Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 17:13

Question pour un championNe pas confondre avec
le jeu de la vérité !

 

L'obscur homme d'affaire Ziad Takieddine multiplie les offensives envers ses anciens amis balladuriens et sarkozystes. En septembre dernier, lorsqu'il s'était confié à Ruth Elkrief sur BFMtv, ce qui semblait n'être que de sombres menaces s'apparente aujourd'hui à un véritable réglement de comptes.

Après avoir annoncé son soutien à François Hollande, il y a une dixaine de jours : « Le seul qui présente une coloration pure et propre, où la non expérience devient un avantage, c’est François Hollande [...] Et secrètement, entre nous, je vais le voter bien sûr. Il utilise un karcher, mais cette fois-ci pas pour nettoyer des banlieues mais pour nettoyer la saleté qui est à la tête de la République. La mafia qui est à la tête de la République », le marchand d'armes a accordé une interview aux journalistes du Nouvel Observateur, Alain Chouffan et Anne-Sophie Hojlo.

 

Passons sur la longue litanie qui n'est simplement qu'une plaidoirie pour se disculper de toute responsabilité dans l'affaire Karachi, notamment au travers des contrats Agosta et Sawari II, pour nous intéresser à la dernière question des journalistes.

« Vous avez déclaré "Je les tiens tous dans ma main! Je peux tous les faire tomber !" en octobre dernier dans l'émission "Complément d'enquête". De qui parlez-vous et que cela signifie-t-il ? »
 

Réponse de Ziad Takieddine :

– Les noms, je vous les donne : 1. Nicolas Sarközy. 2. Claude Guéant. 3. Bernard Squarcini. 4. Alexandre Djouhri. Les trois derniers constituent un triumvirat qui gère les relations extérieures et les affaires commerciales de la France. Il est à l'origine de la captation de l'appareil de l'État par des intérêts personnels. Alexandre Djouhri s'est vu installé auprès des groupes du CAC 40, il accompagne le président dans tous ses déplacements à l'étranger. A chaque voyage, on annonce des contrats mirobolants, mais il ne se passe jamais rien. Parce que la France est devenue un partenaire commercial corrompu depuis 2007. Nicolas Sarközy devra répondre à toutes les questions. Toutes les questions ».

 

D'accord... mais ces questions, quelles sont-elles ?

 

 

 

 

Source : tempsreel.nouvelobs.com

 

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Mensonges et vérités
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 23:51

Sarkozy Ptit Con

"Toutes les civilisations ne se valent pas"

 

Deux mois après la déclaration de Claude Guéant, le monarque-candidat s'en va chasser les voix sur les terres du PS, seulement trois jour après l'accueil chaleureux réservé à François Hollande.

Dès son arrivée sur l'île de la Réunion, Sarközy s'est consacré à son sport favoris : le bain de foule. En ne respectant pas le parcours prévu par le protocole il ignorait qu'il se dirigeait tout droit vers un comité d'accueil qui n'avait pas été "casté" par son équipe de campagne. Parmi eux un jeune homme de 23 ans lui a alors balancé à la figure : « Pov' con ! Pov' con va ! On va te faire la mort dans les urnes ! ». Le monarque-candidat a fait mine de ne rien entendre et s'est précipité dans le véhicule qui l'attendait continuant de lancer des "merci, merci".  La garde prétorienne est tombée immédiatement sur l'impétueux manifestant et l'a remis entre les mains de la police des frontières.

 

 

Peu de temps auparavant, ce jeune homme, selon une source policière, avait été pris à partie par une militante UMP qui l'a frappé avec son sac après qu'il eut une première fois injurié Sarközy avec les mêmes mots, selon des témoins sur place.

Selon le directeur de cabinet du préfet de La Réunion, Benoit Huber, il appartient désormais au procureur de la République de décider des suites éventuelles de l'incident.


http://img15.hostingpics.net/pics/306802Larroseurarrose.jpg

 

 

Source : clicanoo.re 

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Fallait pas y aller
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 14:43

Sarko MovieMarre de ce climat de terreur

 

 

Je me suis très peu exprimé sur l'affaire du prétendu tueur de Toulouse du fait que je ne voulais pas servir la propagande terroriste instrumentalisée par le pouvoir en place.  Dès le début de cette affaire j'avais comparé ce drame à celui du 11 septembre 2001 étant donné certaines similitudes avec la récupération politique qui en avait était faite par George Dobeuliou. Sarcastique le Papy ? Certainement. Visionnaire ? Sûrement pas et pourtant tous les signes de la stratégie du choc sont bien présents et rééls.

Ce président ignoble qui critiquait aussi les François Hollande et Bayrou se comporte-il mieux d'autant plus qu'il est encore le chef de l'État pour quelques jours ?

 

Voici comment Sarközy exploite ce drame...

« Le traumatisme de Montauban et Toulouse a été profond dans notre pays, un peu – je ne veux pas comparer les horreurs – un peu comme le traumatisme qui a suivi aux États-Unis et à New York l’affaire de septembre 2001, le 11 Septembre ».

 

 

"Je ne veux pas comparer les horreurs" pourtant c'est bien ce qu'il fait tout comme il a volontairement effrayé des écoliers en leur disant que ce drame aurait pu se dérouler dans leur école !

Cette manipulation qui consiste à semer la terreur chez les français pour pouvoir se présenter en grand sauveur de la France est indigne d'un chef d'État. Les annonces quotidiennes relayées chaques jours par les chaînes de télévisions partisanes et complices qui ne cessent d'émettre en boucle les images des arrestations spectaculaires d'islamistes prêts à passer à l'attaque nous ramène au stratagème sécuritaire de 2007. Semer la terreur, c'est bien la seule chose qu'il sache faire. C'est ainsi qu'il a construit sa carrière politique en abusant du chantage et de la peur. Son entourage le confirme, ses proches collaborateurs le craignent et ses adversaires se risquent aux pièges machiavéliques que seul un esprit aussi dérangé est capable de fomenter.

 

Avec l'affaire Merah les versions officielles se contredisent et se bousculent. RAID contre GIGN, arrestation ou élimination, terroriste ou indic, toutes ces oppositions décrédibilisent encore plus le chef de l'État et ses très proches serviteurs.

 

Dimanche dernier,  Zahia Mokhtari, l'avocate mandatée par le père de Mohamed Merah pour porter plainte contre le RAID, a affirmé détenir des preuves de "la liquidation" du tueur de Toulouse par les autorités françaises. Elle a évoqué « deux vidéos identiques de 20 minutes chacune dans lesquelles Mohamed Merah dit aux policiers "pourquoi vous me tuez" ou "je suis innocent" ».

Maître Mokhtari, qui dit avoir reçu les vidéos de la part de "personnes au coeur de l'événement, qui voulaient que la vérité éclate" , a précisé qu'elle en réservait la "divulgation" à la justice française et insisté sur leur authenticité. Ce qui contredit la thèse du RAID qui,  dès le lendemain de la mort de Mohamed Merah, avait au contraire affirmé avoir "donné sa chance jusqu'au bout" au tueur réfugié dans son appartement .

Selon l'avocate, « Merah a été manipulé et utilisé par les services français et a ensuite été liquidé pour que la vérité ne voit pas le jour ».

Lors de sa conférence de presse, l'avocate a indiqué qu'elle remettrait à la justice française  «  une première liste de trois noms, ceux d'un responsable des services français et de deux autres personnes de nationalités différentes qui 'travaillaient' avec Mohamed Merah pour qu'elles soient entendues dans cette affaire » .

Le ministère de l'intérieur n'a pas souhaité répondre à ces accusations.

 


 

Depuis l'intervention de Maître Mokhtari, c'est le silence radio, aussi bien à Alger qu'à l'Élysée. La presse ne fait pas de commentaire non plus sur ce qui pourrait être dévoilé au sujet de ces cassettes. S'agit-il d'un chantage ou d'une négociation ? Il est fort probable que nul ne le saura un jour.

 

En attendant le climat délétère ne cesse de s'accentuer envers la communauté maghrebine, avec en point d'orgue la chute du camp FN dans les sondages mais aussi une parfaite synchronisation de l'actualité calquée sur les exactions d'Israël en Cisjordanie et leur projet de destruction de l'Iran.

 

Tant de questions qui resteront sans réponses. Mohamed Merah ne pourra plus jamais témoigner à son procès...



 

 

 

Ze Papy Mouzeot

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Mensonges et vérités
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 16:11

Malediction BettencourtNouvelle mise en examen d'un
des témoins de l'affaire Bettencourt

 

Après les mises en examen de Franz-Olivier Giesbert et d'Hervé Gattegno pour atteinte à l'intimité de la vie privée, (voir l'article "Affaire Bettencourt : après la série de cambriolages ce sont les journalistes qui sont mis en examen") et dans l'attente de la prochaine audition de Fabrice Lhomme (journaliste au Monde, ex-Mediapart), Fabrice Arfi et Edwy Plenel, respectivement journaliste et directeur de Mediapart, tous trois convoqués pour les mêmes raisons le 5 avril, c'est au tour du majordome, Pascal Bonnefoy, d'être mis en examen et ce, encore une fois, pour une  raison identique : "atteinte à l'intimité de la vie privée". Car si la réalisation de ce type d'enregistrement est considérée comme illicite, en revanche, son utilisation comme moyen de preuve des diverses infractions possibles qu'ils ont révélées a été considéré comme recevable le 31 janvier par la chambre criminelle de la Cour de cassation !

Souvenons-nous que ce sont justement les enregistrements du majordome effectués entre mai 2009 et mai 2010, qui ont permis la mise en examen du photographe François-Marie Banier et l'arrestation puis l'incarcération de Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de l'héritière de l'Oréal et permettent aujourd'hui aux juges d'enquêter sur la piste du financement occulte de la campagne de Sarközy en 2007.

 

Cette vague de mises en examens envers tous les protagonistes de cette affaire laisser planer de réels doutes quant à l'issue de cette enquête. Les témoins sont mis en examens et le suspect continue de proclamer qu'il est totalement étranger à cette affaire qu'il qualifie de "boule puante".

 

Un homme possède pourtant la clé de cette affaire, il s'agit de Patrice de Maistre, incarcéré depuis le 23 mars, qui a été au cœur de la machination. Gardera-t-il longtemps le silence ? A moins que son état de santé ne le  réduise définitivement au silence...

 

"Mes comptes de campagnes n'ont été contestés par personne"

C'est l'argument en béton que le monarque-candidat vient de trouver pour sa défense...

 

 

 

 

(à suivre)

 

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 16:40

http://img15.hostingpics.net/pics/712932AnneSophieLapix1.jpgLa belle et la bête : second round

 

http://img15.hostingpics.net/pics/180564annesophielapix.jpgEn plus d'être très charmante et cultivée, la belle Anne-Sophie Lapix n'a pas froid aux yeux. Elle a reçu pour la seconde fois la candidate du Front National dans son émission Dimanche+ (Canal+ en clair) qui s'est très vite transformée en affrontement. Une nouvelle fois la joute verbale a tourné en faveur de la journaliste qui avait déjà remporté la précédente rencontre par KO le 15 janiver dernier.

Revancharde, "l'autre blonde" était venue pour en découdre avec notre splendide journaliste en tentant un sale coup bas issu de la récupération raciste de l'affaire Merah et l'immigration. Puis "elle" s'en est pris à la divine créature en l'accusant d'appartenir aux "élites".

 

35 mn avec Anne-Sophie Lapix pour ses admirateurs,
pour les autres passez directement à la 27è minute

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/165844annesophielapix.jpgA noter les directs d'Anne-sophie Lapix : « Sur le même thème, on laisse prospérer les sites pédophiles ? » ; « Est-ce que vous ne transformez pas la lutte contre le fondamentalisme islamiste en lutte contre l'immigration ? » ; « Si je le suis (élite), vous l'êtes aussi »...

Avouez tout de même que peu de journalistes ont autant de courage pour moucher la candidate de l'extrême droite d'une aussi belle façon. Il va de soi que je ne suis coupable d'aucun parti pris et c'est en toute neutralité que j'accorde la victoire sans contestation à la divine, non ça je l'ai déjà dit, la très charmante, zut ça aussi je l'ai déjà dit, la sublime et magnifique journaliste.

 

Juste pour le plaisir voici un extrait de la rencontre du 15 janvier où Anne-Sophie Lapix donne une petite leçon d'économie à la candidate du FN...

 

 

 

 

 

Sources : Canal+


Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 15:23

Panique au Medef

Le poisson d'avril de Parisot

« Au secours ! Au rassemblement qu'il (Mélenchon)  a organisé à la Bastille, il y avait des gens qui avaient des piques et des visages dessus ! ». La bourgeoise du Medef fait dans son froc et paraît terrorisée devant la progression du Front de Gauche, qui prendrait des allures de révolution à en juger par ses propos.

« Le programme de Jean-Luc Mélenchon est un programme qui installerait une modalité de contrôle de l'économie et pas seulement de l'économie, peut-être comme on n'en a jamais vu » , a-t-elle déclaré hier sur I-télé et Europe 1.

http://img15.hostingpics.net/pics/886826Parisot.jpgLa présidente du Medef réagissait à la publication d'un sondage LH2-Yahoo (ci-dessous) sur les intentions de vote à la présidentielle accordant 15% à Jean-Luc Mélenchon, soit une progression de quatre points par rapport au précédent sondage du même institut, qui avait été rendu public le 18 mars.

« Il y a aussi des phases dans les révolutions qui sont terribles. Je trouve que Mélenchon est beaucoup plus l'héritier d'une forme de Terreur que l'héritier des plus belles valeurs de la Révolution  » , a ajouté Laurence Parisot, qui dit avoir remarqué que certains des gueux pro-Mélenchon lors d'un récent rassemblement à la Bastille "brandissaient des piques".

 "Vulgaire" et "ringard"

"Il y a des moments où la démagogie flatte des choses tout-à-fait détestables et c'est comme ça que les choses deviennent ensuite incontrôlables, non maîtrisables", a-t-elle également déclaré. Elle accuse le candidat du Front de gauche de se montrer "vulgaire" en opposant "les personnes les unes aux autres". Elle trouverait par ailleurs "ringard" que des ministres communistes entrent dans un éventuel gouvernement.

 

Pouce ! J'étais là avant vous, le premier qui la choppe elle est pour le Papy ! Ça fait 5 ans que j'éguise ma hâche en pensant à elle ! C'est sûr ma cocotte, il vaut mieux être dans la peau de Mélenchon que dans la tienne. Tes jours sont comptés...

 

En parlant de Mélenchon...

C'est cool vous avez même droit à une seconde papyrodie !

 

Melenchon Robin

Le troisième homme ?

 

Hier nous étions le 1er avril, jour de fête pour tous les farceurs. C'est ce jour qu'à choisi LH2-Yahoo pour publier son tout dernier sondage des estimations de vote pour le premier tour des présidentielles avec une nouvelle progression du candidat du Front de Gauche. 

Jean-Luc Mélenchon, se hisse à la troisième place, avec 15%  des intentions de vote, soit une progression de quatre points par rapport au précédent sondage du même institut, qui avait été rendu public le 18 mars.

Le président à sortir,  stagne avec 27,5% des intentions de vote et demeure derrière le candidat socialiste François Hollande, qui, à 28,5%, reste en tête mais recule de deux points, d'après la nouvelle enquête, diffusée dimanche.

Quant à Marine Le Pen, la candidate du Front nationale, elle perd un point à 13,5% et régresse à la quatrième place. François Bayrou, candidat du Modem, cède 0,5 point à 12%. Eva Joly, la candidate des Verts, cède 0,5 point à 2% d'intentions de vote. Philippe Poutou (NPA) et Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) obtiendraient l'un et l'autre 0,5%.

 

 

 

Sources : LeMonde.fr, Yahoo.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Politique générale
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 14:19

http://img15.hostingpics.net/pics/830201BlogAdam.jpgViendez croquer la pomme

 

 

Vous figurez certainement parmi les nombreux papynautes à avoir croisé les commentaires désopilants de ce blogueur original, pourtant peu d'entre nous ont eu le privilège de l'avoir approché et pour cause, Adam vient d'ouvrir son propre blog il y a tout juste quelques jours, le jeudi 29 mars ➜ @lter et cætera

 

Il y a quelques mois j'ai eu le grand honneur de rencontrer ce cultivateur de l'humour et de la bonne humeur qui survit grâce à la production de son verger, mais fait aussi dans la pêche, la banane et quelques fois dans la distribution de chataîgnes ou de marrons !

Les températures polaires de son Pôle Nord n'atténuent en rien la chaleur de ce rude bonhomme au sang chaud qui pratique aussi le dialecte sudiste avec autant de mauvaise foi que les méditerranéens de purs souches.

 

Étant donné que le blog d'Adam vient tout juste d'ouvrir ses portes je rencontre un gros pépin pour vous en décrire précisément le contenu. Disons que ça sent encore la peinture fraîche et le bon cidre...

Je vous propose donc de passer sans plus attendre au...

terviouve du Papy !

http://img15.hostingpics.net/pics/291807applerequin.jpg

 

Juste le temps d'enfiler ma combi polaire que j'm'en va vous montrer comment que je vais te le passer à la moulinette le "Adam Lepotage" !


« Salut Adam...

– Lepaté !


– Pardon ?

– Lepaté ! Adam Lepaté, pas le potage !


– Ah d'accord, bon on va pas en faire un fromage...

– C'est toi qu'es dans le potage Papy !


– Hé, elle est pas bonne celle-là : on va pas en faire un fromage (de tête) avec Adam Lepaté !

– Papy... tes pillules ? T'as encore oublié tes pillules roses !


– Mais heeuuu... Bon ça t'ennuie pas trop si on épluche un peu ta vie privée ?

– J'sais pô... j'ai pas trop envie de me faire avoir jusqu'au trognon.


– Meuuuh naaan, tu me connais, je suis pas comme ça, hein ?

– Ben justement ! Bon allez, vas-y mais fais gaffe aux chataîgnes !


– Bon allez, sérieux, ça tourne maintenant... hum... hum ! Première question de madame Henriette du Mans : "Comment vous est venue l'idée de créer ce blog ?"

– En apprenant que je n'étais pas pris pour l'Amour est dans le pré et puis c'est aussi pour dire merde à Sarko !


– Question suivante, de Jean-François coiffeur à Paris, en vacances à Cajarc au camping. "Alors est-ce tu es célibataire ?"

– Célibataire, enfin ni en couple, ni marié.


– Autre question de Fox Mulder, de Roswell Nouveau-Mexique : "croyez-vous aux petits hommes gris ?"

– Ils sont partout à s'agiter à tort et à travers et que des menteurs. Tu les reconnais facilement à leur petite taille.


– Une question de Nicolas S..., que j'arrive pas à prononcer le nom, c'est écrit en polonais : "J'adore les pommes ! Vous savez pourquoi ? Et bien je vais vous le dire..." Stooop, on s'en fout de ta vie, c'est celle d'Adam qui nous intéresse ! Bon si c'est comme ça c'est moi qui vais continuer à poser les questions ! On est en démocratie merde ! Bon Adam, à nous deux... Pourrais-tu nous faire la présentation de ton blog ?

– Pour l'instant je suis encore dans les cageots, c'est un gros bordel d'emménager sur OverBlog, mais je vais faire passer le message qu'un gros danger nous menace !


– Causons un peu politique si tu veux bien. A même pas trois semaines du premier scrutin des présidentielles as-tu déjà choisi le candidat pour lequel tu iras voter ?

– Et comment ! Un parti surtout : le FdG !


– Et celui pour lequel tu ne voteras pas ?

– Grrr... Y m'énerve là ! J'te dis qu'il y a des extraterrestres partout. Il a un nom à coucher à la belle étoile : Nicolas Sarközy de Nagy Bocsa !


– As-tu des idéaux et quels seraient-ils ?

– Des idéaux qui ont été incarnés par Enersto Che Guevara. Tu vois pas que je porte un béret étoilé ?


– Un idéal féminin ? Ton type de femmes ?

– Ta femme, quand tu n'es pas là. Ta maîtresse, quand tu n'es pas là. Ta mère, quand j'ai un peu picolé. Ta grand-mère, quand j'ai beaucoup trop picolé. La suite, heu... laisse tomber, c'est trop hard !


– Un personnage historique qui t'a marqué ?

– Boudiou, je te l'ai déjà dit, LE CHE !


– Certains internautes te prêtent une liaison avec Dany de la Corrèze corrézienne... Pourrait-on en savoir plus ?

– Hop... Joker ! Ça c'est un peu trop indiscret. C'est pas parce qu'on partage un ordinateur qu'on est forcément ensemble ! Le problème est résolu... j'ai investi dans un ordi rien qu'à moi !


– Crois-tu dans la réincarnation ?

– Tu voudrais pas m'entraîner dans le nouille âge des fois ?


– Combien as-tu eu de vies ?

– J'ai celle du matin à peu près à jeûn, celle de l'après-matin qui dure jusqu'à tard dans l'aprèm selon combien on est à l'apéro de midi et puis celle du soir dont je n'ai jamais aucun souvenir.


– Littérature... Parlons de tes auteurs préférés ?

– ManuFrance, ça te parle ?


– Humour... Pourquoi ?

– Quoi pourquoi ?


– Ben paske c'est écrit sur ton blog banane !

– Et alors ?


– Ben je sais pas, quels sont tes humoristes préférés et pourquoi par exemple ?

– Tout ce qui fait rire, plus c'est noir mais toujours très fin. Desproges, Coluche, Luis Régo...


– Philosophe dans la vie ?

– Zen surtout sous mes pommiers.. J'ai fui les villes depuis quelques années. Paris et le midi...


– Donc des enfants ! Combien ?

– Deux. Adultes maintenant donc... plus à charge !


– Tu es plutôt 404 cabriolet, 4x4, Norton "Pedarosa" ou yacht de Bolloré ?

– Pédarosa sans hésitation mon pote !


– Tes coups de cœurs bloguistiques... Quels sont-ils ?

– Tu devrais jeter un œil sur mes Pom'Potes, y'a beaucoup d'artistes...


Voilà notre terviouve s'achève sur ces quelques mots. Aurais-tu quelque chose à rajouter en guise de conclusion ?

– Merci Papy, je crains de m'éloigner de plus en plus des 35 heures avec le bouzin !


– Bien, ben je te remercie chaleureusement d'avoir bien voulu te confier un peu aux papynautes et j'invite tout le monde à te rendre visite sur ton tout nouveau blog  @lter et cætera ».

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/991048Papy.jpgC'était Papy Mouzeot toujours en direct de l'hospice, à vous les studios...

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Blog à l'honneur
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 02:11

Sarko Enfin Pris

ENFIN... Finalement il y a bien
une justice dans ce pays !

 

Après la tentative manquée du Sénat qui souhaitait interroger Erard Corbin de Mangoux, directeur général de la sécurité extérieure (DGSE) et Bernard Squarcini, directeur central du renseignement intérieur (DCRI), dans l'affaire Merah, les ministres de la Défense et de l'Intérieur, Gérard Longuet et Claude Guéant, avaient refusé vendredi ces auditions par la commission sénatoriale pour le contrôle de l'application des lois, ce qui avait aussitôt provoqué une vive réaction du président du Sénat, Jean-Pierre Bel, contre ce "grave précédent", "mettant en cause les prérogatives constitutionnelles" de la haute assemblée.

Ces responsables, Erard Corbin de Mangoux et Bernard Squarcini, seront en revanche entendus le 4 avril par la délégation parlementaire au renseignement, dont les membres (4 députés, 4 sénateurs) sont tenus au secret.

Le président de la commission sénatoriale, David Assouline, a ainsi indiqué au Point.fr que les deux responsables "avaient confirmé leur participation". "D'ailleurs, ce programme d'auditions n'a, à aucun moment, été contesté ou critiqué par la vice-présidente UMP de ma commission", ajoute-t-il.

Au sujet de la délégation parlementaire au renseignement, créée en 2007, la députée socialiste Delphine Batho se fait un plaisir de relever "l'énorme bourde" de Gérard Longuet, qui a déclaré qu'elle existait depuis 1958.

Pour Bruno Le Roux, les déclarations de la droite constituent "une offense aux familles des victimes et à l'ensemble du peuple français ébranlé par ce drame qui attend toute la clarté sur le déroulement de ces opérations". Et "les soupçons de failles dans l'organisation des services se trouvent inévitablement renforcés", a-t-il ajouté.

La gauche a reçu le soutien de Nicolas Dupont-Aignan, candidat souverainiste, "choqué" du refus du gouvernement : "Il n'y a pas une démocratie au monde où on pourrait oser cela", a-t-il estimé, trouvant "normal que le parlement puisse auditionner les uns, les autres, ce ne serait pas un crime de lèse majesté".

 

Ce sont finalement les juges Jean-Michel Méchant et Renaud Van Desbombecke qui ont réunis leurs efforts en utilisant une faille de l'article 68 de la loi constitutionnelle n°2007-238 du 23 février 2007 portant sur la modification du titre IX de la Constitution pour léver l'immunité du monarque.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/452095convocation.jpgCliquez ici pour agrandir

 

Le président-candidat sera donc convoqué dès la semaine prochaine pour être auditionné à titre de témoin dans l'affaire du financement occulte de sa camapgne en 2007 (affaire Bettencourt - Kadhafi) et celle d'Édouard Balladur en 1995 (affaire Karachi) où Sarközy était alors ministre du Budget.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/461059caricaturenicolassarkozy.jpgUne révélation qui tombe au plus mal pour le président-candidat qui est actuellement donné favoris dans les sondages pour le premier tour des élections présidentielles.

A gauche, si on avance avec prudence sur ce dossier, les cibles sont toutefois clairement identifiées : Balladur et Sarközy.

Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande,  a déclaré : « Je vais être extrêmement prudent parce que je ne crois pas qu'une campagne doive se faire dans un climat d'affaires ou d'affairisme ». Mais « il faudra bien qu'un jour, et Edouard Balladur et Nicolas Sarközy s'expliquent sur le financement de cette étrange campagne ou l'étrange financement de cette campagne ».

Contacté par la presse l'Élysée n'a pas souhaité s'exprimer.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/239970SarkozyByJonathanShapiro.jpg 

 

Source : Les Dernières Nouvelles du Front, Le Monstre, Multimédiapart, l'Expresso, L'aberration, L'Humain-Niqué, le Connard déchaîné...


Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans X-Files
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 18:20

http://img15.hostingpics.net/pics/265074Hillburry.jpg

Trafic de cigarettes entre la France et la
Suisse par des enfants de diplomates

 

Un étonnant trafic d'un genre particulier a été mis au jour à la frontière franco-suisse. Des enfants de diplomates scolarisés dans le lycée international de Ferney-Voltaire, une bourgade française proche de Genève, revendent à prix d'ami des cigarettes achetées en Suisse dans des magasins de détaxe réservés aux diplomates, selon le journal suisse 20 Minutes.

Les lycéens achètent les cigarettes dans un magasin Duty free genevois réservé aux détenteurs de passeports diplomatiques au prix de 2 euros, puis les revendent de l'autre côté de la frontière 5 euros, au lieu des 6,20 euros affichés dans les tabacs français.

Un bénéfice non négligeable pour les jeunes filous. « Je n’ai pourtant pas l’impression de faire quelque chose d’illicite », lâche une étudiante.

Ces types de magasins existent à Genève depuis 1995 et ont pour but de faciliter l'acquisition de produits détaxés aux diplomates. Le département fédéral des affaires étrangères autorise chaque ayant droit à acheter jusqu'à 7 000 cigarettes par trimestre, ce qui revient à 4 paquets par jour. La seule obligation requise est que ces achats doivent profiter uniquement à l'acheteur. Par conséquent, il est interdit, en principe, de les revendre ou de les donner.

Selon Jean-Philippe Brandt, porte-parole de la police genevoise, en l'absence de délit, les autorités suisses ne peuvent rien faire. Alerté par la situation, François Meylan, maire de Ferney, a proposé à 26 communes du Pays de Gex de voter une motion alertant les autorités genevoises et les organisations internationales.

La France Forte c'est aussi la France des privilèges !

 

 

Source : LeMonde.fr, 20min.ch

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 02:25

SarkozixLe ciel nous est tombé sur la tête !

 

 

Octobre 2010. Une série de vols très suspects frappait les locaux du Monde, de l'hebdomadaire Le Point, du site d'information Mediapart et le domicile de Gérard Davet, journaliste au Monde. Le mystérieux gang des Pieds Nickelés semblait être attiré uniquement par des ordinateurs appartenant à des journalistes qui enquêtaient tous sur l'affaire Bettencourt. Quelle étrange coïncidence !

 

 

Mediapart nous révélait que les ordinateurs qui avaient été subtilisés étaient dans un bureau mitoyen des journalistes Fabrice Arfi et Fabrice Lhomme qui suivent l'affaire Bettencourt. Après une rapide vérification les journalistes constataient qu'un disque dur externe contenant certaines données confidentielles et les archives du site, ainsi que deux cédéroms contenant l'intégralité des enregistrements effectués clandestinement au domicile de Liliane Bettencourt par son ancien majordome avaient disparu !

 

Témoignage audio de Fabrice Lhomme

 

 

Mediapart soulignait aussi un détail important. La veille des cambriolages au Point et chez le journaliste du Monde, Maître Georges Kiejman, avocat de Liliane Bettencourt, avait publiquement reproché à la juge Isabelle Prévost-Desprez d'organiser des fuites auprès de trois journalistes, citant Gérard Davet et Jacques Follorou du Monde, Hervé Gattegno du Point et les journalistes de Mediapart suivant l'affaire. "Point commun de tous ces journalistes : leurs articles ont fortement déplu au pouvoir".

 

Franz-Olivier Giesbert, le directeur du Point, est beaucoup plus prudent dans sa version des faits et dénonce l'illustration d'un climat malsain...

 

 

Ajoutons que les enquêtes de la police pour identifier les voleurs conduiront les enquêteurs à remonter la piste de la fuite et parviendont à identifier la taupe : David Sénat, un collaborateur de Michèle-Alliot Marie lorsqu'elle était encore Garde des Sceaux. Quelques semaines plus tard MAM était débarquée de son ministère pour se retrouver à la tête des Affaires Étrangères et le haut fonctionnaire était limogé.

 

 

Le procureur de la République de Nanterre, Philippe Courroye, démontra un zèle déconcertant allant jusqu'à franchir les limites de la loi qu'il n'est pas censé ignorer, en faisant éplucher les "fadettes" de  deux journalistes du Monde, exécutant ainsi la basse besogne ordonnée par l'Élysée (voir l'article "Le juge Courroye "hors la loi" mis en examen").


Le ciel nous tombe sur la tête

Mars 2012. Le directeur et le rédacteur en chef du Point ont été mis en examen, jeudi 29 mars à Bordeaux, pour atteinte à l'intimité de la vie privée, en raison de la publication par l'hebdomadaire en 2010 d'extraits des écoutes réalisées au domicile de Liliane Bettencourt par son majordome.

Au terme d'environ une heure et demie d'audition, Franz Olivier Giesbert et Hervé Gattegno ont été mis en examen chacun par un des deux juges chargés de ce dossier, Jean-Michel Gentil et Valérie Ramonatxo.

Le Point, comme d'autres médias, avait publié d'abondants extraits des enregistrements réalisés par le majordome de Liliane Bettencourt au domicile de cette dernière entre la mi-2009 et la mi-2010, quand cet employé cherchait à prouver que la milliardaire octogénaire et affaiblie intellectuellement était entourée de personnes qui la manipulaient.

Trois autres journalistes, Fabrice Lhomme, journaliste au Monde et ancien du site Mediapart, Edwy Plenel et Fabrice Arfi, respectivement directeur et journaliste de Mediapart, sont convoqués devant le juge pour les mêmes raisons le 5 avril.

(suite...)

 

Fabrice Lhomme, co-auteur du brûlot "Sarko m'a tuer" avec Gérard Davet, s'est confié au journaliste de La Voix de la Russie, Alexandre Artamonov.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/500366fabricelhomme.jpgLa Voix de la Russie : Sarko m’a tuer, témoins à charge… Libé croit qu’à travers votre livre écrit en coopération avec Gérard Davet, apparaît l’image d’un ministre devenu chef de l’Etat,  hautement rancunier et sans merci. Europe 1 a fait aussi une émission en mettant en exergue Sarko m’a tuer. Un livre qui flingue le Président. Il est incontestable que vous avez fait du grand journalisme dans cet ouvrage, ce qu’on appelle journalisme d’investigation. Comme vous avez passé en revue tous les mécanismes reliant police, parquet, exécutif, avocats et médias, vous êtes vraiment fin connaisseur des rouages de la politique française. En homme averti, vous comprenez que la politique est une sale affaire. L’affaire Bettencourt refait surface à cause de quelques rebondissements de l’enquête : nouveaux aveux ou encore l’affaire de surveillance… Sans chercher à mettre tous les points sur les i, on voulait vous demander comment voyez-vous Nicolas Sarközy ? Quel est son portrait psychologique ? Un homme à des méthodes douteuses, cynique à outrance, etc. ou juste une bête politique comme il y en a un peu partout ?

Fabrice Lhomme : Nous, notre analyse avec Gérard Davet qui a écrit le livre avec moi sur le caractère de Nicolas Sarkozy, c’est d’abord quelqu’un qui est extrêmement rancunier. C'est-à-dire quelqu’un qui n’oublie jamais ce qu’on lui a fait ou ce qu’on lui a manqué de faire, quand on lui a fait du mal. Il a tendance à vouloir se venger ce qui, à mon avis, est un problème quand on est le chef de l’Etat. Par ailleurs, c’est quelqu’un aussi qui a du mal à supporter non pas la critique mais simplement le fait qu’on puisse à un moment ou un autre se mettre en travers de sa route même involontairement. Et nous ce qu’on a expliqué dans notre livre, c’est qu'il essaie de détruire les gens qui à un moment ou à un autre l’ont gêné. Et là encore je pense que quand on est le chef de l’Etat, on doit prendre de la hauteur et être plus tolérant ! Je pense qu’effectivement beaucoup dans son caractère et de ce qu’il fait, explique, sans doute pourquoi beaucoup de Français se détachent de lui parce qu’ils ont le sentiment qu’il n’a pas été à la hauteur qu’exige la Présidence de la République.

Nadine Morano, ministre de l’Apprentissage, qui a pris la défense de Nicolas Sarközy, croit que les suspicions sur le compte du Président (dixit) peuvent déstabiliser la République. Pouvez-vous lui donner raison ou croyez-vous que toute lumière doit être faite sur les circonstances de la vie d’une personne qui entend diriger la nation ?

Eh bien, je dirais que Nadine Morano a encore manqué une occasion de se taire et c’est un problème avec elle puisqu’elle parle très souvent et, malheureusement, pas toujours à bon escient. En l’occurrence, ce qu’elle nous dit c’est que publier les informations qui sont gênantes pour la République, c’est mettre la République en danger. Ce qui veut dire qu’elle n’est pas pour la démocratie. Puisque dans une démocratie digne de ce nom, la presse, les journalistes doivent publier les informations qui sont dérangeantes pour les pouvoirs en général, d’ailleurs. C'est-à-dire les grands Groupes, les grandes entreprises, les responsables des grands journaux et bien sûr les hommes politiques et encore plus le Président de la République. Donc, Nadine Morano a tort ou, en tout cas, elle n’a pas la même conception que moi de la République. Je crois que dans une République digne de ce nom les journalistes, la presse doivent multiplier les enquêtes, les investigations sur le pouvoir et celui qui est le plus haut représentant du pouvoir, c'est-à-dire le Président de la République. Elle a manifestement une conception assez curieuse de la démocratie.

Vous qui êtes un expert du monde politique français, croyez-vous qu’on peut s’attendre à de nouvelles révélations sur le comportement des politiques de l’UMP ? L’affaire Bettencourt est-elle à classer ou tout de même l’image du Président va en pâtir et il y aura encore des révélations ? Quelle est votre opinion, s’il vous plaît ?

A mon avis l’affaire n’est pas terminée. Il y aura forcément d’autres révélations qui seront à mon avis très-très gênantes pour Nicolas Sarközy ! Maintenant si toutes ces révélations interviendront avant l’élection présidentielle ? Peut-être pas ! Cela dépend beaucoup de la justice, cela dépend de la presse, cela dépend de nous. On fait notre travail, on essaie de vérifier les informations et il est clair que l’affaire Bettencourt – mais il y en a d’autres, ah ? – mais rien que l’affaire Bettencourt qui est la plus importante, qui met en cause le Président actuel, va connaître d’autres développements qui sont forcément très gênants pour Nicolas Sarközy.

 

A lire : "Sarkozy : le règne de la terreur"

 

Extrait :

 

http://img11.hostingpics.net/pics/619943JacquesDupuydauby.jpgJacques Dupuydauby, sulfureux homme d'affaires, a connu en Afrique de beaux succès et des déboires, à cause, selon lui, de l'inimitié de Sarközy, qui remonterait à un déjeuner entre les deux hommes, en 1983, quand le futur président n'était encore que le jeune maire de Neuilly.
 

Récit de la rencontre

«  Et là, il a commencé à me décrire, avec un aplomb invraisemblable pour un type de son âge, ce qu'il pensait que serait son parcours politique. Il m'a dit qu'une fois élu député il serait secrétaire d'Etat, puis ministre. Ensuite, bien sûr, il viserait Matignon. Et enfin, pourquoi pas, l'Elysée ! Je n'en revenais pas, j'étais soufflé [...] Il m'a dit : "Vous le savez, pour une carrière politique d'envergure, il faut de l'argent, beaucoup d'argent." Il a enchaîné par cette phrase que je n'oublierai jamais : "Il y a deux catégories de personnes : celles qui vont m'aider, qui seront mes amies, et celles qui ne vont pas m'aider, qui seront mes ennemies." Il a poursuivi : "J'ai un cabinet d'avocats. Prenez-moi comme avocat-conseil et tous les mois je vous enverrai une facture." Je lui ai répondu : "Mais notre société a déjà des avocats, vous ferez quoi ?" Il a souri et m'a lancé : "Allons, vous comprenez bien ce que je veux dire, non ?" Bien sûr que j'avais compris. Il voulait une convention d'honoraires pour des prestations fictives ».

D'un geste du bras, Jacques Dupuydauby mime Sarközy : « Il a sorti un papier de sa poche : il avait préparé un projet de contrat ! J'ai été stupide, j'aurais dû le garder. Mais j'ai été tellement choqué que je ne l'ai pas pris. Il y avait un montant mensuel inscrit dessus, c'était très élevé [...] Je lui ai dit que je ne mangeais pas de ce pain-là, que quand je payais des avocats, c'était pour qu'ils travaillent. Il l'a très mal pris, le repas s'est fini là-dessus. Avant de partir, il m'a lâché : "Je m'en souviendrai !" Il a tenu parole, effectivement, il s'en est souvenu ! Ce déjeuner m'a coûté cher, il m'a même pourri la vie ! ».

 

 

 


Sources : LeMonde.fr, Voix de la Russie

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans C'est un scandale !
commenter cet article

Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule