Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog satirique du Papy Mouzeot
  • Contact

Recherche

The Wall

Archives

Erick Bernard

http://img15.hostingpics.net/pics/375556MTSN.png

7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 16:00

Catastrophe3 mois de coma,
12 mois d'hospitalisation et...

27 mois de prison pour un suicide râté

 

 

Michael McStay revient de loin et pourtant son cauchemar n'est pas terminé... Au bout du rouleau, ce britannique de 39 ans décide de mettre fin à ses jours un beau matin de septembre 2011 en allumant le gaz dans son appartement. Au bout d'un moment, voyant le gaz s'accumuler dans les pièces, il se ravise et ouvre sa fenêtre pour aérer son appartement puis histoire de décompresser... il allume une cigarette !!!

 

http://img4.hostingpics.net/pics/145166MichaelMcStay2652649.jpg

 

Bilan : 12 mois d'hospitalisation dont 3 dans le coma, 3 arrêts cardiaques et 30 opérations !

Mais ce n'est pas tout ! Après avoir survécu à cette explosion Michael McStay doit rendre des comptes à la justice. Lors de l'audience, le juge Jeremy Freedman lui reproche de ne pas avoir réfléchi avant d'allumer sa cigarette. "Il y aurait pu avoir trois décès ce jour-là : votre voisin, votre fils et vous qui avez miraculeusement survécu". Pour avoir mis en péril la vie d'autrui et pour avoir détruit l'immeuble dont le montant des dégâts s'élèvent à 320 000 euros (270 000 livres) Michael McStay écope de 27 mois de prison !

Quand ça veut pas, ça veut pas !

 

 

 

Sources : MyTF1News / The Mirror

Repost 0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 12:00

Saint ValentinMassacre de la Saint-Valentin

 

 

Alors les gars, vous avez fait votre BA de l'année ? J'espère que vous n'avez pas oublié de contribuer à la fête nationale des fleuristes et autres chocolatiers. Faut dire qu'en ces temps de grosse pagaille sur le mariage homosexuel, il y a de fortes chances que Castorama soit en passe de détrôner les fleuristes. Une perceuse-visseuse ça a quand même plus de gueule qu'un robot-ménager ou bien un aspirateur ! Hein LaBaronne, c'est pas toi qui dira le contraire !

Personnellement moi je m'en fous de cette fête à la con, je ne suis pas romantique et ma femme ne s'appelle pas Valentin !


Et d'abord qui c'est ce Valentin ?

http://img4.hostingpics.net/pics/379775sanvalentine.jpgIl paraît selon les Acta Sanctorum, qu'un moine du nom de Valentin de Terni fût martyrisé par les légionnaires de l'empereur Claude II "le Gothique", en 269 après J.-C. pour s'être pris pour à la fois pour Jean Le Baptiste et Jésus !

Ce gonze osait marier les chrétiens alors que son cruel empereur ne pouffait pas les piffrer ("kiffer" pour les djeuns). En toute logique pour un troisième siècle, Valentin s'est retrouvé direct en geôle sans passer par la case départ. Jusque là rien d'anormal pour un chrétien de cette époque, la plupart d'entre eux étaient persécutés.

Selon la légende, les emmerdes de Valentin ont débuté lorsqu'il a rencontré Julia, la fille de son geôlier. Toujours selon la légende, cette Julia qui était aveugle, voyait le monde au travers des yeux de Valentin qui est finalement parvenu à faire recouvrer la vue à sa groupie.

Pas content du tout que ses prisons se transforment en bordels, Claudio Le Cruel ordonna l'exécution de Valentin en le faisant décapiter.

 

Et après ça on va dire que ce ne sont pas les femmes qui font perdre la tête aux hommes !


Bref, il aura fallu attendu presque mille ans pour que le pape Alexandre IV décréte que le 14 février devienne une journée consacrée à Saint-Valentin "patron des amoureux".

 

http://img4.hostingpics.net/pics/570668SaintValentin.jpg

Alors les gars, pensez-y avant de vous ruiner pour votre tendre et douce et surtout... gardez la tête sur les épaules !

 

 

 

Repost 0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 15:33

Valls_Torchman.jpgL'animateur de la Saint-Sylvestre
promet une soirée enflammée

 

 

 

53 000 policiers et gendarmes ne fêteront pas la Saint-Sylvestre en famille. Merci qui ?

 

Au moins je les aurais fait chier jusqu'au dernier jour de l'année. C'est un peu ma marque de gratitude à moi que j'ai...

Voilà pas que le premier ambassadeur de l'Espagne en France et occasionnellement ministre de l'intérieur, entre deux passages devant les caméras, vient de relancer le concours du nombre de voitures incendiées en une seule nuit !

 

http://img11.hostingpics.net/pics/772381voiturebrulee2.jpg

Cette pâle copie de Sarközy a en effet déclaré que les Français "veulent la vérité sur les chiffres !" Franchement, entre nous, vous ne croyez pas qu'on a autre chose à penser ce soir ?

Manuel Carlos Valls persiste en répétant à qui veut l'entendre qu'il publiera les scores de ce concours, contrairement à ses prédécesseurs qui, loin d'être des lumières, avaient quand même réalisé le danger qui consistait à divulguer ce type d'information.

Évidemment personne n'aura été dupe, vous avez tous compris qu'il s'agit encore une fois d'une opération de communication du locataire de la Place Beauvau.

 

« Je serai mobilisé le 31 décembre »

 

 

Chiche ! Ben moi je propose à tous les français qui mettront le nez dehors cette nuit de se munir de leur smartphone ou appareil numérique et de m'envoyer les photos où ils auront pu apercevoir Manuel Carlos Valls se cailler les miches en plein soir de la Saint Sylvestre !

 

http://img11.hostingpics.net/pics/237587carteemeutes.jpg

« Outre le nombre d'interpellations, je donnerai aussi le chiffre des voitures brûlées deux jours ou trois jours après ».

 

Re-chiche ! Allez je prends les paris...

 

 

 

Il paraît même que les feux d'artifice et les pétards sont interdits !
Tu parles d'un réveillon ! 

 

http://img11.hostingpics.net/pics/693789NoSmoke.jpg

 

Pour une fois la seule consolation sera pour les SDF... au moins ils trouveront de quoi passer la nuit au chaud !

 

http://img11.hostingpics.net/pics/758889voiturebrulee3.jpg

 

Sur ce rendez-vous en 2013... année de la baise !

 

 

Ze Papy Mouzeot 



Repost 0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 17:34

Sarkozator

Et si tout ça était prémédité ?

 

 

France, 29 mai 2005. Les français se prononcent à 54,68% contre le traité pour la Constitution pour l'Europe.

4 février 2008. Le gouvernement Sarközy modifie la Constitution française par le biais du Congrès de Versailles permettant la ratification du traité par voie parlementaire, contrairement à la volonté de la majorité des citoyens français qui se sont exprimés lors du référendum de 2005.

8 mai 2012. Les français rejettent à 51,64% le candidat Nicolas Sarközy lors des élections présidentielles.

26 Novembre 2012. Nicolas Sarközy revient discrétement sur le devant de la scène politique française, démontrant qu'il est toujours le patron de la droite française. Les militants de l'UMP acclament son retour et espèrent qu'il reprenne la direction du parti en pleine déroute.

 

Françaises, Français, on nous prend pour des cons. La démocratie n'existe pas !

  

Ce qu'il fallait retenir de cette folle journée du 26 novembre 2012 (si vous avez manqué l'épisode)

L'info du jour n'est pas cette nouvelle proclamation de la victoire de Jean-François Copé à la tête de l'UMP. Tellement prévisible et calculée dans ses moindres détails par le maire de Meaux qui s'est accaparé l'appareil depuis longue date en cadenassant tous les accès qui pourraient nuire à ses propres ambitions.


7h53. Alain Juppé : « Transférer cette querelle aux mains de la justice, tout à fait à l'extérieur du mouvement, c'est aggraver la cassure et augmenter les risques d'explosion ». Il est vrai qu'Alain Juppé connait bien la justice... Ancien repris de justice, condamné à dix-mois de prison avec sursis et dix ans d'inégibilité le 30 janvier 2004 (peine réduite en appel à quatorze mois de prison et un an d'inégibilité le 1er décembre 2004), il tente de s'imposer en médiateur dans le duel Fillon-Copé. Juppé fini par jeter l'éponge et s'en remet à Nicolas Sarközy, lui-même tout juste sorti du bureau du juge Gentil dans le cadre de l'instruction sur l'affaire Bettencourt.

 

8h40. Nathalie Kosciusko-Morizet déclare « Je lance une pétition jeveuxrevoter.fr pour revoter. La légitimité politique (de l'élection du 18 novembre) n'est pas acquise. Elle est trop douteuse, trop contestée ».

 

8h50. Jean-François Copé comme à son habitude rejette la proposition d'un nouveau vote comme toutes les autres propositions qui le décoifferait de sa couronne de Miss UMP.

 

11h. Des huissiers mandatés par François Fillon arrivent au siège de l'UMP, afin de saisir les documents de vote, à la demande d'un François Fillon plutôt inquiet :  « On ne peut (...) considérer que les documents électoraux soient à l'abri de manipulations ou d'altérations, et d'autre part il est certain que l'égal accès des parties en présence n'est aucunement garanti ».

 

11h30. Dominique Paillé, ex-porte parole UMP et conseiller du président de l'UDI, a accusé lundi Jean-François Copé de se comporter « comme le faisait Bokassa, empereur auto-proclamé de Centrafrique  ».

 


 

 

12h. Denis Calippe, l'huissier mandaté par le TGI de Paris s'est vu refuser l'accès aux documents de votes et est reparti du siège de l'UMP les mains vides. Il rédigera un constat de "refus d'obtempérer".

 

 

 

LE MOMENT FORT DE LA JOURNÉE

"Dominique Dord se réveille !"

 

 

http://img4.hostingpics.net/pics/127161DominiqueDord.jpg12h30. Dominique Dord, proche de François Fillon, annonce sa démission du poste de trésorier de l'UMP et accable Copé. Il accuse une "utilisation abusive" des moyens du parti par le camp copéiste. Il dénonce notamment des "moyens de communication du parti mobilisés au seul profit" de député-maire de Meaux.  « L'égalité de traitement entre candidats aurait dû être absolument garantie. Cela n'a pas été le cas [...] Plusieurs d'entre nous avaient demandé à Jean-François Copé de se mettre en retrait du secrétariat général le temps de la campagne pour éviter toute suspicion. Il l'a refusé [...] Son équipe de collaborateurs salariés de l'UMP, largement rémunérée, pas moins d'une dizaine de cadres autour de Jérôme Lavrilleux, n'a cessé, sans le moindre scrupule, de jouer un rôle très actif et ostensible pendant les trois mois de la campagne ».

 

Le député-maire d'Aix-les-Bains voit dans la présence à la fameuse Cocoe de Jérôme Lavrilleux, bras droit du président auto-proclamé, "un mélange des genres effarant".

« On peut évaluer à plus de 200 000 euros l'avantage représenté sur quatre mois, par la prise en charge de cette équipe salariée par le Mouvement [...] Le siège social de la rue de Vaugirard a été utilisé sans discontinuer comme siège de campagne et jusqu'au soir de l'élection devant les caméras de France et de Navarre ! (300 000 euros sur 4 mois ?) » évalue-t-il. Il pointe aussi la "mise à pied" ou la démission de deux cadres du parti.

 « Les moyens de communication du parti ont été mobilisés au seul profit de Jean-François Copé. Le site internet a compté en moyenne 4 photos de lui en une chaque jour depuis juillet ».

« Que dire de choses plus anodines, mais tellement révélatrices comme les notes de frais des collaborateurs, ou l'achat par l'UMP du livre de campagne de Jean-François pour plus de 3 000 euros...», poursuit le député savoyard, soulignant que le parti est financièrement "exsangue".  « J'ai à maintes reprises tiré la sonnette d'alarme sur le fait que le déficit de trésorerie atteindra plus de 50 millions d'euros en juin », relève-t-il. « L'UMP devra faire face à un plan de redressement douloureux sur lequel nous nous sommes engagés auprès des banques, mais dont les décisions tardent à être mises en œuvre », selon Dominique Dord pour qui ce qu'il qualifie d'abus, revêtent « à l'évidence un aspect moralement inacceptable ».

 

 

 

 

Source : Le Point, Libération

 

 

 

13h40. Michel Piron, député UMP pro-Fillon déclare qu'il exclut  « de rester dans une UMP qui serait présidée par un président contesté et contestable", en n'écartant pas l'hypothèse de la formation d'un groupe filloniste autonome à l'Assemblée nationale. « Je discute actuellement avec ceux qui me sont proches ».

 

13h50. François Fillon arrive dans les bureaux de l'ancien chef de l'Etat avec lequel il avait un "déjeuner-briefing" d'une heure trente au cours duquel l'ex-patron de l'UMP tente de convaincre son ancien premier ministre de renoncer à un procès qui signerait l'implosion du parti selon l'expression consacrée "Il n'a ni découragé ni encouragé François Fillon dans ses différentes démarches". De son côté François Fillon s'est employé à brosser le tableau apocalyptique d'un parti dans lequel des fraudes "industrielles" ont été organisées (bourrage des urnes). Des fraudes telles que l'écart réel entre lui-même et Jean-François Copé serait, selon lui, "de cinq à dix points". Il lui a expliqué entre autre que ses équipes avaient mis du temps avant d'établir un mémorandum d'une centaine de pages qui pointe toutes les irrégularités. Il établit notamment dans ce document qu'il y a eu 30.000 procurations pour Copé contre 10.000 pour Fillon. Avant d'ouvrir une action judiciaire l'ancien premier ministre évoque, sans illusion, l'idée de provoquer de nouvelles élections et se dit "ouvert" à une autre solution qui permettrait de faire concourir d'autres candidats, ou même d'exclure Jean-François Copé et lui de cette nouvelle élection.

On apprendra un peu plus tard dans la soirée que Nicolas Sarközy s'est rangé du côté de François Fillon et de la majorité des militants qui appellent eux aussi à voter une nouvelle fois... « Je suis favorable à une nouvelle élection entre vous deux [...]  Laisse passer un peu de temps, Jean-François ne peut pas accepter aujourd'hui un nouveau vote. Si un recours est évité, on pourra peut-être reconstruire quelque chose sur une base apaisée ».

 

Dès le matin, Jean-François Copé s'était exprimé sur BFM TV au sujet de la proposition d'un nouveau vote.

 

 

 

16h39. La pétition de NKM franchit le cap des 15.000 signataires. La pétition en ligne lancée lundi matin par Nathalie Koscisuko-Morizet en était à 15.111 signatures à 16h39.

 

17h01. Roland Chassain, maire UMP des Saintes-Maries de la Mer et copéiste, connu pour sa proximité avec le FN, lance une pétition en faveur d'un retour de Nicolas Sarközy à la tête de l'UMP :  « Je propose que Nicolas Sarközy devienne président de l'UMP avec à ses côtés, comme vice-présidents, Jean-François Copé et François Fillon ». Si l'ancien chef de l'État rêve encore à une présidence en se rasant chaque matin ce n'est certainement pas à celle de l'UMP qu'il pense...


17h14. François Fillon et sa bande mettent en doute l’honnêteté du scrutin alors que la Commission national des recours doit rendre son verdict dans quelques minutes. Ils accusent leurs adversaires copéistes "d’avoir bourré les urnes avec 30.000 procurations". Ils promettent de produire, des preuves dans les prochains jours. (voir l'article du JDD)

 



 

17h27. Yannick Paternotte, proche de Jean-François Copé et président de la CONARE, lui aussi en attente de du verdict fixé au 13 décembre concernant son jugement pour "abus de faiblesse sur une femme de 91 ans", proclame sans surprise la victoire de son leader avec 952 voix d'avance sur François Fillon.

 



 

18h00. François Fillon a dénoncé comme on s'y attendait "un coup de force" de Jean-François Copé et a récusé de nouveau les résultats proclamés par une commission interne de l'UMP donnant la victoire à son rival.

 

18h10. Jérôme Chartier, proche de François Fillon, déclare lundi que le résultat proclamé par la commission nationale des recours de l'UMP et validant la victoire de Jean-François Copé n'était pas "légitime".

 

19h20. Philippe Goujon, député UMP de Paris pro-Fillon confirme que les partisans de l'ex-Premier ministre allaient discuter de la création d'un groupe parlementaire distinct à l'Assemblée mardi, lors de leur réunion autour de François Fillon à partir de 9h30.

 

20h30. François Sureau, l'avocat de François Fillon confiant sur l'annulation du vote.  « Il va de soi que nous n'arrêterons pas là, et que nous obtiendrons par la voie judiciaire la décision qui s'impose, "l'annulation du vote » , a-t-il déclaré à la presse, à l'issue d'une audience devant le tribunal des référés de Paris portant sur la communication des documents électoraux.

 

22h01. Sur 1462 votants qui se sont exprimés suite à un sondage effectué par Europe1.fr,  80% des votants répondent non à la question "UMP : Jean-François Copé est-il désormais un président légitime ?", contre 14% pour et 6% sans opinion.


23h00. Jean-Sébastien Vialatte, député-maire UMP de Six-Fours-les-Plages, dans le Var, a annoncé qu'il démissionnait de son poste de secrétaire départemental du parti, disant ne pas se reconnaître dans "cette guerre des ego" en cours. « Ma démission, que j'ai présentée avant même de connaître les résultats définitifs, prend effet dès aujourd'hui [...] Je ne me retrouve pas du tout dans cette guerre des ego et je ne me sens pas d'être le représentant d'un parti dont les chefs font passer leurs ambitions personnelles avant le combat d'idées ».

 

Paroles de militants

Aurélien Gillot, militant de 33 ans (Val-d'Oise) : "on se rend compte qu'on est orphelin de Nicolas Sarközy. Cette élection est la démonstration par A+B qu'il est totalement incontournable. Il a un charisme, une autorité. Est-ce qu'il faut aller faire des manifs pour qu'ils nous entendent ? C'est la droite la plus bête du monde".

 

Jean-Pierre, 62 ans, agent immobilier dans le du Puy-de-Dôme : "Nicolas Sarközy, l'autorité suprême, pourra nous sortir du bourbier".

 

Anne-Marie, 70 ans, fonctionnaire retraitée à Montpellier et sympathisante, se demande s'il n'y a pas "un scénario qui se prépare, comme le retour de Zorro !"

 

Raphaël, 36 ans, conseiller en gestion de patrimoine à Biarritz : "Si on revotait, j'espère que de nouvelles têtes pourraient se présenter, en assouplissant un peu les parrainages. Copé et Fillon seraient éjectés. En tout cas, je ne voterais pas pour eux !"

 

Olivier Parant, 35 ans, Conseil en gestion de patrimoine à Paris : "L'UMP va sans doute exploser, mais elle sera remplacée par un autre parti, qui défendra les mêmes idées".

 

 

Si ce sont les militants de l'UMP qui le disent !

Apparement la scission est consommée malgré les tentatives de langue de bois de la part de certains cadres du parti. Il en ressort principalement deux conclusions. Les partisans du président auto-proclamé qui souhaitent conserver leurs nouveaux acquis et appellent au rassemblement tandis que dans l'autre camp on revendique de nouvelles élections, Nicolas Sarközy en tête.


Dans tous les cas les militants UMP sont unanimes, ils souhaitent tous le retour de leur sauveur, Nicolas Sarközy. L'intéressé ne pouvait pas rêver mieux pour entammer son retour sur la scène politique, bien que ces événements interviennent un peu prématurément quitte à dévoiler sa stratégie pour 2016.

Une scission parlementaire entre les deux groupes UMP aurait des répercussions financières désastreuses sur ce parti qui accuse déjà un déficit de 50 millions d'euros suite aux défaites électorales successives depuis 5 ans. Si les 134 parlementaires qui ont signé leur tribune en faveur de François Fillon mettaient leur menace à éxécution ce serait 5 542 000 euros en moins chaque année pour la droite décompléxée.

Réponse dans un prochain épisode de ce soap opéra...


L'UMP prend l'eau...

 

Sarko France FlotteSarközy très visionnaire lors de sa campagne présidentielle

 

http://img11.hostingpics.net/pics/424780Copepiscinebig.jpgCopé à l'entraînement dans la piscine de Takieddine

 

http://img11.hostingpics.net/pics/952261copehortefeuxtak.jpgTakieddine jamais très loin pour repêcher ses potes

 

 

 

 

 

Sources : Le Point, le JDD, Europe1, Sud-Ouest 

Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 12:59

Cope_Fillon_Les_Corniauds.jpgPlus ridicule, tu meurs !

 

 

Il faut reconnaître qu'aux yeux des agences de notation la France n'a pas vraiment la côte et pourtant le duo fratricide Fillon-Copé remporte un énorme succés auprès de la presse internationale qui est unanime quand il s'agit de se payer la tête des "froggies". Eric et Ramzy n'ont qu'à bien se tenir, les Frères Ennemis sont de retour.

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/784115TheGuardianLogo.png

... l'exercice démocratique a rapidement tourné à la farce.

... ce qui provoque des ravages dans le parti (UMP).

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/603131Logoderspiegel.png

 

 

 

Le spectacle de la France, entre la farce et le fiasco.

... fraude électorale chez les conservateurs.

...  les deux camps se sont mutuellement accusés de fraude électorale.

Épreuve de force entre l'agitateur et l'homme d'Etat.

 

Pour Der Spiegel, "il ne s'agit pas d'une exagération", pour ce parti qui "après l'échec de la présidentielle et des législatives voulait marquer un nouveau départ grâce à l'élection de son chef". Le journal n'oublie pas de faire un parallèle avec le congrès de Reims qui a déchiré le PS en 2008, ni de rappeler le commentaire qu'avait alors fait Jean-François Copé, qualifiant le PS de "parti au bord de l'explosion". "Ironie de l'histoire : le secrétaire général de l'UMP doit faire face au même phénomène", souligne l'hebdomadaire.

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/183977ElPaislogo.png

Le chaos de la primaire déchire l'avenir de l'UMP.

Après 24 heures d'incertitude, le psychodrame de l'Union pour un mouvement populaire (UMP) a atteint son paroxysme la nuit dernière.

... Copé, représentant d'une droite "sans complexe", populiste et xénophobe dit qu'il est temps de "reconstruire la famille".

... le chaos du groupe d'opposition bénéficie principalement à Sarkozy, François Hollande, au centriste Jean-Louis Borloo et, enfin, Marine Le Pen, leader du Front National.

Copé ou le triomphe d'une photocopie de Sarkozy.

 

Pour le quotidien espagnol, "les premières primaires de l'histoire de la droite française resteront dans les annales de la politique comme l'un des épisodes les plus absurdes de la Ve République".

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/473945logoelmundo.png

Jean-François Copé, successeur naturel de Sarkozy, qui rappelle son ambition démesurée et ses sorties populistes et réactionnaires.

Sa véhémence quasi juvénile, son attitude belliqueuse, ses flirts avec l'ultranationalisme (...) lui auront mieux réussi que ce que lui prédisaient les sondages.

Ses flirts avec l'ultra-nationalisme n'est pas pour rien dans le fait qu'il a été conseillé par Patrick Buisson, le cerveau du dernier virage à la droite de la droite de son mentor...

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/235115LogoLeTemps.png

... il leur a fallu moins d'une heure. Une petite heure de fin de journée électorale pour faire du premier parti d'opposition français la risée de la nation.

François Fillon est resté un peu plus digne dans ce vaudeville final.

Le maire de Meaux a entraîné son parti sur la pente vertigineuse de la scission, ce qui ne lui sera pas facilement pardonné...

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/544461TheNewYorkTimeslogo.png

... La campagne a été amère, avec des accusations de fraude, et n'aidera pas à améliorer l'image du parti.

... l'UMP devait décider si elle "voulait conserver l'héritage politique de ce parti fondé par Charles de Gaulle après la seconde guerre mondiale, ou évoluer vers la droite et concurrencer le Front national.

... L'UMP va probablement continuer sa danse délicate avec les électeurs d'extrême droite, tout en essayant d'éviter une alliance totale avec le Front national.

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/447167FinancialTimesLogo.png

... le succès de M. Copé est "un désastre pour l'UMP" car les tensions qui ont opposé les camps des deux candidats pendant la journée de lundi "met au grand jour les profondes divisions".

 

 

Dans l'ensemble François Fillon s'en tire un peu mieux que Jean-François Copé au travers des articles de la presse européenne. Les étrangers seraient-ils plus clairvoyants que certains français ?

Quoi qu'il en soit, c'est l'ensemble de l'UMP qui est fustigée par la presse et par retombée tout le reste de la classe politique française.

Beaucoup plus réaliste, Alain Juppé déclare aujourd'hui : « Nous allons tout droit vers un éclatement de l'UMP si cette mascarade continue [...] Je ne suis pas optimiste [...] Un éventuel recours en justice serait une arme nucléaire absolument désastreux ». Conclusion de ce roman-feuilleton le 21 décembre 2012 !

 

Nous ici à l'hospice, on préfère en rigoler même si ça nous plaît pas trop d'être encore une fois les dindons de la farce.

 



 

 

 

Source : LeMonde.fr

Repost 0
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 10:56

Un_fauteuil_pour_deux.jpg... Jean-François Fillon !

 

Lamentable, ridicule, pathètique... Je vous passe tous les qualificatifs relevés aujourd'hui dans la presse et sur la toile !

Le règne de l'UMP s'achève sur une comédie qui pourrait être burlesque s'il ne s'agissait pas de prétendants au rôle de chef de l'État pour 2017. C'est une tragédie pour la droite mais un second bonheur que ce parti nous offre au cours de la même année. Après l'éjection du pilote en mai 2012, c'est tout l'appareil UMP qui explose en plein vol.

Les disciples n'ont pas retenu les leçons du petit "maître soixante" et ils ne savent même plus tricher correctement !

A l'heure actuelle il n'y a toujours pas de gagnant des présidentielles à l'UMP mais le grand perdant est désormais connu de tous : LA DÉMOCRATIE.

Nous assistons à un spectacle pitoyable qui nous révèle une fois de plus le vrai visage des élites politiques de notre pays.


Dimanche 18 novembre 2012, une date historique

23h30 : Jean-François Copé s'auto-proclame président de l'UMP et se lance dans sa litanie s'autocongratulant de sa victoire avant même la proclamation des résultats qui s'annoncent très compliqués. Bon prince, "il tend la main à François Fillon et à ceux qui ne l'ont pas soutenu".

 

 

23h47 : François Fillon revendique à son tour la victoire et annonce « Je ne laisserai pas voler la victoire aux militants. Je ne lâcherai rien. J'attends donc la validation des résultats par la Commission d'Organisation et de Contrôle des Opérations Électorales ».

 

 

Les militants UMP sont aux anges, ils n'ont pas un président pour leur parti mais deux... sauf que dans notre démocratie il ne peut y avoir qu'un seul chef !

 

Peu avant 4 heures du matin la commission interne de l'UMP (Cocoe) jette l'éponge en déclarant qu'il n' y avait pas de vainqueur pour l'heure.

 

 

Lundi 19 novembre 2012 : toujours pas de pilote aux commandes du navire qui continue de sombrer dans le ridicule


Alain Juppé, le plus rusé d'entre tous y va de sa petite phrase assassine dès ce matin : « l'existence même de l'UMP est en cause aujourd'hui... Nous sommes dans une situation déplorable... Ça suffit ! ».

 

 

 

Le plus réaliste est encore l'humoriste satirique Didier Porte qui jubile des déboires de l'UMP et fait preuve comme d'habitude de beaucoup d'égard envers ces politichiens indignes...

 



 

Une situation qui en réjouit bien d'autres dans les rangs de la majorité présidentielle mais aussi au sein de l'UDI de Jean-Louis Borloo et du Front National.

 

Plus que jamais l'UMP s'affiche divisée entre les centristes de la droite (pro-Fillon : futurs membres de l'UDI), et les extrêmement décompléxés de la droite complétement à droite (les pro-Copé : futurs membres du FN).

 


Repost 0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 07:28

Rocky Wayne Smallwood

"Zéro tracas, zéro blabla"

 

 

Autre vidéo qui cartonne actuellement sur le ouèb, celle du combat amateur de MMA (Mixed Martial Arts) qui s'est déroulée le 28 septembre dernier à Juneau (Alaska) lors du AK Beat Down, opposant le vétéran Wayne Smallwood (62 ans) au jeune et fringuant Weeg Hewson (24 ans).

Si vous êtes pressés ça tombe très bien, le combat s'achève avant la fin du premier round, au bout de 1'15 mn par un surprenant "Spinning back elbow" (coup de poing retourné) du vétéran qui envoie le gamin au tapis.

 

 

A noter que Wayne Smallwood inaugurait son premier combat MMA lors de cette rencontre.

 

 

En savoir plus sur les MMA

Repost 0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 14:46

http://img15.hostingpics.net/pics/367740ferrari.jpg

... offrez plus qu'un fromage !

 

Comment ?

Comment ?

Comment ?

Aaaah, le flomaaaaage !

 

 

Voilà un vieux slogan publicitaire qui a fait des émules... Visiblement traumatisé par cette publicité un certain Abdel Wassim El Whani, milliardaire qatari de son état, est en train de faire le buzz sur internet en pleine polémique sur la mise en place d'un fonds qatari de 50 millions d'euros à destination des banlieues françaises.

 

Offrez une Ferrari aux fromages qui puent

Dommage, il manquait les sous-titres sous cette publicité et le malheureux milliardaire ne semble pas avoir tout compris. Oui, malheureux... Car il semblerait que ce "pauvre type" ne sait plus quoi faire de ses pétro-dollars au point d'offrir un million d'euros à une rom, une Ferrari à des jeunes du 9-3 ou bien de jeter 5 iPhone 5 à la poubelle ou bien de jeter une montre de 300 000 euros dans la Seine.


Appliquant le célèbre "précepte de la fortune" (principe sioniste) enseigné par Rockefeller et qui consiste à redistribuer 10% de ses revenus (mais comme ils sont éxonérés à plus de 10% notamment par l'intermédiaire de ces dons – donc c'est tout bénéf) pour faire prospérer ses richesses, le pauvre garçon n'arrête plus de s'enrichir et visiblement ça le déprime.

 

Un qatari donne 1 million d'euros à une SDF Roumaine !

 

Un qatari (le même) jette 5 iPhones flambants neufs à la poubelle !

 

Un qatari (toujours le même) offre sa Ferrari à des jeunes du 9-3 !

Info ou intox ?

 

Soit ce type à tout compris du principe capitaliste soit c'est encore un gros fake à 2 balles pour des raisons qui restent obscures.

C'est curieux mais je sens comme un léger scepticisme de votre part... bande de gensses de peu de foi !

Toutefois votre flaire prouve que vous n'êtes pas si couillons que ça et que nous nous trouvons devant une farce qui tendrait à démontrer que les français sont de pauvres brebis égarées avides de luxe.

Je comprends votre désapprobation, d'autant plus qu'en période de crise les philanthropes se font de plus en plus rares. Je suis même convaincu que si ce personnage existait réellement vous auriez plein d'excellentes idées à lui proposer pour l'aider guérir de son mal profond. A lui tout seul ce type pourrait résoudre notre dette publique sans risquer de se retrouver à découvert.

D'un autre côté c'est franchement dégueulasse de balancer une toquante à 300 000 euros dans la Seine alors qu'il existe tant d'êtres humains qui crèvent la dalle en France. Pour d'autres j'imagine que c'est un véritable scandale de filer 1 million d'euro à une SDF, rom de surcroît ! Peut-être... mais retenez qu'elle est retournée dans son pays ! Pour la Ferrari, ça passe moins bien. Faudrait pas prendre les galinettes pour des oies sauvages. Y'a longtemps qu'elles savent qu'on peut choper le sida en tirant un coup dans une Ferrari sans capote mais ça visiblement on a oublié de leur expliquer aux mecs du 9-3.

 

Alertée par un de ses correspondants l'équipe de FRANCE 24 s'est donc penchée sur le cas de ce mystérieux philantrope qatari et décide d'ouvrir une enquête.

Il apparaît que ce personnage n'aurait pas d'existence avant la publication de sa première vidéo sur Youtube en date du 4 septembre 2012 et diffusée par une petite société de production du nom de JisaMédia. Date à laquelle on peut aussi découvrir l'extrait de naissance d'Abdel Wassim El Whani, soit le 4 septembre 2012, à savoir la date de création de sa page Facebook.

 

Contacté par FRANCE 24, un représentant officiel de l’émirat révèle que le nom et le visage d'Abdel Wassim El Whani lui sont totalement inconnus au Qatar (logique, le Qatar est peut-être très très riche mais c'est un tout petit petit pays où tout le monde se connaît).

 

Conclusion : si vous n'aimez pas les Guignols de l'Info sur Canal+, regardez Youtube, les guignols... c'est nous !


 


Repost 0
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 00:18

Y'a pas à dire, la vodka
ça fait des ravages !

 

Je sais pas pour vous mais pour moi ces images m'ont filé le vertige ! Faut qu'elles arrêtent de défier les lois de la gravité ces ruskovs.

Tiens, ça mériterait une pétition rien que pour ça !


http://img15.hostingpics.net/pics/149567newton.jpg

Repost 0
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 06:00

http://img11.hostingpics.net/pics/176893mendiante.jpg

Comment s'enrichir en exploitant la crise ?

 

La charité malgré la crise, mettons que ça passe encore. Mais lorsqu'on est pris pour des pigeons, y'a des beignes qui se perdent.

Ça se passe aux États-Unis. Une mendiante, visiblement très handicapée suite à un accident, fait la manche dans les rues chics de New York. Apparement son business tourne à plein régime, jusqu'à ce qu'une équipe de journalistes d'i-Squad s'intéresse de plus près à cette "pauvre" femme.


La vidéo est en anglais mais je pense que la traduction n'est pas indispensable pour comprendre la scène...

 

Repost 0

Résistance

http://img15.hostingpics.net/pics/536082PartiPirate.gif

 

http://img15.hostingpics.net/pics/276086Anticor.gif

 

Soutenez la Quadrature du Net

 

Les Fakes de Grats

 

http://francismizio.net/ftp/jesuispartoutgif.gif

 

Diablo

 

Coco Magnanville

 

Goolgueule