Caracas au guidon d'une vieille Norton 16H 500 cm3 de 1939, baptisée "La Poderosa" (La Vigoureuse). Le tout en 4 mois et demi, juste à temps pour célébrer les 30 ans d'Alberto au Vénézuela. 

http://img15.hostingpics.net/pics/375003trajet1952.gif

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Malheureusement la Poderosa ne supporta pas bien longtemps les affres de la route et elle renonça définitivement dès leur arrivée au Chili. Les deux compères se voient contraints de poursuivre leur voyage à pied... Ils découvrent alors l'injustice d'un continent où les indiens sont chassés de leurs propres terres et où la lèpre fait des ravages. Ce sera le point de départ d'une réelle prise de conscience et d'une vocation pour celui qui deviendra plus tard LE CHE...

Tout de suite, la suite en images qui bougent, réalisées en 2004 par Walter Salles avec
Gael Garcia Bernal dans le rôle d'Ernesto Che Guevara et Rodrigo de la Serna dans celui d'Alberto Granado. Un film tiré des carnets de notes d'Ernesto Che Guevara "Diaros de motocicleta" et d'Alberto Granado "Con el Che por Sudamérica".


Carnets de voyage (partie 1/2)

 

 

Carnets de voyage (partie 2/2)

 

Réalisateur : Walter Salles
Gael Garcia Bernal : Ernesto Che Guevara
Rodrigo de la Serna : Alberto Granado
Producteurs : Robert Redford, Paul Webster
Durée : 126 minutes


Gael Garcia Bernal

http://img11.hostingpics.net/pics/501586gaelgarciabernalth.jpg http://img11.hostingpics.net/pics/470528Ernestoth.jpg
 Gael Garcia Bernal  Ernesto Che Guevara

 

Gael García Bernal est un acteur-réalisateur mexicain né à Guadalajara le 30 novembre 1978. Cet "enfant de la balle" est le fils de José Angel Garcia, réalisateur et de Patricia Bernal, actrice et top modèle. Gael Garcia Bernal est non seulement une star adulée en Amérique du Sud mais il est aussi reconnu mondialement. A seulement 35 ans cet artiste de talent compte déjà une quarantaine de récompenses et distinctions cinématographiques. Son interprétation bluffante dans Carnets de voyage lui permettra notamment d'obtenir le prix du meilleur acteur des British Academy of Film and Television Arts (BAFTA) en 2006.

La scène époustouflante lors de l'anniversaire d'Ernesto Guevara, à la léproserie de San Pablo, est à l'image du talent de ce jeune acteur et illustre parfaitement la grandeur d'âme du CHE. 

 

Rodrigo de la Serna 

http://img15.hostingpics.net/pics/937269Roberto.jpg http://img15.hostingpics.net/pics/624749Alberto2.jpg
  Rodrigo de la Serna   Alberto Granado

 

Moins connu que Gael García Bernal, Rodrigo de la Serna est un acteur argentin né à Buenos Aires le 18 avril 1976. Hormis son rôle d'Alberto Granada au cinéma dans Carnets de voyage, Rodrigo est apparu dans plusieurs séries TV hispaniques (environ une quinzaine). Son nom de famille est effectivement en lien de parenté avec Le CHE. Son grand-père était un cousin de Celia de La Serna, la mère d'Ernesto "Che" Guevara de la Serna.

 

La Poderosa 

http://img15.hostingpics.net/pics/785483poderosa2.jpg

La Poderosa II dans le rôle...

 

http://img15.hostingpics.net/pics/289916poderosa1.jpg

de "La Poderosa"

 

http://img15.hostingpics.net/pics/453638norton1939m20.jpg

La Poderosa : une Norton 16H 500 (490 cm3) de 1939

 

http://img15.hostingpics.net/pics/909005Poderosateam.jpg

Rodrigo de la Serna, Alberto Granado, Walter Salles, Gael Garcia Bernal et...
La Poderosa II restaurée par Gustavo Agra
 

 

Gustavo Agra, collectionneur et passionné de vieilles motos
Vidéo en espagnol

 

Quelques clichés

http://img4.hostingpics.net/pics/638519ErnestoAlberto2.jpg http://img4.hostingpics.net/pics/726520GaelRodrigo.jpg
 Ernesto Guevara et
Alberto Granado

Gael Garcia Bernal et
Rodrigo de la Serna

 

http://img4.hostingpics.net/pics/341815guevaragranado.jpg
Ernesto Guevara et Alberto Granado sur leur embarcation de fortune

 

http://img4.hostingpics.net/pics/125160RobertoGaelth.jpg
La même scène à bord du "Mambo Tango", tirée du film Carnets de voyage

 


En guise de conclusion, une citation tirée des carnets de route d'Ernesto "Che" Guevara, qu'il a écrit le 2 juillet 1952 à son arrivée à Bogota :

http://img4.hostingpics.net/pics/745260Ernesto.jpg« En ce qui concerne les droits de l'individu, ce pays en est au point le plus grave de tous les pays que nous avons visités. La police patrouille dans les rues, le fusil sur l'épaule, et demande à tout bout de champ à voir votre passeport, bien que toue une série de policiers vous l'aient déjà demandé plus tôt. ll règne ici un climat tendu, comme si on s'attendait à ce qu'à court terme il y ait des troubles ».

 

61 ans plus tard, en Colombie et partout ailleurs, les mots du Che sont toujours d'actualité...

 

 

 

Acheter le DVD

http://img4.hostingpics.net/pics/397904dvd.jpg

  Cliquez sur l'image

 

Acheter les livres

http://img4.hostingpics.net/pics/597587guevarabook.jpg http://img4.hostingpics.net/pics/452476granadobook.jpg 
Ernesto Che Guevara (Auteur), Martine Thomas (Traduction) - Récit (broché). Paru en 08/2007 - 110 pages.
Alberto Granado (Auteur),
Philippe Vigneron (Traduction).
Paru en 04/2006 - 311 pages.

 

 

 

Ze Papy Mouzeot

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Grandes âmes
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 08:48

Hugo_Chavez.jpgNo comment...

 

Le blog du Papy Mouzeot s'arrête pour une durée indéterminée...

 

J'adresse tous mes remerciements à tous les lecteurs qui m'ont suivi durant ces quelques années et surtout à tous les papynautes qui ont apportés leurs contributions.

 

 

Le Papy Mouzeot

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans No comment...
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 15:48

Stephane Hessel"Le moteur de la résistance,
c’est l’indignation"

 

 

On le croyait éternel tant sa détermination était grande. Stéphane Hessel, ambassadeur internationnal de la Paix, vient de nous quitter à 95 ans.

Il aura été l'homme de tous les combats, jamais découragé, toujours confiant, avec un parcours hors du commun. Cette grande figure de notre histoire, né à Berlin en 1917, était bien plus qu'un diplomate renommé et respecté par tous. Engagé sur tous les fronts depuis la seconde guerre mondiale, le temps ne semblait pas avoir de prise sur ce grand défenseur des droits de l'homme. C'est un proche qui nous a quitté, Stéphane Hessel aura été le père et le grand-père voire l'arrière-grand-père de tous les défenseurs des causes humanistes.

Nous garderons le souvenir de cette voix empreinte de sagesse, qui nous rappelait à l'ordre pour éveiller nos consciences en nous incitant à l'indignation.

Détracté à de nombreuses reprises par les lobbies juifs, au même titre qu'un certain Henri Grouès, dit l'abbé Pierre, Stéphane Hessel avait aussi rejoint la cause palestinienne.

De par ses convictions politiques, Stéphane Hessel nous avait aussi invité à voter contre la peste droitière aux dernières élections présidentielles pour finalement mettre le choléra de la gauche au pouvoir. Dans un état démocratique tel que la France, le choix est très limité, même les plus sages d'entre nous n'ont pas d'autres choix que de se laisser piéger.

 

Il reste à espérer que les messages de paix et d'amour laissés par Stéphane Hessel resteront gravés à jamais dans nos esprits et qu'ils continueront de se transmettre de génération en génération.

 

 

Stéphane Hessel : "Tous comptes faits... ou presque"

 

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Grandes âmes
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 13:43

Spanghero Delicatessen pour les salariés ça va être
l'estomac dans les talons !

 

 

Comme promis, Benoît Hamon, le ministre délégué à la consommation a annoncé hier après-midi les premiers résultats de l'enquête rondement menée par les agents de la DGCCRF sur la fraude à la viande de cheval estampillée "viande de bœuf".

La vitesse à laquelle cette enquête a été conduitee a de quoi nous laisser perplexes et nous amène à cette question légitime : "qui d'autre que Spanghero savait" ?

Tout le monde savait, à part les salariés eux-mêmes. À priori, c'est l'ensemble de la filière agroalimentaire qui pourrait être mise en cause y compris les industriels et distributeurs, jusqu'aux marchés financiers. L'omerta règne, chacun protègeant ses propres intérêts.

Le ministre de la consommation évoque un profit de 550 000 euros portant seulement sur 750 tonnes de viande commercialisée depuis plusieurs mois dans le cadre de cette fraude... pour cette entreprise qui en vend 22 000 tonnes chaque année.

 

 

Sanction avec effet immédiat prononcé par le minisitre de l'Agriculture et des Forêts, Stephane Le Foll : suspension de l'agrément sanitaire pour l'entreprise.

 

Benoît Hamon conclut que Spanghero s'est rendu coupable d'une tromperie économique et ses dirigeants seront traduits en justice si la tromperie est avérée. Spanghero ? Je pense que monsieur le ministre devrait être plus prudent et plus précis dans ses déclarations à la presse. Car non seulement il plonge une entreprise encore plus dans le chaos social mais aussi toute une famille dans la honte. Donnez-nous des noms monsieur Hamon, afin de dissiper tous les malentendus auxquels vous contribuez vous aussi !

 

 

3 points très importants m'interpellent dans le cadre de cette affaire

 

http://img15.hostingpics.net/pics/588455Stopgaspillage.jpg


- 1°) L'ESCROQUERIE SE TRANSFORME EN SCANDALE HUMANITAIRE

 

A quoi vont être destinés les 4,5 millions de produits frauduleux retirés de la vente par les 28 sociétés qui ont distribué ces plats cuisinés dans 13 des états européens ?

Jusqu'à présent tout indique que ces plats ne sont pas impropres à la consommation mais uniquement à la vente. Vont-ils être "réemballés" sous une autre désignation ou purement et simplement détruits ?

A l'heure où le parlement européen vient de voter la baisse consacrée à l'aide alimentaire aux plus démunis (PEAD) alors que la situation des Banques Alimentaires, Croix-Rouge, Restaurants du Cœur et Secours populaire français sont des plus préoccupantes devant la montée de la pauvreté. Pourquoi notre gouvernement ne prend pas la décision de faire saisir tous ces produits alimentaires et les destiner à ces organisations humanitaires ?

Ce gâchis est une véritable honte !

 

 

http://img4.hostingpics.net/pics/984165lesdeuxsinistres.jpg


-2°) DÉCISION DE STEPHANE LE FOLL : UNE BOUCHERIE !

 

Quand on en arrive à ce stade de l'enquête, où visiblement les ministres de la Consommation et de l'Agriculture sont intimement convaincus de la responsabilité des auteurs de l'escroquerie, pour quelle raison valable Stephane Le Foll sanctionne TOUS les salariés de l'entreprise Spanghero alors que seule la Direction semble être impliquée ?

N'y aurait-il pas assez d'éléments pour lancer une mise en examen des véritables responsables ?

Une décision lourde de conséquences, que le ministre de l'Agriculture aura à assumer si elle se confirme et devient définitive car elle laissera 300 salariés sur le carreau dans une région déjà sévèrement touchée par le chômage avec un taux atteignant 13,5% fin 2012.

Claude Hill, délégué du personnel CFDT de l'entreprise, complétement abasourdi, dénonce avec vigueurce qui est ressenti comme une injustice de la part des salariés.   

 

Avant de prendre une sanction, on doit réfléchir aux conséquences !

 

Pourquoi fait-on appel aux services vétérinaires pour prétexter la fermeture "provisoire" de l'entreprise alors qu’il s’agit d’une affaire d'escroquerie commerciale ?


 


-3°) RÉHABILITER L'HONNEUR DE LA FAMILLE SPANGHERO

 

Cette famille de rugbymens célèbres dont le nom se trouve mêlé à ce scandale alors qu'ils n'ont été que les fondateurs de cette société depuis 1970 et qui à son plus fort niveau possédait jusqu'à 500 salariés, a cédé ses parts en 2009 pour un euro symbolique à la méga-coopérative Lur Berri où le vice-président n'est autre que le PDG actuel de Spanghero : Barthélémy Aguerre, qui est aussi maire de Luxe-Sumberraute et Conseiller général du canton de Saint Palais (64).

Encore une fois il apparaît que la politique et les affaires font bon ménage...

Entre autres condamnations la société filiale de Lur Berri ne mériterait plus de porter le nom de cette famille qui a fait la gloire du Languedoc-Roussillon depuis plus de 50 ans.

 

 

 

Le principal suspect

 

http://img15.hostingpics.net/pics/331569Aguerre.jpg

 

Comme nous pouvions le prévoir Barthélémy Aguerre, l'actuel PDG de Spanghero, et son équipe de direction agitent le spectre du licenciement massif en se plaçant en victimes d'une machination qui leur échappe. La direction de Spanghero n'a cesse de répéter  « qu'elle n'a jamais commandé de la viande de cheval » et qu'elle « n'a jamais su qu'elle revendait de la viande de cheval [...] Il y a une enquête en cours qui déterminera les éventuels erreurs et manquements », tout en assurant avoir collaboré étroitement avec les enquêteurs et rappellant avoir porté plainte contre X pour tromperie. Un comble pour celui qui  dirige également la société de production de viande Arcadie Sud-Ouest. Une coopérative déjà mise en examen en 2008 pour "tromperie sur les qualités substantielles et sur l’origine d’un produit, tromperies aggravées sur les risques pour la santé humaine" et "mise en vente de denrées corrompues".

Comme il l'a fait savoir à la presse, le "responsable" de l'entreprise nie toute accusation de fraude : « Nous n’avons jamais commandé de viande de cheval. Nous avons commandé du bœuf, reçu du bœuf et revendu de la viande réputée de bœuf. Nous avons été accusés de tromperie. Je récuse ces accusations, nous n’avons trompé personne ». Après avoir soutenu qu'il détenait des preuves qui mettrait hors de cause la société Spanghero, Barthélémy Aguerre a mis de l'eau dans son vin : « Je pense que je vais faire la preuve de notre innocence, de mon innocence en tout cas, et de celle de nos collaborateurs » pour finalement commencer à reconnaître une négligence.

 

 

« Pour nous, le code à 8 chiffres identifiant les palettes incriminées, que la répression des fraudes considère comme la référence douanière relative à de la viande de cheval surgelée, ne correspond pas à un code douanier, mais à un code article. Nous l’avons pris pour un code article, et rien d’autre. Je me suis renseigné auprès de plusieurs connaissances, personne ne le connaît. Ce n'est pas une pratique dans le métier ». (Note du Papy : dans la mesure où ces professionnels ne travaillent qu'avec du bœuf, sinon ils sont tous censés connaître ce code)

A la DGCCRF, on s'étonne par cette ligne de défense. « Tous les professionnels de la viande connaissent ces codes. D’ailleurs, Spanghero savait parfaitement être dans les clous quand il le fallait. Nos enquêteurs ont retrouvé dans leurs locaux des factures envoyées à Tavola [le fabricant de plats surgelés, ndlr], qui utilisaient le code douanier adéquat, celui du bœuf. On peut comprendre que Spanghero se cherche une ligne de défense, mais là... »

« La nomenclature douanière est connue de tous les professionnels qui font des opérations d'achat de viande en Europe et hors Europe... Par ailleurs, ils ont l'obligation de déclarer les échanges intra-communautaires en reprenant ces codes douaniers » a également confirmé Interbev, l'interprofession de la viande et du bétail.

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/722489mafia.jpg

 

Un employé confirme les propos tenus par José Bové la semaine dernière : « Ce sont de gros magouilleurs »


Alain, un salarié s'est confié au micro d'Europe 1. Il travaille depuis quinze ans chez Spanghero et soupçonnait depuis trois ou quatre mois sa hiérarchie de se livrer à des pratiques douteuses. L'appel de son chef de service, jeudi soir, pour lui dire de ne pas venir à l'usine ne l'a pas vraiment surpris. Depuis, il ne mâche pas ses mots :  « Ce sont de gros magouilleurs. Chez nous, les directeurs sont associés à des mafieux. Ils veulent griller des sous mais en faisant n'importe quoi ».

Si Alain estime que la maison-mère, la coopérative basque Lur Berri, est "clean", il accuse "le négociant qui allait en Roumanie" et "le directeur commercial" de Spanghero d'être complices dans cette affaire.  « On n'a jamais eu de preuves. On en discutait tous les jours, on s'est dit 'ils ne sont pas clean". Nous on se retrouve à la rue et eux, qu'est-ce qu'ils risquent ? J'espère qu'il ira en taule ! ».

 

 

Le déroulement de cette affaire promet d'être très long et les salariés ne seront pas fixés sur leur sort avant une semaine voire plus. En attendant, continuez de faire confiance à votre boucher traditionnel...

 

http://img15.hostingpics.net/pics/721133boucherie.jpg

 

 

 

Sources : LeParisien.fr, LesEchos.fr, Liberation.fr, BFMtv.com, Europe1.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 12:00

Saint ValentinMassacre de la Saint-Valentin

 

 

Alors les gars, vous avez fait votre BA de l'année ? J'espère que vous n'avez pas oublié de contribuer à la fête nationale des fleuristes et autres chocolatiers. Faut dire qu'en ces temps de grosse pagaille sur le mariage homosexuel, il y a de fortes chances que Castorama soit en passe de détrôner les fleuristes. Une perceuse-visseuse ça a quand même plus de gueule qu'un robot-ménager ou bien un aspirateur ! Hein LaBaronne, c'est pas toi qui dira le contraire !

Personnellement moi je m'en fous de cette fête à la con, je ne suis pas romantique et ma femme ne s'appelle pas Valentin !


Et d'abord qui c'est ce Valentin ?

http://img4.hostingpics.net/pics/379775sanvalentine.jpgIl paraît selon les Acta Sanctorum, qu'un moine du nom de Valentin de Terni fût martyrisé par les légionnaires de l'empereur Claude II "le Gothique", en 269 après J.-C. pour s'être pris pour à la fois pour Jean Le Baptiste et Jésus !

Ce gonze osait marier les chrétiens alors que son cruel empereur ne pouffait pas les piffrer ("kiffer" pour les djeuns). En toute logique pour un troisième siècle, Valentin s'est retrouvé direct en geôle sans passer par la case départ. Jusque là rien d'anormal pour un chrétien de cette époque, la plupart d'entre eux étaient persécutés.

Selon la légende, les emmerdes de Valentin ont débuté lorsqu'il a rencontré Julia, la fille de son geôlier. Toujours selon la légende, cette Julia qui était aveugle, voyait le monde au travers des yeux de Valentin qui est finalement parvenu à faire recouvrer la vue à sa groupie.

Pas content du tout que ses prisons se transforment en bordels, Claudio Le Cruel ordonna l'exécution de Valentin en le faisant décapiter.

 

Et après ça on va dire que ce ne sont pas les femmes qui font perdre la tête aux hommes !


Bref, il aura fallu attendu presque mille ans pour que le pape Alexandre IV décréte que le 14 février devienne une journée consacrée à Saint-Valentin "patron des amoureux".

 

http://img4.hostingpics.net/pics/570668SaintValentin.jpg

Alors les gars, pensez-y avant de vous ruiner pour votre tendre et douce et surtout... gardez la tête sur les épaules !

 

 

 

Repost 0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 18:30

Benoit XVILe premier pape à prendre
sa retraite de son vivant

 

Le Vatican ce n'est pas mon truc, mais alors pas du tout. Je respecte (limite, limite) mais je n'adhère pas comme pour beaucoup d'autres religions. Mais rien que pour faire chier Claude Guéant, qui estime qu'on n'a pas le droit de faire de plaisanteries sur Sa Sainteté le Pape, j'ai décidé de faire un effort.

 

Le 28 février Benoît XVI va redevenir le simple mortel Joseph Ratzinger. Une première depuis que la retraite existe, rendez-vous compte !

Ça fait même pas 8 ans que Benoît est à la tête de son entreprise et voilà qu'il rend soudainement sa soutane simplement pour un gros coup de pompe. Bon à la limite, c'est pas mon business et Sa Sainteté peut bien faire ce qu'il désire, j'en ai rien à secouer, mais si toutefois ça pouvait sauver les cathos de la fin du monde je veux bien leur transmettre le Twitter de Lance Armstrong pour qu'il lui file le 06 du Dr Fuentès. Il paraît qu'il fait des miracles dans le milieu sportif et vu que les miracles c'est aussi le business de Benoît j'ai comme dans l'idée que ces deux lascars pourraient s'entendre à merveille moyennant une petite commission à verser directement sur le compte de Livestrong.com.

Le soucis réside surtout dans le fait que si Benoît persiste à vouloir jeter l'éponge comme annoncé pour le 28 février, il risque d'y avoir un menu problème que même le Vatican il y avait pas pensé. Qui va payer la retraite de Benoît XVI ?

C'est certainement très con, mais je suis certain qu'ils ont zappé le truc !

En théorie, sa Sainteté ne perçoit aucun salaire. Oui mais c'est juste de la théorie, en pratique comment que ça se passe ?

 

Dernier point avant de terminer l'apéro. Là, c'est surtout aux professionnels de la presse que je m'adresse. SVP, arrêtez de dire que Benoît il démissionne ! Sans blague...

Si monsieur Benoît N°16 il démissionnait ça voudrait dire qu'il a envoyé une lettre de démission à son boss avec son préavis et tout le tintouin. Là, je m'interroge... car si Benoît détient l'adresse de Dieu je souhaiterais vivement qu'il me la transmettre parce que j'aurai deux mots à lui adresser à son patron !

Donc messieurs les journaleux, soyez logiques et arrêtez d'écrire des conneries.

Benoît il ne démissionne pas, il renonce à son pontificat. C'est suffisament français, non ?

 

 

 

 

Ooops ! Je crois que j'ai merdé quelque part !

 

 

Hé, faut pas croire toutes les couillonneries que je raconte, hein ! A moinsse que...

 

 

Quoi que...

 

 

 

 

Un grand merci à Ericko pour son hilarante complicité

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Drôleries
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 15:01

Findus BovéPour 300 000 euros de plus

 

 

Il n'aura pas fallu attendre longtemps pour que le gouvernement PS mette tout en œuvre afin d'éviter de se faire voler la vedette par José Bové, après les déclarations fracassantes du député européen écologiste, qui milite de son côté pour raccourcir la chaîne alimentaire entre le producteur et le consommateur, tout en fustigeant la fermeture des abattoirs en France qui favorise ces "systèmes mafieux".

Dès samedi dernier le député européen écologiste avait annoncé qu'il demanderait l'ouverture d'une enquête européenne sur la fraude à la viande de cheval.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/773649Jose769Bove769.jpg

« C'est clair, il va falloir qu'il y ait une enquête dans chaque pays mais il faut qu'on aille beaucoup plus loin... Il faut une enquête européenne" de l'Olaf, le service anti-fraude de l'Union européenne, sur cette affaire ! »

Notre fin limier altermondialiste "anti-malbouffe" a aussitôt flairé l'arnaque : «  Il faut être très prudent dans ce genre d'affaire mais tout est possible. Je n'exclus pas du tout une magouille très mafieuse ».


http://img11.hostingpics.net/pics/983267Findus.jpg

Sur la piste des charrettes

 

Pour José Bové la piste s'oriente autour de la récente interdiction de circulation des charrettes en Roumanie. Celle-ci aurait provoquée un effondrement des cours de la viande de cheval en Roumanie (note du papy : vendue à moins d'un euro le Kg)... « Certains ont-ils voulu acheter de la viande pas chère parce que les prix de la viande de cheval se sont effondrés et que cela permettait peut-être de faire un bon coup financier sur le dos des consommateurs ?  »

Voilà une question intéressante et très pertinente, à laquelle le ministre délégué à la consommation ne tardera pas à y répondre : «  Nous avons remonté la filière. Nous avons aussi évalué le bénéfice tiré de ce qui semble être une fraude : 300 000 euros environ. Ce qui laisse penser que cette pratique remonte à plusieurs mois, depuis août, semble-t-il » dixit Benoit Hamon.

Un sacré flaire ce José ! Mais le député européen écologiste pousse son raisonnement encore plus loin. Pour lui, cette affaire est la résultante du choix d'une alimentation à bas prix qui fait que les industriels cherchent à avoir les coûts de production les moins chers possibles :  « Je ne crois pas du tout dans ce cas de figure qu'on soit sur une erreur, puisqu'on retrouve ça en grande quantité en Grande-Bretagne, en Irlande, en Suède visiblement. Il y a quelque chose qui est "orchestré et le mode d'alimentation par la grande surface et les plats tous faits permet facilement de maquiller ce genre de business ».

Les industriels de l'agroalimentaire nous tromperaient sur la marchandise pour augmenter leurs bénéfices ?

C'est malin ! Depuis c'est la panique générale dans les milieux politiques et leurs fidèles servants, c'est à dire la presse.

On en vient presque à se demander si Benoit XVI n'aurait pas choisi délibérément d'annoncer aujourd'hui qu'il renonçait à son pontificat afin que la presse occulte ce scandale ! Allez savoir...

 

http://img15.hostingpics.net/pics/316060hamon.jpg Si vous avez manqué le début
Benoit Hamon va tout vous expliquer


Le ministre délégué à la consommation prend l'affaire très au sérieux, soutenu par son collègue du ministère de l'Agriculture, Stephane Le Foll, et de Guillaume Garot (ministre délégué à l'agroalimentaire), il a donc convoqué tous les acteurs de la filière viande à Bercy pour tenter de démêler cet imbroglio européen de la barbaque qui transite par la Roumaine, le Luxembourg, la France, Chypre, les Pays-bas et le Royaume-Uni et dénoncé par José bové comme "une magouille très mafieuse". Il faut reconnaître que depuis que l'Europe régit la politique agricole, les pauvres bœufs parcourent un véritable parcours du combattant avant de terminer dans vos assiettes. Autant dire que les mesures de traçabilité sont plutôt malmenées au travers de ce marathon européen qui est parti d'une commande de plats surgelés de la part du Groupe Findus auprès de son fournisseur Comigel, établi à Metz, qui a lui-même sous-traité cette commande auprès de sa filiale luxembourgeoise Tavola SA, qui elle est passée par la société Spanghero, basée à Castenaudary (Aude). L'industriel Spanghero quant à lui s'est adressé à un trader chypriote pour passer un ordre de commande de viande (probablement du bœuf) et ce trader de Chypre a transmis le relais à un autre trader basé au Pays-Bas qui a finalement passé un autre ordre de commande d'achat de viande auprès d'un abattoir et d'un atelier de découpe situés en Roumanie.

Rien de plus limpide, surtout quand c'est Benoît Hamon qui nous décrypte l'arnaque...

 

 

Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, en plein brouillard...

 

 

Peut-être qu'une petite illustration vous aidera à sortir de ce brouillard...


http://img15.hostingpics.net/pics/567853findusorganigram.jpg

Si vous n'avez toujours rien compris au schmilblick, rassurez-vous même le journaliste de BFMtv en a une migraine !



On notera au passage que la société Spanghero, détenue à 99 % par la coopérative agricole basque Lur Berri, appartient finalement à la holding du groupe français Poujol. A ce stade nous n'assistons plus à un cours de géographie mais plutôt à du capitalisme accomodé à la sauce européenne où les professionnels de la filière viande ne se comportent plus en éleveurs mais en spéculateurs.


Question : pourquoi autant d'intermédiaires sont intervenus dans le déroulement d'une simple commande de plats cuisinés ?

José Bové a déjà répondu en partie à cette question. Je rappelle pour les ceusses qui n'ont pas suivi que le litige porte sur de la viande de cheval qui s'est retrouvée en bout de chaîne dans des plats cuisinés à base de bœuf dans des barquettes à la marque Findus mais aussi aux marques distributeurs.

De fait presque toutes les principales enseignes de distribution françaises ont procédé aux retraits des lasagnes, cannellonis ou spaghettis bolognaise, moussaka, hachis parmentier, qu'ils soient de marque Findus ou de marque de distributeurs vendus dans les magasins Auchan, Match, Casino, Carrefour, Système U, Leclerc, Cora, Monoprix, Picard.

 

Au terme de la réunion de crise qui s'est déroulée en fin de journée à Bercy, Benoît Hamon annonce que la répression des Fraudes va étendre ses recherches au-delà de Spanghero et Comigel, les deux sociétés prises dans la tourmente du scandale de la viande de cheval estampillée "boeuf", et mettre "sous surveillance" l'ensemble de la filière viande et poisson pendant l'année 2013. La veille le ministre délégué à la consommation avait indiqué au Parisien : « Nous verrons mercredi les premiers résultats de l'enquête. Et notamment si l'entreprise française, Spanghero, savait qu'elle achetait du cheval ou si elle a été trompée. S'il faut engager des sanctions, nous n'hésiterons pas [...] Nous avons aussi évalué le bénéfice tiré de ce qui semble être une fraude : 300 000 euros environ ! »

 

François Hollande monte au créneau

Le président français a estimé ce lundi que «des sanctions devront être prononcées [...] Il y a eu des manquements, visiblement, des profits, des comportements inadmissibles, des sanctions devront être prononcées, administratives et pénales... si le dossier le justifie »

 

Note : A savoir que si la tromperie est prouvée les contrevenants s'exposent à "une lourde sanction financière" pouvant aller à jusqu'à la moitié du bénéfice réalisé, voire une sanction pénale en cas de délit, qui peut aller jusqu'à 2 ans de prison et 37 500 euros d'amende.

Marge nette pour le fraudeur après la "lourde sanction financière" : 150 000 euros, car il ne fait aucun doute qu'une telle affaire n'aboutira pas au pénal.

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/585469patatechaude.jpgPatate chaude !


Depuis la fin de semaine dernière nous assistons à une véritable partie de ping-pong ou de patate chaude, c'est au choix dans le menu, où chacun des intervenants rejette la responsabilité sur l'autre.

 

A commencer par l'État lui-même en la personne de Benoît hamon qui réfute toute défaillance des services de l'Etat dans la surveillance de la chaîne de production :  « je ne peux pas mettre un fonctionnaire derrière chaque "pain de viande". Le système repose d'abord sur chaque acteur de transformation et chaque importateur, qui doivent faire les contrôles. Dans cette affaire, la faute a minima, c'est d'avoir réétiqueté la viande importée sans faire les contrôles suffisants ».

 

Communiqué du groupe Findus France :

 

 

Du côté des traders c'est le silence radio.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/658482BarthelemyAguerre.jpg
De son côté Barthélémy Aguerre, président de Spanghero, mais aussi maire (Modem) de Luxe-Sumberraute (64) et Conseiller général du canton de Saint Palais, clamait sa bonne foi affirmant qu’il poursuivrait le producteur roumain auprès duquel il s’était approvisionné. « Nous avons acheté de la viande de bœuf "origine Europe" et nous l’avons revendue. S’il s’agissait bien de cheval, nous allons nous retourner contre le fournisseur roumain » sans pour autant dévoiler le nom de ce fameux fournisseur roumain.


La société Tavola SA, sous-traitant luxembourgeois de Comigel, qui produit les plats cuisinés distribués par la marque Findus a, quant à elle, fait porter la responsabilité sur son fournisseur direct, l'entreprise Spanghero qui elle-même dit avoir des soupçons son fournisseur roumain.

Selon les ministères de l'Agriculture et de la Santé luxembourgeois, il n'y a plus de doute : «  la viande congelée, portant la mention "viande de bœuf", provenait d’un établissement français, la société Spanghero  ».


Côté Roumanie, les professionnels du secteur renvoient la balle vers l'importateur, Spanghero :  « J'ai du mal à croire qu'un abattoir roumain ait pu livrer du cheval sous l'étiquette de bœuf, en raison des contrôles qui se font systématiquement dans les abattoirs. Si Spanghero n'a pas protesté lors de la réception en constatant que c'était du cheval et pas du boeuf, c'est que soit il était complice avec le producteur roumain, soit il a changé l'étiquette après ! » déclare Dragos Frumosu, le président des syndicats de l'industrie alimentaire roumaine (FSIA). Le premier ministre Victor Ponta en personne réfute toute culpabilité de fraude sur son territoire.

 

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/897740syndicalisteslur.jpg

Coopérative agricole du Pays basque Lur Berri : les langues des syndicalistes se délient et dénoncent les tensions qui règnent au sein de leur coopérative.


http://img15.hostingpics.net/pics/751456SauveurBacho.jpgSauveur Bacho, militant écologiste et secrétaire du syndicat CFDT de l'Agro-alimentaire du Pays Basque, défend les valeurs et les intérêts de agriculteurs basques : « les agriculteurs et salariés de Lur Berri sont pour une agriculture locale respectueuse du consommateur. Dans cette affaire, nous constatons que chacun essaie de renvoyer la responsabilité sur l'autre. Malheureusement, nous nous trouvons dans la normalité. Car en Europe, la traçabilité n'existe qu'en principe. A force de fermer des abattoirs, on finit par importer une viande dont on ne sait pas vraiment d'où elle vient. Le sigle UE ne donne aucune indication réelle ». Le syndicaliste poursuit en enfonçant un peu plus le clou : « Je ne vois pas comment Lur Berri pourrait éviter d'en subir les conséquences, sur le plan financier (on détient Spanghero à 99 %) ou en matière d'image, ajoute Sauveur Bacho. En théorie, ce sont les agriculteurs qui dirigent Lur Berri. Mais l'expansion de cette coopérative les a dépossédés de cette fonction. Il est temps qu'ils reprennent le contrôle. Ce qui se passe est grave. On peine à comprendre comment il est possible de ne pas contrôler ce que l'on achète. La faute est attribuée par certains à Barthélémy Aguerre (vice-président de Lur Berri et président de Spanghero). Lui, la renvoie sur d'autres. Mais chacun a sa part de responsabilité ».

Le syndicaliste de la CFDT conclut : « Barthélémy Aguerre et moi-même avons ceci de commun que nous voulons savoir qui a commis la faute. Seulement, il se vante d'être agriculteur, mais le système qu'il a contribué à mettre en place ne fait rien pour les agriculteurs, tandis que les salariés de Lur Berri ne sont pas payés plus de 1300 euros, même en fin de carrière... L'affaire de Findus peut concerner sept pays européens. Voilà le problème ».

 

(Sources : Sud-Ouest - Lasagnes Findus : les syndicalistes réagissent chez Lur Berri)


 

La thèse mafieuse expliquée par Stéphane Quéré

http://img15.hostingpics.net/pics/820665Ste769phaneQue769re769.jpgCe diplômé de l'Institut de Criminologie et d'Analyse en Menaces Criminelles Contemporaines à Paris II (voir son site crimorg.com), dénonce en détail les dessous des activités mafieuses des filières de l'agroalimentaire, en répondant aux questions de Jean-Baptiste Bonaventure (atlantico.fr).

Lire l'interview complet de Stéphane Quéré sur atlantico.fr : Ce que le scandale Findus révèle de l'infiltration des mafias en Europe
Âmes sensibles s'abstenir !

 

A lire aussi l'excellent article de Bernard Broustet (Sud Ouest) : Lasagnes Findus : le soupçon pèse sur la filière, du Pays basque à la Roumanie


 

Pour conclure ce volet en attendant les prochains résultats de l'enquête judicaire en cours, reconnaissons qu'il paraît inconcevable que de nos jours, à aucun moment donné, un seul des intervenants dans la chaîne de transformation ne s'est pas rendu compte de la supercherie, ne serait-ce que par l'apparence de la viande de cheval, sa texture ou son odeur. Durant toute la partie de la négoce, la viande étant conditionnée sous forme de "minerais", seul l'étiquetage détermine la nature et la provenance du produit. A partir du moment où le produit entre en transformation, des professionnels dignes de ce noms sont forcément conscients du produit traité, à moins qu'il ne soit totalement dénaturé ou que l'on ferme délibérément les yeux.    

 

 

 

Sources : Sud-Ouest, Le Parisien, RTL, Wort.lu, Atlantico.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 17:44

Findus.jpg

 

Le steak de cheval au prix du bœuf...
Heu...reu...se...ment il y a FINDUS !

 

 

Sans moi... le cheval je le préfère vivant !

A lire  ici ou et même ailleurs...

 

http://img11.hostingpics.net/pics/983267Findus.jpg

 

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans No comment...
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 09:01

Le_Royaume_des_Voleurs.jpg

 

La fraude, le sport national
des français

 

 

Voici une chronique qui ne va pas m'attirer la sympathie de tous. Depuis novembre 2012 la chaîne W9 nous gratifie de l'une de ses "Enquête d'action" intitulée "Arnaques, travail au noir : La France qui fraude". Rediffusé le 1er février ce reportage reviendra à l'antenne le 15 février prochain. Si après ce matraquage médiatique vous n'avez toujours pas compris que les responsables de la crise financière que connait notre pays sont les citoyens eux-mêmes, les dirigeants du Groupe M6, propriétaire de la chaîne W9 (dont le capital est détenu à 48,65% par RTL Group, S.A. basée au Luxembourg, pays qui figure sur la liste des paradis fiscaux européens) auront le désagréable regret de n'avoir pas accomplit leur mission médiatique.

Pourtant le documentaire de Jennifer Deschamps est plutôt bien ficelé et riche en révélations sur les pratiques de citoyens français peu scrupuleux qui s'enrichissent sur le dos de l'État donc au final TOUS LES CONTRIBUABLES (ce sont toujours les mêmes cons qui trinquent).

 

Voici le pitch de la chaîne au sujet de ce documentaire : Près de 4 milliards de fraude aux finances publiques ont été détectés en France en 2011. Mais ce chiffre ne représenterait que la partie émergée de l'iceberg. Selon certaines estimations, le manque à gagner pour l'État serait jusqu'à 15 fois plus important !
Fausses déclarations pour toucher des prestations sociales, employés non déclarés, taxes non payées... Enquête d'action décrypte les pratiques abusives de ceux qui trompent les organismes de contrôle pour profiter du système. Un manque à gagner colossal pour l'Etat, dans une période où les fonds manquent pour des projets utiles à toute la société.

 

C'est à vous de voir...

Un film de Jennifer Deschamps, présenté par Marie-Ange Casalta
© Productions Tony Comiti

 

Voler l'État c'est se voler soi-même et les escrocs qui s'imaginent gruger le système contribuent donc à allourdir le déficit de notre pays à concurrence de 4 milliards d'euros. Bonjour l'esprit de solidarité.

Mais cette déviance de l'esprit n'est-elle pas la conséquence directe d'un capitalisme forcené qui pousse à l'individualisme du "chacun pour sa gueule et Dieu pour tous" ?

Il est difficile malgré tout de reprocher à ces citoyens irrespectueux de ne pas reproduire l'exemple donné par nos dirigeants politiques dont la plupart sont impliqués dans des conflits d'intérêts, détournements de fonds ou biens publics, fraudes fiscales ou toutes sortes de tricheries leur permettant d'accéder au "pouvoir" ou bien simplement le conserver.

On peut déplorer toutefois que ce reportage ne s'attache qu'à une partie infime des escroqueries qui gangrènent notre pays mais s'étend aussi sur l'Europe entière.

Quid des évasions fiscales et des paradis fiscaux ? Peut-être que ces fléaux feront l'objet d'un prochain volet de l'émission Enquête d'action quoique le doute peut nous effleurer lorsqu'on se renseigne un tant soit peu sur les propriétaires de la chaîne et l'origine du groupe à laquelle W9 appartient.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/235708impots.jpgL'exil fiscal en france représente un manque à gagner entre 60 et 80 milliards d'euros


http://img15.hostingpics.net/pics/684264vincentdrezet.jpgSelon Vincent Drezet, secrétaire général du Syndicat national Solidaires Finances Publiques, la fraude fiscale atteindrait entre 60 et 80 milliards d'euros en France, soit près de 20% des recettes fiscales brutes. Nous sommes bien loin des maigres 4 milliards de fraude organisée par les citoyens décrite dans le reportage de Jennifer Deschamps.


Rapport du syndicat national Solidaires Finances Publiques 

 

L'expert fiscal avoue lui-même un manque de moyens humains et un plan de lutte "plus vaste". « Les cas de fraude dans le commerce électronique et à la TVA sont manifestement plus importants que ce que nous croyions. Il y a un problème d'accès à l'information et de moyens humains et c'est vrai que, de ce point de vue-là, ça reste insuffisant ». Vincent Drezet appelle à mener "sur le plan national et européen, un plan d'action beaucoup plus vaste" contre la fraude. (source Le HuffPost)

Est-ce à dire que nos élus et dirigeants politiques freineraient des quatres fers lorsqu'il s'agit de lutter contre la délinquance fiscale ? Et à quelle fin ?

 

A clouer au pilori des millions de français pour dénoncer cette France qui fraude, W9 aurait mieux fait de citer TOUS les français sans distinction de rang, de classe sociale ou de célébrité. Une erreur que je me propose de réparer dans l'espoir utopique que les responsables de la chaîne s'inspireront à l'avenir pour leurs prochains reportages.


Liste non exhaustive des déserteurs fiscaux

Commençons par les 44 familles les plus riches de France qui ont déserté la France pour la Suisse :


• Famille Wertheimer (Chanel, Bourjois, Erès)
Fortune estimée entre 3.2 milliards et 4 milliards d'euros.


Famille Castel (Thonon, Saint-Yorre,Vichy Célestin, "33 export...)
Fortune estimée entre 3.2 milliards et 4 milliards d'euros.


• Famille Primat (Schlumberger Limited)
Fortune estimée entre 1.6 milliard et 2.5 milliards d'euros.


• Benjamin de Rothschild (Groupe financier Edmond de Rotschild)
Fortune estimée entre 1.6 milliard et 2.5 milliards d'euros.


• Famille Peugeot (Groupe PSA)
Fortune estimée entre 1.2 milliard et 1.6 milliard d'euros.


• Famille Lescure (Seb, Tefal, Rowenta, Krups, Moulinex, Calor... )
Fortune estimée entre 1.2 milliard et 1.6 milliard d'euros.


• Famille Bich (Groupe Bic)
Fortune estimée entre 1.2 milliard et 1.6 milliard d'euros.


• Famille Mimran (Compagnie sucrière sénégalaise...)
Fortune estimée entre 1.2 milliard et 1.6 milliard d'euros.


• Héritiers Louis-Dreyfus (Groupe Louis-Dreyfus, Olympique de Marseille)
Fortune estimée 815 millions et 1.2 milliard d'euros.


• Claude Berda (Fondateur du groupe AB Prod)
Fortune estimée 815 millions et 1.2 milliard d'euros.


• Paul-Georges Despature (Damart, Somfy)
Fortune estimée 815 millions et 1.2 milliard d'euros.


• Famille Murray (Andrews Sykes Group, London Security)
Fortune estimée 815 millions et 1.2 milliard d'euros.


• Nicolas Puech (Hermès)
Fortune estimée 815 millions et 1.2 milliard d'euros.


• Familles Defforey et Fournier (Carrefour)
Fortune estimée entre 650 millions et 730 millions d'euros.


• Famille Zorbibe (Lancel)

Fortune estimée entre 400 millions et 490 millions d'euros.


• Roger Zannier (Z, Kenzo, Kookaï, Oxbow, Chipie...)
Fortune estimée entre 400 millions et 490 millions d'euros.


• Famille Lejeune (SEITA...)
Fortune estimée entre 325 millions et 400 millions d'euros.


• Philippe Jabre (Jabre Capital Partners)
Fortune estimée entre 325 millions et 400 millions d'euros.


• Famille Harari (Lectra électronique)
Fortune estimée entre 325 millions et 400 millions d'euros.


• Famille Taittinger (Champagne Taittinger)
Fortune estimée entre 325 millions et 400 millions d'euros.


• Alexandra Pereyre de Nonancourt (Champagne Laurent-Perrier)
Fortune estimée entre 245 millions et 325 millions d'euros.


• Denis Dumont (enseigne Grand Frais)
Fortune estimée entre 245 millions et 325 millions d'euros.


• Michel Lacoste (Vêtements Lacoste)
Fortune estimée entre 245 millions et 325 millions d'euros.


• Georges Cohen (Groupe Sogeti)
Fortune estimée entre 245 millions et 325 millions d'euros.


• Nicole Bru-Magniez (Laboratoire UPSA)
Fortune estimée entre 165 millions et 245 millions d'euros.


• Michel Reybier (Cochonou, Aoste, Justin Bridou...)
Fortune estimée entre 165 millions et 245 millions d'euros.


• Alain Duménil (Acanthe Développement)
Fortune estimée entre 165 millions et 245 millions d'euros.


• Bruno Moineville (Réseaux câblés de France)
Fortune estimée entre 165 millions et 245 millions d'euros.


• Antoine Zacharias (Vinci)
Fortune estimée entre 165 millions et 245 millions d'euros.


• Hugues de Montfalcon de Flaxieu (Maxiris)
Fortune estimée entre 165 millions et 245 millions d'euros.


• Christian Picart (Buffalo Grill)
Fortune estimée entre 165 millions et 245 millions d'euros.


• Jean Pigozzi (héritier Simca)
Fortune estimée entre 165 millions et 245 millions d'euros.


• Michèle Bleustein-Blanchet (Publicis)
Fortune estimée entre 165 millions et 245 millions d'euros.


• Thierry Roussel (Direct Energie)
Fortune estimée entre 165 millions et 245 millions d'euros.


• Daniel Hechter (Hechter)
Fortune estimée entre 80 millions et 165 millions d'euros.


• Philippe Hersant (Groupe Hersant presse)
Fortune estimée entre 80 millions et 165 millions d'euros.


• Paul Dubrule (Accor)
Fortune estimée entre 80 millions et 165 millions d'euros.


• Jean Louis David (Coiffure)
Fortune estimée entre 80 millions et 165 millions d'euros.


• Maurice et David Giraud (Pierre et Vacances)
Fortune estimée entre 80 millions et 165 millions d'euros.


• Eric Guerlain (Groupe Christian Dior)
Fortune estimée entre 80 millions et 165 millions d'euros.


• Famille Ducros (Ducros)
Fortune estimée entre 80 millions et 165 millions d'euros.


• Jérôme De Witt (Horlogerie De Witt)
Fortune estimée entre 80 millions et 165 millions d'euros.


• Dominique Frémont (Mauboussin)
Fortune estimée entre 80 millions et 165 millions d'euros.

 

Juste 44 familles pour un total de 30 milliards d'euros. (source Bilan.ch, lesEchos.fr)

 

 

Industriels
 

Famille Meunier (Carrefour) réside en Belgique 
• Lotfi Belhassine (président d’Air Liberté) réside en Belgique
• Denis Payre (fondateur de Business Objects) réside en Belgique
• Jacques Tajan
(ancien premier commissaire-priseur de France) réside en Belgique 
• Bernard Darty (fondateur de Darty) réside en Belgique
• Pierre-François Grimaldi (iBazar) r
éside en Belgique
Dominique Pinault (Pinault-Printemps-La Redoute) réside en Suisse
• Thomas Bata
(chaussures Bata) réside en Suisse

  • Famille Baud (Franprix et Leader Price) réside en Suisse
• Corinne Bouygues (héritière Bouygues) réside en Suisse
• Daniel Hechter (créateur) réside en Suisse
• Alain Afflelou (Alain Afflelou entreprise) réside en Grande-Bretagne
• Eric Guerlain (Christian Dior SA) réside en Grande-Bretagne
• Alain Ducasse (grand chef cuisinier) réside à Monaco

  

 

Sportifs

• Jean Alesi, réside en Suisse
• Marion Bartoli, réside en Suisse
• Julien Benneteau, réside en Suisse
• Arnaud Boetsch, réside en Suisse
• Arnaud Clement, réside en Suisse
• Nicolas Escudé, réside en Suisse
• Guy Forget, réside en Suisse
• Richard Gasquet, réside en Suisse
• Jean-Claude Killy, réside en Suisse
• Henri Leconte, réside en Suisse
• Sébastien Loeb, réside en Suisse
• Paul-Henri Mathieu, réside en Suisse
• Gaël Monfils, réside en Suisse
• Christophe Moreau, réside en Suisse
• Amélie Mauresmo, réside à Genêve en Suisse
• Stéphane Peterhansel, réside en Suisse
• Cédric Pioline, réside en Suisse
• Alain Prost, réside en Suisse
• Fabrice Santoro, réside en Suisse
• Florent Serra, réside en Suisse
• Gilles Simon, réside en Suisse
• Jo-Wilfried Tsonga, réside en Suisse
• Vincent Rives, réside en Irlande
• Jean-Philippe Gatien, réside aux Etats Unis
• Richard Virenque, vient de choisir la Belgique après avoir résidé en Suisse

La Suisse, terre sacrée des tennismen français.

 

 

Chanteurs

• Charles Aznavour, réside en Suisse
• David Hallyday, réside en Suisse
Johnny Hallyday, réside à Gstaad en Suisse
• Patricia Kaas, réside en Suisse
• Florent Pagny, réside en Patagonie (Argentine)
• Michel Polnareff, réside aux Etats-Unis
• Marie Laforêt, résidente et citoyenne suisse
• Yannick Noah, réside aux USA

 

 

Acteurs

• Daniel Auteuil, réside en Belgique
• José Garcia, réside en Belgique
• Laetitia Casta, réside au Royaume-Uni
• David Habibi, réside au Canada
• Alain Delon, résident et citoyen Suisse
• Gérard Depardieu
, résidences mutliples en Belgique, Mordovie, France... Citoyen russe par oukase et par intérêts.

Une très bonne oukase de fuir le fisc français offerte par Vladimir Poutine en personne !

 

 

Auteurs

• Anne Marie Mitterrand, réside en Begique
• Christian Jacq, réside en Suisse
• Marc Levy, réside au Royaume-Uni
• Michel Houellebecq, réside en Espagne (auparavant en Irlande)

 

 

A noter qu'aucun personnage politique français ne figure dans ces listes relevées sur internet. Devons-nous en déduire que nos politiciens seraient des contibuables honnêtes ?

Sujet tabou...

 

 

"Exit tax" : les premiers chiffres enfin dévoilés

Instaurée en 2011 sous Sarközy, l"Exit Tax" vise à imposer la plus-value latente des particuliers candidats au départ comme l'avait envisagé l'ancien gouvernement, afin d'endiguer une trop grande évasion fiscale suite à la supression du bouclier fiscal malgré une réforme de l'ISF encore plus favorable pour les contribuables les plus riches. Le président de la commission des Finances Gilles Carrez, a obtenu les premiers chiffres de cette nouvelle mesure depuis fin décembre 2012. Les résultats portent uniquement sur une partie de l'année 2011, le décret d'application de la taxe n'étant entré en vigueur qu'en avril 2012.

Au total, ce sont environ 1,4 milliard d'euros de plus-values latentes qui ont été déclarées au titre de 2011 sur seulement 128 déclarations dont 70 provenant de contribuables partis s'installer au sein de l'espace économique européen.

(lire la suite sur LesEchos.fr)


 

Et l'Europe dans tout ça ?

Pouvons-nous encore parler d'Europe et de politique commune alors qu'aucun accord n'existe sur une fiscalité commune au travers de tous les États membres ?


Comment pourrions-nous continuer de croire en cette Europe dont ses propres États membres convoitent les citoyens les plus fortunés en nous livrant une véritable guerre fiscale ?

 

Les tapis rouges déroulés à grand coup de fiscalité avantageuse de la part de la Grande Bretagne, de la Belgique, du Luxembourg, de l'Irlande, de Chypre, de la Lettonie, de Malte et de la Suisse y compris la Polynésie française (où n'existe ni impôt sur le revenu, ni ISF, ni droits de succession), ne s'apparentent-ils pas à une captation, pour ne pas employer le terme "hold-up", des acteurs majeurs de notre fiscalité, source fondamentale du financement de nos dépenses publiques ?

 

Plutôt que d'avoir le courage de s'attaquer à la racine du mal, notre gouvernement préfère une fois de plus se plier aux exigences européennes et ce sont encore les plus démunis qui trinquent voyant le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) diminué de 1,4 milliard d'euros sur la période 2014-2020 alors que les mesures d'austérité, elles, ne cessent d'augmenter laissant prévoir une catastrophe humanitaire en France mais aussi dans toute l'Europe.

 

 

 

Ze Papy Mouzeot

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Documentaires
commenter cet article
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 12:19

Danielle_Miterrand.jpgUne colombe est passée...

 

 

« Après 1981, je demandais à François Miterrand : Pourquoi maintenant que tu as le pouvoir ne fais-tu pas ce que tu avait promis ? Il me répondait qu'il n'avait pas le pouvoir d'affronter la Banque Mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu'il avait gagné un gouvernement mais non pas le pouvoir.

J'appris ainsi qu'être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme. J'ai vécu l'expérience directement durant quatorze ans.

En France, on élit, et les élus font des lois qu'ils n'ont jamais proposées et dont nous avons jamais voulu.

La France est-elle une démocratie ? Une puissance mondiale ?

Je le dis en tant que Française : cela ne veut rien dire ».

Danielle Mitterrand

 

 

Que rajouter de plus à cette vérité ?

Danielle Mitterrand qui fût l'unique et véritable Première Dame de France sous la Vème république avait tout compris de la vie.

Incomparable parmi toutes les autres qui ne furent et sont toujours que des faire-valoir de leur président de mari, Danielle Émilienne Isabelle Gouze (de son nom de jeune fille) aura démontré durant toute sa vie qu'elle n'était pas une "potiche".

Son parcours et ses nombreux engagements humanistes ont parfois embarassé le gouvernement et son président de mari, que ce soit son amitié avec Fidel Castro ou l'affection que cette insoumise portait pour les guérilleros salvadoriens, les zapatistes mexicains ou bien le sous-commandant Marcos, Danielle Mitterrand aura toujours su conserver sa liberté de penser et son indépendance y compris lorsqu'elle a invité le Dalaï-Lama à la rencontrer malgré les grincements de dents des chinois.

Fondatrice et présidente jusqu'à sa mort de sa fondation France-Libertés elle avait lancé cet appel d'espoir :

« Aujourd’hui, France Libertés, forte de ses actions dans le monde, qu’elles soient construction d’école au Mali, lutte contre la peine de mort ou pour l’instauration du droit d’accès à l’eau pour tous, veut résister à l’oppression économique et politique internationale et aider à construire un monde solidaire et pacifique. Vous aussi, vous avez votre place à nos côtés. Conjuguons ensemble ces deux verbes au futur ».

 

Un message empreint d'une grande sagesse que les socialistes actuellement au pouvoir feraient bien d'écouter et de méditer avec beaucoup de d'humilité.

 

Danielle Mitterrand quelques semaines avant sa disparition


 

 

 

Article inspiré par Marko Trément

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Grandes âmes
commenter cet article

Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule