Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 17:12

http://a407.idata.over-blog.com/4/16/26/23/Papyrodies-2012/Mickael_Vendetta_1.jpgPas encore parti ou déjà revenu ?

 

Souvenez-vous, c'était au soir du second tour des élections présidentielles, ce petit morveux avait déclaré : « ... vous êtes des petits merdeux sans avenir et je suis bien au dessus de vous. Pendant que vous allez moisir en France moi je vais développer mon Business aux États-Unis et ne plus donner un sou à L’état Français dirigé par un Pingouin si il est élu ». Depuis "il" avait clôturé son blog et son compte Twitter, ce qui n'a eu aucune incidence sur la blogosphère.

Bah ouais, Ducon, t'es peut-être le nombril du monde dans ta salle de bain, à l'extérieur tu n'es rien du tout !

 

Deux mois pile poil après, "il" refait parler de lui ("il" adore ça). "il" a été convoqué lundi 2 juillet au commissariat du XIe arrondissement de Paris pour répondre d'un vol de téléphone portable.

"il" c'est Mickaël Adon, originaire de Groslay (Val d'Oise), en banlieue parisienne, et plus connu sous le pseudonyme Mickaël Vendetta.

Le 19 juin, un chauffeur de taxi avait accusé Mickaël Adon-Vendetta, 25 ans, de lui avoir dérobé son smartphone flambant neuf.

Face aux enquêteurs, cette semaine, l'ex-blogueur a reconnu avoir été présent au moment du vol et a dénoncé ses amis, coupables selon lui d'avoir gardé le téléphone.

Ce soir là, peu après minuit, de retour de soirée, Mickaël Adon-Vendetta et des acolytes s'engouffrent dans un taxi. Ses compagnons de soirée profitent de l'occasion pour s'emparer du smatphone du chauffeur. Une fois la course terminée, celui-ci remarque le vol. Il se rend au commissariat le plus proche et porte plainte pour vol contre Mickaël Adon-Vendetta, qu'il a reconnu parmi ses passagers.

L'enquête va maintenant se poursuivre avec l'audition ou la perquisition du domicile des amis de Mickaël Adon, s'il lui en reste encore.

Contacté, Mickaël Adon-Vendetta n'a pas souhaité s'exprimer sur cette affaire.

 

 

 

Source : LeParisien.fr


Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 02:59

La BalanceFin de l'armistice à l'UMP

 

 

Le Figaro qui nous rapporte qu'un groupe d'élus UMP a voté un texte de défiance envers le président du conseil général des Hauts-de-Seine après la polémique née de la publication du livre de sa directrice de cabinet, Marie-Célie Guillaume.

Dès la parution de ce brûlot qui épingle les proches de Sarközy ainsi que son fils dévoué, la colère avait éclaté au sein des rangs de l'UMP. Patrick Devedjian avait même reçu Isabelle Collery, la présidente du groupe UMP du conseil Général, venue réclamée la tête de sa directrice de cabinet.

 

Morceaux choisis :


« Regarde dans quel état je suis, tu ne peux pas me laisser comme ça… »

« Sois gentille… Comment je vais faire mon discours, là, tout de suite ? »

« Tu vois bien que j’ai besoin de me détendre ! Allez, c’est pas grand-chose… »

 

Le monarque dans son bureau, à Madame de P., 58 ans, venue lui demander de l'argent pour un musée, juste avant de remettre la légion d'honneur à Isabelle Balkany.

 



Un bon prétexte pour "Junior" (Jean Sarközy) d'assouvir sa vengeance en faisant disqualifier Patrick Devedjian dit "l'arménien".

Lundi, une vingtaine des 25 élus du groupe UMP se sont réunis. Une majorité a décidé de procéder à un vote pour dénoncer l'attitude de leur président, qui soutiendrait sa directrice de cabinet. Sur 18 suffrages exprimés, 14 ont considéré que leur confiance a été "trahie".

En réaction à ce vote, Patrick Devedjian a dénoncé « une manœuvre montée de bout en bout par Jean Sarközy et trois autres conseillers généraux [...] Je rappelle que cet élu a déjà semé la pagaille à Neuilly, à l'Epad, au conseil général et cela continue. Je lui dis qu'il aurait tort de me prendre pour David Martinon. Ses pressions ne me conduiront pas à la démission ».

Patrick Devedjian confirme, comme il l'avait annoncé le 19 juin aux membres du bureau départemental UMP, qu'il est "en train de mettre fin" aux fonctions de sa directrice de cabinet. « Elle a beaucoup souffert de la situation que nous avons vécue pendant cinq ans », a-t-il regretté, assurant avoir fait savoir à Marie-Célie Guillaume qu'il n'était "pas très opportun" d'écrire ce livre mais que c'était "sa liberté"... " « il sera mis fin aux fonctions de Marie-Célie Guillaume, suspendue sans traitement depuis le 14 juin ». Pour autant, il s'est gardé de donner  une date :  «  Il y a un Code du travail. Un président du conseil général a le devoir de le respecter comme tout un chacun ».

Patrick Devedjian reproche par ailleurs à Jean Sarkozy d'avoir exercé des pressions contre Isabelle Caullery « qui, épuisée, s'est sentie obligée de démissionner » de son poste de présidente du groupe de la majorité départementale. Un vice-président, Denis Larghero, proche de Jean Sarközy, occupe temporairement la charge.

Le président du conseil général estime que derrière Jean Sarközy, il y a son père Nicolas Sarközy, dit "le monarque, retiré de la vie politique". « Il y a des pressions des deux », assure Patrick Devedjian.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/890594640991.jpgLe baiser de la mort qui tue

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 15:41

http://img15.hostingpics.net/pics/212709HannibalMagnotta.jpg

Arrêté dans un cybercafé de Berlin

 

 

Luka Rocco Magnotta, soupçonné d’avoir tué et dépecé un étudiant chinois à Monréal, a été arrêté lundi après-midi dans un cybercafé à Berlin. Selon le Berliner Kurier, c'est le propriétaire de l'établissement qui l'a reconnu et qui a appelé la police. La police allemande a confirmé à l'agence Reuters cette information révélée par le quotidien Bild.

« Je confirme que la personne arrêtée est Magnotta », a déclaré un porte-parole de la police allemande, sans fournir d'autre précision. Il a été interpellé dans le quartier populaire et à forte population immigrée de Neukölln, dans le sud de la capitale. Magnotta se trouvait depuis une heure dans le cybercafé sur la Karl-Marx-Strasse, lorsque les policiers ont fait irruption et lui ont passé les menottes avant de le cuisiner à leur tour.


Les enquêteurs étaient sur la piste d'une fuite en autocar depuis la gare internationale de Paris. Selon eux, Luka Rocco Magnotta avait en effet séjourné dans un hôtel de Bagnolet, situé à proximité de cette gare. Plusieurs témoignages et des images de vidéo-surveillance avaient permis de confirmer la présence du dépeceur en France depuis le samedi 26 mai.

 

 

L'arrestation de Magnotta filmée depuis une caméra de surveillance

 

 

 

 

 

 

 

Sources : Europe1.fr, LeMonde.fr, BFMtv.fr, Jean-Marc Morandini

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 22:15

http://a35.idata.over-blog.com/4/16/26/23/Album/Julian_Assange.jpgJulian Assange : une défense impossible

 

La Cour suprême britannique a donné son feu vert mercredi à l'extradition de Julian Assange vers la Suède, mais ses avocats ont obtenu de manière totalement inattendue un nouveau délai de 14 jours pour présenter une demande de réouverture du dossier.



Cinq des sept juges de la plus haute juridiction britannique ont rejeté le dernier appel interjeté par le fondateur de WikiLeaks, interpellé en décembre 2010 à Londres et qui se bat depuis cette date contre son extradition.

La justice suédoise veut l'entendre dans une affaire de viol et d'agressions sexuelles, à la suite de la plainte de deux jeunes femmes. Assange a toujours farouchement nié, assurant avoir eu des relations librement consenties avec elles.

« La requête en faveur de l'extradition de M. Assange a été faite dans les règles et son appel contre son extradition est donc débouté », a déclaré le président de la Cour suprême.

http://img11.hostingpics.net/pics/520999assange.jpgLa défense d'Assange avait contesté la régularité de la demande de Stockholm car le mandat d'arrêt a été émis par un procureur agissant au nom de l'Etat suédois, ce qui n'offre, à ses yeux, aucune garantie d'"indépendance et d'impartialité".

 

Après le feu vert de la Cour suprême, l'extradition de Julian Assange aurait pu théoriquement intervenir sous dix jours, sauf si l'Australien avait décidé de se pourvoir devant la Cour européenne des droits de l'Homme de Strasbourg.

A la faveur du nouveau rebondissement dans cette saga judiciaire qui dure déjà depuis près de 18 mois, les avocats de l'Australien ont obtenu de la Cour suprême un délai de 14 jours pendant lequel ils vont pouvoir présenter une demande de réouverture du dossier.

Ils ont justifié cette requête par le fait que le jugement de la Cour suprême faisait référence à des éléments qui n'avaient pas été évoqués à l'audience.

« La plupart des juges ont fondé leur décision sur la Convention de Vienne (sur le droit des traités internationaux), un point qui n'a jamais été abordé par aucune des parties à l'audience », a expliqué Gareth Peirce, un de ses défenseurs, à la sortie du tribunal.

« Ils nous ont donné deux semaines pour présenter nos arguments par écrit", et "s'ils considèrent que cette demande est fondée, ils peuvent rouvrir le dossier, mais ils peuvent aussi refuser », a-t-elle souligné.

 

Si cette nouvelle demande était repoussée, Julian Assange aurait encore sept jours pour se pourvoir devant la Cour européenne des droits de l'Homme, a-t-elle noté.

« Vous pouvez seulement vous tourner vers les instances européennes quand tous les recours au niveau national ont été épuisés », a rappelé l'avocate.

Julian Assange, 40 ans, ne s'est pas présenté devant la Cour suprême pour entendre le jugement. Selon un de ses partisans,  « il avait décidé de venir, avec sa mère (Christine Assange, qui a fait le déplacement depuis l'Australie), mais ils ont été bloqués dans les embouteillages ».

L'audience devant la Cour suprême, qui avait attiré quelques dizaines de partisans d'Assange et nombre de journalistes, n'a duré que quelques minutes, pendant lesquelles le président du tribunal a lu le jugement en présence des juges.

 

 

Source : LePoint.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 06:47

http://img15.hostingpics.net/pics/182655MHSC.jpgParce qu'ils sont les plus forts !

 

Footeux le papy ? Certainement pas ! Chauvin ? Assurément !

Si vous n'êtes pas footeux, ce qui est aussi mon cas, vous ignorez peut-être que l'équipe du MHSC-Montpellier a remporté le championnat de ligue 1 au nez et à la barbe des milliardaires du PSG quatari. Même si j'avais voulu le faire exprès je n'aurais pas pu passer à côté de cet événement étant donné que la ville de Montpellier a été assiégée pendant 48 heures par des dizaines de milliers de supporters.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/940312comdie01.jpg


Non, ce sont sont pas des électeurs socialistes rassemblés pour fêter la victoire de François Hollande le 6 mai mais bien des supporters venus assister au match Montpellier - Auxerre diffusé sur écran géant à la place de la Comédie !

Observez comme ils sont bien sages avant le match.

Et là, c'est juste après le coup de sifflet final...

 

http://img15.hostingpics.net/pics/610897mtp01.jpg


A noter qu'aucune dégradation n'a été commise durant les festivités qui ont duré de dimanche à lundi soir. Il y avait comme une ambiance de finale de Coupe du Monde 1998 dans les rues de Montpellier. Pour la première fois de son histoire l'équipe du MHSC-La Paillade a remporté le titre de champion de France et ici, dans le Sud, quand on fait la fête ce n'est jamais à moitié.

 



Vous vous demandez peut-être comment une petite équipe héraultaise qui est loin de posséder le budget astronomique du PSG a pu remporter le championnat de ligue 1. Logique.

Et bien je vais laisser le plus qualifié d'entre nous, notre international montpellierain Rémi Gaillard, vous l'expliquer en images qui bougent...

 



Et pour conclure cette page footballistique et par pur chauvinisme voici quelques images qui se sont déroulées lundi 21 mai, toujours sur cette fameuse place de la Comédie...

 

 

Bonus pour tous ceux qui préfèrent le billard au football, admirez l'artiste...

 

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 03:39

http://img15.hostingpics.net/pics/190718Sarkozy.jpgOn t'a pas invité, dégage !

 

http://img15.hostingpics.net/pics/713140Guillon.jpgA l'instar de Stéphane Guillon qui avait remplacé le portrait officiel de Sarközy par une photo de François Hollande lors de son passage devant monsieur le maire de Ville d'Avray en septembre dernier, expliquant "qu'il n'était pas question pour lui de se marier sous un portrait de Sarkozy", un couple n'a pas voulu de l'ancien président comme témoin de mariage, vendredi dernier dans une petite commune de la Charente.

Ça s'est déroulé à Saint-Laurent-de-Céris et c'est Linda Douifi du journal Sud Ouest qui nous raconte la suite...

Charente : les mariés demandent à décrocher le portrait de Sarközy de la mairie

Ils ne voulaient pas se dire « oui » sous le regard de Sarközy. Vendredi, un couple en passe de se marier à la mairie de Saint-Laurent-de-Céris, non loin de Saint-Claud dans le Confolentais, a demandé à l'élu officiant ce jour-là de retirer le portrait de l'ancien président. « Dès que le couple est entré dans la salle, il en a spontanément fait la demande, raconte l'élu qui souhaite rester anonyme. Je ne savais pas trop quoi faire. Finalement, on l'a décroché et mis par terre, derrière la table ».
Un geste accompli sous les applaudissements d'une bonne partie de l'audience, à la grande surprise de l'élu. « Je trouve que, par principe, on n'a pas à manifester ses opinions politiques pendant un mariage », estime-t-il. Reste qu'afficher le portrait du président « n'est pas une obligation, mais une coutume », selon Caroline Borchet, avocate administrative à Angoulême. Aucun texte ne semble en effet prescrire l'utilisation des symboles républicains dans les bâtiments publics. Rien ne figure dans la constitution.

 

Le nouveau prévu fin juin

http://img15.hostingpics.net/pics/131159JonathanMunoz.jpg
 Jonathan Munoz

De son côté, Jonathan Munoz, directeur du cabinet du maire de Cognac, trouve l'anecdote plutôt amusante. « Il n'était plus président. Je trouve ça marrant d'oser demander ça dans un moment aussi émouvant. Cela aurait été plus délicat s'il avait été encore en fonction ». Celui qui aurait bien voulu décrocher le portrait de Sarközy le soir du 6 mai pour l'offrir aux militants UMP a finalement eu satisfaction mercredi. Jour où le maire socialiste, Michel Gourinchas, a enlevé ledit portrait. Sera-t-il offert en lot de consolation aux soutiens de l'ancien président… ? Rien n'est moins sûr.

À la préfecture, le portrait de Sarközy a été décroché le jour de l'investiture présidentielle de François Hollande, mardi 15 mai. « Nicolas Sarközy n'est plus président, ça paraît logique de décrocher son image. Nous sommes tout de même dans un espace public », estime-t-on au service communication de la préfecture. Les grands salons et quelques salles de réunion resteront donc "orphelins" de leur président, le temps que François Hollande se fasse tirer le portrait.

La nouvelle photo devrait être envoyée aux 404 communes charentaises vers la fin juin.

La photo déplacée

À la mairie d'Angoulême, on n'a pas perdu de temps non plus. Le jour de l'investiture, le 15 mai, le portrait a été retiré de la salle du Conseil. « Au début, il trônait derrière Philippe Lavaud. Puis on l'a déplacé le long du mur, derrière l'opposition », raconte Yves Brion, élu Vert de la majorité. Et de se souvenir : « Sur la photo, Nicolas Sarkozy avait la tête un peu tournée, avec un regard sévère que je sentais constamment sur moi. J'avais l'impression qu'il désapprouvait tout ce que la majorité disait. Maintenant, on attend le portrait de François Hollande, en espérant qu'il sourira et qu'il sera plus bienveillant que le précédent ».

Le portrait du nouveau président socialiste sera-t-il de nouveau replacé derrière monsieur le Maire ? Réponse à la fin du mois de juin.

 

 

 

Source : SudOuest.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 15:11

Jean SarkozyLes Sarközy doivent se faire oublier...

 

On n'avait plus entendu parler de lui depuis l'affaire de l'EPAD et de la polémique des cantonales où Jean Sarközy s'était finalement incliné face à Patrick Devedjian. Cependant Jean Sarközy pensait signer son retour en politique en se présentant sous les couleurs UMP dans la circonscription de Neuilly-Puteaux (Hauts-de-Seine) pour les législatives. Après en avoir informé ses petites troupes il s'est donc rendu à l'Élysée la semaine dernière pour obtenir la bénédiction de papa... Plus lucide que jamais, Nicolas Sarközy a enfin sorti une phrase censée depuis ses débuts en politique : « Mauvaise idée... Les Sarközy doivent se faire oublier, et ils se feront oublier ». Et pan sur les doigts !

On comprend d'autant plus qu'avec les dizaines de casseroles qu'il traîne derrière lui l'ancien monarque souhaite plus que tout se faire très vite oublier. Dans un mois son immunité-impunité sera levée...

 

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 03:42

http://img11.hostingpics.net/pics/288146fuentes.jpg

Le Vieux Gringo n'est plus

 

L'écrivain mexicain Carlos Fuentes est mort à l'âge de 83 ans, a annoncé hier, le président Felipe Calderon, sur son compte Twitter. "Je regrette profondément la mort de notre estimé et admiré Carlos Fuentes, écrivain et Mexicain universel. Qu'il repose en paix", a écrit le président sur le site de micromessagerie. Selon la presse locale, il aurait succombé à des problèmes cardiaques dans un hôpital du sud de la capitale mexicaine.

Souvent cité comme potentiel Prix Nobel de littérature, Carlos Fuentes avait obtenu en 1987 le prix Cervantès, considéré comme la distinction la plus prestigieuse au monde pour la langue espagnole. Il était notamment l'auteur de La Mort d'Artemio Cruz (1962) ainsi que d'une vingtaine d'autres ouvrages comme Le Chant des aveugles, Peau neuve, La Tête de l'hydre et Le Vieux Gringo. Son roman Terra Nostra avait obtenu en 1977 le prix Romulo-Gallegos, la plus haute distinction littéraire d'Amérique latine. Carlos Fuentes portait depuis plus d'un demi-siècle un regard critique sur la société mexicaine contemporaine.

Carlos Fuentes Macías naît au Panama le 11 novembre 1928, de parents diplomates mexicains, il a passé son enfance entre les Amériques et l'Europe. En 1950, après un diplôme en droit à Mexico et une formation aux relations internationales à Genève, il embrasse la carrière diplomatique avant de s'orienter vers la littérature et le journalisme. Ses essais sur la politique et la culture paraissent également dans le journal espagnol El País. Il est un critique virulent de l'impérialisme culturel et économique des États-Unis, en particulier vis-à-vis de l'Amérique latine.

Intellectuel de gauche, il a acquis une notoriété internationale dès l'âge de 30 ans avec son premier roman, La Plus Limpide Région (1958). Sa carrière diplomatique l'a conduit à se partager entre Mexico, Paris et Londres, où il vivait une partie de l'année. En France, où Carlos Fuentes avait été ambassadeur de 1975 à 1977, le président François Mitterrand lui décerne la Légion d'honneur en 1992.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/178836CarlosFuentesLemus.jpg

Chronique des cimaises (par Carlos Fuentes Lemus, fils de Carlos Fuentes Macías)

 

 

 

Source : LeMonde.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 16:40

http://img15.hostingpics.net/pics/712932AnneSophieLapix1.jpgLa belle et la bête : second round

 

http://img15.hostingpics.net/pics/180564annesophielapix.jpgEn plus d'être très charmante et cultivée, la belle Anne-Sophie Lapix n'a pas froid aux yeux. Elle a reçu pour la seconde fois la candidate du Front National dans son émission Dimanche+ (Canal+ en clair) qui s'est très vite transformée en affrontement. Une nouvelle fois la joute verbale a tourné en faveur de la journaliste qui avait déjà remporté la précédente rencontre par KO le 15 janiver dernier.

Revancharde, "l'autre blonde" était venue pour en découdre avec notre splendide journaliste en tentant un sale coup bas issu de la récupération raciste de l'affaire Merah et l'immigration. Puis "elle" s'en est pris à la divine créature en l'accusant d'appartenir aux "élites".

 

35 mn avec Anne-Sophie Lapix pour ses admirateurs,
pour les autres passez directement à la 27è minute

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/165844annesophielapix.jpgA noter les directs d'Anne-sophie Lapix : « Sur le même thème, on laisse prospérer les sites pédophiles ? » ; « Est-ce que vous ne transformez pas la lutte contre le fondamentalisme islamiste en lutte contre l'immigration ? » ; « Si je le suis (élite), vous l'êtes aussi »...

Avouez tout de même que peu de journalistes ont autant de courage pour moucher la candidate de l'extrême droite d'une aussi belle façon. Il va de soi que je ne suis coupable d'aucun parti pris et c'est en toute neutralité que j'accorde la victoire sans contestation à la divine, non ça je l'ai déjà dit, la très charmante, zut ça aussi je l'ai déjà dit, la sublime et magnifique journaliste.

 

Juste pour le plaisir voici un extrait de la rencontre du 15 janvier où Anne-Sophie Lapix donne une petite leçon d'économie à la candidate du FN...

 

 

 

 

 

Sources : Canal+


Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 07:20

http://img15.hostingpics.net/pics/238280Mickael.jpg

 

Près de deux cents syndicalistes ont soutenu hier Michaël Prince (poing levé) dont le porte-drapeau des Conti, Xavier Mathieu.

 


Michaël Prince, délégué syndical chez le transporteur TFE, à Chaulnes, a comparu hier pour contrefaçon d'une chanson à boire produite par son employeur.

«Allez Marcel, encore un d'mi
Qu'on oublie tous nos soucis
Allez Marcel, remets-nous ça
Qu'on oublie tous nos tracas.»


Quand il entend ces paroles sur le CD offert par son entreprise, à Noël 2009, Michaël Prince est choqué : « On travaille dans le transport routier. On ne fait jamais de prévention sur l'alcool. Quand un camarade est attrapé en état d'ivresse sur le lieu de travail, il est licencié sans qu'on cherche à l'accompagner. Je me suis dit qu'il y avait un fossé...»

 

http://img15.hostingpics.net/pics/597541Mick2.jpg


Il bricole donc un clip, où la chanson est illustrée par des phrases de la prévention routière, d'autres de la communication interne de TFE et enfin des images d'accidents routiers (n'impliquant pas des camions de TFE).

« J'ai voulu l'envoyer par mail aux autres délégués syndicaux mais c'était trop lourd, affirme-t-il hier à la barre du tribunal. Alors je l'ai mis sur YouTube mais je n'ai pas coché la case "privé". Il a dû n'y rester que deux semaines. Il n'a été vu que 113 fois ».

L'entreprise TFE entame pourtant une action judiciaire, à laquelle était associée hier la veuve du compositeur, Bruno Aymard.

Maître Félix De Belloy a choisi de parler de cet homme, qui se savait en 2008 condamné par le cancer et à qui son employeur, TFE, a offert l'aboutissement d'un rêve de gosse : sortir un disque... « Il a été humilié. Sans doute que M. Prince ne le souhaitait pas, certainement n'était-ce qu'une mauvaise plaisanterie. En tout cas, il ne peut s'agir de parodie, dès lors qu'existe l'intention de nuire ».

 

http://www.courrier-picard.fr/var/plain_site/storage/images/actualites/info-regionale/l-affaire-de-la-chanson-de-tfe-prend-de-l-ampleur/6459293-1-fre-FR/L-affaire-de-la-chanson-de-TFE-prend-de-l-ampleur_medium.jpgL'humour peut être grinçant 

La parodie, le mot est lâché ! Car si contrefaçon il y a dès que l'on diffuse une chanson qu'on n'a ni écrite, ni chantée, la loi prévoit une exception à ce délit : la parodie.


« Il faut clairement une intention humoristique », relève le procureur Éric Boussuge, qui la cherche vainement dans une photo d'accident mortel et requiert 1000€ d'amende avec sursis.

« L'humour est relatif, il peut être grinçant, lui répond Maître Élodie Tuaillon. En voyant le clip, je ne me suis pas esclaffée mais j'ai saisi l'ironie ». Au-delà, l'avocate de Mickaël Prince dénonce "une chasse aux sorcières".


http://img15.hostingpics.net/pics/372044XavietetMickael.jpg
Cette affaire Prince s'inscrit en effet dans le climat délétère qui régnait chez TFE, à Chaulnes, début 2010 et a abouti au départ du directeur du site. Michaël Prince, délégué CFDT, puis CGT, soutenu hier par une manifestation de deux cents personnes, se voit en victime et se demande : « Jusqu'où iront-ils ? »

 

http://img15.hostingpics.net/pics/690065Mick.jpg

 

 

Tony Poulain pour le Courrier Picard 

Crédits photos : Mickaël Prince, Le Courrier Picard

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article

Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule