Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 12:48

Clint-Assange

 

La nouvelle est tombée il y a moins d'une heure, le tribunal londonien a validé la demande d'extradition déposée par la Suède. Les avocats du fondateur de WikiLeaks ont aussitôt annoncé leur intention de faire appel 

Un tribunal londonien a jugé recevable ce jeudi la demande d'extradition de Julian Assange vers la Suède, au terme d'une brève audience en présence du fondateur australien de WikiLeaks. «Je dois ordonner l'extradition de M. Assange vers la Suède», a déclaré le juge Howard Riddle.

La décision du juge britannique est importante, mais probablement pas décisive, l'Australien disposant de nombreuses possibilités de recours. La procédure judiciaire pourrait prendre au final plusieurs mois. Les autorités suédoises ont émis un mandat d'arrêt européen pour interroger Assange dans le cadre d'une enquête pour agression sexuelle et viol présumés, ouverte après la plainte de deux jeunes Suédoises.

Julian Assange, en liberté surveillée depuis le 16 décembre, a acquis une notoriété internationale avec la diffusion, depuis fin novembre sur son site internet WikiLeaks, de centaines de télégrammes diplomatiques secrets qui ont irrité plusieurs pays, États-Unis en tête. Il a toujours nié les accusations de viol et agression sexuelle qui pèsent contre lui, affirmant qu'elles faisaient partie d'une campagne de dénigrement destinée à discréditer son travail et à le faire taire.

Début février, des documents confidentiels de la police sur cette affaire ont été publiés sur Internet. S'ils n'apportent pas de nouveaux éléments pour les avocats d'Assange, qui les avaient déjà en main, ils jettent une lumière crue sur les accusations visant le fondateur de WikiLeaks. Selon l'un de ces documents, l'une des femmes qui a porté plainte contre l'Australien raconte, dans le menu détail, un rapport sexuel initié, selon elle, par Assange alors qu'elle dormait et pour lequel il aurait refusé de mettre un préservatif.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/242791assange.jpg

UNE CENTAINE DE SMS

Deux femmes affirment avoir été victimes de lui, d'agression sexuelle pour l'une et de viol pour l'autre. M. Assange, assigné à résidence en Grande-Bretagne, conteste les faits qui lui sont reprochés et explique avoir eu des relations sexuelles librement consenties avec les deux femmes.

A l'audience, plusieurs SMS ont provoqué de multiples rebondissements, tant du côté de la défense que de l'accusation. Björn Hurtig, l'avocat suédois de M. Assange, a également expliqué qu'il avait pu consulter une centaine de SMS échangés par les deux plaignantes, contredisant en partie leurs témoignages, et laissant entendre qu'elles étaient motivées par un désir de vengeance. En revanche, la défense avait dû reconnaître que les services du procureur suédois avaient bien envoyé un message pour organiser un interrogatoire de Julian Assange tant que ce dernier se trouvait en Suède, ce que niait la défense.

 

 

 

Sources : LeFigaro.fr, LeMonde.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 11:33

http://img4.hostingpics.net/pics/889829cartomaghreb.jpg 

Une ville proche de Tripoli serait tombée jeudi aux mains des manifestants, alors que le gouvernement promet des récompenses pour tout renseignement sur les dirigeants du mouvement de protestation.

Les opposants à Mouammar Kadhafi ont pris le contrôle de la ville de Zouara, à 120 km à l'ouest de Tripoli, ont dit jeudi des travailleurs égyptiens fuyant la Libye. Ces Egyptiens rencontrés à la frontière tunisienne travaillaient à Zouara. Ils affirment qu'il n'y a plus aucun policier ou militaire et que des "comités populaires" armés contrôlent la ville. Zouara, située au bord de la mer Méditerranée, est la ville la plus importante à l'ouest de la capitale libyenne. Les journalistes étrangers (désormais considérés comme hors-la-loi) qui ont réussi à entrer dans le pays confirment que plusieurs villes de l'Est, notamment Benghazi et Tobrouk, en Cyrénaïque, sont désormais sous le contrôle des opposants.

http://img4.hostingpics.net/pics/465750Zouara.jpg

Le gouvernement libyen appelle à la délation

 Le Comité du peuple pour la sécurité, organisme du gouvernement libyen, a appelé jeudi les opposants à rendre leurs armes et promis de récompenser tout renseignement sur les dirigeants du mouvement de protestation. "Celui qui rend son arme et se repent sera exempté de poursuites judiciaires. Le comité appelle les citoyens à collaborer et à l'informer sur ceux qui ont mené la jeunesse ou l'ont corrompue avec de l'argent, du matériel ou des excitants et des pilules hallucinogènes", dit l'institution dans un communiqué, promettant "une forte récompense". Le communiqué a été lu par un officier à la télévision libyenne.


Aqmi soutien les manifestants

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a promis de "faire tout son possible pour aider" les insurgés estimant que leur combat est "le combat de tout musulman qui aime Allah et son messager", a indiqué jeudi le centre américain de surveillance de sites islamistes (SITE). L'Aqmi accuse Kadhafi d'avoir recours à des mercenaires africains pour mater les opposants et d'avoir demandé à des avions de tirer sur les opposants, rapporte le groupe de veille des sites internet utilisés par des mouvements islamistes.

http://img4.hostingpics.net/pics/988804aqmi2.jpg


Bilan : jusqu'à 1.000 morts ? 

Selon le gouvernement libyen, la répression a fait environ 300 morts. Mais l'Italie évoque pour sa part le chiffre de 1.000 victimes. La FIDH (Fédération internationale des droits de l'homme) parle de 600 morts.

 

Défections politiques

Au sein même du régime libyen, les défections se poursuivent avec le ralliement du ministre de l'Intérieur, Abdel Fatah Younes, et le départ du ministre de la Justice, Moustapha Abdel Jalil. De nombreux diplomates libyens en poste à l'étranger ont déjà fait défection.


L'inquiétude de Ban 

http://img4.hostingpics.net/pics/622883MBanKiMoon.jpgLe secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a fait part de sa "très profonde inquiétude" et demandé une action internationale. "Il est impératif que la communauté internationale maintienne son unité et agisse de concert pour assurer une transition rapide et pacifique", a-t-il indiqué.

 


Les étrangers évacués par milliers

De nombreux pays continuent d'évacuer, par air et par mer, souvent dans des conditions difficiles, les dizaines de milliers de ressortissants étrangers travaillant en Libye  ou y séjournant pour faire du tourisme. Tout ceci crée une situation chaotique à l'aéroport de Tripoli, où des passagers se battent pour monter dans les avions. L'Union européenne a ainsi annoncé qu'il restait 10.000 de ses ressortissants en  Libye  et qu'elle mobilisait des moyens pour être en mesure de les évacuer rapidement. Les pays asiatiques sont aussi très concernés puisque selon les chiffres officiels, 60.000 Bangladeshis, 30.000 Philippins, 30.000 Chinois, 23.000 Thaïlandais et 18.000 Indiens sont enregistrés en Libye, principalement comme modestes ouvriers contractuels.


Fuite aux frontières, crainte d'exode et de crise humanitaire

 Plus de 5.700 Tunisiens résidant en  Libye  ont fui le pays par la route pour se réfugier en Tunisie via la frontière Ouest depuis lundi et mardi. Les Libyens sont de plus en plus nombreux également à faire le même trajet, ce qui laisse craindre un exode massif et une crise humanitaire.  A la frontière Est, côté égyptien, ce sont les Egyptiens -plusieurs milliers- qui fuient la  Libye  via le poste de Salloum. Un million et demi d'Egyptiens vivent dans le pays.

http://img4.hostingpics.net/pics/629827exode.jpg


Des migrants africains pris pour des mercenaires ?

Selon le HCR, de nombreux réfugiés africains (originaires principalement du Tchad, du Soudan, d'Erythrée et de la Somalie) sont pris pour cibles par les opposants à Mouammar Kadhafi. Ils sont en effet considérés comme des mercenaires. Le président libyen aurait en effet engagé de nombreux mercenaires africains pour attaquer les contestataires. Des rumeurs font aussi état de mercenaires européens en provenance des Balkans.


Les ports bloqués

L'armateur français CMA-CGM a annoncé que l'ensemble des ports et terminaux du pays étaient paralysés. Cela signifie le blocage de toutes les exportations d'hydrocarbures extraits en  Libye .

http://img4.hostingpics.net/pics/621614topelement.jpg

 

 

 

Source : TF1News.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 10:42

Ben-Ali-Baba-2

Les chiffres officiels du trésor de Ben Ali communiqués par la BCT

 

Dans un communiqué rendu public mardi, la Banque Centrale de Tunisie (BCT) vient d’annoncer que les sommes d’argent réceptionnées au Palais de Sidi Dhrif, samedi 19 février 2011 et totalisant plus de 41 millions de dinars (41 225 881 535 millimes) se répartissent en 22 640 167 790 millimes tunisiens et la contre valeur de 18 585 713 745 millimes en devises étrangères.

 

Ces devises étrangères se répartissant comme suit : "8 062 670 euros soit la contre valeur de 15 575 465 906 millimes", "2 099 324 dollars américains soit la contre valeur de 2 990 906 903 millimes", "3 400 dollars canadiens soit la contre valeur de 4 868 460 millimes", "60 francs suisses soit la contre valeur de 88 704 millimes", "325 livres sterling soit la contre valeur de 738 660 millimes", "300 livres égyptiennes soit la contre valeur de 72 701 millimes", "46 Ryals saoudiens soit la contre valeur de 17 284 millimes", "14 900 lires turques soit la contre valeur de 13 439 290 millimes" et "122 000 lires libanaises soit la contre valeur de 115.837 millimes". Ainsi la BCT a précisé que ces chiffres ont été déterminés par référence au cours moyen inter-bancaire des devises contre dinars tunisiens, en date du 17 février 2011.

http://img4.hostingpics.net/pics/940595tresorbenali.jpg

Par ailleurs, la vérification par les services concernées de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) de l’authenticité des billets de banques étrangères (devises), effectuée en présence de deux représentants de la Commission nationale d’enquête sur les affaires de corruption et de malversation, ont fait ressortir qu’une liasse de billets de 100 dollars américains comportait un faux billet de 100 dollars et deux billets de 10 dollars, au lieu de 100 dollars.

Ainsi, le montant total des billets en dollars américains s’est établi à 2 099 324 dollars. A cet égard, il y a lieu de signaler que la majorité des billets étrangers proviennent de banques étrangères (installées à l’étranger), comme en atteste le cachet de la banque apposé sur les liasses de ces billets.

Quant aux billets en dinars tunisiens, la vérification de leur authenticité et de leur nombre suit actuellement son cours.

Par ailleurs, il y a lieu de noter que ceux-ci comportent dans leur majorité la mention "Banque Centrale de Tunisie" sur la bande les enveloppant et ce, conformément aux procédures d’usage appliquées à toutes sommes provenant des caisses de la BCT.


Les billets récupérés au palais de Sidi Dhrif, proviennent de quatre sources, à savoir :

• Des retraits effectués directement auprès de la BCT, suite à la présentation d’ordres de retrait provenant de la Trésorerie générale de la république tunisienne au profit de la Présidence de la république

• Des échanges de billets de banques usagés sous formes de coupures de 10, 20 ou 30 dinars par des billets neufs de 50 dinars,

• Des opérations de change de billets étrangers (devises) présentés par les services de la présidence contre dinars tunisiens,

• Des retraits effectués auprès des banques de la place. Il y a lieu de signaler que les banques s’approvisionnent en billets de banques, soit directement, auprès de la BCT auquel cas, les liasses portent la mention « Banque Centrale de Tunisie », soit, indirectement, par le biais de la société "Inter Bank Services" (IBS) », spécialisée dans le transport de fonds, auquel cas les liasses portent la mention "IBS".


Enfin, la BCT précise que toutes les opérations effectuées directement auprès d’elle selon l’une des modalités précitées seront cernées au cours de la période à venir et feront l’objet d’un rapport circonstancié qui sera adressé à la Commission nationale d’enquête sur les affaires de corruption et de malversation.

http://img4.hostingpics.net/pics/541773CavernedAliBaba.jpg

 

A ce "trésor" n'oublions pas d'ajouter la tonne et demie d'or dérobé par Leila Trabelsi, les différents comptes secrets ouverts dans le monde entier, les nombreux biens immobiliers acquis malhonnêtement, les parts en actions dans une grande quantité de sociétés dont des multinationales, et bien sûr tout ce qu'ils ont eu le temps de prendre avec eux ! Cette découverte ne représente malheureusement qu'une goutte d'eau dans l'océan de corruption de cette famille mafieuse avec notamment à sa tête la "grande prêtresse" Leïla Trabelsi.

 

Ces sommes astronomiques pourraient nourrir l'ensemble du peuple tunisien pendant de nombreux mois voire même en années !

 

 

 

Source : Investir en Tunisie.net

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 02:35

http://img4.hostingpics.net/pics/260791articlesarko.jpg

 

Une information judiciaire, confiée à un juge d'instruction, a été ouverte le 15 février à Paris dans l'affaire des sondages de l'Elysée, selon une source judiciaire.

Publifact, la société de Patrick Buisson, un ancien journaliste proche de Nicolas Sarkozy, a signé une convention le 1er juin 2007 avec la présidence de la République pour la fourniture d'études d'opinion. Ce contrat passé sans appel d'offres portait sur un coût total avoisinant 1,5 million d'euros sous la forme de près de 130 factures.

L'enquête fait suite au dépôt d'une plainte avec constitution de partie civile pour favoritisme déposée en novembre par l'association Anticor. Elle a été confiée au juge du pôle financier du tribunal de grande instance de Paris Serge Tournaire, selon cette source.

UNE CONVENTION ÉPINGLÉE PAR LA COUR DES COMPTES

 Le parquet de Paris avait classé sans suite début novembre une première plainte d'Anticor visant une convention passée en 2007 entre l'Elysée et la société Publifact. C'est la Cour des comptes qui avait mis au jour en juillet 2009 cette convention, passée, selon elle, sans qu'"aucune des possibilités offertes par le code des marchés publics pour respecter les règles de la mise en concurrence […] n'ait été appliquée".

Dans son rapport de contrôle des comptes et de la gestion des services de l'Elysée en 2008, la cour épinglait par ailleurs une série de 15 études d'opinion publiées dans la presse alors qu'elles avaient été facturées également à l'Elysée par le cabinet de conseil de M. Buisson.

L'Elysée fait désormais payer une partie de ses dépenses de sondages par Matignon via le Service d'information du gouvernement (SIG), selon le rapport du député PS Jean Launay sur les crédits alloués à l'Elysée en 2011.

 

 

Source : LeMonde.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 23:36

http://a10.idata.over-blog.com/500x316/2/31/65/89/Vente-Rafale-4.jpg

 

Depuis des dizaines d'années, le colonel Muammar Kadhafi est un excellent client des industries françaises d'armement.

Après son arrivée au pouvoir, le 1er septembre 1969, à la suite du putsch qu'il avait dirigé contre le roi Idris Ier, Kadhafi n'attend que quelques mois pour acheter à Dassault 82 Mirage 5, en réalité un Mirage III modifié pour pouvoir conduire des attaques au sol. En juin 1973, les choses se détériorent un peu, puisque Kadhafi envahit la bande d'Aouzou, en territoire tchadien. Mais il ne faut pas six mois pour que la France et la Libye trouvent un terrain de réconciliation, sous la forme d'une vente de 32 intercepteurs Mirage F1-C.

http://img4.hostingpics.net/pics/300085missilessolairCrotale.jpg

La France engrangera par la suite de juteux contrats, notamment pour des batteries de missiles sol-air Crotale II (60 postes de tir) produits par Thomson/CSF (ancienne dénomination de Thales) et des vedettes lance-missiles Combattante II produites par les Constructions mécaniques de Normandie, à Cherbourg. Après l'attentat contre le DC10 d'UTA, le 19 septembre 1989, les choses se tassent durant une dizaine d'années, avant que les marchands d'armes ne retrouvent ouvertement le chemin de Tripoli, pour négocier des marchés qui ne pourront prendre leur essor qu'après la véritable normalisation qui n'interviendra qu'en janvier 2004.
Dès lors, les visites ministérielles (Nicolas Sarkozy en octobre 2005, Michèle Alliot-Marie à plusieurs reprises), présidentielle (Jacques Chirac, en novembre 2004) et parlementaires (le président du groupe d'amitiés France-Libye n'était autre que Patrick Ollier, le compagnon de MAM) se multiplient.

 

Des contrats aujourd'hui remis en cause


À l'occasion de ces voyages, les Français proposent à la Libye quantité de matériels militaires produits dans l'Hexagone. Une seule interdiction formelle est alors opposée en CIEEMG (Commission interministérielle pour l'étude des exportations de matériels de guerre) par le ministère de la Défense : les équipements de vision nocturne de dernière génération. Kadhafi les souhaitait pour notamment surveiller ses frontières au nom de la lutte contre l'immigration clandestine. Pour le reste, les Libyens ont signé avec plusieurs industriels français un contrat de très modeste rénovation de 12 Mirage F1, pour 10 millions d'euros par avion, avec 60 % de marge bénéficiaire. Les Libyens auraient volontiers fait moderniser leur flotte pour beaucoup plus cher, en dotant leurs avions d'équipements performants. Ces rétrofits sont un classique...

Mais Dassault s'y est opposé, pour vendre des Rafale. En réalité, malgré l'optimisme français, cet espoir s'est révélé sans objet : la Libye voulait un "vrai" Rafale doté de ses équipements - y compris les missiles - les plus performants, quand Paris voulait, lui, vendre très cher des avions "light". Kadhafi s'est donc adressé à la Russie pour lui acheter des Sukhoï 35 Flanker Plus et des Mig 29 Fulcrum... Paris a également profité de la libération des infirmières bulgares en 2007 pour vendre à la Libye des missiles antichars Milan (168 millions d'euros) et un réseau de communication sécurisé Tetra pour sa police (128 millions d'euros). Pour le reste, plus de deux milliards d'euros de contrats étaient en discussion ces derniers mois entre la France et la Libye, portant sur des hélicoptères d'Eurocopter ( dix AS550 Fennec, 12 AS332 Super-Puma, 3 EC165 Tigre), un système de radars de surveillance aérienne avec Thales, la remise à niveau des vieilles vedettes Combattante pour les Constructions mécaniques de Normandie, la rénovation des Crotale II (Thales), celle de chars de combat T-72, des vedettes OCEA pour les forces spéciales, etc. Autant de négociations aujourd'hui remises aux calendes grecques...

 

 

http://img4.hostingpics.net/pics/239646su35s10.jpgSukhoï 35 Flanker Plus

 

 

http://img4.hostingpics.net/pics/426625mig2907.jpgMig 29 Fulcrum

 

 

http://img4.hostingpics.net/pics/701746NemethDesignsAS332SuperP.jpg

AS332 Super-Puma

 

 

http://img4.hostingpics.net/pics/683786AS550fennec5.jpg

AS550 Fennec

 

 

 

 

 

 

Source : LePoint.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 23:13

http://img4.hostingpics.net/pics/645922carto.jpg

 

Du Maroc à l'Iran, la révolte gronde. En Tunisie et en Egypte, deux gouvernements en place depuis plusieurs décennies sont tombés. La Libye est à feu et à sang et eurs voisins arabes craignent une contagion alors que les peuples poussent à des réformes dans tout le Maghreb et le Moyent-Orient.

 

 

Source : LeMonde.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 22:17

http://img4.hostingpics.net/pics/384943pompe.jpg

Les compagnies pétrolières quittent la Libye, provoquant un coup d'arrêt de la production et une nouvelle flambée des cours de l'or noir. Le Japon affiche son inquiétude.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/195489carto1.jpgLes troubles en Libye déstabilisent les marchés pétroliers. La production de pétrole diminue drastiquement suite aux départs des grands groupes pétroliers internationaux et de leurs sous-traitants du premier pays producteur de pétrole en Afrique. Wintershall, filiale de l'Allemand BASF, a confirmé publiquement l'arrêt de sa production. Le norvégien Statoil ASA a également fermé ses bureaux et évacue ses salariés. De même, Royal Dutch Shell, le français Total et l'espagnol Repsol ont fait part du rapatriement de leurs effectifs. L'italien Eni, qui produit 244.000 baril d'équivalent pétrole par jour, soit 14% de sa production totale, évacue aussi. L'action en Bourse a plongé de 5% à Milan hier soir.

Les analystes s'accordent à penser que l'arrêt de plusieurs sites de production implique des risques de rupture de l'offre de pétrole dans le pays. Une telle hypothèse aurait un impact sensible sur la production mondiale de pétrole puisque le pays aux mains de Mouammar Kadhafi depuis 41 ans produit près de 1,8 million de barils par jour, en exporte 1,1 million et possède des réserves évaluées à 42 milliards de barils. «En cas de guerre civile, les stocks sont menacés», expliquent les analystes de Saxo Banque.

Une menace minimisée ce mardi par le ministre de l'Énergie Éric Besson qui a assuré sur RTL qu'il n'y avait «pas de péril sur les approvisionnements» en pétrole malgré l'escalade de violence en Libye. «Maintenant, ce que seront les semaines et les mois qui viennent en fonction de l'évolution du monde arabo-musulman, je ne sais vous le dire. Mais aujourd'hui, clairement, non, il n'y a pas de péril», a-t-il ajouté depuis Ryad, où il participe au Forum international de l'énergie.

 

Le panier de brut de l'Opep à un niveau record

Les marchés craignent en outre de voir le mouvement de révolte s'étendre à tout le Moyen-Orient. Les mouvements prennent de plus en plus d'ampleur au Yemen à Djibouti, en Iran, au Bahrain, au Maroc ou en Algérie, autre important exportateur de pétrole.

Ces inquiétudes ont en tout cas fait bondir les cours du pétrole. Les prix se traitent à des plus hauts depuis deux ans et demi. Le baril de Brent livrable en avril s'échange plus de 108,70 dollars le baril en après Bourse. Encore un bond après avoir bondi au delà de 105 dollars mardi en séance. Et pour la première fois en deux ans et demi, le prix du panier de douze qualités de pétrole brut qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a franchi la barre des 100 dollars, pour atteindre 100,59 dollars. C'est la première fois que le cours de référence de l'Opep franchit la barre des 100 dollars depuis septembre 2008. Il avait atteint un record historique quelques semaines auparavant, à 140,73 dollars (le 4 juillet).

Ce panier de brut prend en compte les divers bruts produits par les membres de l'organisation: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Oriente (Equateur), Iran Heavy (Iran), Basra Light (Iraq), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria), Qatar Marine (Qatar), Arab Light (Arabie Saoudite), Murban (Emirats arabes unis) and Merey (Venezuela).


http://img4.hostingpics.net/pics/664439carto2.jpg

Le Japon s'inquiète pour son approvisionnement

Le premier ministre japonais Naoto Kan a convoqué mardi une réunion d'urgence de ses principaux ministres afin d'analyser les conséquences des troubles au Moyen-Orient sur l'approvisionnement en pétrole du Japon. L'archipel importe son pétrole principalement d'Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, d'Iran, du Qatar et du Koweït, mais n'est plus client de la Libye depuis plusieurs années.

Les risques de poursuite de la contagion de la crise dans le monde arabe l'inquiètent : la hausse du prix du brut, même si la force de son yen va contrebalancer ces effets, risque de peser sur la timide reprise de la troisième économie du monde, dépendante à 90% de cette région pour ses besoins en pétrole.

 

Le prix du pétrole pourrait atteindre $200 si le canal de Suez fermait

Rafael Ramirez, le ministre vénézuélien du Pétrole, l'avait annoncé au début de ce mois de février : «Le cours du pétrole pourrait plus que doubler et atteindre 200 dollars le baril si le canal de Suez venait à fermer en raison de la crise en Egypte». Il n'envisageait cepandant pas les événements tragiques qui se déroulent actuellement en Libye.

Rafael Ramirez a toutefois ajouté qu'il n'y avait pas de signe que cela se produise en ce moment.

Le ministre, qui est généralement partisan de prix élevés, a estimé que l'Opep convoquerait une réunion d'urgence si le canal était fermé. Mais pour l'instant, a-t-il estimé, il n'est "absolument" pas nécessaire d'organiser une réunion d'urgence des Etats membres malgré les troubles en Egypte.

«Il y a suffisamment de pétrole (sur le marché) et il n'y a pas eu d'interruption. Mais, si le canal de Suez était fermé, cela pourrait faire monter le prix du pétrole à 200 dollars», a-t-il dit à la presse. Il est à déplorer que si Rafel Ramirez s'est légérement trompé sur l'origine du lieu de la crise, les récents événements qui se produisent en Libye lui donnent raison et seront catastrophiques pour de nombreux pays.  La crise libyenne à provoqué une montée du prix du baril Brent au-dessus des 100 dollars cette semaine, pour la première fois depuis 2008.

Rafael Ramirez s'est dit satisfait des cours à actuels à des niveaux proches de 100 dollars le baril pour le Brent.


http://img4.hostingpics.net/pics/271064Bleus.jpg

 

 

 

 

 

Source : LeFigaro.fr, Investir.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 22:01

http://img4.hostingpics.net/pics/899310Suezcanalegypt.jpg

 

La marine israélienne a élevé son niveau d'alerte à la suite de l'entrée mardi 22 février en Méditerranée de deux navires iraniens et "répondra immédiatement" à tout mouvement jugé provocateur, selon un haut responsable de sécurité israélien.

Les deux navires s'étaient engagés mardi à l'aube de la mer Rouge dans le canal de Suez, une première depuis la révolution islamique de 1979. Selon l'agence officielle iranienne Fars, les bâtiments en question sont le Kharg, un navire de ravitaillement et de soutien de 33 000 tonnes, et l'Alvand, une frégate de patrouille, tous deux de construction britannique. Le Kharg a un équipage de 250 personnes et peut accueillir jusqu'à trois hélicoptères. L'Alvand est armé de torpilles et de missiles antinavires. Les deux navires effectueront une visite "de routine" qui sera "de courte durée" en Syrie, a indiqué dimanche une source diplomatique iranienne.

Israël ne "prendra aucune initiative" contre les navires iraniens, entrés en Méditerranée pour la première fois depuis 1979, mais il y aura "une réponse israélienne immédiate" à tout changement de route jugé provocateur, a précisé le haut responsable de sécurité israélien sous le couvert de l'anonymat, soulignant que la marine suivait attentivement la marche de ces bâtiments. Des ordres ont été donnés aux forces israéliennes pour réagir dans cette éventualité, a-t-il ajouté.

UNE "PROVOCATION"

Les responsables politiques israéliens n'ont pas immédiatement réagi à l'annonce de l'arrivée en Méditerranée de ces deux navires, contre laquelle ils ont mis en garde à maintes reprises depuis une semaine. De hauts responsables israéliens cités par la radio publique ont indiqué qu'Israël suivait la progression des navires et se concertait avec des responsables américains.

Le premier ministre Benyamin Nétanyahou, qui a discuté de cette question avec l'ambassadeur américain en Israël James Cunningham, a affirmé dimanche qu'Israël considérait "avec gravité" l'envoi de ces deux navires. Son ministre des affaires étrangères, le faucon de la droite nationaliste Avigdor Lieberman, a parlé de "provocation".

Israël considère l'Iran comme un danger stratégique majeur pour sa sécurité. Un responsable du Conseil suprême de l'armée égyptienne a déclaré lundi soir à la TV privée Dream que l'autorisation avait été donnée en vertu de la convention de Constantinople datant de 1888 et qui autorise le passage de navires militaires par le canal de Suez.

 

 

 

Source : LeMonde.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 14:41

http://cache.daylife.com/imageserve/0gEj6IT2Nh06V/610x.jpg

Le régime de Kadhafi va tomber

Exclusif ♦ Nouri el-Mismari, ancien chef du protocole libyen et proche de Kadhafi, affirme pour Libé.fr que des massacres sont en cours à Tripoli. En France pour «des raisons de santé», il a démissionné lundi 21 février de ses fonctions.

Nouri el-Mismari a été pendant trente ans proche de Kadhafi, jusqu’à être son chef de protocole, l’un des postes les plus élevés du régime libyen. En novembre dernier, il est arrivé en France, officiellement pour des «raisons de santé». Mais à la demande des autorités libyennes, il a été brièvement incarcéré début décembre, car soupçonné de détournement de fonds.

L’affaire n’est pas très claire. Dans un entretien avec Le Figaro, ses filles affirmaient notamment qu’il avait vraiment des problèmes de santé. Elles ont expliqué qu'il souhaitait rentrer en Libye. La justice française l’a ainsi libéré mi-décembre.

Finalement, comme de nombreux diplomates depuis dimanche, il a annoncé lundi dans la journée qu’il démissionnait de toutes ses fonctions - ce qu’il n’avait toujours pas fait - jugeant «qu’il se passe un génocide de masse». Il estime que le fait de parler peut mettre en danger «sa famille là-bas. Ils peuvent se venger contre ma famille, mais à la fin ma famille n’est pas mieux que les Libyens qui sont morts pour la liberté. Ils vont être eux-aussi dans la liste des martyrs

Dans l’interview qu’il a accepté d’accorder à Libération.fr, il affirme qu’il y a «un massacre à chaque heure, chaque moment, et que dans tous les coins, vous trouvez des combats. Et ils sont en train avec l’armée de l’air de bombarder des quartiers à l’aveugle». Selon lui, il y a déjà plusieurs centaines de morts, bien plus que 400, le dernier bilan des organisations humanitaires.

En contact avec la Libye aussi souvent que possible via un téléphone satellitaire, il raconte que, pour le moment, Tripoli est toujours contrôlé par les forces de l’ordre et qu’il y a des mercenaires africains sur place. Mais qu’«avec la force et la lutte du peuple, le régime de Kadhafi va tomber».

«Evidemment», il veut revenir en Libye «libre», et qu’il ne voudra plus jamais travailler pour Kadhafi qui est allé «trop loin».

 

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 15:22

http://img4.hostingpics.net/pics/871713poutine.jpg

Des opposants russes ont déployé, dimanche 20 février, une banderole géante à proximité du Kremlin, invitant le premier ministre Vladimir Poutine à échanger sa place avec celle de Mikhail Khodorkovsky, le milliardaire emprisonné dépossédé par le Kremlin de la plus grande entreprise pétrolière du pays.

Ancien dirigeant du géant pétrolier Ioukos, Mikhail Khodorkovsky a été condamné à 14 ans de prison, une sentence que ses partisans considèrent comme dictée par le Premier ministre Vladimir Poutine.

"LA RUSSIE A BESOIN DE CHANGEMENT"

La banderole, de 12 mètres sur 8 mètres, a été accrochée sur un pont au centre de Moscou. "Il est temps de changer", dit la légende sous une photo où l'on voit côte à côte Khodorkovsky libre et Poutine derrière les barreaux. La banderole est restée visible pendant 40 minutes avant d'être enlevée par des policiers et des membres du service de sécurité d'un hôtel de luxe situé à proximité.

La banderole a été accrochée par le mouvement "My" (Nous) : «Le but de cet événement est de dire que la Russie a besoin de changement», a déclaré à la radio l'Echo de Moscou, le chef de ce mouvement, Roman Dobrokhotov. «Un symbole de ce changement serait que Poutine échange sa place avec celle de Khodorkovsky», a-t-il ajouté.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/620196tsarpoutine.jpg

 

 

 

 

 

Source : LeMonde.fr

Repost 0
Published by Papy Mouzeot - dans Actualités
commenter cet article

Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule